Jump to content

miniTAX

Utilisateur
  • Content Count

    1001
  • Joined

  • Last visited

About miniTAX

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral conservateur
  1. Je confirme : http://www.agu.org/contents/journals/ViewPapersInPress.do?journalCode=GL
  2. Pour un mec qui vit dans une villa de luxe, avec tout le confort moderne, 4x4 climatisée et 3 femmes (!), Ben Laden, il doit y croire au changement climatique presqu'autant qu'Al Gore ou Hicolat Nullos alors.On aurait pu penser qu'il se terrerait dans une cave éclairée à la bougie et isolée à la laine de mouton, au fin fond de l'Hindu Kush, mais oui, mais non, encore un éco-tartuffe.
  3. Kuing Yamang, mon héros
  4. Une citation officielle somptueuse qu'on ne risque pas d'entendre de la part des propagandistes de la FARCE (la fraternité des alarmistes du RC exagéré) LE BILAN ÉLECTRIQUE FRANÇAIS 2010, par RTE http://www.rte-france.com/uploads/media/pdf_zip/presse/dp-2011/2011_01_20_DP_Bilan_electrique_francais_2010.pdf
  5. Norman Myers est un serial catastropher typique de la pseudo-science post moderne et on peut être sûr qu'il va sauter sur la moindre occasion pour prédire une apocalypse imminente dans quel que domaine que ce soit. C'est pour ça même qu'il est le darling des éco-chondriaques et autres verdâtres.C'est le même Myers qui a prédit 40.000 extinctions d'espèces PAR AN (!) dans The Sinking Ark, en 1979 (on doit être à moins de 900 extinctions recensées… depuis 500 ans) alors bon, ses oracles computerisées, poubelle.
  6. Punaise, mais ta mauvaise foi est sans limite. Oganawa n'est cité nulle part dans mon post parce que je répondais à un post qui parle d'Oganawa pardi ! Je n'ai pas mentionné Fukushima non plus dans le même post, et pourtant, ça ne t'as pas empêché de m'accuser de parler de la piscine de Fukushima, tu trouves ça logique ?En résumé 1) Il était question d'un article sensationnaliste du Monde titré "Une fuite d'eau signalée à la centrale nucléaire d'Onagawa après le séisme de jeudi" (donc le 7 avril ). 2) Je parlais du caractère sensationnaliste de cet article, donc de la piscine d'Oganawa 3) Tu débarques et non seulement, tu comprends de travers mon post au contexte pourtant limpide mais en plus tu m'accuses de mentir sur la piscine de… Fukushima qui a eu des problèmes au moins 3 semaines AVANT l'article du Monde, donc qui n'a strictement rien à voir avec ce que je disais. 4) Pire je t'ai répété que je n'ai jamais parlé de la piscine de Fukushima, je t'ai dis de relire correctement mais tu continues de m'accuser de mentir 5) De pire en pire, Xav expliqué ton erreur et tu continues de parler de la piscine de Fukushima et de m'accuser de mentir 6) Et enfin pour couronner le tout, tu réalises enfin ton erreur après au moins 4 rappels (!) et au lieu de dire "ah oui, pardon, j'ai mal lu", tu accuses non seulement moi-même d'être "ambigu" (mais bon sang, tu accuses de menteur quelqu'un que tu n'aurais prétendument pas compris au lieu de demander des clarifications, tu te rends compte du degré de bêtise ???) mais en plus, tu accuses Xav de rattrapage aux branches ! Moi, j'invoque l'amendement cracotte.
  7. Bah je parlais de la piscine de la centrale nucléaire d'Oganawa, gros bêta. Il suffit de reprendre mon texte pour voir dans quel contexte c'était écrit, c'est sans ambiguité possible. Je l'ai signalé au moins 3x, secondé par Xav et tu n'as toujours pas compris, pour un FAIT ultra-simple à vérifier et où tout est écrit noir sur blanc !!! Alors tu sais quoi, je vais arrêter les frais avec toi. Parler à mur est bien plus productif. On peut précéder le référendum par une campagne de sensibilisation au nucléaire, avec des affiches, la construction d'un Atomium comme à Bruxelles…
  8. On peut. Ramené au CA d'Areva, ça doit fait quelque millième de %, sûrement payé par la Lloyd. La ruine quoi… Et le coût du pétrole ou du gaz, on y inclut les guerres au MO ou en Afrique et les moyens pour entretenir une armée correspondante ?
  9. Le mort est dû au tremblement de terre, pas au nucléaire. Et l'accident s'est produit à Fukushima Daini, centrale qui s'est arrêtée en toute sécurité alors qu'elle a pris exactement le même séisme et les mêmes vagues (et dont les anti-nuke ne parlent pas, bizarrement). Donc bref, tes arguments restent toujours aussi indigents, c'est signe qu'il est temps de se demander pourquoi…
  10. Au Niger, LA mine d'uranium est à ciel ouvert, donc aucun risque de grisou ou d'effondrement de galeries, premières causes d'accidents mortels. La Chine ne produit à priori pas d'uranium. En Australie, un des premiers exportateurs d'uranium, il n'y a même pas de mine. Ils extraient le yellow cake en forant des trous et en lessivant les filons avec de l'eau pour remonter le minerais. Il n'y a même pas de terre retournée, même pas une seule poussière de minerais. S'il y des gens qui habitent au-dessus, ils ne s'en rendraient même pas compte, et tout ce qu'il y a comme impact, c'est qu'ils auront… moins de radioactivité sous leurs pieds. Alors bon, en nombre de victimes, ça ne doit pas chercher bien loin.
  11. Bah non, c'est pas ça qui compte. Il y a eu Phénix qui a produit de l'électricité pendant 30 ans et son successeur a été sabordé sur des critères idéologiques et non techniques ou financiers. Donc prétendre qu'on a arrêté la filière parce que c'est "un gouffre financier" est un mensonge. Superphénix a été arrêté sur décision politique par une ministre écolo, alors qu'il n'a pas causé la moindre irradiation à personne et aurait pu générer une montagne d'argent en produisant de l'électricité (ton couplet gratuit sur "le machin n'a jamais fonctionné correctement" est un pur mensonge, il suffit de voir l'historique de fonctionnement de la centrale et les raisons des différents arrêts). Dans ces conditions, parler de "coût total", est ridicule. Je n'ai jamais dit qu'on peut "se promener autour de la piscine de Fukushima sans se prendre un seul uSv", t'en n'a pas marre de troller ? ça suffit maintenant !Pour tes bobards ? Je te cite, en vrac : - "une estimation de la NYAS" alors que c'est un livre dont la NYAS a officiellement démenti le moindre lien. - "l'étude dont j'ai parlé a aussi été écrite par des dizaines d'experts" alors que c'est un livre, pas une étude et qu'il n'y a que TROIS auteurs puis "un livre pas du tout publié par des anti-nucléaires mais par des médecins de pays de l'est" alors que l'un des co-auteurs est… activiste anti-nucléaire et les deux autres ne sont PAS médecins mais spécialistes en radiologie dans un même institut (pour l'indépendance et la diversité d'opinion, tu repasseras). Deux phrases 4 bobards, et pour un fait ultra-simple et facilement vérifiable par tout le monde, bravo ! - "Tepco a bénéficié d'exonérations d'assurance", sans strictement aucune preuve - "l'exposition des barres de combustible à l'air libre n'ont rien d'une spéculation catastrophiste : c'est une réalité depuis presque 2 semaines" alors que les mesures de radioactivités te contredisent puisqu'elles montrent une baisse régulière de radioactivité - "les réacteurs ont effectivement fondu, à 70% pour le 1, 25% pour le 2 et le 3. Encore une prédiction juste de Gundersen" alors que Gundersen n'a rien prédit du tout puisque ces estimations avaient été communiquées par Tepco !!! - "les retombées radioactives à longue durée de vie à 30 km autour de la centrale sont du même ordre voire plus élevées qu'à Tchernobyl" alors qu'au moment même où la NISA relevé au niveau 7 de l'échelle INES, elle a dit qu'elle estime les émissions radioactives de TOUTE la centrale (et non juste les retombée à 30 km) sont entre 10 et 20% celles de Tchernobyl. etc, etc… Bref, quasiment toutes tes critiques sont infondées pour ne dire mensongères et toutes vont dans le sens de l'exagération, soit de la gravité de l'accident, soit de la certitude de tes infos, certitude fondée sur du vent. Tes bobards, tu les as écrits noir sur blanc et tu ne veux même pas en assumer la paternité, difficile de prétendre alors que tu serais capable de parler du nucléaire de manière rationnelle. Pure fantasme nucléophobique. Cite moi une seule source financière qui dit ce genre d'ânerie.Moi je peux te citer autant de sources que tu veux qui démontrent, chiffres à l'appui (ne serait ce que la réserve de cash et les possibilité d'emprunt dont dispose Tepco). Mais comme dab, on peut être sûr que tu vas te défiler piteusement. Personne n'a dit que le nucléaire est "sûr", sans préciser par rapport à quoi. Tu n'as aucun argument crédible, alors tu te rabats sur des lectures de marc de café qui ne valent même pas une brève de comptoir. Dans le business, des millions de gens prennent des décisions tous les jours sans connaître le coût réel. Quand on lance un nouveau produit, personne ne connaît le coût réel vu qu'on ne sait jamais le résultat futur des ventes. Quand on fore un puits pour le pétrole ou le gaz, on fait chou blanc 2 fois sur 3. Quand on envoie un supertanker ou un méthanier sur les mers ou dans le canal de Suez, on ne sait pas si ça risque pas d'exploser, de se faire engloutir par une vague scélérate ou de tuer des membres d'équipage. Ca n'a jamais empêché les gens de faire, pourquoi ce serait différent avec le nucléaire ?
  12. Les mesures de Miyagi et de Fukushima sont là, faut pas dire qu'il y en a pas : http://www.mext.go.jp/english/radioactivit…ail/1303986.htm Les mesures dans la zone d'évacuation ne sont pas publiées parce que les gens ne sont pas supposés y être et que la zone a été passablement endommagée par le tsunami qui est rentré jusqu'à 5km à l'intérieur des terres. Sans électricité et sans personnel, je présume que disposer de bonnes mesures est plus difficile qu'ailleurs. Mais les mesures aériennes existent et sont publiées par les autorités américaines (un ou plusieurs avions américains quadrillent toute la zone au dessus de la centrale pour faire des mesures quotidiennes). Parler de surexposition et de seuil sans citer de chiffres n'a pas de sens. Pour l'instant, même en considérant le niveau d'exposition (et non surexposition) le plus "grave" : 180 mSv, ça a concerné seulement 3 travailleurs et c'est une valeur qui ne pose en aucun cas des problèmes de santé, hormis dans les extrapolations statistiques. Encore une fois, l'effet néfaste des radiations à faible dose (en dessous de quelques centaines de mSv) n'a jamais été démontré et les seuils fixés l'ont été par l'utilisation de l'extrapolation linéaire sans seuil (LNT) qualifiée de "plus grand scandale scientifique des temps modernes" par le radiobiologiste Gunnar Walinder, de "travestie éthique" par Margaret N. Maxey (cf le texte d'une de ses conférences ici) ou de "surestimation des risques radiologiques là où les effets sont indicernables de zéro" par Rosalyn Yalow (Nobel de médecine). En gros, avec cette hypothèse LNT, on dit que parce que la probabilité de mourrir en avalant 1kg d'aspirine est de 100%, la probabilité de mourir en avalant 1 g d'aspirine est de 0,1% ! C'est absurde mais pourtant, c'est exactement ce qui est appliqué aux seuils radiologiques. On applique à la protection contre la radioactivité ce principe de linéarité dose-risque qui, si appliqué ailleurs, aurait conduit à l'interdiction d'à peu près tout ce qui nous entoure, l'oxygène (pur, il vous tue en quelques jours), le sel, l'aspirine, l'eau, le sélénium… Et encore, s'il n'y avait aucune observation de l'absence d'effet néfaste voire aucun effet bénéfique à faible doses (hormésis), or il y en a. Non seulement, on constate l'effet hormésis des radiations mais en plus on peut même proposer un mécanisme crédible: les radiations à des doses raisonnables stimulent les défenses immunitaires et provoquent l'apotose et donc l'élimination prématurée des cellules précancéreuses, et conduisent dans les faits à un taux de cancer plus faible et à une longévité plus grande. C'est pour ça que les anti-nucléaires ont notamment euthanasié en 1976 les troupeaux d'animaux soumis aux explosions de bombes nucléaires dans les tests d'impacts sur les êtres vivants effectués par l'armée américaines : parce que les animaux irradiés avaient une espérance de vie bien supérieure à la normale donc il faut à tout prix faire disparaître les preuves ! Les obscurantistes anti-nucléaires ont commis cette forfaiture scientifique (heureusement bien documentée) et c'est juste un exemple du type de mensonge qu'ils sont prêt à faire pour promouvoir leur idéologie nucléophobe, avec un succès certain, grâce à la complicité des médias toujours aussi ignorants, irresponsables et sensationnalistes.
  13. Corine Lepage est une activiste anti-nucléaire. Elle ne va pas mentir sur les chiffres de la cour des comptes mais elle va mentir par omission, en balayant sous le tapis tout ce que ne l'arrange pas. C'est une tactique archi-classique des écolos et des nucléophobes, on en a l'illustration parfaite avec Fukushima où on ne parle que d'une centrale accidentée, en passant sous-silence la centrale juste à 10 km au Sud ainsi que les 2 autres centrales (Oganawa et Tokai) qui ont subi les mêmes conditions et qui ont parfaitement résisté. Il n'y a aucune raison de ne donner que son avis sans le balancer par un autre avis, par exemple d'un financier, assureur, ou expert du nucléaire. Ces morts sont dus au séisme et au tsunami, pas dû à la centrale nucléaire. La centrale, elle a causé ZERO mort, zéro surexposition pour les travailleurs et encore moins pour la population civile, zéro destruction civile, zéro arbre ou animal mort. Non, les mesures existent ! Directes ou dans les aliments commercialisés. Avant de répéter l'argument bidon de "la censure", il faut chercher, ou au moins demander.
  14. Une fois de plus, tu déformes et tu exagères les faits.C'est pas la "filière surgénération" qui a été arrêtée, c'est juste Superphénix qui a été arrêté ! Phenix, lui a parfaitement fonctionné pendant plus de 30 ans et a vendu des dizaines de TWh (je te laisse calculer le prix) malgré que c'est un réacteur expérimental. La filière surgénération russe fonctionne depuis les années 50, le réacteur BN-600 produit de l'électricité depuis plus de 30 ans, est prolongé pour encore au moins 20 ans, et a donné un nouveau modèle, le BN-800 qui va diverger d'ici 1 ou 2 ans et qui a été commandé à 2 exemplaires par les Chinois. Les surgénérateurs fonctionnent au Japon, en Inde et même dans les sous-marins russes (réacteur BREST) et ont fonctionné depuis des décennies aux USA avant que ce ne soit arrêté par pure décision politique. Il n'y a aucune raison, à par l'obscurantisme, pour décréter que "ce n'est pas fiable" alors qu'on a des centaines d'année-réacteurs d'expérience de fonctionnement de la filière, sans un seul mort irradié. Quant à dire que SuperPhénix a été arrêté parce que "c'est un gouffre financier", c'est du foutage de gueule intégral. 80% des temps d'arrêt de Superphénix avait été dû aux tracasseries administratives et aux manoeuvres politiques des anti-nucléaires. L'arrêt des SuperPhénix est une promesse faite par les socialistes aux Verts pour gagner les reports de voix aux législatives. Aussitôt les élections remportées, la fermeture a été décidée précipitamment par la coalition Socialiste-Vert du gouvernement Jospin et le décret d'arrêt a été signé par une certaine… … Dominique Voynet, ministre de l'environnement de l'époque et personne très neutre comme chacun sait sur le nucléaire. SuperPhénix rapportait déjà un paquet d'argent par l'électricité produite et aurait pu être une vache à lait pendant des années comme les autres centrales s'il n'était pas arrêtée par cette décision idéologique stupide qui est directement responsable du gouffre financier. D'ailleurs, SuperPhénix, malgré son démantèlement précipité (Jospin et les Verts avaient essayé de le casser au plus vite tout pour détruire définitivement la filière, en n'hésitant pas à violer de multiples règles administratives) peut être remis en marche pour un coût bien inférieur à la construction d'une centrale neuve et pour une sécurité meilleure que les centrales à eau pressurisée. Tu n'es pas capable de mettre dans son contexte un texte simple (cf ton hystérie sur la piscine de barres de combustible), alors permets moi de douter de ton analyse de ce que dit le rapport de la Cour des Comptes.Par contre, pour parler de "menteurs", vu tous les bobards que tu as raconté jusqu'à présent sur le sujet (je peux t'en faire la liste si tu veux), je veux bien croire que tu parles en connaissance de cause et que tu as des révélations pertinentes à nous faire. Mais comme je ne vois aucun fait, juste des effets de manche, j'attends. Où est ce que je me serais foutu de la gueule du monde, stp ? Tu peux me citer une centrale construite au Japon, à Taiwan, en Corée ou en Chine qui aurait dérapé en temps et en budget ? Les Chinois ont décidé l'arrêt des autorisations de nouvelles centrales, ce qui est tout ce qu'il y a de plus sage et rationnel, vu qu'ils attendent le retour d'expérience de Fukushima pour améliorer encore plus la sécurité. S'ils ne l'avaient pas fait, tu serais le premier à t'hystériser alors il faudrait être un minimum cohérent au lieu de t'accrocher à n'importe quel prétexte foireux qui te passe sous la main.Et quelle est le rapport entre "le consentement de la population" et la maîtrise des coûts et des délais de construction des centrales nucléaires ??? Aucun ! Mais visiblement, aucun argument spécieux n'est assez absurde pour être exclus du discours nucléophobe.
  15. La comptabilité ne peut se faire que sur des choses qu'on connaît, pas sur des croyances et des suppositions alarmistes. Et la seule chose sur laquelle on peut s'appuyer pour les évaluations, c'est l'accident de TMI, qui a fait ZERO dégât civil (on exclut Tchernobyl dont la technologie et la sécurité des réacteurs et la gestion de crise n'ont rien à voir avec le nucléaire occidental). Les coûts qui ont suivi sont, hormis les indemnisations justifiées des inconvénients liés à l'évacuation temporaire sont uniquement dues à l'extorsion de fond par les groupes écolos aidés par les avocats rapaces sont de moins de 100 M$, donc la limite de 700 M€ n'est pas une "illusion comptable", c'est un compromis politique qui me semble raisonnable mais qui par sa nature politique ne pourra jamais mettre tout le monde d'accord. Non, le coût du démantelèment de Yankee Rowe est de 1000x plus faible. Par conséquent, tout le reste de ton raisonnement est faux.D'ailleurs, je trouve la mauvaise foi des anti-nucléaires assez ahurissante à ce sujet. Ils sont les premiers à prôner les ruineux éoliennes et le PV sous prétexte qu'avec la quantité, les prix vont baisser (c'est exactement les mêmes promesses qui avaient déjà été faites lors de la première vague verte, au temps de Carter, si tu veux, je peux retrouver pleins de sources pour l'attester). Mais ce mécanisme, qui est valable dans une certaine mesure, ils n'envisagent pas que ça puisse s'appliquer au démantèlement du nucléaire, où non seulement le prix des premiers démantèlement est élevé parce que une filière organisée n'existe pas encore, mais en plus explose à cause de toutes les entraves juridiques et administratifs qu'ils ont mis en place ! Bref c'est encore un autre prétexte bidon, comme tant d'autres, pour mettre les bâtons dans la roue du nucléaire où tous les coups sont permis, faut pas être naïf. C'est exactement pareil avec le faux-nez du prétendu problème des déchets, que les antis brandissent comme argument phare, alors qu'ils ont tout fait pour tuer la filière des surgénérateurs qui servent justement à incinérer ces déchets : Phénix, pendant ses 35 ans de fonctionnement en toute sécurité, avait produit à lui seul avec un réacteur de la taille d'un studio, plus d'énergie que toutes les éoliennes de France réunies (sur la base du nb de kWh/an) ! Corine Lepage est une activiste professionnelle anti-nucléaire. Elle a donc une crédibilité et une indépendance nulle pour parler de la finance, surtout du nucléaire. Pour l'instant, le pari nucléaire est entièrement socio-médiatico-politique et donc aléatoire, le pari technique, lui a été gagné depuis longtemps. Regarde ce qui se passe en Asie. En Chine, au Corée du Sud, à Taiwan, au Japon, les centrales sont construites et terminée à temps et sans dépassement de budget. C'est là qu'on trouve une vraie évaluation objective du coût du nucléaire, pas en Occident où le nucléaire est étouffé par l'idéologie verte et par la propagande obscurantiste. Qu'on applique aux autres formes d'énergie le même niveau de sécurité, de réglementation et de principe de précaution poussé jusqu'à l'absurde qu'on applique au nucléaire et alors, on pourra parler d'évaluation objective.
×
×
  • Create New...