Jump to content

L'etat Par Frédéric Bastiat


Recommended Posts

Pour essayer de parler un peu de l'auteur, il me semble que Bastiat défend des positions très classiques, en tout cas sur l'Etat : monopole de la justice et de la police, bref l'Etat veilleur de nuit, sans d'ailleurs qu'il cherche à justifier plus que cela l'existence de l'Etat. Il la tient quasiment pour acquise mais veut simplement en donner les limites. Tout ça pour dire, s'il est bien une question sur laquelle il n'eut rien d'un génie, c'est bien celle de l'Etat.

Link to comment
Pour essayer de parler un peu de l'auteur, il me semble que Bastiat défend des positions très classiques, en tout cas sur l'Etat : monopole de la justice et de la police, bref l'Etat veilleur de nuit, sans d'ailleurs qu'il cherche à justifier plus que cela l'existence de l'Etat. Il la tient quasiment pour acquise mais veut simplement en donner les limites. Tout ça pour dire, s'il est bien une question sur laquelle il n'eut rien d'un génie, c'est bien celle de l'Etat.

Bravo Cédric d'avoir rattrapé le fil de Freeman sur l'Etat et Bastiat. La question mérite en effet plus qu'une discute sur son nom écorché ou son origine géographique.

Je voudrais pouvoir apporter ma pierre à l'édifice. Malheureusement, c'est un auteur que je n'ai pas encore abordé dans ma jeune quête du libéralisme. Alors je laisse la main aux inconditionnels de Bastiat.

Link to comment
Pour essayer de parler un peu de l'auteur, il me semble que Bastiat défend des positions très classiques, en tout cas sur l'Etat : monopole de la justice et de la police, bref l'Etat veilleur de nuit, sans d'ailleurs qu'il cherche à justifier plus que cela l'existence de l'Etat. Il la tient quasiment pour acquise mais veut simplement en donner les limites. Tout ça pour dire, s'il est bien une question sur laquelle il n'eut rien d'un génie, c'est bien celle de l'Etat.

Il m'a laissé le soin de creuser cette question, moi qui lui ai succédé à la direction du Journal des Economistes

On peut faire exactement la même remarque pour Mises, non? Je précise juste que "l'Etat" de Bastiat est un pamphlet, pas une contribution à la théorie de l'Etat.

Link to comment
Il m'a laissé le soin de creuser cette question, moi qui lui ai succédé à la direction du Journal des Economistes

On peut faire exactement la même remarque pour Mises, non? Je précise juste que "l'Etat" de Bastiat est un pamphlet, pas une contribution à la théorie de l'Etat.

Sacré Molinaro, tout de même !

Link to comment
Record battu ! Bientôt, le foirage aura lieu dans le titre. A moins que cela n'ait déjà eu lieu ? (Excellente question !)

ROFL je m'en souviens ! :icon_up:

Quand j'ai ouvert ce fil j'ai cru que j'allais lire un truc du genre : "Apparemment Bastiat était libéral, malgré son époque. Quelqu'un l'a-t-il lu et si c'est bien ?" :doigt:

Link to comment

Je dois reconnaître que j'ai un certaine admiration pour cet auteur qui était français, comme quoi la France peut aussi produire des libéraux ( et pas seulement des marxistes collectivistes ! ). C'est une sacrée performance, tout de même !

J'aime beaucoup ces écrits, il écrivait bien… Un peu comme BHL en fin de compte…

Link to comment
Je dois reconnaître que j'ai un certaine admiration pour cet auteur qui était français, comme quoi la France peut aussi produire des libéraux ( et pas seulement des marxistes collectivistes ! ). C'est une sacrée performance, tout de même !

J'aime beaucoup ces écrits, il écrivait bien… Un peu comme BHL en fin de compte…

Une sacrée performance, en effet !

Link to comment
Yozz n'est pas loin de penser comme toi.

Wouarf, et moi qui croyais que personne ne me lisait (ou que les gens qui venaient voir ne revenaient plus)!

Ben oui, il se trouve que j'ai apprécié le dernier BHL (jamais lu d'autres), et notamment pour le style. Il se la pète beaucoup moins que ce que j'aurais pensé, même s'il lui reste le petit coté "inspiré" auquel je m'attendais.

Sur le fond, je suis loin d'être d'accord avce tout ce qu'il raconte, mais il a un mérite d'honnêteté et de nuance que l'on ne retrouve guère de nos jours.

Fin bon, tout ça pour dire que ben non, il n'écrit pas si mal que ça. Bon, c'est clair que c'est pas Hugo, mais bon, c'est agréable à lire.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...