Jump to content

Recommended Posts

Bon avant toute chose, il ocnvient d'expliquer la situation.

Je vis à Monaco depuis que je suis né, je suis français et doit payer mes impôts sur le revenu en France (aberration étant donné que je vis dans un autre état). Et lorsqu'on travaille à Monaco on cotise pour le chomage en France (quelque soit la nationalité).

Mon ancien employeur n'ayant pas renouvelé mon contrat, j'ai donc demandé les assedic, je me heurte au mur de l'administration française car voulant arrêter de chercher un emploi sur Monaco, alors j'ai demandé ma radiation de la liste des chomeurs monégasques, mais l'allocation s'arrête aussi; le problème, c'est que j'ai toujours rien reçu (3 mois aprés) et qu'a Monaco on l'a dit qu'il y ait de grandes chances pour que je recoive rien.

Raison invoquée par la fonctionnaire monégaque (dépitée), "en france ils font tout pour ne pas avoir à donner de l'argent, ils retardent au maximum, comme ça si vous trouvez un emploi (par miracle en france) dans ce cas ils ne vous verseront rien" HALLUCINANT!!!

Je me rends donc aux assedics français, et là on me dit, de toute façon à ce que je vois vous résidez chez vos parents, votre derniers salaire était assez haut, et en plus vous vivez à Monaco, vous vous faites radier des listes pour fonder une entreprise, vous avez donc les moyens de faire face à vos besoin, je ne vois as pourquoi on devrait vous verser votre allocation maintenant "

et bin ! Elle est belle la France!!

J'en déduis donc que la France est en banqueroute totale! J'ai même entendu à la radio ce matin un truc hallucinant, certains médecins ne veulent plus la carte vitale et demandent à leur patients de payer la totalité de la visite car ils sont remboursés des mois après!

Les retraites aussi tentent de plus en plus de retarder les commencements de débuts d'allocations, un membre de ma famille a du attendre un an pour toucher sa retraite, car ils n'avaient les preuves qu'il avait travaillé en Algérie avant l'indépendance! Ils usent de toutes les subtilités pour ne pas avoir a verser d'argent.

Et dans le même temps, la fille d'un ami de la famille qui etait maltraitée par son mari est venue chez mon oncle pour quelques temps recommencer sa vie. Elle a en quelques jours eu tout un tas d'aides dont le RMI, ses ressources sont maintenant quasiment équivalentes à 700 euros!

No comment !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les signes avant coureur de la prochaine faillite continuent à s'accumuler, on dirait bien que - hélas - je vais gagner mon parie…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les signes avant coureur de la prochaine faillite continuent à s'accumuler, on dirait bien que - hélas - je vais gagner mon pari

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela dit il me semble que cela a toujours été comme ça, je ne vois pas de différence par rapport il y a 6 ans, ou les retards sur les prétendues aides étaient déjà monnaie courante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le système des assedics est une bonne chose en soit, permettre à un chômeur de vivre décemment jusqu'à ce qu'il retrouve un emploi, mais évidamment dans la mesure ou ce pays est remplie en grande partie d'incapables majeurs, ce système devient une machine à assistanat pour glandeur, de fait un tel système ne peut être performant que si un énorme appareil de contrôle anti fraude (en clair une armada de flic pour vérifier si les interressés cherchent avec engouement et volonté un job) est en parallèle mis en place.

Comme rien de tout cela ne s'est fait, le système d'assistanat est devenue tellement déficitaire, que l'on rechigne à verser en temps voulue les fonds, du coup même les chômeurs réellement motivés pour trouver un job sont pénalisés et payent pour l'immense majorité de glandeur.

Donc arrêtons le système des assedic, ou alors mettons en place un système de contrôle afin que seuls les chômeurs vraiment désireux de trouver un emplois en profite.

(déso pour les fautes d'ortographe, il s'agit de l'un des handicaps laissé par L'éducation nationnale, comme quoi il n'y a pas que les assedic à réformer !!)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lol nan m'sieur c'est pas moi ! :warez:

Hé hé, je connais du beau monde hein ? :doigt:

En fait, c'est à cause de mon père, sa nouvelle nana est monégasque, alors forcément… :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
:icon_up:

J'ai hésité entre les deux orthographes toutefois, la graphie "parie" existe bien mais est donc apparemment réservée aux première et deuxième personnes du singulier du présent…

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai hésité entre les deux orthographes toutefois, la graphie "parie" existe bien mais est donc apparemment réservée aux première et deuxième personnes du singulier du présent…

Sans vouloir parier, on pourrait peut-être aller jusqu'à la troisième personne. Mais la deuxième n'est-ce pas plutôt paries ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sans vouloir parier, on pourrait peut-être aller jusqu'à la troisième personne. Mais la deuxième n'est-ce pas plutôt paries ?

Ma langue a fourché, il fallait effectivement lire troisième, et non deuxième.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le système des assedics est une bonne chose en soit, permettre à un chômeur de vivre décemment jusqu'à ce qu'il retrouve un emploi, mais évidamment dans la mesure ou ce pays est remplie en grande partie d'incapables majeurs, ce système devient une machine à assistanat pour glandeur, de fait un tel système ne peut être performant que si un énorme appareil de contrôle anti fraude (en clair une armada de flic pour vérifier si les interressés cherchent avec engouement et volonté un job) est en parallèle mis en place.

Comme rien de tout cela ne s'est fait, le système d'assistanat est devenue tellement déficitaire, que l'on rechigne à verser en temps voulue les fonds, du coup même les chômeurs réellement motivés pour trouver un job sont pénalisés et payent pour l'immense majorité de glandeur.

Donc arrêtons le système des assedic, ou alors mettons en place un système de contrôle afin que seuls les chômeurs vraiment désireux de trouver un emplois en profite.

Soit dit en passant Monaco a trouvé une parade très simple, voici le sytème:

- vous recevez une convocation à l'accueuil de l'ANPE monégaque

- vous vous y rendez, puis on vous donne le poste, et un autre papier qui contient le nom du poste, l'entreprise à contacter et le cas échéant la personne à contacter dans l'entreprise.

Mais aussi sur ce papier un encart sur lequel l'employeur doit annoncer s'il prend la personne qui se présente ou non, et si non pourquoi?

Avantage, pas de flicage, parce que si l'employeur ne retourne pas votre papier, c'est que vous ne vous êtes pas présenté à cet entreprise. L'ANPE monégasque gère aussi les offres des autres acteurs de ce marché de l'emploi comme les agences de travail temporaire. ils sont peu à tout vérifier (3) et ça fonctionne très bien, vous êtes obligé également de passer tous les mois, histoire de pointer que vous êtes dans le coin et de voir aussi par la même occase si vous voulez changer quelque chose.

Bref un excellent système qu'il ne serait pas bête d'exporter vers la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bref un excellent système qu'il ne serait pas bête d'exporter vers la France.

Depuis quand la France importerait-elle les bonnes idées des autres ? Elle est trop occupée à exporter ses mauvaises idées et à faire fuir les personnes compétentes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La France va devenir un pays en voie de développement, alors que ceux ci deviendront riches… Un comble, quoi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
La France va devenir un pays en voie de développement

Tu veux dire que la France est en voie de sous-développement plutôt, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bref un excellent système qu'il ne serait pas bête d'exporter vers la France.

Cela a du exister à une époque car je me souviens d'une armada de chômeurs avinés débarquant dans l'entreprise pour faire signer un "papier" prouvant leur démarche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La démarche est vraiment simple, mais il y a des entreprises qui avant de faire venir le candidat lui demande d'envoyer le CV et le papier de l'ANPE.

Ce qu'il y a de bien dans ce système c'est que cela demande un travai minime et tout le monde y participe, mais il suppose un outils infomatique adapté pour sélectionner les offres d'emplois corresponadant à vos qualifications, mais je ne pense pas que ce soit très difficile à mettre en place.

Il est évident qu'il y a un laxisme énorme de la part des administrations d'etat, il faut être à l'heure pour donner le fric, mais au moment de la redistribution il n'y a plus personne et ils sautent sur n'importe quelle occasion pour retarder les allocations.

Et si en plus il ne payent même plus les médecins, là ça devient n'importe quoi, ma soeur qui est en 5eme année de médecine m'a confirmé cela, certains médecins font payer la consultation et le patient doit se aire rembourser après.

L'Etat français est au bord de la faillite, les paiements des entreprises qui travaillent pour l'Etat sont fait à 120 jours je crois voir plus, c'est carrément le signe que ça va mal! Il est évident que l'Etat n'a plus un rond, et qu'il est temps d'arrêter tout un tas de choses.

Posez vous cette question, pourquoi une personne qui ne fait que recevoir, a le droit à le CMU et donc ne paye rien, alors que vous qui cotisez et ne recevez rien de la société et ne faites que donner vous avez le tiers payant?

scandaleux non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posez vous cette question, pourquoi une personne qui ne fait que recevoir, a le droit à le CMU et donc ne paye rien, alors que vous qui cotisez et ne recevez rien de la société et ne faites que donner vous avez le tiers payant?

scandaleux non?

oooooooooh, mais vous êtes un dangereux ultralibéral ! Vous voulez dire que c'est pas bien de vivre aux dépens des autres ?? Pourtant il y a plein de gens qui le font.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le système des assedics est une bonne chose en soit, permettre à un chômeur de vivre décemment jusqu'à ce qu'il retrouve un emploi, mais évidamment dans la mesure ou ce pays est remplie en grande partie d'incapables majeurs, ce système devient une machine à assistanat pour glandeur

Non monsieur. Un système qui "est une bonne chose" pour une civilisation d'anges immaculés et une mauvaise pour des êtres humains, est tout simplement un mauvais système. Quand on y rajoute le fait qu'il est financé par le racket, et que ce racket diminue la performance de l'économie qui fonctionne et qui nous enrichit tous, alors c'est un crime contre l'Humanité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non monsieur. Un système qui "est une bonne chose" pour une civilisation d'anges immaculés et une mauvaise pour des êtres humains, est tout simplement un mauvais système. Quand on y rajoute le fait qu'il est financé par le racket, et que ce racket diminue la performance de l'économie qui fonctionne et qui nous enrichit tous, alors c'est un crime contre l'Humanité.

Un il va de soit, que vu le contexte du débat ( lequel je me permet de le rappeler n'est pas le paradis, mais la France), dire que le système des assedics est "bon" signifie qu'il peut être performant économiquement. Ce système ne marche pas en France, à cause de la mentalité qui pousse chacun à en faire le moins possible, sorte de cruel manque d'esprit d'entreprendre qui entraine chacun à se vautrer dans l'assistanat. Néenmoins prenons l'exemple d'une société ou les gens (sans être parfais), n'abusent pas de ce système car sa configuration ( exemple le système monégasque) fait que c'est impossible, dans ce cas le système des assedics trouve une entière justification libérale.

Etre libérale c'est penser que les privilèges de chacun, ne doivent être le fruit que des mérites de chacun, en conséquence, si on refuse toute assistance à un homme motivé qui a perdu son emploi, celui ci aura beau avoir tous les mérites du monde, ce n'est pas en se retrouvant "clodos" du jour au lendemain, qu'il retrouvera un emplois.

Ainsi en cas de système d'assedic performant , le marché du travail fonctionne mieux car il y a une rencontre parfaite entre demande et offre. Même les auteurs libéraux les plus extrèmes pensent qu'une intervention minime d'assistance pour les chômeur est primmordiale. Ainsi il serait bon d'arrêter avec les lieux commun faussement libéraux selon lesquel l'Etat et les impôts ne devraient plus exister, ce qui s'apparente à de l'anarchie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Etre libérale c'est penser que les privilèges de chacun, ne doivent être le fruit que des mérites de chacun,

Pas forcément. On peut être méritant et échouer.

en conséquence, si on refuse toute assistance à un homme motivé qui a perdu son emploi, celui ci aura beau avoir tous les mérites du monde, ce n'est pas en se retrouvant "clodos" du jour au lendemain, qu'il retrouvera un emplois.

1) Les assurances existent, non ? 2) L'assistance peut être autre qu'étatique, non ?

Ainsi en cas de système d'assedic performant , le marché du travail fonctionne mieux car il y a une rencontre parfaite entre demande et offre. Même les auteurs libéraux les plus extrèmes pensent qu'une intervention minime d'assistance pour les chômeur est primmordiale.

Les auteurs libéraux les plus "extrêmes" ont plutôt tendance à refuser toute aide de l'Etat (d'ailleurs, ta référence, Bastiat, me semble plutôt développer des idées de cet ordre). En dehors de cela il est vrai que les auteurs libéraux, en général, s'accordent sur le principe d'une aide minimale (pas forcément pour les chômeurs uniquement, d'ailleurs)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ainsi il serait bon d'arrêter avec les lieux commun faussement libéraux selon lesquel l'Etat et les impôts ne devraient plus exister, ce qui s'apparente à de l'anarchie ( idéologie pour junkie dégénéré et hippies en errance ).

- Epictète : Face à quelqu’un qui croit faire du tort par sa conduite ou ses propos, souviens-toi que s’il agit ainsi, c’est qu’il pense avoir raison. Il ne lui est pas possible de régler sa conduite sur ta façon de penser : c’est la sienne qui le guide, et, si elle est erronée, il se fait du tort à soi-même en demeurant dans son erreur. En effet, si une vérité complexe passe pour un mensonge, ce n’est pas la complexité qui est en faute, mais bien celui qui se trompe. En te fondant sur ce principe, tu garderas ton sang-froid face à ceux qui t’insultent : chaque fois, tu n’auras qu’à te dire : « C’est ce que lui pense. »

Ou : "Il croit avoir raison".

Je suis d'accord avec toi, néanmoins, je te conseille en tant que modérateur d'éditer vite fait ton post (la partie en gras), celui-ci est apparenté et sera considéré comme une insulte au regard de nombreux membres du forum, qui se réclament à la fois du libéralisme et de l'anarchisme et qui n'apprécieront pas vraiment d'être traités de juinkies dégénérés

De même : Si quelqu'un te rapporte qu'un tel a mal parlé de toi, ne t'amuse point à réfuter ce qu'on a dit, mais réponds simplement : « Celui qui a dit cela doit bien ignorer tous nos autres vices, car il ne se serait pas contenté de ne parler que de ceux-là seuls qu'il croît connaître.»

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ainsi il serait bon d'arrêter avec les lieux commun faussement libéraux selon lesquel l'Etat et les impôts ne devraient plus exister, ce qui s'apparente à de l'anarchie ( idéologie pour junkie dégénéré et hippies en errance ).

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis d'accord avec toi, néanmoins, je te conseille en tant que modérateur d'éditer vite fait ton post (la partie en gras), celui-ci est apparenté et sera considéré comme une insulte au regard de nombreux membres du forum, qui se réclament à la fois du libéralisme et de l'anarchisme et qui n'apprécieront pas vraiment d'être traités de juinkies dégénérés

Je propose un avertissement sans frais.

Je me réclame à la fois du libéralisme et de l'anarchisme, et je ne suis ni un junkie ni un hippie. Seulement un informaticien millionnaire qui n'apprécie pas d'être volé ni d'être insulté (encore que pour l'insulte, elle découle de la liberté d'expression, en revanche le vol, même étatique, reste le vol).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ainsi il serait bon d'arrêter avec les lieux commun faussement libéraux selon lesquel l'Etat et les impôts ne devraient plus exister, ce qui s'apparente à de l'anarchie ( idéologie pour junkie dégénéré et hippies en errance ).

Il serait bon que vous preniez conscience que vous n'allez pas apprendre aux membres de ce forum en quoi le libéralisme consiste, ni les traiter de junkies dégénérés et autres hippies, sans quoi vous serez invité à errer ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0
Non monsieur. Un système qui "est une bonne chose" pour une civilisation d'anges immaculés et une mauvaise pour des êtres humains, est tout simplement un mauvais système. Quand on y rajoute le fait qu'il est financé par le racket, et que ce racket diminue la performance de l'économie qui fonctionne et qui nous enrichit tous, alors c'est un crime contre l'Humanité.

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je propose un avertissement sans frais.

Je me réclame à la fois du libéralisme et de l'anarchisme, et je ne suis ni un junkie ni un hippie. Seulement un informaticien millionnaire qui n'apprécie pas d'être volé ni d'être insulté (encore que pour l'insulte, elle découle de la liberté d'expression, en revanche le vol, même étatique, reste le vol).

Je tiens à manifester toutes mes plus plates et humbles excuses aux anarchistes de ce forum, heurtés par mes récents propos ; il est vrai que ces derniers sont totalement méchants et injustifiés ; bref je me confonds en excuses larmoyantes. :icon_up:

Néanmoins, je nage tout de même dans l’incompréhension la plus complète, en effet selon un dictionnaire bien connu, l’anarchisme est une « conception politique qui tend à supprimer l’Etat, à éliminer de la société tout pouvoir disposant d’un droit de contrainte sur l’individu », en somme tout cela est résumable par la célèbre formule « il est interdit d’interdire ». Donc selon l’idéologie anarchiste, toute idée de contrainte ou d’autorité est à bannir, or pourquoi certains anarchistes se précipitent en demandant des sanctions à l’encontre de ceux qui ont été irrespectueux à leur égard ? Il n’y a-t-il pas là une formidable contradiction de part le fait que ceux qui pensent qu’il est interdit d’interdire, demandent de l’autorité afin de faire régner le respect pour leur idéologie ? Ou peut être n’est ce qu’une simple hypocrisie, certes il est interdit d’interdire, mais on a quand même le droit d’interdire ceux qui manque de respect aux idées anarchiques, le tout sous couvert de la liberté d’expression ! Dans ce cas l’anarchisme n’est qu’un vulgaire totalitarisme. En somme j’aimerais vivement être éclairé sur la possibilité sociale d’une absence totale d’Etat et de contrainte autoritaire, laquelle est prônée par les idées anarchiques. J’ai vraiment l’impression que ce petit incident verbal (pour lequel je réitère mes excuses) dont je suis seul coupable, montre bien qu’une autorité est absolument nécessaire, la preuve en est que ce sont les anarchistes qui la réclament ici même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je tiens à manifester toutes mes plus plates et humbles excuses aux anarchistes de ce forum, heurtés par mes récents propos ; il est vrai que ces derniers sont totalement méchants et injustifiés ; bref je me confonds en excuses larmoyantes. :icon_up:

Néanmoins, je nage tout de même dans l’incompréhension la plus complète, en effet selon un dictionnaire bien connu, l’anarchisme est une « conception politique qui tend à supprimer l’Etat, à éliminer de la société tout pouvoir disposant d’un droit de contrainte sur l’individu », en somme tout cela est résumable par la célèbre formule « il est interdit d’interdire ». Donc selon l’idéologie anarchiste, toute idée de contrainte ou d’autorité est à bannir, or pourquoi certains anarchistes se précipitent en demandant des sanctions à l’encontre de ceux qui ont été irrespectueux à leur égard ? Il n’y a-t-il pas là une formidable contradiction de part le fait que ceux qui pensent qu’il est interdit d’interdire, demandent de l’autorité afin de faire régner le respect pour leur idéologie ? Ou peut être n’est ce qu’une simple hypocrisie, certes il est interdit d’interdire, mais on a quand même le droit d’interdire ceux qui manque de respect aux idées anarchiques, le tout sous couvert de la liberté d’expression ! Dans ce cas l’anarchisme n’est qu’un vulgaire totalitarisme. En somme j’aimerais vivement être éclairé sur la possibilité sociale d’une absence totale d’Etat et de contrainte autoritaire, laquelle est prônée par les idées anarchiques. J’ai vraiment l’impression que ce petit incident verbal (pour lequel je réitère mes excuses) dont je suis seul coupable, montre bien qu’une autorité est absolument nécessaire, la preuve en est que ce sont les anarchistes qui la réclament ici même.

Comme beaucoup de monde, tu confonds toutes les notions et le fait que tu y inclues les modérateurs du forum n'a rien à voir.

A la rigueur, l'Etat ne peut (attention, là je vais prendre une trognolle des anarcaps) se justifier que par sa protection des droits de propriété: au mieux, peut-il jouer un rôle d'arbitre, et encore, Rothbard démontre assez justement que l'Etat a toujours tendance à se développer outrancièrement et qu'il ne se borne jamais à son rôle d'arbitre.

L'anarchie implique néanmoins le respect des droits de propriété: chez moi, je fais ce qu'il me plaît.

Et sur ce forum, les modérateur et l'administrateur sont libres de décider de te virer ou pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Néanmoins, [………………………………………………] ici même.

Il te suffit de distinguer:

- l'autorité monolithique, monopolistique et non consentie exercée par l'Etat

- les autorités, accords, contrats, règles et règlements multiples, aux champs d'applications limités, au nombre de personnes concernées limité et librement consenties qui seraient les formes d'autorité d'"anarchie libérale"…..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Néanmoins, je nage tout de même dans l’incompréhension la plus complète, en effet selon un dictionnaire bien connu, l’anarchisme est une « conception politique qui tend à supprimer l’Etat, à éliminer de la société tout pouvoir disposant d’un droit de contrainte sur l’individu », en somme tout cela est résumable par la célèbre formule « il est interdit d’interdire ». Donc selon l’idéologie anarchiste, toute idée de contrainte ou d’autorité est à bannir, or pourquoi certains anarchistes se précipitent en demandant des sanctions à l’encontre de ceux qui ont été irrespectueux à leur égard ? Il n’y a-t-il pas là une formidable contradiction de part le fait que ceux qui pensent qu’il est interdit d’interdire, demandent de l’autorité afin de faire régner le respect pour leur idéologie ? Ou peut être n’est ce qu’une simple hypocrisie, certes il est interdit d’interdire, mais on a quand même le droit d’interdire ceux qui manque de respect aux idées anarchiques, le tout sous couvert de la liberté d’expression ! Dans ce cas l’anarchisme n’est qu’un vulgaire totalitarisme. En somme j’aimerais vivement être éclairé sur la possibilité sociale d’une absence totale d’Etat et de contrainte autoritaire, laquelle est prônée par les idées anarchiques. J’ai vraiment l’impression que ce petit incident verbal (pour lequel je réitère mes excuses) dont je suis seul coupable, montre bien qu’une autorité est absolument nécessaire, la preuve en est que ce sont les anarchistes qui la réclament ici même.

Je t'invite à lire le wiki : http://www.liberaux.org/wiki/index.php?title=Anarchisme

Les anarcho-capitalistes ne reconnaissent qu'une autorité, celle du droit naturel, partant celle des propriétaires légitimes (par exemple ce forum a un propriétaire légitime qui a édicté des règles dans une charte).

NB : « il est interdit d’interdire » est un énoncé absurde, puisqu'il pose lui-même une interdiction… (sophisme du "vol de concept", voir http://www.liberaux.org/wiki/index.php?title=Sophisme )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme beaucoup de monde, tu confonds toutes les notions et le fait que tu y inclues les modérateurs du forum n'a rien à voir.

A la rigueur, l'Etat ne peut (attention, là je vais prendre une trognolle des anarcaps) se justifier que par sa protection des droits de propriété: au mieux, peut-il jouer un rôle d'arbitre, et encore, Rothbard démontre assez justement que l'Etat a toujours tendance à se développer outrancièrement et qu'il ne se borne jamais à son rôle d'arbitre.

L'anarchie implique néanmoins le respect des droits de propriété: chez moi, je fais ce qu'il me plaît.

Et sur ce forum, les modérateur et l'administrateur sont libres de décider de te virer ou pas.

Eh bien justement, c'est cela que je n'arrive pas du tout à comprendre ( mais que j'aimerais comprendre par intérêt), l'Etat se doit uniquement d'éxécuter ses fonctions régaliennes (dont assurer le respect du droit de propriété) or si l'individu à tous les droits sur tous et sur tout dans sa sphère privé, et que dans la mesure ou il n'y a plus d'Etat chaque lieu appartient à quelqun (il n'y a plus de lieu public puisque cela ne rentre pas dans les missions régaliennes de l'Etat), alors cela revient à substituer l'Etat à une multitude de petits états, d'ou les risques de despotisme. Mais l'idée d'être maître cher sois sans avoir à subir le rackett incessant d'un Etat, est très séduisante et je ne puis m'enpêcher d'y adhérer, mais je crains que l'application extrème de cette idée se solde par une sorte de jungle constellée de micro Etats les plus opressants les uns que les autres. Donc une situation moins libre qu'auparavant, d'ou selon moi la nécessité d'une régulation minimum et infime de la part de l'Etat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0
NB : « il est interdit d’interdire » est un énoncé absurde, puisqu'il pose lui-même une interdiction…
C'est un slogan. La contradiction est volontaire, c'était juste pour faire une formule qu'on retienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...