Jump to content

Johnnieboy

Membre Adhérent
  • Content Count

    16116
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    50

Everything posted by Johnnieboy

  1. La censure, ce n'est pas quand une autorité est impliquée ? Là, ne s'agit-il pas d'un bon vieux cas de pression sociale comme tu l'aimes ? 8chan n'est-il d'ailleurs pas encore accessible ? Et puis, franchement, a-t-on vraiment perdu grand-chose ? Je ne ferai pas de ce repaire de dégénérés le champ de bataille du combat libéral.
  2. Aucune idée mais il faut bien s'occuper dans ce genre de soirées.
  3. Historiquement, la Chine a souvent été secouée par des révoltes de grande ampleur. S'ils continuent à traiter les musulmans comme ils le font, ils peuvent s'attendre à une autre révolte, des attentats terroristes systématiques, etc.
  4. Je jouerais à fond de l'angoisse apocalyptique auprès des nanas pour les pécho.
  5. En fait, le brassage a même été imposé. Je ne sais pas de quand cela date mais il y a des quotas ethniques dans les "logements sociaux" à Singapour. Et quasiment tout le monde vit dans de tels logements.
  6. Les Etats totalitaires n'ont connu leur succès qu'à travers le nationalisme. Par la "race", il faut évidemment comprendre la nation allemande. La plupart des nazis ne croyaient pas aux fables sur la race aryenne. Sinon, il leur aurait été impossible d'avoir un Adolf Hitler pour chef. La devise du 3ème Reich n'était-elle pas : "Ein Volk, ein Reich, ein Führer" ? Pareil pour les Russes : s'ils se jetaient au feu par millions face à l'offensive allemande, ce n'était pas pour défendre l'universalisme socialiste. Mais bien pour défendre la mère patrie russe. Et pour finir de parler des deux, il suffit de voir le nom donné à l'offensive allemande (Barbarossa) ainsi que l'imagerie utilisée dans la propagande russe (celle de la bataille du lac Peïpous notamment via le film Alexandre Nevski, ressorti des placards de la censure pour l'occasion) pour constater que partout le nationalisme est présent dans ce conflit entre l'URSS et l'Allemagne nazie. Et c'est encore la même chose en Chine où le nationalisme fait partie intégrante du "socialisme" chinois. Je dirais même que le totalitarisme chinois s'exprime de nos jours beaucoup plus à travers le nationalisme qu'à travers le socialisme. Le slogan du programme de Xi Jinping, c'est "Le Rêve chinois", pas "Le Rêve sino-socialiste".
  7. Corrections à faire : Merci pour l'article, sinon !
  8. Pour le coup, c’est nécessaire en Égypte. Construire une ville, c’est l’équilibrage apporté par l’État à un problème causé par l’État. Tout le monde est fonctionnaire en Égypte et tout se trouve au Caire. Cette ville est quasiment invivable. Quant au modèle chinois, je suppose qu’il fonctionne car les étrangers peuvent investir en Chine sans trop de risques, non ? Tandis que faire des affaires en Égypte, ça me semble risqué à moins de dealer directement avec le haut de l’État. La corruption n’est même plus perçue comme de la corruption mais comme une part intégrale et légitime du business.
  9. Tenir des discours pro-marché libre dans un pays qui a le mot « socialisme » dans sa devise, ce n’est pas rien. Après, faut voir dans quelle mesure tu peux tuer ton propre peuple sans que celui-ci ne se révolte absolument.
  10. On ne pourra en effet jamais juger de son action car il n'eut le pouvoir que peu de temps. Mais il a tenu des discours pro-marché libre. D'une part, Erdogan, c'est toujours mieux que Sissi. D'autre part, peut-être faudrait-il plutôt comparer avec la situation tunisienne. L'armée est composée de membres du peuple. Tu ne peux pas systématiquement demander aux troufions de tirer sur leur famille et leurs amis.
  11. C'est faux. Edit : si tu t'intéresses vraiment au sort des chrétiens d'Egypte, je peux te dire que le futur s'annonce plus que sombre pour eux. Ils ont choisi de soutenir Sissi par peur de Morsi (je comprends que leurs peurs étaient légitimes mais, dans les faits, Morsi n'avait pas touché à la liberté de culte des chrétiens d'Egypte). Seulement, Sissi ne sera pas au pouvoir éternellement. Dans les décennies à venir, Sissi mourra ou perdra le pouvoir. Et un règlement de comptes extrêmement sanglant aura lieu en Egypte. Car le règne de Sissi est et restera ultra-violent. Et tous ceux qui ont soutenu Sissi vont prendre très, très cher. Les chrétiens d'Egypte en font malheureusement partie. Cela ne se passera pas du tout comme l'après Mubarak car, finalement, son règne fut relativement paisible comparé à celui de Sissi. Sur le long terme, le pari avec le plus de chances de payer était de soutenir Morsi et la démocratie. Cela vaut d'ailleurs pour tous les Egyptiens et pas que pour les chrétiens.
  12. Si les principes sont trop simples, on attire tout et n’importe quoi car tout le monde peut s’y retrouver. Le piège, c’est de croire que la démocratie est la dictature de la majorité ou du plus grand nombre. On ne sera jamais assez pour remporter les élections qui comptent. Par contre, on pourrait être assez pour peser comme les écolos qui ont propagé leurs idées de l’extrême gauche à l’extrême droite. Pour ce faire, il faut être unis autour de principes forts. L’axiome de non-agression, ça ne fait bander que les ingénieurs informaticiens car c’est binaire. Et surtout, ça ne fait rêver personne, ça ne propose aucun projet positif et collectif. Tandis que l’on peut traduire tous les combats libéraux en combats positifs contre les inégalités, contre la pauvreté et le chômage et retourner comme des crêpes les arguments des étatistes. De plus, comme dit dans l’article, là où il y a des racistes, des misogynes, des fascistes d’acceptés, de tolérés, les individus victimes de ceux-là se barrent. Par exemple, liberaux.org n’a pas toujours été un endroit que des musulmans auraient eu envie de fréquenter. Moi-même, j’ai régulièrement pété des câbles pour les propos tolérés en ces lieux alors que je ne suis même pas musulman. Pour finir, si on avait un quelconque petit succès, je ne serais pas du tout opposé au fait de diviser le combat pour les libertés avec une vitrine proprette libérale classique d’un côté et un libertarianisme hardcore de l’autre. Pour l’instant, on en est loin.
  13. Rocou apporte de l’eau au moulin de Salvador. L’axiome de non-agression est tellement un dogme qu’un acte ne peut plus être condamnable tant qu’il respecte cet axiome.
  14. A ce propos, la page wikipedia de Ghannouchi est édifiante. Présenter des excuses est bien le minimum quand on jette autant d'huile sur le feu. Et encore, on pourrait clairement parler de propagande dans ces trois cas. Et les mêmes journaux se plaindront quand un militaire ultra-violent prendra le pouvoir et restreindra sévèrement les libertés individuelles.
  15. On l'avait déjà prédit et ce n'est pas arrivé. Au contraire, ils ont eu une transition démocratique à laquelle a pleinement participé Ennahda. A partir de là, jouer au prophète de malheur en agitant le spectre de l'islamo-totalitarisme, c'est faire le jeu de la dictature et de l'autoritarisme. Nous avons l'exemple de l'Egypte pour en témoigner. A moins que tu n'aies des arguments solides pour défendre le fait que la situation aurait radicalement changé en quelques années.
  16. Si le libéralisme, c'est la social-démocratie, alors le libéralisme n'existe pas. C'est ce genre de point de vue de certains libertariens qui sont fatigants à lire et à entendre. Je pense qu'il fait un simple constat : les idées naissent là-bas et arrivent ici plus tard. Il constate que ce qu'il se passe aux Etats-Unis se passera peut-être ici ensuite. Du moins, c'est ainsi que je l'ai compris. Le racisme est une passion trop forte pour ne pas y céder. Et l'Etat offrira toujours, pour des raisons évidentes, plus d'opportunités de commettre des actes racistes que l'individualisme prôné par nos idées. A partir de là, il n'est pas étonnant de voir ceux qui étaient libertariens car cela leur permettait de dire "nigger" et de discriminer légalement se tourner vers un Trump quand un Trump apparaît et leur promet de la discrimination à très grande échelle.
  17. Il faudrait jeter un oeil à son voting record.
  18. Ben, ça montre quand même que certains démarrent au quart de tour comme des débiles. Exactement. Et c'est spécifié dans le texte : ils parlent des libertariens américains. Et ceux-là sont complètement intoxiqués au propriétarisme. Et le coupable est probablement Rothbard.
  19. Cela doit quand même être dur pour son père...
  20. Point de vue intéressant. Je suis d'accord avec pas mal de points, évidemment. Sauf avec l'orthographe défaillante.
  21. Ah, tu réveilles en moi d'agréables souvenirs... Le JR Pass est en effet donné. Surtout lorsque tu prends le JR Railway plusieurs fois par jours à Tokyo entre tes voyages.
  22. @Librekom, vraiment abusé d’utiliser tes privilèges pour usurper l’identité de NoName !
  23. Bon, sinon, j’ai enfin commencé le niveau 5 de la méthode Lafay. Après avoir découvert ladite méthode il y a 4 ans !
  24. Je ne suis en ville que quelques minutes. Je n'écoute pas de musique à ce moment car c'est en effet le meilleur moyen de mourir bêtement. Ensuite, je suis sur un chemin où il n'y a que des vélos et des joggers.
×
×
  • Create New...