Jump to content

Saragator

Utilisateur
  • Content Count

    631
  • Joined

  • Last visited

About Saragator

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral de gauche

Recent Profile Visitors

428 profile views
  1. C'est exactement ce type de raisonnement économique que j'aimerais creuser. Si le réchauffement est crédible, des agents économiques doivent déjà l'intégrer dans leurs calculs.
  2. Ce sont les questions que doivent justement se poser les entrepreneurs du domaine... (et non un roi éclaire que tu sors de ta poche sans raison...) Dans mon domaine, j'anticipe que les pays asiatiques vont continuer de consommer du luxe européen pour encore quelques dizaines d'années. Sur quoi est fondée cette anticipation : pas grand chose de scientifiquement solide... Si je me trompe, ma boîte coule. C'est la nature même du risque que de choisir un scénario incertain à partir d'éléments plus ou moins fiables... Pourquoi n'acceptes-tu pas d'intégrer le RC dans ces scénarios économiques ? En quoi l'incertitude sur le RC est-elle différente par sa nature des incertitudes sur l'évolution démographiques, sociologiques, etc. ?
  3. Ce sont les questions que doivent justement se poser les entrepreneurs du domaine... (et non un roi éclaire que tu sors de ta poche sans raison...) Dans mon domaine, j'anticipe que les pays asiatiques vont continuer de consommer du luxe européen pour encore quelques dizaines d'années. Sur quoi est fondée cette anticipation : pas grand chose de scientifiquement solide... Si je me trompe, ma boîte coule. C'est la nature même du risque que de choisir un scénario incertain à partir d'éléments plus ou moins fiables... Pourquoi n'accepte-tu pas d'intégrer le RC dans ces scénarios économiques ? En quoi l'incertitude sur le RC est-elle différente par sa nature des incertitudes sur l'évolution démographiques, sociologiques, etc. ?
  4. C'est marrant, je lis justement Feynman en ce moment. En revanche, les phrases que tu cites, aussi virulentes soient-elles, posent plus de questions qu'elles ne donnent de réponses. Par ailleurs, si lui avait les moyens de recalculer les données d'experts (il parle de la physique de particules), moi je ne les ai pas...
  5. On t'a jamais dit de ne pas provoquer un type en pleine mid-life crisis ! Gentille admonestation donc : comment peux-tu dormir tranquille après ton plagiat honteux (mais très drôle) de la Cité de la Peur
  6. Va vraiment falloir que je me mette aux smileys...
  7. Bah, entre la fin du pétrole et le RC, dans moins de 10 ans on ne trouvera plus que des Porsche à pédales ...
  8. L'un va avec l'autre... Pour le cas de l'entrepreneur, que je connais mieux que les autres, l'anticipation des grandes ou des petites tendances est au coeur de la réflexion quotidienne. Mais anticiper c'est touours prendre un risque. C'est pourquoi, même dans le cadre du réchauffement (tendance à confirmer), l'anticiper c'est prendre un risque à mettre en regard du risque de la non-anticipation. Le calcul économique va alors différer selon les agents, mais chacun devra intégrer un scénario ou l'autre dans ces choix d'investissement. Il serait intéressant de savoir comment les fournisseurs d'énergie anticipent l'évolution du climat : leur point de vue strictement économique permettrait peut-être de donner plus (ou moins) de crédit aux résultats du GIEC.
  9. C'est évidemment toi qui a raison. J'étais sur de la théorie économique générale, loin de la réalité semble-t-il... Ce n'est pas le sujet, mais est-ce que ça n'est pas le signe d'imperfections du marché ? Etre suiveur/passif et gagner sur le long terme, n'est-ce pas une faille au sens de la théorie néoclassique ? Les contrariens ? Vendre les méthodes d'anticipation aux "gogos" comme tu dis est un marché juteux ? Ca me semblait dérisoire par rapport à la spéculation elle-même... Pour les "pépètes", je t'autorise à ne pas me citer et à repasser à ton niveau de langage habituel.
  10. ??? Il faut retourner aux premières pages de ce fil pour retrouver trace de bilboo si c'est ça ta question. Il était d'ailleurs bien plus compétent et batailleur que moi.
  11. Non, je prône de continuer à faire des arbitrages dans un environnement incertain tout en intégrant un élément supplémentaire dans les anticipations des agents économiques. C'est ainsi que fonctionne le marché (en tentant d'anticiper des tendances complexes et incertaines) ; je ne vois pas pourquoi il devrait être aveugle à ce type de tendance.
  12. L'exemple était peut-être mal choisi (cf. remarque d'Alex6) mais il avait pour vocation d'illustrer une idée simple en passant : que l'anticipation est partie prenante du marché. La R&D, la banque de dépôt ou l'entrepreneuriat ne sont pas plus originaux, mais sans doute plus pertinents. Espérons qu'ils ne soient pas trop télévisuels pour toi.
  13. C'est ce que je me suis dit en l'écrivant... Pourtant, d'après mes vieux souvenirs de finance il n'y a qu'une façon durable et "saine" de gagner en bourse : anticiper des surperformances ou des sous-performancces que les ratios financiers (multiples boursieurs ou ratios de rentabilité) n'intègrent pas encore...
×
×
  • Create New...