Jump to content

Cochon

Utilisateur
  • Posts

    1125
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Cochon

  1. Oui et alors?? ça justifie tout le bien que tu penses de Chavez, dans le pire, pour l'instant Saddam mène, maintenant il a déclaré forfait de toute façon, mais notre Bolivar est une ordure qui mérite une bonne fessée de la part de quelques mercenaires privés.

    Je me permets très poliment de vous faire remarquer que je n'aime pas Chavez et que mes posts ne débordent pas d'admiration pour ce personnage, démagogue, ancien putschiste, socialiste, anti-libéral, anti-américain et anti-israélien. Néanmoins, il reste un président élu qui a reconnu une défaite à un référendum qu'il a lui même organisé: pas si loin de chez nous, les dirigeants de la Biélorussie ou de la Russie n'ont pas ce genre de pudeur. Ne parlons pas des dictateurs du monde arabe ou d'Asie centrale qui obtiennent régulièrement des scores compris entre 99% et 100% de voix.

    Dans une société anarcap, des plaintes auraient été émises à l'encontre de Chavez et les victimes auraient engagé des mercenaires pour aller l'arrêter.

    Désolé, je ne sais pas ce qu'est une "société anarcap", encore une théorie jamais appliquée peut-on supposer.

  2. A entendre certains ici , Chavez aurait une légitimité que n'a pas saddam car il a été élu… :icon_up: Laissez-moi rire, depuis quand a loi de la majorité est-elle légitime???Je préfère cent fois Juan Carlos, non élu mais un peu plus (il n'est pas parfait non plus) respectueux des libertés. Ca m'est égal qu'il ait été élu démocratiquement le Bolivar Chavez, ce type et un voleur et un agresseur, ses victimes ou ses ayant-droits ont tout simplement le droit de le fouttre au tribunal (au Vénézuéla ça semble rapé je sais!!!)

    De même, je préfère cent fois mieux Chavez à Saddam… Le premier n'a pas encore gazé son opposition ou enterré vivants les putschistes de 2002.

  3. Moi ce qui me fait flipper est que quand on constate l'efficacité des services de renseignements américains ces derniers temps, on peut craindre le pire s'ils concluent qu'il n'y a pas de soucis avec l'Iran :icon_up:

    D'ailleurs dans mon équipe on a une Iranienne et elle est dégoutée que du coup on ne prenne plus son pays au sérieux :doigt:

    Non, il semble que les services de renseignement US soient plus responsables et ne cherchent plus à grossir les menaces. L'Iran est un pays autoritaire, corrompu, mené par des théocrates rétrogrades, et en plus ruiné. C'est pas vraiment le meilleur cadre pour un programme nucléaire efficace…

  4. Mais il a bien précisé qu'il s'en torchait le cul.

    Vous aurez remarqué que je ne suis pas un fan de Chavez. Néanmoins, il faut être honnête: il a organisé un vote et il a perdu. Ca montre qu'il est tout de même moins odieux qu'un Poutine ou un dictateur lambda qui aurait proclamé sa victoire avant même que les urnes soient ouvertes.

    Ça me fait marrer parce qu'à l'élection présidentielle nigériane de 2003, il y avait eu le même phénomène: le delta du Niger avait voté Obasanjo à 90%. Le delta, c'est la région qui craint le plus et où on a le plus de chances de se faire couper en morceaux (ce n'est pas forcément une image). C'est aussi la région la plus rebelle et la plus hostile au chef de l'Etat.

    Conclusion: plus la région est hostile, difficile d'accès et mal pourvue en chambres 5 étoiles pour occidentaux, qu'ils soient officiels, journaleux ou représentants d'ONNGs, et plus le président autoritaire y fait un score splendide.

    Tout à fait. Exemple proche: la Tchétchénie qui a paraît il voté selon le kgbiste à la tête de la Russie à plus de 70% en sa faveur.

    Je vais commencer à croire d'ailleurs que Poutine a plutôt un bon sens de l'humour…

  5. Il l'a été certainement en partie, comme précédemment (de nombreux témoignent en font foi : morts qui votent ou électeurs refusés, par contre car listés comme morts dans les listes électorales, etc.), seulement l'écart pour le non a été plus important que les tripotages (entre 5 ou 10 points d'avance sur le oui). Les résultats ont été publiés avec plus de 5 heures de retard, Chávez tentant sans doute jusqu'à la fin de camoufler l'évidence. Différentes sources affirment que la très faible avance du non sur le oui aurait été négocié contre la reconnaissance par le régime Chávez du revers. Mais bon, on ne va pas bouder son plaisir. Sauf qu'il faudra bien garder à l'esprit que Chávez a bien spécifié que cette défaite ne l'empêchera pas de continuer à cubaniser le Venezuela.

    Toujours est il que Chavez a reconnu sa défaite. Poutine, lui, comme le souligne Vincent, ne cherche même plus à se cacher derrière une façade démocratique.

  6. Son socialisme a un arrière-goût nationaliste assez désagréable. Mais nos gauchistes qui sont les premiers à se pavaner l'anti-fascisme en bandoulière, vont nous expliquer à quel point il à raison de virer les "puissances d'argent" étrangères.

    C'est plus grave que cela: il menace désormais les électeurs espagnols de sanctions s'ils votent "mal". A ce niveau, on atteint la stratégie d'Al Qaida en mars 2004 face aux législatives espagnoles.

    C'est d'autant plus savoureux que les partisans de Chavez ne se privent pas de rappeler, à l'instar de leur Bolivar des temps modernes, la légitimité de leur dirigeant- à juste titre d'ailleurs. Mais il semble que le même souci démocratique ne s'applique pas à la droite ou aux libéraux.

  7. Et pour finir, si vous arrivez à me prouver que le libéralisme arrivera à réduire les inégalités, à l’échelle de la France ou du monde ; à faire vivre les gens dans un monde meilleur, etc., alors, je serai partisan de votre idéologie. M’enfin, j’ai quand même énormément de mal à croire que vous soyez dans votre majorité motivés par de bons sentiments. Je crois plutôt que vous détestez les pauvres, parce que, à cause d’eux, vous ne pouvez pas être plus riches. Peut-être que je me trompe. Prouvez le moi!

    Moi je pense que les gens de gauche sont morts de jalousie contre les plus riches qu'eux, et donc ça les pousse à convoiter outre mesure la richesse d'autrui. Mais peut être que je me trompe. Prouvez le moi!

  8. Tu ne nies pas que ce qui est dit concernant le spécial guest du dirlo de Columbia est vrai : les promesses de paix avec ses voisins de l'Allemagne nazie ont été prononcées, donnons crédit à ce journaliste. Ensuite, je me suis laissé dire qu'un certain Adolf H. aurait entrepris une certaine expansion, et pas qu'en Europe en plus.

    Il est intéressant cet article, dommage.

    Sans être un pro-Ahmadinejad, il faut tout de même souligner qu'il n'y a que peu de rapports entre le régime islamiste de Téhéran et le IIIème Reich: absence de politique raciale/ethnique dans un pays multiculturel et divers, relatifs bons liens avec ses voisins, rôle appaisant en Afghanistan et en Irak (il n'y a que les américains pour croire que les chiites irakiens et iraniens sont leurs ennemis et les saoudiens leurs amis).

    Bref, effectivement ces comparaisons historiques avec les années 30 sont éventées.

  9. Si tu n'en es pas conscient, c'est grave.

    En terme d'agressivité et de menace, l'Iran est très loin derrière d'autres…

    Non! Dire et faire ce n'est pas la même chose. La défense est légitime. L'attaque préventive, non.

    Effectivement, il est hallucinant de voir les Etats Unis désigner l'Iran comme l'ennemi n°1 (même si Ahmadinejad est condamnable). Rappelons que les Iraniens, en Afghanistan et en Irak, aident très objectivement les américains, qu'ils ne financent pas de groupes armés antioccidentaux (à la grosse exception du Hezbollah). Et qu'ils n'ont JAMAIS agressé un voisin.

    A côté de ça, l'Arabie Saoudite ou le Pakistan financent, forment, défendent et exportent des psychopathes islamistes qui tuent des occidentaux par centaines, déstabilisent leurs voisins, soutiennent les tueurs de soldats US. Le Pakistan fricote avec la Corée du Nord, mène une guerre sanglante par guerilla interposée à la plus grande démocratie du monde, et possède l'arme nucléaire.

    Mais il paraît qu'ils sont nos """"alliés"""

    On nage en plein délire.

  10. Tu as bien fait de préciser un "vieux" La Croix, ce journal ayant totalement viré sa cuti arborant aujourd'hui fièrement une rose ayant depuis longtemps dézingué la Croix à coup de marteau et de faucille. :icon_up:

    Certes. Le nouveau La Croix vomit le capitalisme libéral, le vieux La Croix vomissait le juif aux doigts crochus. Y a de la suite dans les idées malgré tout chez cette feuille cléricale…

  11. Il existe plus qu'une nuance entre dire que certains milieux catholiques étaient antisémites à l'époque et laisser sous-entendre, par ailleurs, que "catholique de droite" était forcément synonyme de raciste ou d'antisémite…

    Je ne sais pas si on peut qualifier Hergé de rexiste.

    En tout cas, à l'époque, ceux qui se battaient contre l'antisémitisme étaient souvent à gauche, pendant que la droite catholique ne s'est pas faite souvent remarquer- encore une fois, au moins en France- pour son amour des étrangers, de la tolérance, des juifs, des laïcs et j'en passe.

  12. C'est moi ou j'ai l'impression que BHL écrit l'anglais avec une française syntaxe ?

    Que veux-tu dire par là ?

    BHL parle le germanopratin, c'est une langue à la syntaxe universelle :icon_up:

    Pour le reste, je dit seulement qu'Hergé a baigné pendant l'entre deux guerres dans un milieu catholique de droite, où entre autres la gauche, les franc-maçons, les juifs n'étaient pas très bien vus. Il ne fut pas le seul et il a su évoluer alors que d'autres du même background se sont enfoncés dans l'abject.

    Qu'il ait été lucide sur le communisme est aussi vrai.

×
×
  • Create New...