Jump to content

christophe

Habitué
  • Content Count

    748
  • Joined

  • Last visited

About christophe

  • Rank
    Jeune Padawan

Recent Profile Visitors

408 profile views
  1. Je m'étonne de ne pas voir de fil sur ce sujet: http://blog.edouard-fillias.fr/2007/10/24/…ur-les-liberaux Et ca chauffe déjà dans les commentaires :-)
  2. Ce qui est fou, c'est qu'à la fin de son post, on a l'impression que l'ensemble de la planète libérale est derrière lui. Contribuables Associés, SOS Education et Sauvegardes Retraites sont carrément citées. Pour les autres (surement LC), elles ont de la sympathie pour Eddy et sa bande mais ne peuvent pas le dire publiquement pour des raisons de neutralité. C'est à vomir.
  3. C'est bien tout ça comme programme :-)
  4. T'es sourd ou quoi? Je ne parle pas de sa vie privée mais du camarade Fillias et du camarade Herold au sein de LC il y a quelques années. Arf…Oui, je suis super jaloux looool !!! Là ça devient vraiment Dallas…
  5. lol Je pense être un des meilleurs témoins de l'incapacité d'Eddy à gérer des hommes. Il est le co-responsable de mon départ de la Présidence de Liberté Chérie il y a deux ans. Voilà tout. Je dis ce que j'ai à dire. Eddy doit assumer mes propos qui ne sont que le reflet de ses actes et de ceux de Sabine dans le contexte associatif. Mes exemples permettent simplement d'illustrer ce que vous dites de manière plus générale, mais avec une clairvoyance qui m'étonne franchement. Beaucoup d'entre vous n'ont pas connu l'animal de près et je ne comprends pas que vous puissiez avoir une vision si étonnamment proche de la réalité.
  6. Tu me tends plus la main alors? Attends, attends, je voudrais être député moi :-) Edouard, franchement, au lieu de le nier comme un âne chiraquien, ne devrais tu pas en tirer les enseignements? Car, il dénote de tes difficultés en terme de management… PS: je suis sur que Maxime Rollin se souvient de cet épisode puisque tu avais répondu au mail de Sabine (qui forwardait toute contente celui de Veronique) par un reply all au CODIR de LC…dont Max faisait partie…
  7. Ce n'était pas une affaire de couple: Sabine n'en pouvait plus "de devoir gérer l'ego de son copain" dans une affaire relative à LC. Tout cela n'a rien d'intime: il s'agissait d'une remarque relative à une crise d'Edouard: nous avions reçu un message de Véronique de Rugy, de l'AEI, qui disait "j'ai hâte de te voir, toi et ton équipe". Eddy n'a pas supporté d'être mis dans la catégorie "équipe" et d'être relégué au second rang. Le problème c'est qu'Eddy et miss "barre de fer" sont certes un couple avec une intimité mais également des membres dirigeants et publics d'un parti aujourd'hui et d'une association hier. Mon propos n'est donc pas relatif à des choses intimes mais à des échanges ayant eu lieu dans le cadre politique.
  8. Ah ah ah: on dirait Jacques Chirac…
  9. Eddy, Tu gagnerais à être honnête. Moi aussi, j'ai entendu de partout que tu claironnais que LC soutenait Le Pen. Toi qui parles de respecter ceux qui bossent, c'est un peu dingue de savoir que tu racontes n'importe quoi sur le dos des autres. C'est incroyable le battage que tu as fait sur ce sujet. Je pense que la position de LC, bien meilleure que celle d'AL, car neutre et libérale, t'a posé problème. C'est dur de ne pas être en monopole, hein? Ce que dis notre ami Pierre sur la relation avec les associations libérales est vrai. Il y avait une méfiance extraordinaire envers LC à ton époque. En 2003, LC n'avait pas voulu partager le fichier de sympathisants obtenu avec Contribuables alors que l'essentiel de la manifestation avait été le fruit de leur boulot. Voici un exemple qui explique la rancoeur des partenaires qui participaient encore à des événements communs, mais sur le bout des doigts et avec une méfiance sérieuse. Pour ton congrès au Bataclan: c'était avant d'appeler Bayrou et je pense que de nombreux libéraux, dont moi, n'étaient pas présents. Pour ce qui est de Madelin, tu me l'as dit à moi aussi que c'était un looser, idée que je ne partage pas. Nous sommes plusieurs à avoir entendu cela de ta bouche. Je te rappelle qu'en juin 2005, au moment où tu t'interrogeais sur l'idée de créer ou non un parti, tu avais pensé faire un grand raoult libéral avec Alain Madelin pour bénéficier de son fichier, ne pas lui dire que tu souhaitais créer un parti libéral…mais l'annoncer en toute fin de congrès devant ses yeux ébahis…
  10. Salut Eddy, Je t'ai connu meilleur en rhétorique. Tu as fondé l'association, c'est vrai. Tu l'as propulsé sur le devant de la scène, c'est vrai. Très honnêtement, je n'ai pas fait ce que tu as su faire. Tu as eu un vrai talent de créateur, il faut le reconnaitre. Mais désolé, les compliments s'arrêtent là. Tu sais démarrer des projets. Tu es incapable de gérer les hommes qui ont adhéré à ton projet. Du coup, comme expliqué précédemment, lorsqu'un projet décolle avec toi, il coule à cause de toi (et de ta femme qui agresse tout le monde sans jamais avoir l'honneur de s'excuser). Je conteste donc tous les points suivants: - L'équipe n'était pas solide, mais fantôme. Tu étais le seul à décider au CODIR. Tu étais à l'image de tes critiques de Sarko: tu possédais tous les pouvoirs et tu me conseillais de ne pas m'entourer de fortes têtes car je ne devais pas avoir d'opposition du tout (à part la tienne). Allez, pour mettre un peu d'huile pour le feu d'une part, et parce que je n'ai pas de raison de me taire d'autre part, je te rappelle que j'avais envisagé en avril 2004 de nommer David Poryngier au COMEX en tant que responsable du développement informatique (je rappelle aux autres que la société de David Poryngier développait notre site Internet à l'époque). Tu m'avais fait une crise au téléphone en m'expliquant que c'était n'importe quoi de faire cela, que David Poryngier était incontrolable, qu'il partait dans tous les sens, qu'il empêcherait le développement de LC, que c'était l'homme à éviter par excellence dans un COMEX etc. Il faut dire qu'à l'époque les thèses libertaires ne t'attiraient pas. Tu as plutôt été toujours un conservateur comme le prouvent tes appartenances à l'UNI, au RPR et ta manif de droite de 2003. En tout cas, quelques mois plus tard, il était au CODIR d'AL. Je suis tombé sur le cul. En tout cas, je maintiens que la direction de LC était un désert dont le sable d'appelait Fillias. Ma première mission en tant que nouveau Président de LC a été de donner à chaque membre du CODIR une responsabilité (communication / développement des comités locaux / action / financement) avec pour chacun d'entre eux une équipe à sa disposition appartenant au COMEX. C'était tellement le no-mans land que je me suis attelé immédiatement à cette tâche. - Pour les 900 adhérents, c'est à mourrir de rire. On a peut être eu 900 adhérents mais alors en cumulé sur les 5 dernières années…!!! Tes 900 adhérents sous LC, ils sont construits à l'image de tes 1500 adhérents chez AL? - T'as donné à l'asso actuelle ses statuts: d'abord, ce n'est pas tout à fait vrai, ils ont été remodelés. Ensuite: so what? - Des AG à 250 personnes? Pourquoi pas 1000 personnes dont la moitié de femmes nues qui hurlaient ton nom? Je ne souhaite pas parler pour les autres mais la plupart des personnes de LC savent comment tu es. La situation actuelle d'AL est à l'image de ce qui s'est passé à LC. Il n'y a rien d'étonnant. Ouvre toi à la réalité. Dans la vie, encore une fois, le problème n'est pas de ne pas faire d'erreur mais de savoir les comprendre et progresser pour ne plus les reconduire. On pourrait ajouter que lorsque tu es parti de LC, l'association avait une image pourrie auprès des libéraux, notamment ceux de libéraux.org. Et tous nos partenaires (Contribuables etc) se méfiaient de nous et il a fallu faire un gros travail de réhabilitation.
  11. Non, c'est en référence au bouquin d'Orwell…
  12. Ben quoi? Il y a quelque chose qui te surprend? Avec Edouard le ténébreux: 1- Les gens sont tous des cons (Bayrou, Madelin, Garello, etc.) 2- Mais il a besoin d'eux, donc il se rapproche d'eux 3- Il dit aux bénévoles des choses pour les flatter, il vend du rêve, il utilise une rhétorique souvent en contradiction avec des propos qu'il a lui-même précédemment tenus 4- Le mec en face de lui s'en rend compte au bout d'un certain temps 5- Les gens se rendent compte qu'ils ont été floués, que des décisions ont été prises sans eux, qu'on leur a dit blanc puis noir. 6- Tout le monde se méfie de Fillias et le projet, qui était dans un premier temps bien parti, s'écroule et un torrent de rancune se déverse sur Edouard le ténébreux. Voilà pourquoi ça ne peut pas marcher Edouard à la tête d'un quelconque organisme bénévole. J'ai cru que son expérience et ses échecs managériaux à la tête de LC allait le faire progresser (le tout n'est pas d'avoir des défauts mais de savoir les corriger). Mais il n'en a rien été. Donc rien d'étonnant dans l'anomalie que tu soulignes et dans la réaction qu'elle provoque chez toi.
  13. Oui mais AL ne peut pas ne pas parler de politique étrangère tant que Fillias est à sa tête. Ca lui tient trop à coeur. C'est d'ailleurs là qu'il fait ses plus belles envolées lyriques et qu'il prend le ton le plus offusqué / indigné. Son côté moralisateur est au firmament sur ce thème. Comme il pense qu'il a raison et que les autres sont débiles, le sujet devient vite un sujet de dispute. Je me souviens encore qu'il avait été défendre avec Sabine le "oui" à la Constitution devant tous les think tanks US (silence dans la salle à ce moment là…), qu'il a engagé LC dans le "oui" pour la guerre en Irak etc.
×
×
  • Create New...