Jump to content

D'où viennent les libéraux ?


Avant d'être libéral, vous étiez ...  

450 members have voted

  1. 1. Avant d'être libéral, vous étiez ...

    • plutôt d'extrême gauche
      25
    • plutôt de gauche
      83
    • plutôt centriste
      43
    • plutôt de droite
      138
    • plutôt d'extrême droite
      39
    • sans opinion politique
      37
    • ... libéral
      55
    • anarchiste
      33


Recommended Posts

Après pas mal d'hésitation par souci d'honnéteté intellectuelle, j'ai coché: "...libéral" parce que c'est vraiment ce qui se rapprochait le plus.

 

Je ne me voyais surtout pas comme "de droite" à la française, mais entre le fait que:

-j'ai été suffisament veinard pour voyager gamin en dehors des frontières du pays, dont un paquet de fois aux USA,

-qu'en gros fan de l'Histoire et de science les délires cocos/anti ogm me laissait très vite de marbre, (voire ouvertement opposé dans le cas du communisme)

-et qu'entre une mère fonctionnaire (prof à l'ed nat) et un père en profession libérale j'ai vu très tôt la dichotomie public/privé,

plus mon expérience personnelle envers l'état et la mentalité française pour le marché de l'art (au sens la vie professionnelle des auteurs/techniciens/etc),

je me suis retrouvé libéral "naturel" sans m'en rendre compte.

 

C'est vraiment en discutant avec un ami qui était libéral que j'ai trés vite compris que je l'étais.

Bon j'avais quelques réflexes habituels de méfiance (et de bon franchouille, certainement), mais moi qui jusque là ne savais pas trop à quel saint me vouer d'un point de vue politico-économique, a part sur les notions de liberté, pas noyer les gentils pandas dans du mazout, pas être ignorant de la science, défiance de l'élitisme mais dégout égal du populisme et de la bétise de la foule (ma dichotomie la plus délicate au jour le jour), l'ami libéral en question n'as pas eu besoin de trop insister pour me rallier à la cause du reich des libertés individuelles, califat liberhallal, autel du profit auquel sacrifier des enfants de pauvres faibles faire comprendre que je l'étais.

 

C'est par forcément un cadeau soit dit en passant, en france. Surtout quand on bosse dans le secteur artistique. J'ai mis environ un an ou deux avant d'apprendre à fermer ma gueule en sociète dés que ça parle de politique ou d'économie.

Link to comment
  • 4 months later...

Alors perso je découvre la politique avec le libéralisme donc autant dire qu'avant j'étais apolitique.

 

Cependant, durant mes cours d'histoire au collège lorsqu'on étudiait l'URSS de Staline j'avais été assez choqué par l'idée du communisme (bon évidemment Staline est un cas extrême) que je trouvais extrêmement restrictive au niveau des libertés et profondément déshumanisante (pas de propriété privée, mise en commun des moyens de production, tout ça, tout ça), et là je me disais qu'en fait Staline était encore plus un connard que Hitler. J'avais bien sûr quasi-aucune connaissance politique et du coup dans ma tête j'associais : gauche = communisme = Staline = à chier (au final c'est pas entièrement faux mais c'est quand même un peu plus subtil que ça  :mrgreen: ). Et pour l'anecdote je me servais même parfois du mot communiste comme une insulte, par exemple dès que quelqu'un comme un prof ou un de mes parents avait une attitude un peu injuste envers moi, je le traitais de communiste, voilà voilà...  :icon_mdr:

 

Mais j'avais pas non plus de sympathie envers la droite, qui pour moi était très simple : droite = racisme = Hitler = à chier (encore une association subtile  :mrgreen: ). Du coup quand à gauche y'a des communistes et à droite des racistes c'est dur de se placer...

 

A présent, depuis quelques mois j'ai commencé à m'informer un peu plus niveau politique et après avoir découvert ce que représentaient grosso-modo la droite et la gauche je ne m'identifiait toujours pas ni d'un côté ni de l'autre, donc je suis allé fouiller un peu au niveau des idées politiques qui ne se trouvaient ni forcément à droite ni forcément à gauche et je suis d'abord tombé sur l'anarchisme, puis sur le libéralisme. Et en fait je me rends compte que pas mal d'idées libérales représentent beaucoup des opinions que j'avais avant même de m'intéresser à la politique (moins de pouvoir étatique, grande liberté pour les entreprises, plus de propriété privée, etc), bien que je sois quelque peu réticent face à certains points de vue défendus par beaucoup de libéraux, notamment le port d'armes.

Link to comment

Pour ma part,je suis plutôt quelqu'un qui vient de la droite.

J'ai découvert le libéralisme et les auteurs associés à celui-ci(Hayek,Mises,Bastiat,Say,Smith...) à travers aux détours de recherches sur internet et à travers l'université. Si j'ai commencé à m'intéresser au libéralisme c'est parce que les discours vendus dans les médias,dans la presse mais aussi sur les autres forums sur internet ont fini par me lasser. Tous faisaient l'apologie de l'étatisme sous toutes ses formes. D'ailleurs j'ai l'impression que le système politique français est depuis 40 ans totalement vérouillés,les hommes politiques de droite comme de gauche sont des étatistes. L'étiquette change(socialiste ou néogaulliste) mais la politique reste la même: Toujours plus de construction européenne,toujours plus d'assistanat,toujours plus de gaspillages d'argent public,toujours plus de politiquement correct et de bienpensance....

A cause des politiques de droite comme de gauche,la France allaient de plus en plus mal. Bien sur les hommes politiques rendaient systématiquement les banques et les entreprises responsables de leur échec.

J'ai remarqué également que beaucoup de professeurs d'école,d'intellectuels faisait l'apologie du communisme malgré sa faillite économique totale et ses crimes de masse.

C'est pour toute ces raisons que je suis devenu un libertarien de tendance minarchiste c'est à dire partisan d'un Etat minimaliste.

Un libertarien qui estime que la plupart des fonctions attribuées généralement à l'Etat peuvent être prises en charge par la société civile(éducation,santé,social...).Un modéle de société où le citoyen est responsabilisé

Link to comment

Tu verras que dans quelques années on nous présentera le Chavezisme comme une déviation contre-révolutionnaire petite-bourgeoise n'ayant aucun rapport avec le communisme réel. Ce qui permettra de reprendre le vieux discours usé jusqu'à la corde….

C'est ça aussi la dialectique. http://www.liberaux.org/public/style_emoticons/#EMO_DIR#/icon_mrgreen.gif

On n'a plus de nouvelles d'Hamtaro et son papounet vénézuélien ? Ce serait bien le moment pourtant.
Link to comment
  • 8 months later...

Sujet intéressant, je vais m'y coller.

 

La politique m'a intéressé dès le collège autant que je me souvienne. Je me souviens de l'élection de 2007 et d'un certain enthousiasme de mes parents pour Sarkozy par exemple. Mes parents sont plutôt en faveur du candidat qui favorise l'entrepreneuriat (mon père a eu différentes expériences en tant qu'entrepreneur), celui qui semble vouloir rendre la vie moins difficile pour les entrepreneurs quoi. Je suis parti avec eux en Inde à la fin de la primaire, j'y ai vécu quelques années, puis on a bougé sur Singapour. J'avais une opinion positive du capitalisme, je me souviens qu'en me baladant dans Singapour je me disais que les consommateurs avaient le luxe du choix (ou un truc dans ce genre, c'est assez lointain).

 

Mes parents sont partis à l'étranger comme indépendants, donc plus risqué qu'une mutation par exemple. Lorsque la crise de 2008 a éclaté mon père a été directement touché et on a dû rentrer en France en catastrophe. Niveau scolarité ç'a eu un aspect un peu chaotique mais j'avais quand bien réussi mon brevet cette année-là. ^^ A ce moment je me suis senti proche des discours anti-banques et je me suis rapproché du marxisme en relation à cette situation je pense. D'une manière générale les notions de droite et de gauche ne me parlaient pas du tout.

 

Ce qui me marquait malgré tout c'était une soif de savoir, et avec le recul je me rends compte que l'Ednat est très mauvaise sur ce point. Je dis ça seulement à partir de mon expérience personnelle. J'ai choisi la filière scientifique parce que j'avais un bon potentiel pour ça, et malgré tout les questions politiques m'ont intéressé de plus en plus, ce qui m'a peut-être un peu fait regretter mon choix. Quoique, j'avais de grandes facilités pour les maths par exemple, donc c'est ce qui était logique.

 

Ensuite, étant donné l'absence de sciences humaines dans mon cursus, j'essayais de m'intéresser à ces sujets par internet quand j'avais du temps disponible. Ce que je me souviens c'est l'insatisfaction de ce que je lisais dans la presse mainstream, la volonté d'approfondir, d'aller plus loin. Les années qui ont suivi je me suis intéressé à plein de courants différents, parfois complètement antagonistes, et même si je me sentais certains repères établis pour un certain moment je les balayais ensuite par mes lectures ou recherches. J'étais assez indécis mais, peut-être sans le savoir, je tenais beaucoup à la liberté d'esprit.

 

L'année passée j'ai tenté la filière droit à l'université. J'ai validé mon année mais je ne souhaite pas continuer, et je me suis réorienté vers l'économie, ce qui sera mon choix définitif. En droit j'ai eu un prof d'économie plutôt connu dans le milieu et parmi les libéraux je pense, Pierre Garello, le fis de Jacques. Même si j'étais déjà revenu de mon marxisme et que je défendais le capitalisme (avec une certaine dose d'étatisme), ce prof m'a définitivement fait me convertir au libéralisme. J'ai beaucoup aimé ses cours et du coup je m'intéressais à l'économie en dehors.

 

Le vrai bouleversement ç'a été par la découverte de l'école autrichienne (lecture de Menger et Mises), et aussi des classiques, comme Frédéric Bastiat que je considère comme un vrai maître à penser, un philosophe de génie et un brillant économiste (pas au sens de notre époque évidemment). Voilà à peu près. Je me suis intéressé à beaucoup de choses, et c'est finalement en passant en dernier par le conservatisme que j'en suis arrivé au libéralisme grâce à ce prof. Bastiat m'était inconnu avant cette rencontre.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...