Aller au contenu
Bastiat

Mes lectures du moment

Messages recommandés

il y a 3 minutes, RayRhacer a dit :

Oui, selon lui c'est la forme même du système scolaire qui encourage des élites antilibérales. En effet, le bon élève c'est celui qui répond aux conditions imposées par l'institution et le professeur et non pas celui qui répond aux attentes des autres - comme le fait un entrepreneur sur le marché. Les intellectuels sont donc habitués à un système hiérarchique qui rétribue chacun selon une norme imposée et non les préférences de chacun.

 

Vu que c'est comme ça que fonctionne l'éducation depuis la nuit des temps (et que je ne vois pas d'alternative désirable), et compte tenu du fait que le degré d'antilibéralisme des sociétés varie au cours du temps, je suis fort sceptique sur la pertinence de cette explication.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Vu que c'est comme ça que fonctionne l'éducation depuis la nuit des temps (et que je ne vois pas d'alternative désirable), et compte tenu du fait que le degré d'antilibéralisme des sociétés varie au cours du temps, je suis fort sceptique sur la pertinence de cette explication.

 

Cela reste l'opinion de Nozick, dans un article de journal et sans recherche sociologique approfondie, cependant notre modèle éducatif est récent. Je n'ai pas lu Deirdre McCloskey mais elle fait remonter l'émergence du capitalisme à un changement dans le système axiologique, avec la valorisation de la figure du marchand. Or l'éducation du fils de marchand se produisait dans la boutique familiale, en plus d'un collège ou d'un percepteur à coté - c'est une éducation qui plonge directement dans les lois du marché. On peut penser aux marchands des villes italiennes, aux entrepreneurs que furent Marco Polo, Christophe Colomb. Plus directement libéral, Bastiat qui arrête ses études pour poursuivre le commerce familial tout comme Jean Monnet (même si c'est pas du libéralisme Libéraux.org).
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Vu que c'est comme ça que fonctionne l'éducation depuis la nuit des temps (et que je ne vois pas d'alternative désirable), et compte tenu du fait que le degré d'antilibéralisme des sociétés varie au cours du temps, je suis fort sceptique sur la pertinence de cette explication.

 

L'éducation primaire et secondaire certainement, mais il faudrait jeter un œil aux différentes organisations universitaires. Le système universités/ENS français du XIXème n'a pas donné les mêmes cerveaux que le système prussien ou que le système autrichien (ça me rappelle quelques pages de Zweig sur les professeurs d'université en Autriche).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même le système éducatif primaire et secondaire. L'école comme on l'a eu nous en primaire ça apparaît vers le  XIXe (enfin, au moins du point de vue pédagogique) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, NoName a dit :

Même le système éducatif primaire et secondaire. L'école comme on l'a eu nous en primaire ça apparaît vers le  XIXe (enfin, au moins du point de vue pédagogique) 

C'est à dire, du point de vue pédagogique ? Je croyais me souvenir que la plus grosse évolution était la création des classes d'âge, par les Jésuites au XVIIème ou XVIIIème siècle. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 12/30/2017 at 1:20 PM, NoName said:

... vegetarisme et bonne santé

...

 

faudrait savoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui,long time ago, j'ai aimé son "mouvement du libre esprit" .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, ttoinou a dit :

@frigo Tu as lu le Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations du pote de Debord ?

http://arikel.free.fr/aides/vaneigem/

 

En dehors de quelques bons mots ou d'une ou deux observations intéressantes sur les guérillas, ça n'apporte pas grand-chose à la littérature situationniste.

 

Debord, même s'il a passé beaucoup de temps à dire le contraire, était le théoricien et l'architecte de ce courant. Le Rapport sur la construction des situations de 1957 fixe la plupart des idées des situs, qui n'évolueront que peu ensuite, sinon dans le sens d'une politisation toujours plus accentuée.

 

Pas encore lu le bouquin de Mauss.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui ça  me revient il avait repris le traité du savoir vivre dans une forme moins pompeuse,le livre des plaisirs, un individualisme hédoniste , mais mes souvenirs sont vagues, j'avais trouvé ça  bavard peut être,  je préfère Hemingway comme style.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

31 livres en 2017.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

« La droite réactionnaire, qu'on la nomme contre-révolutionnaire, légitimiste, traditionaliste ou qu'elle évolue sous la bannière du catholicisme social, s'inscrit d'emblée dans une opposition radicale, aussi philosophique que politique, au libéralisme et au capitalisme. Les choix fondamentaux en jeu sont la solidarité collective avant l'émancipation individuelle, la communauté naturelle plutôt que la sociabilité contractuelle, l'enracinement local contre le déracinement cosmopolite. Toute une littérature réactionnaire s'attache à dénoncer avec horreur les effets ravageurs de la mutation économique engendrée par la révolution industrielle, aussi bien l'exploitation du prolétariat que la dégradation morale corrélative de la bourgeoisie, les deux étant jugés contradictoires avec ce qu'exige l' "art politique", soit les conditions d'un ordre social juste. »

-Patrick Buisson, La cause du peuple, Perrin, 2016.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour info, Philippe Simonnot a sorti une suite de son ouvrage 39 leçons d'économie contemporaine. Je le commence tout juste, mais 752 pages à lire.

https://www.amazon.fr/Nouvelles-déconomie-contemporaine-Philippe-Simonnot/dp/2072718430/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1515453159&sr=8-1&keywords=simonnot

 

J'ai acheté l'intégrale des oeuvres de Joseph de Maistre en passant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Frenhofer a dit :

J'ai acheté l'intégrale des œuvres de Joseph de Maistre en passant.

 

Mais pourquoi se faire autant de mal ?

 

(surtout qu'on les trouve sur le net)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Frenhofer a dit :

Pour info, Philippe Simonnot a sorti une suite de son ouvrage 39 leçons d'économie contemporaine. Je le commence tout juste, mais 752 pages à lire.

https://www.amazon.fr/Nouvelles-déconomie-contemporaine-Philippe-Simonnot/dp/2072718430/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1515453159&sr=8-1&keywords=simonnot

Je sais. Je ne peux pas le lire tout de suite parce que mon emploi du temps va sans doute être chargé dans les prochaines semaines, mais j'avais repéré depuis longtemps qu'il allait sortir. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Mais pourquoi se faire autant de mal ?

 

(surtout qu'on les trouve sur le net)

C'est mon éducation Jésuite qui surgit ainsi que mon intérêt à l'étude, entre autres, de la fin du 18ème siècle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi les Français sont-ils le peuple le plus pessimiste au monde ?


"J’affirme qu’il existe une corrélation très forte, surprenante en apparence seulement, entre le pessimisme (ici entendu comme anticipation négative de l’avenir) des populations et le niveau d’interventionnisme de l’État. Toute la résolution des difficultés étant déférée à l’État, les individus se sentent désarmés lorsque celui-ci se trouve impuissant à les résoudre. En France, il ne viendrait quasiment à personne l’idée d’utiliser son propre bon sens et ses propres ressources pour se tirer d’affaire. Au demeurant, dans un tel système de gouvernance l’initiative individuelle serait empêchée. L’impuissance d’un État omniprésent à prendre en charge les difficultés sociales provoque logiquement un sentiment d’abandon dans des populations incapables d'imaginer envisager l'avenir de façon autonome. Le welfare génère donc obligatoirement le pessimisme."
-Daniel Jagodzinski, Montréal, 15 décembre 2008, Le Québécois libre, No 262.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est amusant, on présente souvent Proust comme un écrivain juif homosexuel alors que l'on pourrait tout à fait le faire passer pour un écrivain antisémite et homophobe selon les critères actuels !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 57 minutes, Fagotto a dit :

Homophobe je l'ai lu, sa vision sur le sujet étant en effet assez "négative".

 

Et vu qu’il dresse constamment des parallèles entre les juifs et les homosexuels...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Fagotto a dit :

Homophobe je l'ai lu, sa vision sur le sujet étant en effet assez "négative".

Mais il était pas homo lui ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il était homo et juif. Il dresse donc un tableau pas très positif des uns et des autres.

Ceci dit, la Recherche n'est pas tendre avec la plupart des personnages en général.

Il avait la dent dure le petit Marcel et un humour féroce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, NoName a dit :

Mais il était pas homo lui ? 

 

il y a 6 minutes, Dardanus a dit :

Il était homo et juif. Il dresse donc un tableau pas très positif des uns et des autres.

Ceci dit, la Recherche n'est pas tendre avec la plupart des personnages en général.

Il avait la dent dure le petit Marcel et un humour féroce.

 

 

Il était assez vaguement juif, je crois. L'un de ses deux grands-parents. Et plutôt bisexuel qu'homosexuel, non ?

Je ne connais que partiellement sa vie et je ne voudrais pas confondre avec le narrateur de son œuvre. 

Autre fait amusant : on le fait souvent passer pour un être faible et sans trop de caractère alors qu'il s'est battu en duel, une fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il était juif par sa mère : ce qui est, comme chacun sait, déterminant. Son père était catholique, il a été baptisé.

Et le narrateur bien sûr, lui n'est pas homosexuel…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 18/12/2017 at 6:15 PM, Lancelot said:

Là je suis au milieu de la trilogie The Three-Body Problem, de la SF chinoise par un certain Cixin Liu et franchement je ne suis pas déçu du voyage, ça envoie du lourd.

Je les ai fini la semaine dernière. Il va me falloir un moment pour digérer avant de pouvoir relire de la SF. Si je devais comparer à une autre œuvre juste en termes d'impression globale et d'impact ça serait l'ensemble robots + Fondation d'Asimov.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis sur Anselme bellegarrigue et @Jesradavait totalement raison. U

Tu peux prendre le livre en entier, le découper en morceaux et tout transformer en affiche pour le collectif antigone 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous me faites penser à un truc :

monter une bibliothèque libérale/libertarienne sur une blockchain et un réseau de noeuds tenus par des libéraux/libertariens.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de lire "Théorie de l'organisation industrielle" de Jean Tirole. J'ai acheté l'édition française, parce que j'aime toujours lire la version originale. Maintenant je vois, que Tirole a écrit la version originale en anglais. Il n'a même pas fait l'effort de traduire son oeuvre en français. La France découvre-t-elle la langue anglaise?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×