Jump to content

Nick de Cusa

Bureau
  • Content Count

    42442
  • Joined

  • Days Won

    21

Posts posted by Nick de Cusa


  1. Le Qatar mettrait fin, au moins dans les textes, à la kafala, c'est à dire la survivance de l'esclavage.

     

    https://www.miamiherald.com/news/business/article236317838.html

     

    La kafala se traduit, concrètement, pour les gens, même si vous êtes directeur de grande entreprise, par la possibilité pour votre employeur Qatarien de vous empêcher de quitter le pays. Plus précisément : par défaut vous n'avez pas le droit de partir, vous devez obtenir une autorisation expresse à chaque fois. (Bon, dans beaucoup de boîte, les RH font ça très bien, le migrant, au moins le blanc / occidental ne s'en rend pas compte). 

     

    Oh, et ça s'applique à votre famille bien sûr. Une amie a perdu un billet d'avion parce que la boîte de son mari n'avait pas exécuté la procédure à temps. Elle n'a pas pu passer le contrôle des passeports à l'aéroport.

     

    Bien des gens acceptent des postes là bas sans saisir ce détail


  2. "Modèle chinois" me semble avoir 2 sens. 1/ Modèle intentionnel, comment la Chine souhaite influencer le monde et 2/ Non-intentionnel, comment le reste du monde s'inspire de la Chine sans qu'elle le désire particulièrement.

     

    Sur le 2: https://www.contrepoints.org/2019/08/05/350594-arabie-saoudite-un-peu-de-liberte-pour-les-femmes

     

    Sur le 1, l'interprétation de l'historien John Keay est que l'empereur s'attend à des tributs de tout le monde. Mais bon, réalistiquement, plus les routes de commerce sont devenues longues, plus il y a eu échange avec des territoires ne payant pas de tribut à l'empereur. Pour réconcilier ça, s'est mis en place une espèce de fiction officielle du "tribut comme commerce". Là où le reste du monde pensait commercer, l'empereur lui, voyait ça comme partiellement une forme de tribut. Je ne sais à quel point ceci survit à ce jour dans l'esprit des Chinois (peut-être plus que nous ne le réalisons). 

     

    Après, bon, un commentaire d'un homme d'affaire égyptien qui, je pense, est fort partagé dans le monde entier, est que l'avantage de travailler avec les Chinois c'est que, contrairement aux occidentaux, ils ne mettent pas leur nez dans les affaires politiques intérieures d'une pays (pas d'histoires de droits de l'homme et que sais-je).


  3. On 10/9/2019 at 2:19 AM, Hayek's plosive said:

    Aux plus assidus du fil: il me semblait avoir vu passer un lien sur ce fil sur une étude qui faisait le lien entre régime keto et cancer, notamment le fait que les cellules cancéreuses ne pouvaient pas passer en cétose et donc mourraient de faim. Ca dit quelque chose? Ou est-ce que ca reste une hypothese qui n'a pas été démontrée chez l'homme?

     

    Autre question: en cétose, le foie continue de produire du glucose a partir des protéines que l'on avale, donc comment l'un peut-il aller avec l'autre?

    Il est clair que ça marche pour certains. Vois par exemple le podcast d'Andrew Scarborough chez Ivor Cummins sur youtube. Son docteur lui avait dit, oublie, il te reste 18 mois, il y a bientôt 7 ans.

     

    Il prépare un PhD et une étude dans ce domaine. 

     

    Le meilleur livre à ses yeux (en vulgarisation) est Tripping Over the Truth. Il adopte le press/pulse de Seyfried. Il semble trouver l'hyperbarique utile mais lui ne peut pas, à cause de ses crises de spasme.

     

    Il ne semble pas que la cétose marche dans tous les cas, en tout cas je ne sais pas. De toutes façons, chimio ou radio peuvent rester utile.

     

    Bref, en cas de méga pépin, l'heure est là de faire des recherches intenses et d'optimiser tous les paramètres, tels génome de la tumeur et son métabolisme, jeûne (et quand?), alimentation, mouvement / exercice, soleil (oui oui soleil, très important), sommeil (super important aussi), gérer le stress (attention au cortisol), suppléments, chimio et radio ou pas, hyperbarique, générale bonne compagnie positive et bonne humeur. Bref, tout.

     

    Dans le cas de Scarborough, son premier oncologue lui a dit, la cétose, t'es fou? Donc il l'a viré. Il en a trouvé depuis qui y sont favorables et qui travaillent avec. Il me semble que c'est un grand défi en pleine crise : trouver le(s) bon(s)

     

    Il y a une bonne accumulations d'études de cas individuels mais toujours pas d'études à grande échelle. Nous sommes dans un âge qui préfère le tout technologique.

×
×
  • Create New...