Jump to content

Dilbert

Utilisateur
  • Posts

    4068
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Dilbert

  1. Impossible, on ne démissionne jamais un 1er avril. D'ailleurs, un président ne meurt jamais non plus un 1er avril. Pompidou avait attendu le 2 avril.
  2. Un second tour Sabine - Freeman me laisserait perplexe. Qui choisir ??
  3. On pourrait les attirer avec un sous-forum réservé aux femmes… "Libérées-libérales".
  4. ça me fait penser qu'il y a un article dans le wiki sur Leo Strauss qui attend impatiemment son auteur : http://www.liberaux.org/wiki/index.php?tit…uss&action=edit (à vot' bon coeur, msieurs-dames)
  5. Coprice et Fabeau sont dans un khano-et-khayek ; Coprice tombe à l'eau : qui c'est qui reste tout seul à ramer ?
  6. Inutile, l'éditeur a bel et bien disparu. Il n'y a pas d'éditeur à cette adresse. http://tel.search.ch/result.html?name=&mis…ve&kanton=&tel=
  7. Dilbert

    Keynes

    La sauce US est assez délétère, car pas libérale du tout : http://www.liberaux.org/wiki/index.php?title=USA
  8. Il n'y a guère qu'Aurel, je crois. Mais de temps à autre Edouard ou Sabine nous gratifient d'une visite…
  9. Eh ben là je l'ai trouvée très bonne, c'est un libéralisme jeune qui se démarque du reste de l'offre politique (j'ai apprécié les piques contre Chirac) : http://www.alternative-liberale.fr/medias/…tions_dactu.htm
  10. Bonjour et bienvenue (mais attention à l'orthographe) ! La France est un des derniers pays communistes au monde. Une petite "élite" dirigeante de droite et de gauche applique la même politique qui consiste à s'en mettre plein les poches en saignant le contribuable. Les Français, soit ne comprennent pas à quel point ils sont vampirisés par la racaille politique (et même dans ce forum ils sont nombreux à être aveugles) soit n'ont d'autre choix que de quitter le pays. Ici, l'Etat n'est pas à votre service, c'est vous qui êtes au service de l'Etat, de ses fonctionnaires, de ses énarques, de ses élus qui ne représentent qu'eux-mêmes et soutiennent des politiques qui consistent à voler toujours plus haut. Cela finira mal, très mal. La méthode de gouvernement consiste à distribuer des fonds là où ça crie le plus, au lieu de se désengager de tous les domaines où le pouvoir n'a que faire. Une bonne proportion des gens sont des assistés et ce sont eux qui crient le plus fort ; les autres ont accepté leur soumission et souffrent en silence. Peut-être que quand on leur prendra 90% de ce qu'ils gagnent, et qu'ils comprendront qu'ils n'auront aucune retraite pour leurs vieux jours, ils se mettront à réagir. Même pas sûr. Dilbert, qui a bouffé du cheval pain complet aux piments aujourd'hui.
  11. Il lance des piques à Sarko : Je n'ose imaginer Edouard au 2e tour des présidentielles 2007, quand il lui faudra appeler à voter pour le "suppositoire"…
  12. Maintenant ça a l'air de marcher. Il cause bien Edouard, bien qu'il dise un peu trop souvent "euh"… (les libéraux n'ont pas le droit à l'hésitation).
  13. BWAHAHAHAHA ! comme dirait je ne sais plus qui…
  14. Ah, donc Madelin n'était pas libéral en 1995… Intéressant.
  15. Tiens, je croyais qu'il avait été ministre de l'Économie et des Finances d'un gouvernement Chirac en 1995 ? On peut être ministre de Chirac sans pactiser avec Chirac ?
  16. Madelin II, le retour ! Il est probable hélas que ça se termine comme ça. Mais l'important est de participer, il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer, etc. etc. Et puis on verra plus souvent Sabine à la télé (pour ceux qui l'ont - la télé, pas Sabine).
  17. Hélas, la conférence de presse ne peut être lue au-delà des 45 premières secondes : http://www.alternative-liberale.fr/medias/…e_de_presse.htm
  18. Meuh non, AK72 est en fait une taupe anarcho-capitaliste qui tente d'infiltrer l'UMP… (zut, j'ai vendu la mêche)
  19. Et l'arrêt de toute subvention aux entreprises : c'est libéral et ça plaît aux gens de gauche.
  20. Je préfère un Faré à un Madelin ou à un Millière, qui, eux, font reculer le libéralisme.
  21. Faut appliquer la technique à Marchais : toujours mener le débat dans la direction qu'on veut, marteler les mêmes slogans, et ignorer complètement les questions des journalistes.
  22. Sabine, répète après moi : "Besancenot, vous n'êtes qu'un esclavagiste néo-marxiste post-soviétique, subventionné par l'Etat, qui méprisez les travailleurs et entretenez leurs peurs ! Comme vous n'êtes par vous-même pas bon à grand chose, vous avez décidé de faire de la politique pour vivre aux crochets de vos semblables. Vous devriez avoir honte. Les vrais révolutionnaires, ce sont nous, les libertariens."
  23. Chouette, j'adhère tout de suite à Alternative Libertarienne ! Sérieusement, tant que dans ce pays le discours libéral ne deviendra pas extrémiste au possible, c'est comme s'il n'existait pas. C'est pourtant pas sorcier à faire ! De toute façon, vous serez diabolisés, alors autant dire la vérité : l'Etat est une mafia criminelle, les politiciens des bandits, les fonctionnaires des parasites, etc. D'une part, tout le monde comprendra le discours (volontairement simpliste), d'autre part, ça laissera des traces. Comment croyez-vous que le Pen ou Besancenot font pour avoir autant de voix ? D'autant plus qu'il serait facile d'introduire des mesures qui plaisent aux gens de gauche : arrêt de toute subvention aux entreprises, ouverture des frontières, etc. Mais non, les libéraux-politichiens ne veulent surtout pas s'encanailler… Ils finiront là où ils ont toujours fini : madelinisés, roues de secours des partis en place.
  24. Les Khano&Khayekeries m'amusent beaucoup !
  25. "On" est un khôn, comme ils disent à Normale Sup.
×
×
  • Create New...