Jump to content

Plutonium

Nouveau
  • Content Count

    18
  • Joined

  • Last visited

About Plutonium

  • Rank
    Néophyte

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Un rouge, qui m'assimilait il y a quelques instants à Sarkozy car je critiquais Merluche, s'est empressé de me sortir le communiqué du PLD pour me montrer que se prétendre ni de droite ni de gauche, c'était du vent. Du sabotage vous dis-je.
  2. Ils appellent à voter pour Nicolas Sarkozy, c'est tout ce qui va être retenu. Les libéraux soutiennent le libéral Sarkozy.
  3. Avoir un parti droit dans ses bottes qui ne se compromet pas en permanence pour rien n'a rien d'extrémiste. Un parti qui a des idées, qui les assume, et qui ne cherche pas juste à être une antenne d'un plus gros. Si être fidèle à ses convictions, et ne pas aller tapiner chez des gens qui vous méprisent, vous crachent à la gueule, et mènent des politiques que vous dénoncez et totalement contraire à vos idéaux c'est être extrémiste, alors oui je suis extrémiste. Le PLD prend pour excuse le socialisme dangereux de Hollande. Parce que Sarkozy serait moins socialiste peut être ? Dernière plaquette de l'UMP : A moins que le PLD ne le soutienne pour sa très efficace relance keynésienne ? Sa dénonciation du capitalisme sauvage et du libéralisme ? Pour sa très efficace réduction des déficits publics et de la dette ? Pour la guerre en Libye ? Pour sa défense du capitalisme de copinage, du renflouement des banques et de l'aléa moral maximal ? C'est juste incompréhensible. Ca a été un grand succès dans la campagne de Bayrou on l'a vu en effet. Alors si dans un petit parti comme le Modem c'est si efficace, j'ose même pas imaginer à l'UMP où l'immense majorité n'a jamais du entendre parler du PLD, Sarko compris. Promotion du libéralisme dans un parti antilibéral ? Faut être masochiste. Relis le papier du PLD, tu risques d'avoir une douloureuse surprise. La droite la moins antilibérale, au moins sur les questions économiques ? C'est une plaisanterie ?
  4. Je viens de tomber sur Twitter sur le dernier tweet d'Aurélien Véron indiquant que le PLD appelle à voter Sarkozy. http://www.partiliberaldemocrate.fr/communiques/le-pld-appelle-a-voter-nicolas-sarkozy-au-second-tour Le PLD était déjà en semi-coma, je pense qu'il est temps de l'euthanasier : ses convulsions ne sont, à mes yeux, plus supportables. Quand je l'ai découvert, j'ai eu espoir d'un parti libéral qui pourrait reprendre mes idées, les diffuser. Le programme publié il y a peu était intéressant. Mais le PLD ne semble vouloir s'attarder, comme les autres partis français, qu'à l'entrisme et la politique politicienne. C'est affligeant, et désespérant. Après le Modem, Sarkozy. Quelle crédibilité avoir après cela ? Je me bats pour expliquer à mes interlocuteurs que les libéraux sont une force indépendante de la dichotomie stérile droite gauche habituelle. Que le libéralisme ne s'inscrit pas ni à gauche ni à droite. Et on me sort que la droite, étatiste, aux relents conservateurs et reac, interventionniste, social démocrate, qui nous parle ces jours ci de travail famille patrie, qui fait la chasse à l'immigré dans les discours, qui veut moraliser le capitalisme et qui cherche surtout à sauver leurs amis banquiers, serait la famille naturelle des libéraux ? Je m'etouffe. C'est moi qui me met alors à convulser. Si le PLD n'a pour objectif ( je commence à le croire ) que de pourrir le travail accompli par ailleurs, par les anonymes comme moi, par les formidables réalisations comme Bastiat2012, qu'il continue. Car nos nombreux détracteurs ne retiendront qu'une chose : les libéraux ont soutenu Sarkozy. Point. Sarkozy l'ultralibéral. Point. Ce parti est foutu. Donnons lui une mort décente.
  5. "Arnaud Dassier sera le député de qui défendra la famille, l'autorité, et l'identité nationale" https://www.facebook.com/pages/Arnaud-Dassier-2012-Comit%C3%A9-de-soutien/325199674170236?sk=wall … Au PLD ça donc ?
  6. Salut. Comme c'est le sujet, pour ceux qui ne l'auraient pas vu, billet de Daniel Tourre à ce propos sur Contrepoints http://www.contrepoints.org/?p=64298 Je pense qu'un certain rapprochement, comme le disait Aurel, pour tenter une diffusion des idées libérales, avec le Modem, n'est pas foncièrement une mauvaise chose. Le modem apparaissant comme le parti le moins antilibéral français. Néanmoins, pour avoir écouté l'interview de Dassier par Pascal Clark, certaines choses dans ses propos me dérangent. Notamment de compter parmi les libéraux "importants" des types comme Longuet ou Novelli. Moi, ça me dérange. Je me sens profondément libéral, mais pourtant, je n'estime n'avoir strictement rien à voir avec ces gens là. A travers ces propos, il classe directement "libéralisme=droite=UMP", malgré le fait d'aller vers le Modem. Et ce n'est, à mes yeux, vraiment pas favorable pour nous. En plus d'être, à mes yeux toujours, totalement erroné. Qui est-ce ou qu'est ce que c'est ?
  7. Vive le torchon publié par Caniveau89 sur Ron Paul… Maintenant qu'il monte, ils vont essayer de le salir au possible. Très bonne intervention dessus Daniel ! Je sais pas si ce topic correspond ou s'il vaut mieux le poster sur le topic des trad, mais peut être serait il intéressant de sous titrer cette vidéo ou du moins, de proposer le texte en français
  8. Je viens aussi de lire l'interview de Chatel, à gerber. Ce rassemblement, contrairement à ton optimisme Aurélien, est un nouveau coup dur pour les libéraux. Extrait de ce que je peux lire sur internet "Bien sur on entendra les ouin, ouin des libéraux d'ici qui ne s'assument pas UMP, mais la vérité est là, les libéraux sont à l'UMP !" [d'un antilibéral] "C'est une excellente nouvelle, bonne réintégration au sein des rangs de la majorité présidentielle les libéraux" "même si bien sur la plus grande concentration de libéraux se trouvent à l'UMP. Pourquoi avez vous du mal à vous assumer de droite ? " (militant UMP) "Cela fait des semaines que j'entends ici les libéraux se dirent n'ayant rien à voir avec l'UMP, et là MDR ils vont tous chez l'UMP. Par pitié ne nous sortez donc plus libéraux différent de UMP à l'avenir " Sérieusement, lisez l'interview de Chatel, et vomissez. "Avec la présidentielle, le moment est venu d'assumer un certain nombre de convictions. Hervé Novelli, Gérard Longuet, Jean-Pierre Raffarin m'ont demandé d'être plus présent." >> de grands libéraux français. "Le libéralisme a été caricaturé par les ultralibéraux. Il y a eu des excès notamment quand la dérégulation systématique a été prônée sans que soit conduite, en parallèle, une réflexion sur le bon équilibre entre la liberté, l'autonomie et l'État. Si on avait laissé faire le marché en 2008, il n'y aurait plus d'industrie automobile en France. J'ai défendu après de Nicolas Sarkozy le plan de sauvetage du secteur automobile. Pour moi, le libéralisme, c'est plus de liberté, plus de concurrence et plus de règles. Le libéralisme, ce n'est pas moins de règles comme le souhaitent les ultralibéraux et ce n'est pas moins de liberté comme le veulent les socialistes." Vous n'avez pas choisi le 9 novembre au hasard. Le mur de Berlin a été abbatu un 9 novembre. Le bâtiment libéral aura lui aussi fortement souffert le 9 novembre, 2011.
  9. Et voilà, exactement comme je le disais http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/11/09/l-aile-liberale-de-l-ump-veut-peser-sur-le-candidat-sarkozy_1600999_823448.html Que j'ai trouvé sur un forum d'actualité que je fréquente sous le titre "Les libéraux veulent influencer Sarkozy" Extraits de l'article : "Pour les libéraux, il s'agit de dire "stop à la caricature de la mondialisation" qui est une "chance" pour les pays développés, "dès lors qu'ils s'adaptent à ce nouveau fonctionnement du monde". Cette famille politique, qui s'est ralliée à l'UMP lors de sa fondation en 2002, estime que le pays "a pris vingt ans de retard" en matière de modernisation." "Fort de ce constat, le chef de file des libéraux veut passer à une "contre-offensive politique"." PLD ? no entiendo señor. Non, c'est juste les libéraux, qui sont un courant politique de l'UMP. C'est tout. Et le grand représentant libéral en France s'appelle Novelli. Quand dans le forum que je fréquente, comme les autres libéraux qui y sont, on dénonce l'UMP et sans cesse on doit ré expliquer -du moins c'est nos convictions- que le libéralisme n'a rien à voir avec l'UMP, ce dernier étant un parti socialo-keynésien comme les autres, antilibéral comme les autres. Et demain, cet évènement sera repris dans la presse de la même manière, permettant à tous les antilibéraux de tous bords, du FN au NPA, de tirer à boulets rouges (c'est le cas de le dire) sur ce parti ultralibéral bouffeur d'enfants qu'est l'UMP, avec son candidat ultra turbo néolibéral qu'est Sarkozy. Comme dirait l'autre, CPEF.
  10. J'ai bien dit, dans le cas où le PLD s'allierait… => Si je me trompe, tant mieux pour moi. Mais ça n'en reste pas moins un repas des " libéraux" de l'UMP. Avec quelques libéraux. Qui sera repris dans les médias comme les libéraux de l'UMP. UMP=libéralisme= Sarkozy=crise=… Je parlais du PLD, mais Madelin CA ou Garello ça me fait le même effet. Là encore, j'espère aller un peu vite en besogne. Malheureusement, comme je l'ai dit quelques lignes plus haut, j'ai peur que non.
  11. J'ai vu une "pub" pour cet évènement sur un forum que je fréquente, je suis donc venu ici voir ce qu'il s'en disait. Suis-je le seul ici à être quelques peu (le mot est faible) indisposé par ce rassemblement ? Ce que je considère comme les "vrais" libéraux ne sont déjà pas nombreux et inaudibles en France, hormis quelques éphémères apparitions télés du genre Madelin, Salin… De ce fait, pour tenter d'être représenté, le PLD, que je considère comme le parti libéral français (où les libéraux devraient se rejoindre bien que je n'y sois moi même pas adhérant) est obligé de se prostituer avec quelques guignols de l'UMP qui se réclament libéraux tout en cautionnant et défendant la politique gouvernementale menée depuis des années. C'est assez impressionnant. Comment le libéralisme peut il avoir la moindre crédibilité, en tant que mouvement idéologiquement fort et indépendant, s'il est obligé de devoir plus ou moins s'affilier à l'UMP pour exister ? Car c'est bien de ça qu'il s'agit. Je suis libéral, et l'UMP me révulse. Si à la limite le PLD voulait s'allier à un parti déjà existant, je verrai plus cela avec le Modem par exemple. Mais pas l'UMP. Pas ce parti toujours plus interventionniste, toujours plus keynésien, qui nous fait toujours plus exploser la dette publique, qui ne se prive pas de gueuler contre l'ultraturbolibéralisme mangeur d'enfant dès qu'il le peut, j'en passe et des meilleures. Crédibilité zéro pour le libéralisme. Si ces gens de l'UMP, Novelli et compagnie, que j'ai énormément de mal à considérer libéraux (voire même, que je considère pas libéraux pour être franc) ont de vraies convictions, qu'ils quittent l'UMP, et qu'ils rejoignent le PLD. Imaginons que quelquechose sorte de ce rapprochement. Je vois déjà les railleries et autres attaques -justifiées- des antilibéraux français de tout bord. Je trouve ça vraiment dommage, et suis vraiment déçu.
  12. Ron Paul est pour le mariage gay, et contre l'avortement à titre personnel, ne veut l'imposer à personne. L'avortement peut se défendre d'un point de vue libéral, mais être contre le mariage gay, union de individus responsables et consentant, oui c'est antilibéral.
  13. Cain a beau être plutôt être libéral sur l'économie, du peu que j'ai vu de loin il n'en reste pas moins bien réac (ne veut pas de musulman dans son gouvernement, contre avortement et mariage gay) et néocon (les guerres etc)… Ron Paul, seul crédible.
  14. J'ai dit le moins antilibéral. Il me semblait que si justement, il voulait diminuer les dépenses. Je crois.
×
×
  • Create New...