Jump to content

Gero

Nouveau
  • Content Count

    30
  • Joined

  • Last visited

About Gero

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  1. Euh, il semble que deux candidats étaient en ballotage mais bien plus au premier tour. Scores allant de 5 à 29%. L'un est parvenu à faire tomber un UMP qui espérait profiter de la vague bleue. Le petit bonhomme libéral à fait tomber s on rêve. Il réfléchira à deux fois avant de croiser le fer avec un libéral la prochaine fois.
  2. Joissains est un peu caricaturale des dérives du sud : provoc et franc parler d'une fille de garde Di corps de Maurice Thorez quand même. Elle a toujours bénéficié du soutien de l'Aleps, de son adloint Gérard Bramoullé est une figure incontestable du libéralisme français, et des jeunes libéraux aixois qui n'ont rien de facho. Et elle reste UMP avant tout. Il ne fait pas exagérer ce lien en local. Mais il ne faudrait pas qu'il y en ai une deuxième dans le paysage du PLD...
  3. Edouard n'est pas menaçant, Nico. Tu n'as aucune raison d'avoir "peur de lui". Il s'agit plutôt de ne pas avoir peur de toi-même. Plutôt que de te planquer derrière ton clavier, affiche et défends ta position en face des gens, et pas seulement d'Edouard. Ca devrait te faire du bien.
  4. AL existe depuis un peu plus d'un an. Malgré tous ses handicaps (pas de star, pas d'argent public, pas de notoriété), ce projet est parvenu à exister dans un environnement profondémant hostile (médias). Aujourd'hui, cette formation est la recherche d'un nouveau souffle pour attaquer l'étape suivante. De nombreuses pistes sont proposées par les uns et les autres, souvent dans la confusion. AL concerne avant tout ceux qui pensent qu'un parti politique a son utilité en France. Je m'adresse donc à ceux qui auraient aimé participer, qui aimeraient participer, qui aimeraient avoir envie de participer, … Je ne crois pas qu'une seule réponse suffira à relancer la dynamique du navire AL. Si les pauvres Ed, Sab et Dave sont la cible de nombre de libéraux, leur remplacement ne changera pas suffisamment la donne pour cette relance. L'enjeu est autant dans des décisions formelles que dans l'état d'esprit des libéraux qui seraient tentés de s'engager dans ce parti. Est-il encore possible de réveiller les réseaux libéraux dormants, d'attirer des militants et de renforcer cette structure fragile ? Est-ce possible d'occuper une place dans le paysage politique sans l'espoir d'avoir des élus, sans s'adosser à parti à notoriété déjà installée ? Parmi ces quelques pistes, lesquelles vous paraissent mauvaises, et lesquelles vous semblent bonnes et lesquelles placeriez-vous comme prioritaires ?
  5. Franchement Christophe, cc'est bas. Ces coups en dessous de la ceinture "parce qu'il est responsable de ta démission de LC" dont personne n'a rien à faire, c'est pathétique. Qu'on aime ou qu'on déteste Edouard, parler des détails de sa vie privée dont tu as été l'un des quelques témoins, c'est moche. Ce débat devient attristant.
  6. Madelin a été ministre d'Etat et est rentré dans le système depuis longtemps. Son CV est tout de même bien rempli. J'aurais aimé savoir comment il était, étudiant puis jeune actif (je parle du caractère, pas de la barre de fer). Avait-il un sale caractère, un ego surdéveloppé ? En attendant, très joli parcours tout de même, je te l'accorde !
  7. Si, et je commence à croire qu'Edouard devrait démissionner de la présidence d'AL pour laisser la place à des profils moins polémiques et plus rassembleurs. Le fait qu'il revienne se faire moucher ici n'est pas bon signe : il sait qu'un vrai lynchage l'attend et que rien n'y fera. Et pourtant…
  8. Cela dit, si Madelin est un phare de la pensée libérale dans sa version politique, ses choix semblent souvent voués à l'échec : son entourage, son orga et ses rapprochements. Il apprait comme quelqu'un qui est attiré par l'échec malgré son image auprès de 3.9 % des Français si on prend son score de 2002, bien plus si on pense que de nombreux électeurs qui l'appréciaient ont voté "utile" en prenant le bulletin Chirac. "Attiré par l'échec", "looser", question de nuance.
×
×
  • Create New...