Jump to content

Atika

Utilisateur
  • Content Count

    1127
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Atika

  1. Comme les gens qui achètent des téléphones qu'ils ne peuvent soit-disant pas utiliser ?
  2. Ce n'est pas un critère pertinent : Un humoriste n'a pas de droit supplémentaire vis à vis de la liberté d'expression par rapport à l'individu lambda, et inversement quelqu'un qui a une notoriété n'est pas plus responsable qu'un individu lambda, question d'égalité devant la loi. Quant au " préparer un climat hostile " on est dans le flou total. La distinction est aussi superficielle car il est possible de changer sa couleur de peau, son sexe, même son orientation sexuelle ( je vais à l'absurde). Mais qu'importe, si on ne peut pas attaquer ce qui ne peut pas être modifié alors les attaques sur les goûts culinaires doivent être sanctionnés. J'espère que ce Ramond milite pour retirer les catégories religieuses de la loi Pleven, s'il veut être cohérent
  3. Tout comme la loi gayssot pénalise indirectement les nihilistes qui nient tout réalité passée et future et intervient donc dans le débat philosophique, ce projet de loi intervient dans le débat politique et pénalise les opinions anarchistes.
  4. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/02/10/97001-20190210FILWWW00096-geneve-interdit-les-symboles-religieux-aux-employes-publics.php Genève interdit les symboles religieux aux employés publics
  5. Finalement ça peut être drôle les comparaisons interpersonnelles d'utilité !
  6. Je ne vois pas en quoi le tweet d'Emmanuelle Gave est une provocation infantile, puisque ce n'est pas une comparaison avec une conversation anodine pour dire que c'est du même niveau, mais au contraire une comparaison pour dire que la liberté d'expression doit être défendue justement quand les sujets sont sérieux et graves et qu'on a rarement besoin de faire référence à celle-ci dans une conversation sur l'épilation. Bref faut être malhonnête pour interpréter ça de la mauvaise façon
  7. Hoppe est un exemple typique de l'anarcap anti-libéral ( il préfère une monarchie absolue à une démocratie minarchique, je crois que tout est dit)
  8. C'est vrai ça c'est trop dommage de se passer d'une identitaire
  9. Y'a t-il un topic sur la question de la légitimité de l'internement psychiatrique ? Je n'ai rien trouvé à part ceci mais c'est pas vraiment le sujet : La question paraît très épineuse et on doit pouvoir aborder le sujet en face https://www.libertarianism.org/encyclopedia/psychiatry " Politically speaking, people supporting state-sanctioned psychiatric practices such as involuntary commitment to mental hospitals and the insanity defense tend to be on the left, favoring a therapeutic (paternalistic) state. Civil libertarians have been at times conspicuously silent regarding these practices, although some have argued that liberty is for mentally competent people only. Psychiatrist Thomas Szasz is the lone exception. As a staunch defender of classical liberalism and a critic of state entanglement with psychiatry, he has consistently held that mental illness is a metaphor and coercive psychiatric practices are inconsistent with libertarian principles and the rule of law. His seminal work, The Myth of Mental Illness (1961), changed the world of psychiatry forever. To this day, people still blame “deinstitutionalization” and “the problem of the homeless mentally ill” on Szasz’s writings (despite the fact that “deinstitutionalization” was implemented for economic reasons, not out of concern for the rights of those labeled “mentally ill”). To the extent that civil libertarians believe in mental illness and support involuntary commitment and the insanity defense, they appear to be guilty of an a priori contradiction when it comes to the liberty of self-ownership and coercive psychiatry: If they truly believed that a person owned his body, then surely they would oppose government efforts to coercively prevent suicide and to incarcerate in mental hospitals those who fail in their attempts to end their lives. The proper role of the state is to protect us from one another. The state has no place protecting a person from himself. Nowhere is this principle truer than with respect to a right to suicide. "
  10. TIL "Lorsque l'auteur du chantage a mis sa menace à exécution, la peine est portée à sept ans d'emprisonnement et à 100 000 euros d'amende." Code pénal - Article 312-11 Ok, la loi considère que c'est une circonstance aggravante, et donc commettre l'acte du chantage signifie renoncer à sa liberté d'expression ( encore plus donc) Peu importe que l'objet de la menace ait servi à un acte illégal, cet article condamne en quelque sorte le commérage. C'est wtf, un nouveau paradoxe ( dernière fois que je déterre le topic c'est promis )
  11. J'ai pas pu finir son intro de " Penser la liberté, penser la démocratie " Comme ça avait été dit par un liborgien, il est allé se prosterné devant le temple keynésien. Et pourtant il semble qu'il s'y connaisse un minimum : https://boutique.lepoint.fr/le-liberalisme-smith-tocqueville-hayek-110 Après il n'est pas le seul à avoir retourné sa veste, je pense à un mastodonte comme Richard Posner
  12. J'voulais dire au niveau de la légitimité de l'acte, pas sa moralité.
  13. Si la manière dont les informations ont été collectées est légale, aucun problème ! ( oui c'est ma marotte )
  14. Si l'esclavage est volontaire on a du mal à voir en quoi c'est contraire au principe de non-agression. Pour ceux que ça intéresse : https://mises-media.s3.amazonaws.com/17_2_3.pdf?file=1&type=document et ça vient d'un défenseur acharné de l'axiome de non-agression
  15. Oui et par conséquent tous les pro-avortement sont incohérents s'ils ne sont pas pour légaliser la consommation de n'importe quelle drogue, la prostitution, la vente d'organes etc. A moins d'être totalement utilitariste ( ex : le futur enfant sera malheureux) et d'user de toutes ces spéculations écœurantes et stupides. https://en.wikipedia.org/wiki/Evictionism
  16. Libertarisme ne veut pas dire libertaire, j'ai déjà vu le terme utilisé plein de fois par des commentateurs, c'est juste qu'ils ne connaissent pas le terme de libertarianisme. Mais bon, on a déjà piqué le terme libertarian aux USA, on aurait pu leur laisser " libertarisme "
  17. https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Newcomb
  18. Les arguments de Locke sont réfutables car ils reposent sur la valeur travail tout simplement.
  19. Qu'est-ce que le consentement à l'impôt ? On en entend parler partout en ce moment.
  20. Sur la justice sociale au cinéma, est-ce que l'un d'entre vous a déjà vu un SJW se plaindre des séries qui mettent en valeur des tueurs ? Non parce que c'est très important de se demander qui fait la vaisselle et quel impact normatif ça aurait sur la société ou alors les scènes de viol évidemment, mais bizarrement jamais les meurtres et jamais ceux qui se font justice eux-même. C'est quand même une énorme agression envers ceux qui ont vu un membre de leur famille se faire tuer cette histoire, et puis la mise en valeur et l'incitation à se faire justice soi-même qui est perçue comme trop badass, c'est ça qu'on veut comme image pour notre société hein ?
  21. Et son obsession de la white supremacy fait partie de son racisme envers les autres ethnies, c'est vrai qu'un noir ou un hispanique n'a aucun goût et opinion culinaire. Salope
  22. T'es unE anarcap sur liborg, avec en référence Obertone et première chose que tu fais c'est te prendre un Razorback.. Ca promet, à quand le procès en libéralisme ?
  23. "Ce sont ces névrosés mentalement paralysés, anxieux, produits par la désintégration de la philosophie moderne avec son culte de l'incertain, son irrationalisme épistémologique et son subjectivisme normatif, qui sortent de nos universités, brisés d’avance par une terreur chronique et cherchant échapper à l'absolutisme de la réalité qu’ils se sentent incapables d’affronter." Ayn Rand
×
×
  • Create New...