Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

christophe

"elèves Sous Influence"

Recommended Posts

Non pas bon, après on dira que le libéralisme c'est un système propice aux guerres civiles.

Le socialisme c'est l'égalité : tout le monde est enc… au dépends de tout le monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Que répondre ? Facile : le libéralisme, c'est la possibilité pour le pauvre de flinguer celui qui veut l'enculer.

Ce n'est pas une peine proportionnelle au sens de Rothbard. Un peu de retenu, de réflexion et de bon sens.

Si quelqu'un essaye de m'enculer, il recevra une peine pro-pro-tion-nelle: je le livre à la libido débordante de mon hippopotame apprivoisé. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai lu le moins poétique "Le libéralisme, c'est la liberté des riches d'enculer les pauvres." sur le mur de mon ancienne Fac.

Que répondre à ca ?

Que celui qui a écrit cela est homophobe?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pratiquant du coit anal tout au plus.

Si dans la catégorie "arguments imparables" vous avez de quoi démonter ceux qui défendent les "faibles" contre les "forts" dans une société même sans Etat je vous bénis..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pratiquant du coit anal tout au plus.

Si dans la catégorie "arguments imparables" vous avez de quoi démonter ceux qui défendent les "faibles" contre les "forts" dans une société même sans Etat je vous bénis..

Il y a l'argument de Ronnie Hayek, sur l'immoralité de la solidarité forcée.

Ce sont en fait les "riches" qui bénéficient de la solidarité forcée des "pauvres", par exemple pour l'école publique ou la sécurité sociale, qui sont gratuites pour tous, mais surtout pour les riches qui auraient les moyens de payer beaucoup plus.

Si on te dit que la solidarité et la protection des faibles doivent absolûment passer par l'Etat, même si elle sont immorales, tu peux rétorquer "Si tu penses qu'il faut faire quelque chose pour les faibles et que tu n'es pas prêt à le faire toi-même, tu es un assisté. Tu es comme George W. Bush qui pense qu'il faut aider les Irakiens contre Saddam Hussein, mais qui n'a jamais pris les armes lui-même".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais… Ca doit provenir d'une certaine mauvaise foi et d'un certain aveuglement idéologique des personnes avec qui j'ai parlé alors..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest GEF

Bonjour tout le monde!

Bon moi je débute sur ce forum. Mais étant professeur d'histoire-géographie, je me suis dit que peut-être mon opinion pourrait intéresser quelqu'un…

A mon humble avis, il y a de fortes chances pour que ce que dise ce livre soit juste. Toutefois, ce qui compte c'est ce que les professeurs disent effectivement aux élèves. Un professeur n'est pas obligé d'utiliser les documents du manuel, ni les questions proposées (souvent peu utilisables d'ailleurs). Les professeurs d'histoire-géo ne sont pas rares à se plaindre de la médiocrité des manuels.

Concentrer son intérêt sur les manuels sert au diagnostique mais est de peu d'aide en fait, car vous pourrez faire les manuels les plus pro-libéraux au monde que de nombreux professeurs continueront de débiter leur savoir frelaté…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour tout le monde!

Bon moi je débute sur ce forum. Mais étant professeur d'histoire-géographie, je me suis dit que peut-être mon opinion pourrait intéresser quelqu'un…

A mon humble avis, il y a de fortes chances pour que ce que dise ce livre soit juste. Toutefois, ce qui compte c'est ce que les professeurs disent effectivement aux élèves. Un professeur n'est pas obligé d'utiliser les documents du manuel, ni les questions proposées (souvent peu utilisables d'ailleurs). Les professeurs d'histoire-géo ne sont pas rares à se plaindre de la médiocrité des manuels.

Concentrer son intérêt sur les manuels sert au diagnostique mais est de peu d'aide en fait, car vous pourrez faire les manuels les plus pro-libéraux au monde que de nombreux professeurs continueront de débiter leur savoir frelaté…

Bonnes remarques, et, finalement, triste constatation…

Il en va de ceci comme du reste : les bons professeurs sont en même proportion que dans les autres professions, et ceux qui distillent un savoir et une sagesse sont bien plus rares que ceux qui distribuent des connaissances…

ps : et bienvenue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour tout le monde!

Bon moi je débute sur ce forum. Mais étant professeur d'histoire-géographie, je me suis dit que peut-être mon opinion pourrait intéresser quelqu'un…

A mon humble avis, il y a de fortes chances pour que ce que dise ce livre soit juste. Toutefois, ce qui compte c'est ce que les professeurs disent effectivement aux élèves. Un professeur n'est pas obligé d'utiliser les documents du manuel, ni les questions proposées (souvent peu utilisables d'ailleurs). Les professeurs d'histoire-géo ne sont pas rares à se plaindre de la médiocrité des manuels.

Concentrer son intérêt sur les manuels sert au diagnostique mais est de peu d'aide en fait, car vous pourrez faire les manuels les plus pro-libéraux au monde que de nombreux professeurs continueront de débiter leur savoir frelaté…

oui bienvenue :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour tout le monde!

Bon moi je débute sur ce forum. Mais étant professeur d'histoire-géographie, je me suis dit que peut-être mon opinion pourrait intéresser quelqu'un…

A mon humble avis, il y a de fortes chances pour que ce que dise ce livre soit juste. Toutefois, ce qui compte c'est ce que les professeurs disent effectivement aux élèves. Un professeur n'est pas obligé d'utiliser les documents du manuel, ni les questions proposées (souvent peu utilisables d'ailleurs). Les professeurs d'histoire-géo ne sont pas rares à se plaindre de la médiocrité des manuels.

Concentrer son intérêt sur les manuels sert au diagnostique mais est de peu d'aide en fait, car vous pourrez faire les manuels les plus pro-libéraux au monde que de nombreux professeurs continueront de débiter leur savoir frelaté…

Je confirme. Étant moi-aussi professeur d'Histoire-Géographie.

J'utilise d'ailleurs un manuel de géographie d'un anticapitalisme primaire en terminale et j'en fait un usage très différent de celui prévu par les concepteurs qui n'ont même pas réalisé que certains documents étaient en contradiction avec leur discours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je confirme. Étant moi-aussi professeur d'Histoire-Géographie.

J'utilise d'ailleurs un manuel de géographie d'un anticapitalisme primaire en terminale et j'en fait un usage très différent de celui prévu par les concepteurs qui n'ont même pas réalisé que certains documents étaient en contradiction avec leur discours.

Avez vous un exemple ? Je serai curieux de le lire, merci :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avez vous un exemple ? Je serai curieux de le lire, merci  :icon_up:

L'espace mondial, Magnard

p. 52 :

document 7 : une affiche sur le grand rassemblement du Larzac, d'autres mondes sont possibles.

document 8 : La libéralisation des échanges, une fausse solution. Extrait des Alternatives économiques qui affirme sans le démontrer que l'ouverture des marchés des pays du nord n'intéresse que de grands pays du sud comme le Brésil.

document 9 : le succès vietnamien. Cet extrait d'un rapport du PNUD donne "un exemple saisissant du rôle que le commerce agricole peut jouer dans la réduction de la pauvreté et de l'insécurité aliomentaire". Les réformes ont consisté notamment à réduire le rôle de l'État. C'est un exemple concret d'un petit pays du sud qui contredit totalement le document précédent.

document 10 : Échec du sommet de Cancun. Dessin de Chapatte. Un gros capitaliste sort d'un bâtiment appelé OMC, tenant à la main un document appelé libre-échange et déclarant aux micros : Nous condamnons l'égoïsme des pauvres qui ne pensent qu'à leur développement !

Bref trois documents anti-libre-échange sans argument. Un seul document sur les bienfaits de la mondialisation mais le seul a évoquer un cas concret.

p. 89 : document 12. L'Amérique contestée ? De nombreuses publications récentes remettent en cause la puissance américaine.

4 exemples sont donnés : Pourquoi le monde déteste-t-il l'Amérique de Ziauddin Sardar et Merryl Wyn Davis, la couverture de la revue Veja représentant un aigle aux coulerus américaines puis et c'est là le plus drôle : L'ennemi américain de Philippe Roger (qui démonte en réalité l'antiaméricanisme français) et L'obsession anti-américaine de Revel (on ne peut pas dire qu'il conteste l'Amérique !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'espace mondial, Magnard

p. 52 :

document 7 : une affiche sur le grand rassemblement du Larzac, d'autres mondes sont possibles.

document 8 : La libéralisation des échanges, une fausse solution. Extrait des Alternatives économiques qui affirme sans le démontrer que l'ouverture des marchés des pays du nord n'intéresse que de grands pays du sud comme le Brésil.

document 9 : le succès vietnamien. Cet extrait d'un rapport du PNUD donne "un exemple saisissant du rôle que le commerce agricole peut jouer dans la réduction de la pauvreté et de l'insécurité aliomentaire". Les réformes ont consisté notamment à réduire le rôle de l'État. C'est un exemple concret d'un petit pays du sud qui contredit totalement le document précédent.

document 10 : Échec du sommet de Cancun. Dessin de Chapatte. Un gros capitaliste sort d'un bâtiment appelé OMC, tenant à la main un document appelé libre-échange et déclarant aux micros : Nous condamnons l'égoïsme des pauvres qui ne pensent qu'à leur développement !

Bref trois documents anti-libre-échange sans argument. Un seul document sur les bienfaits de la mondialisation mais le seul a évoquer un cas concret.

p. 89 : document 12. L'Amérique contestée ? De nombreuses publications récentes remettent en cause la puissance américaine.

4 exemples sont donnés : Pourquoi le monde déteste-t-il l'Amérique de Ziauddin Sardar et Merryl Wyn Davis, la couverture de la revue Veja représentant un aigle aux coulerus américaines puis et c'est là le plus drôle : L'ennemi américain de Philippe Roger (qui démonte en réalité l'antiaméricanisme français) et L'obsession anti-américaine de Revel (on ne peut pas dire qu'il conteste l'Amérique !)

Très intéressant, merci. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu je ne sais plus où une interview des deux auteurs (auteures ?) de ce bouquin, et leur thèse me semble très forte !

Pour autant, je veux bien croire que chaque enseignant fait ce qu'il veut du manuel que lui et ses élèves ont sous les yeux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, si je ne me trompe d'après ce que m'a dit un ami prof de maths, les enseignants doivent suivre "le" programme.

Ensuite, le manuel qu'ils utilisent ne représente rien d'officiel. Les éditeurs essaient de faire les yeux doux aux profs pour qu'ils choisissent plutôt tel ou tel manuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest GEF

Merci à tous pour vos messages de bienvenue…!

Au fond, ce que le livre soulève, c'est le problème d'un enseignement idéologisé et collectivisé. L'EN n'est pas neutre, elle entend réellement transmettre des "valeurs républicaines". Dans ce projet, l'hist-géo à une place stratégique, c'est pour cela qu'on lui a accolé l'éducation civique…

L'économie aussi est un point sensible (à cause de l'actualité). Je me souviens qu'en 1ère mon prof en SES nous avait abonnés à Alternatives économiques. Pourquoi pas… s'il avait seulement corrigé le point de vue de la revue ! On voyait bien qu'il était de gauche (il le disait d'ailleurs lui-même).

Il faut dépasser la question des manuels et de ce que disent effectivement les enseignants. L'EN ne peut pas être un terrain favorable au libéralisme parce qu'elle est déjà idéologiquement connotée, et pas d'une manière très ouverte envers le libéralisme. Tout cela me laisse penser qu'une éducation privatisée, ou au moins moins publique, serait préférable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous croyez sincèrement que les profs de l'EN vont accepter de voir cette dernière privatisée ? A moins de leur garantir de meilleures rémunérations une fois passés au privé ( ce dont je doute ).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest
Vous croyez sincèrement que les profs de l'EN vont accepter de voir cette dernière privatisée ? A moins de leur garantir de meilleures rémunérations une fois passés au privé ( ce dont je doute ).

Bah ! à cette aune-là, autant abandonner le libéralisme ! Qui en France est prêt à accepter les potions libérales ? Mais peut-être qu'une libéralisation de l'enseignement est envisageable par touches progressives…

Quant aux rémunérations, elles augmenteraient peut-être pour certains d'entre eux (les agrégés ou les mieux notés).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pardon, le message 79 est de moi, GEF.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudra imprégner les esprits, les inonder même avant de préparer la voie politique.

Il faut que les gens prennent conscience du bienfait du liberalisme, et comprennent déjà ce que c'est. Ensuite le reste pourra être demantelé petit à petit, mais suffisament vite pour ne pas stagner et bloquer.

Si nous appliquions notre programme actuellement en France il y aurait du Monde dans les rues :/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faudra imprégner les esprits, les inonder même avant de préparer la voie politique.

Il faut que les gens prennent conscience du bienfait du liberalisme, et comprennent déjà ce que c'est. Ensuite le reste pourra être demantelé petit à petit, mais suffisament vite pour ne pas stagner et bloquer.

Si nous appliquions notre programme actuellement en France il y aurait du Monde dans les rues :/

C'est pourquoi avoir une place au creux du mamouth (ou à côté de lui) serait une bonne chose. Cela dit, pour être honnête, le libéralisme est enseigné en histoire : en 4e et en 2de.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour condamner le nazisme, tout le monde répond présent, quand il s'agit du communisme, en France, bizarrement….

Les manuels scolaires c'est de la merde attacéenne, il faut s'en débarrasser c'est tout, il faudrait que tout le monde puisse avoir accès à l'école, toutes les tendances je veux dire, il faut DIVERSIFIER !

Déjà si on avait un rapport profs libéraux 50 et profs cocos 50, ben mon vieux, on aurait fait un bon pas dans la bonne direction !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais je n'aime pas la discrimination positive, Freeman :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...