Jump to content

Barem

Utilisateur
  • Posts

    2830
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Barem

  1. Dans une société du droit à tout et son contraire, ce type de réclamation ne me surprend absolument pas. Bientôt, les frugivores (et oui ça existe) viendront aussi plaider leur manque de reconnaissance.
  2. Rappelons nous du contexte : société du tiers état pré-révolutionnaire ou d'ancien régime si on préfère, Chambort était lui même jacobin durant la révolution, ... bref je pense qu'il fait plus référence à l'influence de la noblesse et de la vie de cour sur la jeunesse privilégiée de l'époque, lui même étant issue d'un milieu modeste.
  3. C'est un constat, pas un reproche. Je pense que ce débat intéressera beaucoup de participants sur ce forum : http://www.enquete-debat.fr/archives/philippe-meirieu-philippe-nemo-quel-systeme-educatif-pour-la-france Débat sur l'éducation en France en Philippe Meirieu et Philippe Némo.
  4. Le fait de travailler efficacement ne semble pas le lot de la majorité, et beaucoup préféreront se rassurer en se disant qu'ils ont beaucoup travailler avant des épreuves que l'inverse, même si la façon dont ils travaillent est désorganisée. Je me réfère à l'une des maximes de Chamfort. Je la recopie : Que trouve un jeune homme, en entrant dans le monde ? Des gens qui veulent le protéger, prétendent l'honorer, le gouverner, le conseiller. Je ne parle point de ceux qui veulent l'écarter, lui nuire, le perdre ou le tromper. S'il est d'un caractère assez élevé pour vouloir n'être protégé que par ses mœurs, ne s’honorer de rien, ni de personne, se gouverner par ses principes, se conseiller par ses lumières, par son caractère, et d'après sa position, qu'il connait mieux que personne, on ne manque pas de dire qu'il est original, singulier, indomptable. Mais s'il a peu d'esprit, peu d'élévation, peu de principes, s'il ne s’aperçoit pas qu'on le protège, qu'on veut le gouverner, s'il est l'instrument des gens qui s'en emparent, on le trouve charmant, et c'est, comme on dit, le meilleur enfant du monde.
  5. J'ai de moins en moins confiance aux gens qui profèrent ce genre de propos. (ce qui ne signifie pas que je ne te crois pas hein mais je reste sceptique) J'ai connu beaucoup de pédant, à l'université, qui se disaient impréparé avant les examens et obtenaient des notes supérieurs à 15 à leurs partiels. En fait ,j'ai appris par la suite qu'ils bossaient beaucoup les semaines précédent ces épreuves, mais préféraient se la jouer surdoué vis à vis des autres, surtout quand la discipline est difficile et que beaucoup d'élèves rament pour avoir la moyenne.
  6. Durant la prime jeunesse, un enfant qui ne discute pas l'autorité est considéré comme un ange, celui qui questionne l'autorité un voyou. C'est le début du conditionnement étatique.
  7. Tu joues avec le feu quand même, elle pourrait te rembarrer si elle a un minimum de jugeote (à moins que tu ais la garantie du contraire, ce qui arrive fréquemment quand l'initiative est de "juste pour ...")) et s'aperçoit de ta supercherie.
  8. C'est tout à fait ça. Compte tenu du travail à faire purement scolaire en plus des cours, finalement on a peu de temps libre. (en comptant également les trajets en transports en commun que nous aimons tous) C'est d'ailleurs ce qui m'a toujours rebuté dans le système éducatif français par rapport à d'autres pays où tu commences et finis tôt ta journée de cour en ayant moins de vacances. Autrement, je n'ai jamais entendu parlé de PPP.
  9. L'organisation des cours en licence me fait parfois hurler intérieurement. Pourquoi par exemple introduire un cour nommé "Portefeuille d'expérience et de compétence", qui est apparemment un td (donc obligatoire) de 2 heures dans lequel on discute de son avenir professionnel et devons réaliser une sorte de dossier sur le métier que l'on voudrait faire plus tard, alors qu'on a déjà pas mal de cour difficile qui demande beaucoup de travaille personnel. Je me demande parfois si le but de l'administration n'est pas de nous priver de notre temps libre pour faire de nous de vrais moutons. Et merci à toi aussi Eriul.
  10. Je vais terminer ce soir le livre de Flore Vasseur, Comment j'ai liquidé le siècle, roman engagé qui, à travers la description de la vie d'un trader français travaillant à New York, cherche à critiquer le capitalisme financier et les groupes d'influence comme le Bilgerberg.
  11. Les élus sont vraiment des branques...
  12. On en parle moins mais cela illustre aussi la tendresse communiste : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_Nazino
  13. Ça lui permettra de glousser dans ses prochains diners mondains parisiens.
  14. Faut bien qu'ils servent à quelques chose nos élus...
  15. En France, on accorde l'asile politique a une dégénérée mais pas au brave Snowden. http://rutube.ru/video/8d394c602806d77a02a28f6e7e3cc76b/
  16. Du point de vue de sa nature, je crois que la Shoah ne se distingue pas des autres génocides entendu comme "l'extermination physique, intentionnelle, systématique et programmée d'un groupe ou d'une partie d'un groupe en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales." (définition du Robert)
  17. Je reformule : Je crois surtout que le cas Dieudonné est instrumentalisé par le pouvoir en place afin de conserver une bonne image à l'égard du grand public, rester dans l'axe du "Bien", en accord avec le discours médiatique qui majoritairement, si ce n'est exclusivement, vilipende l'humoriste. Pour qu'il n'y ait pas de malentendu, je tiens à rappeler que je ne soutiens en aucun cas cet homme, et ne suis pas non plus son détracteur. (il m'est assez indifférent en réalité) Néanmoins, je crois qu'il y a pas mal de malhonnêteté et de bienpensance derrière les accusations dont il fait l'objet pour son antisémitisme supposé. Bref, c'est le traitement politique de l'affaire qui m'intéresse. A ce propos, cette affaire révèle la complaisance du gouvernement à l'égard des avis adressés par des institutions se prétendant représentative de la communauté juive en France (la Licra notamment), initiative qui va à l'encontre du principe de laïcité de la république. Sans se leurrer, on sait très bien qu'un humoriste ne serait pas pourchasser de la sorte s'il faisait ses spectacles en charriant une autre communauté. Le procédé écœurant, basée sur l'instrumentalisation d'antécédents historiques dont je ne contexte pas l'atrocité, visant à discréditer à coup d'accusation d'antisémitisme toute personne qui critique l'idéologie sioniste, (par le rire dans le cas de Dieudonné) idéologie que je soutiens cela dit, me parait plus dangereux que les propos proférer par l'humoriste. Dans le premier cas, on applique une logique de deux poids deux mesures au principe de liberté d'expression, dans le second, on laisse la liberté d'expression régner dans le débat public et je reste persuadé, comme beaucoup le pense, que Dieudonné n'aurait pas la popularité dont il se réjouit actuellement.
  18. Arrête, on va te trainer de complotiste...
  19. Merci de me désigner comme un inculte. Je crois surtout que le cas Dieudonné est instrumentalisé par le pouvoir en place pour qu'il se loge, aux yeux du grand public, dans le camp du Bien, en accord avec le discours médiatique. L'objectif est également de masquer les informations réellement importantes. Pour Valls, c'est tout bénef'. Ayant des ambitions présidentielles, il attaque par conséquent avec beaucoup de zèle cette affaire pour redorer son blason au sein d'un gouvernement en décrépitude. Le jour où on me prouvera que Dieudonné constitue un mouvement ou une organisation politique prônant des idéaux clairement antisémites, on en reparlera. Pour l'heure :
  20. L'antisémitisme de cet homme me fait froid dans le dos... :
  21. Le sionisme est une idéologie politique, décrite comme nationaliste par les uns et comme émancipatrice par les autres, prônant l'existence d'un centre spirituel, territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d'Israël (Eretz Israel). http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme
  22. http://www.lepoint.fr/ces-gens-la/quenelle-d-anelka-la-presidente-de-sos-racisme-attend-une-reaction-claire-28-12-2013-1775033_264.php Non mais elle se prend pour qui cette idiote utile subventionnée ?
×
×
  • Create New...