Jump to content

Jess

Yabon Nonosse
  • Posts

    218
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Jess

  1. Il n'y a pas d'âge pour apprendre. Encore un peu, et l'humilité me viendra peut-être.
  2. J'en sais rien, mais là n'est pas l'important. Ce qui compte, c'est ce que, moi, je dis : on va tous mouriiir.
  3. "Les données qui semblent confirmer ma thèse" sont en l'occurrence les seules qui aient une importance, car si l'absence de banquise modifie l'albedo et déclenche une rétroaction positive ce n'est pas en pleine nuit que ça changera grand chose. Se réjouir de retrouver le niveau déjà préoccupant des deux années précédentes, quelle bouffonnerie ! L'ensemble des données disponibles se trouve ici : http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/ et notamment, pour chaque saison : http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IM…t.1900-2007.jpg Tiens une courbe qui rappelle furieusement la volatilité du CAC : http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IM…urrent.anom.jpg pas entendu que ça rassure grand monde sur les marchés financiers pourtant !! C'est génial, les eskimos ont lancé un plan Paulson pour sauver la banquise. "Je sélectionne les données qui semblent confirmer ma thèse", quand je te parle des données disponibles depuis que les mesures satellite existent, et tu me parles de 2 malheureuses années. Vraiment, moi je dis, c'est vraiment trop injuste.
  4. Je te parle du minimum estival, mais bouché que tu es et mal polis que je suis, tu ne peux pas voir cette évidence. J'ai un scoop pour toi : réchauffement climatique ou non, il fera toujours nuit 6 mois par an au pôle nord et il y aura toujours de la glace en hiver. 2005 = 3ème année la pire après 2007 et 2008. Bel exploit. Bon. Je sais, je balance des évidences en faisant l'ours mal léché. Mais bah. Faut vivre.
  5. Mon dieu. Mais je ne trolle pas : je vous regarde vous agiter dans votre bocal. A peine une pincée de sel de temps en temps quand ça ronronne trop. Les idées libérales sont bonnes ; mais vous en êtes si loin. C'est désespérant. Faites fonctionner vos neurones, virez vos préjugés, vous servirez à quelquechose.
  6. A voir les indices boursieurs de ces dernières semaines la main invisible du marché souffre de la maladie de Parkinson. Il faut l'achever. Depuis le temps que je l'attendais ce "Yabon nonosse", vous avez mis le temps.
  7. Pour une fois que je partage tes vues, champagne !!! Ou mousseux, vu la conjoncture ça suffira bien.
  8. Evidemment, il était fermé.
  9. Tout a commencé par une petite grippe.
  10. C'était simplement en réponse à "j'ai oublié". C'est vieux, on n'en garde pas des souvenirs très clairs. C'est tout. Il y a des sources, ce n'est pas la préhistoire. Ex. "Le registre paroissial de Givry (Saône-et-Loire), l'un des plus précis, montre que sur environ 1 500 habitants, 649 enterrements eurent lieu en 1348, dont 630 de juin à septembre, pour une paroisse qui en comptait environ 40 par an habituellement, soit un taux de mortalité de 40,6 %." Des chiffres cohérents avec d'autres décomptes faits ailleurs. Mais bon fin de la parenthèse, ce n'est pas le sujet.
  11. Oui il est vrai que ça commence à dater.
  12. Si, la peste de 1347 : "On estime que la peste noire a provoqué la mort de la moitié de la population européenne en cinq ans, soit environ 25 millions de victimes[3], et probablement le même nombre en Asie[réf. nécessaire], soit globalement environ 50 millions. La peste noire eut des conséquences durables sur la civilisation européenne, d'autant qu'après cette première vague, la maladie refit ensuite régulièrement son apparition dans les différents pays touchés (par exemple entre 1353 et 1355 en France, entre 1360 et 1369 en Angleterre, etc.)" http://fr.wikipedia.org/wiki/Peste_noire Et comme elle a fait suite à une grave crise économique ce n'est pas fait pour rassurer
  13. Moui c'est assez obscur ! Encore une question : les politiciens dont vous parlez ne naissent pas politiciens avec un instinct les poussant à dépouiller l'honnête homme ; ils sont pour la plupart (là-bas en tous cas) issus du monde des affaires et très largement financés par ce même monde. Quelle force étrange les pousserait à agir contrairement aux intérêts des sociétés qu'ils représentent qui les soutiennent ou qu'ils ont dirigées ?
  14. Vite fait dans l'article du 14/9 : "Pire, un des patrons du HUD, craignant que l'affichage des risques pris par les deux GSE pour se conformer à ces règles conduise les marchés à leur retirer leur confiance, résolut le problème en les exemptant en toute légalité de dévoiler trop en détail leurs expositions." Evidemment si l'on appelle ça de la régulation, la régulation est effectivement à blâmer … Et quelle est la part des prêts subprimes effectivement accordés par des établissements soumis au CRA ? Les subprimes étaient-ils jugés moins rentables au point que les établissements bancaires s'en seraient détournés s'ils n'y avaient pas été "obligés" ?? http://www.prospect.org/cs/articles?articl…subprime_crisis
  15. Pas de victimes, du tort à personne ? Il n'y aura pas la moindre once du début d'un impact de tout cela sur l'économie "réelle" ? Juré ?
  16. Bon alors voyons les choses autrement parce que je pense qu'on est d'accord sur une partie du diagnostic. Pourquoi la régulation existante a-t-elle tendance à remplir les poches de Wall Street, et pourquoi n'existe-t-il pas à la place une régulation permettant aux gens qui bossent d'avoir un toit et une assiette pleine à chaque repas ? Pour qui bossent les politiques ?
  17. A contrario j'aimerais savoir, selon vous, quelle règlementation particulière a causé cette crise.
  18. Source sur le fait que je me sois documenté ? Je crains que cela ne soit référencé nulle part. Pourquoi la bulle immobilière a-t-elle été moins imposante en France où les plans d'urbanisme sont systématiques ?
  19. C'est fait depuis longtemps, merci. Les politiques sont au service des institutions financières privées, les appeler au secours n'est évidemment pas la solution. Paulson récompense une gestion calamiteuse et on repart pour un tour. Jusqu'à quand ? A votre avis pourquoi en arrive-t-on à ces niveaux de taxation qui vous filent des boutons ? Où va l'argent si les dettes ne sont jamais remboursées ? Est-ce la régulation qui a permis à quelques-uns d'accaparer toute la richesse produite ? (je vais encore passer pour un dangeureugochiste mais je hais Marx autant que Friedman)
  20. Oui et je l'ai trouvé d'un cynisme et d'une ineptie sans nom. "Par ailleurs, la réglementation financière elle-même est la source d'effets pervers. Il en est ainsi de l'obligation imposée aux banques par l'accord de Bâle II de maintenir un ratio de fonds propres égal à 8 % de leurs avoirs. Devant les opportunités de gain formidables créées par la politique de bas taux d'intérêt de la Fed, les banques ont voulu développer au maximum leurs crédits, tout en maintenant le ratio imposé par la réglementation. Dans ce dessein, elles ont cherché à contourner la réglementation - comme cela est toujours le cas - en se débarrassant d'une partie de leurs encours vers d'autres organismes, par exemple fonds d'investissement et SIV (Special Investment Vehicles)." On dirait un accusé de viol et de meurtre expliquer sans honte que si le viol n'était pas interdit par des lois "sources d'effets pervers", il n'aurait pas craint d'être dénoncé par sa victime et ne l'aurait pas assassinée.
  21. Entre nous, sérieusement et sans vouloir polémiquer, vous êtes toujours intimement persuadés que c'est un manque de libéralisme qui a pu causer tout ce m…dier ? C'était pas sensé se réguler tout seul votre machin ? On trouve des messages quasi-semblables entre ce forum et d'autres orientés différemment (pour user d'un euphémisme), c'est assez fascinant.
×
×
  • Create New...