Jump to content

Hank Rearden

Utilisateur
  • Content Count

    3513
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

About Hank Rearden

  • Rank
    Commis aux écritures
  • Birthday 09/30/1972

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Sud Ouest

Recent Profile Visitors

981 profile views
  1. C'est quoi la sexualité ? la transmission génétique ? la résolution d'une pulsion ? un comportement social ? autre chose ? un peu de tout ça ?
  2. En levant le pied à partir de mi 2017 et 2018 après cette mauvaise expérience, mon bénéfice a baissé et mes charges aussi (à partir de juin 2018 seulement). Mes revenus nets avant IR ont eux aussi baissé mais mon revenu après IR a lui nettement moins baissé proportionnellement...mon niveau de vie n'a absolument pas été impacté. Autrement dit l'essentiel de mon travail supplémentaire partait en charges et en impôts. Ce qui tue c'est les anticipations que font les urssaf (et le rsi autrefois) et leurs régularisations incompréhensibles à N-1et N-2. Je crois que même les comptables s'y perdent et les tranches d'imposition. Au passage comme les urssaf me devaient des sous fin 2018, ils en ont profité pour me coller un petit contrôle (pas bien méchant ceci dit)
  3. Et puis le viol et la pédophilie sortent du domaine de la sexualité. C'est de la prédation. La sexualité c'est quand même à la base dans l'humanité comme dans le règne animal un minimum de consentement mutuel. C'est pas pour rien que la nature a inventé moultes parades sexuelles (de la queue du paon à la soirée romantique) D'ailleurs est ce que le viol et la pédophilie (ou ce qui pourrait y ressembler, acte sexuel avec un jeune non mature sexuellement) existent chez les animaux?
  4. C'est pas tout à fait ce que j'ai dit. Je dis qu'en matière de sexualité, la morale n'a pas de puissance explicative mais simplement une puissance prescriptrice et qu'on ferait mieux de se fier à la théorie évolutionniste, qui elle explique les choses, permet de comprendre les comportements sexuels des hommes et des femmes sans prescrire des comportements moraux.
  5. On devrait apprendre à se passer de cette notion de morale, de bien ou de mal qui est en fait assez vide de sens, particulièrement en ce qui concerne la sexualité. Les théories évolutionnistes donnent des explications bien plus intéressantes à la monogamie/polygamie selon le contexte/le milieu. Ce qui ressort de ces théories, c'est que homme et femme sont des êtres monogames avec des tendances aux escapades adultères, ce qui semble assez bien coller à la réalité.
  6. Dans le sud, on entend bien la différence. Par contre entre "marché " et "je marchais"....aucune
  7. Je suis très loin d'être un cas unique. Je ne serais d'ailleurs pas surpris que cela concerne une bonne partie des professions libérales.
  8. L'essentiel de mon temps de travail est du temps médical. L'ensemble des autres tâches (compta, cotations, relation sécu, gestion du cabinet, petits soins, accueil patient, etc...) est délégué à nos secrétaires et assistantes/infirmières. On est 3 associés et 7 salariés. On arrive à augmenter notre productivité médicale de cette manière et à rester bien équipé. Notre cabinet est au sein d'un clinique chirurgicale donc pour les urgences, on a un service d'urgence. c'est confortable. La meilleure solution, c'est baisser les charges pro et les impôts. Tous les médecins sont pris dans un effet ciseau. D'un côté trop de travail et de demande et de l'autre la punition des impôts et des charges qui poussent à lever le pied. En 2016, j'ai travaillé plus (1 jour de plus par semaine environ) et j'ai réussi en générant un bénéfice plus important sur l'année à me retrouver plus pauvre de quelques milliers d'€ !!!!!! augmentation IR URSSAF retraite RSI et leurs calculs incompréhensibles. Depuis mon seul objectif est de lever le pied et de trouver le meilleur rapport temps de travail/ revenus/ impôts et charges. Quand on redonnera le goût financier des journées de 10/12 h de travail aux médecins, ils se mettront à en refaire. Il y a suffisamment de médecins en France mais on ne les encourage pas à travailler. Relâcher le numérus clausus est une bonne chose à condition de ne pas revenir aux erreurs des années 80. La barrière était plus sournoise, au niveau de l'internat et des places de stages non disponibles pour les CES de l'époque (spécialistes formés sans avoir passé l'internat, ca n'existe plus). Dans les années 80, on parlait des médecins généralistes pauvres et dans les années 90, le gouvernement avait d'ailleurs proposé un plan de départ massif en pré-retraite des médecins (aujourd'hui, on encourage fiscalement les retraités à continuer un exercice à temps partiel). La tarification autoritaire des soins par la sécu est une mauvaise chose bien sûr. La seule marge de manœuvre pour le praticien sont les dépassements d'honoraires, plus ou moins bien remboursés par les mutuelles. Les patients paient en fait beaucoup par leurs cotisations sociales, leurs mutuelles et les dépassements. Certains actes sont trop bien payés, d'autres pas assez. Si on rendait leurs cotisations aux personnes ( en les laissant libres de décider de leur système de protection de santé) et si on libéralisait les prix de santé, ce serait sûrement mieux pour tout le monde, médecin et patient. De mes 3 enfants, aucun n'envisage de faire médecine et d'ailleurs je ne les y encourage pas.
  9. On voit les délais de rdv s'allonger de mois en mois. On rentre dans le dur je pense. Les médecins babyboomers sont quasiment tous partis à la retraite. La profession est largement féminisée et l'emploi du temps auquel veut bien se soumettre un médecin en 2019 n'est plus celui d'un vieux toubib babyboomer. Les charges et impôts ne motivent pas pour travailler mais incitent vraiment à lever le pied. J'ai vu mes délais de simple rdv de consultation passaient en quelques années de 1 mois environ à plus de 6 mois dans ma spécialité. Je suis surchargé même en faisant tout mon possible pour me préserver et limiter mon temps de travail. Ça devient débile. Les médecins qui restent finiront en burn out...
  10. Les omega3 d'origine végétale sont moins bien absorbés que les oméga3 d'origine animale, il me semble. Donc le top c'est poisson gras. Sardine haddock maquereaux....en plus c'est pas trop cher
  11. Une rémunération forfaitaire one shot de l'éditeur du support à l'auteur. L'éditeur devient propriétaire de l'oeuvre. Ou bien l'auteur se fait lui même éditeur de ses supports.
  12. L'auteur a quand même un droit sur son oeuvre, pas son support. Comment rémunérer un romancier/ un musicien sans qu'il prenne une part à un moment donné sur le support de son oeuvre?
  13. Tout à fait. On essaie de rationaliser quelque chose qui ne l'est pas, qui relève du désir et du sentiment.
×
×
  • Create New...