Jump to content

free jazz

Utilisateur
  • Content Count

    11323
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by free jazz

  1. En France seulement? Pas en Angleterre, pas en Allemagne, pas en Europe, pas en Occident? Présenter les choses sous l'angle de la provocation gauchiste et franchouille, c'est vraiment voir les choses par le petit bout de la lorgnette. Très petit même. The Attack on Charlie Hebdo: A Warning to Europe Written in Blood http://nationalinterest.org/feature/the-attack-charlie-hebdo-warning-europe-written-blood-11990
  2. Tu relativises des crimes de guerre en les comparant à des petits délits ou des atteintes mineures aux droits. Le déni de réalité, la relativisation, la négation de l'ennemi, sont des réactions humaines normales, a fortiori en temps de guerre, mais contre lesquelles il faut résister pour ne pas être assujettis.
  3. Est-ce que les billets de h16 ne sont pas eux aussi irrespectueux, et risquent de choquer 99% des français? Voire pire, risqueraient d'exclure certains socialistes modérés? Si on va par là, vous voyez la suite, il ne faudra pas venir chouiner plus tard, quand il fallait tenir bon sur l'essentiel.
  4. Oui, en avoir le droit et pouvoir le faire effectivement. Sinon, je pense qu'on peut jeter le libéralisme à la poubelle, car il ne serait plus qu'un prétexte à la servitude. Pour que ce soit clair, en ce qui concerne l'unanimisme et le bal des tartufes auquel on assiste, je pourrais manifester avec des musulmans modérés. Mais je n'irai pas manifester avec les socialistes, qui ont une lourde part de responsabilité dans l'affaiblissement moral du pays et dans les restrictions à petit feu de la liberté d'expression, au nom du Padamalgam et des groupes d'oppression, dont les associations subventionnées œuvrent depuis des années à mettre une chape de plomb sur la délibération publique, imposant aux citoyens la censure du politiquement correct. "Aujourd'hui ceux-là même qui muselaient il y a encore quelques heures la liberté d expression, pleurent en son nom. Ces derniers ont été trop lâches avec la laïcité et au nom d'un relativisme culturel abject et d'une culpabilité post-coloniale un peu feinte. Ils ont laissé volontairement et à des fins électoralistes, l'islam radical dans les quartiers. En cédant au communautarisme islamique, ces derniers ont planté les germes du djihadisme et du terrorisme. Le mal français, ce n'est pas Zemmour ou Houellebecq, c'est la lâcheté et cette entreprise permanente de déconstruction de nos valeurs à laquelle nous assistons depuis quarante ans, sans réagir." http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/01/07/31003-20150107ARTFIG00395-charlie-hebdo-cabu-est-mort-la-republique-vaincra.php
  5. Il y en a peut-être tout autant qui se sont réjouis du carnage à Charlie Hebdo, comme après une victoire au foot, et alors? Je ne vois pas en quoi il faudrait céder sur les principes qui nous séparent de la barbarie et du totalitarisme, en relativisant, en comprenant ou en justifiant ce qui est arrivé. Et oui, être irrespectueux avec l'islam ou avec l'Eglise (mais c'est plus facile), sans raser les murs, sans avoir peur d'être flingué, c'est le pilier d'une société libre.
  6. Je vais faire du gros point godwin très sale, mais en 38, il y a sans doute aussi plein de jeunes allemands modérés qui ont été choqués qu'on puisse les assimiler avec les nazis.
  7. Franchement je déteste les laïcards de combat. Mais il faut savoir raison garder et si on bascule dans le relativisme total en mettant sur le même plan un acte de guerre avec les conneries irrespectueuses de Charlie Hebdo (en allant jusqu'à les traiter d'ordures ou de salopards), alors tout est foutu pour les libéraux et pour la liberté en général. Dans cette rhétorique perverse, le respect pour la religion, ou la lutte contre "l'islamophobie", c'est devenu une phrase codée signifiant "la peur de la religion" et la peur de l'islam. La religion, surtout lorsqu'elle revendique d'être une idéologie politique, comme toutes les autres idéologies, doit faire l'objet de critique, de satire et de caricature et, oui, mérite que nous lui manquions de respect sans avoir peur. Si on cède sur ce point, alors c'est fini, la république et ses citoyens déjà ramollis par 40 ans de gauchisme et de socialisme, sont mûrs pour tomber comme en 40.
  8. Selon le général Jean-Pierre Bosser, « plus de 1.000 combattants européens enrôlés dans ses rangs sont revenus dans l'espace Schengen ». Une menace pour la France et les pays européens. Car « l’adversaire n'est plus seulement aux portes de l'Europe, il en a franchi le seuil ». http://universite-liberte.blogspot.fr/2015/01/au-301114-general-bosser-daech-nest.html
  9. Et c'est au nom de ce principe, que tu expliquais récemment - mais tu n'étais pas le seul - que le djihadisme en Europe était une menace fantôme et un phénomène négligeable.
  10. AdB est d'abord un disciple de Carl Schmitt. Carl Schmitt c'est le côté obscur, Hobbes poussé au carré, vers l'absolutisme. Toutefois c'est une pensée très puissante (le nomos de la terre, le décisionnisme), la plus puissante des pensées antilibérales. Au final, je vois davantage AdB comme un communautarien - et non un nationaliste païen -; communautarien au sens de la science politique, néo-aristotélicien, et pas si relativiste que ça dans la mesure où il intègre une pensée de la nature qui permet l'unité de la diversité. Le bonhomme est très érudit et bon généalogiste, bon connaisseur aussi du libéralisme, encore qu'il réduise ce dernier à un matérialisme économique et individualiste, ce qui pose problème eu égard à la tradition associative du libéralisme politique. Pour lui le libéralisme conduit mécaniquement au néolibéralisme, atomisé, consumériste et nomade. La grosse lacune d'AdB, c'est qu'il ne comprend rien à l'économie, et ne veut rien y comprendre, partant du principe que l'économie est stupide. Un des récents textes intéressants d'AdB, où il prend la défense des thèses communautariennes contre le libéralisme. Toutes ses critiques ne sont pas dénuées de pertinence, mais c'est un argumentaire à charge: http://universite-liberte.blogspot.fr/2014/11/communautariens-et-liberaux-dalain-de.html?view=magazine
  11. En tout cas, la théorie des types de personnalités présentée dans ce fil n'a pas un pouvoir explicatif supérieur à celui de l'astrologie. Les deux sont basées sur des archétypes idéaux, sans fondements empiriques, dans lesquels les sujets ont envie de se reconnaître, et d'y voir une confirmation de leurs penchants ou de leurs désirs. Sauf qu'au lieu de dire: "je le savais, tu es poisson ascendant capricorne", on dit ENTP ou autre catégorie. C'est de l'astrologie pour les geeks.
  12. Ce n'est pas non plus un grand bond en avant dans la connaissance par rapport à Hobbes et aux théories du contrat social. http://www.contrepoints.org/2013/04/24/122505-du-liberalisme-a-lanarcho-capitalisme-trente-ans-plus-tard
  13. Que tu ne les aies pas compris, ce n'est guère étonnant, mais cet article contient des arguments consistants.
  14. Disons qu'on ne connaît pas de pays capitaliste sans police et sans gouvernement. Je ne parle pas de tes expériences imaginaires. Parce qu'il y a des "sujets"? Quoi la somalie ne serait pas un paradis anarchiste? Quant aux excès de zèle policier, bien sûr, ils existent. La question étant pourquoi particulièrement aux Etats-Unis?
  15. http://www.forbes.com/sites/harrybinswanger/2014/01/24/sorry-libertarian-anarchists-capitalism-requires-government-2/
  16. La guerre de mouvement a commencé. http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20141207trib237ace8a6/un-marche-de-l-or-deboussole.html?
  17. No limit... http://news.radins.com/actualites/les-cabanes-dans-jardin-seront-taxees,10970.html
  18. Daniel Guérin, c'est très bien, ça montre où se situent politiquement les anarcouillons qui défendent ces thèses.
  19. Tu ne t'arrêtes jamais de dire des énormités, toi aussi. Si tu penses que FDR était plus fasciste que Mussolini, tu as de la bouillie entre les deux oreilles.
  20. C'est un coup des cubains, ou une attaque communiste qui rappelle des heures sombres.
×
×
  • Create New...