Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

leprof

Le délit d'initié

Recommended Posts

Mais je m'en fous de la façon dont réagissent les autres!

Moi, je réclame, sur-le-champ, le droit de ne plus payer d'impôts!

"Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre!!" ©Le Prisonnier

Belle critique de l'Etat que cette géniale série.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais moi je suis content des institutions de mon pays, je n'ai aucune envie de partir. Et cela ne me dérange pas que tu imposes tes idées, si c'est par voie démocratique. C'est bien vous qui refusez le jeu de la démocratie qui pour l'instant approuve l'existence d'un état.

je ne suis pas anarchiste mais je crois comprendre leur façon de voir les choses. La démocratie est certes un très joli mot mais il ne s'agit que d'une majorité de personnes qui imposent leur volonté à une minorité, par la force si il le faut. J'imagine que tu acceptes toi même le droit de cessession de régions minoritaires dans leur pays (genre nouvelle calédonie), pourquoi donc refuser ce droit à un individu. Les anarchistes refusent de reconnaitre cette fiction qu'on appelle l'Etat, libre à toi d'y croire mais quel droit as tu de le leur imposer?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais je m'en fous de la façon dont réagissent les autres!

Moi, je réclame, sur-le-champ, le droit de ne plus payer d'impôts!

Je te comprends, mais pour être cohérent commence alors par te constituer un monde autour de toi sans route, sans médecine, sans technologie… juste ce qui t'appartient et que tu as gagné, car que tu le veuilles ou non, une partie de ces choses là a été financée par l'argent public des impôts des autres que toi, par exemple les miens (et oui, j'en paye aussi…)

je ne suis pas anarchiste mais je crois comprendre leur façon de voir les choses. La démocratie est certes un très joli mot mais il ne s'agit que d'une majorité de personnes qui imposent leur volonté à une minorité, par la force si il le faut. J'imagine que tu acceptes toi même le droit de cessession de régions minoritaires dans leur pays (genre nouvelle calédonie), pourquoi donc refuser ce droit à un individu. Les anarchistes refusent de reconnaitre cette fiction qu'on appelle l'Etat, libre à toi d'y croire mais quel droit as tu de le leur imposer?

Tes arguments sont interessants. Pourquoi pas, mais alors il va falloir bien calculer l'indemnisation pour toutes les choses dont nos amis auront besoin et qui ont été financées par l'argent collectif (et pas seulement public).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je te comprends, mais pour être cohérent commence alors par te constituer un monde autour de toi sans route, sans médecine, sans technologie… juste ce qui t'appartient et que tu as gagné, car que tu le veuilles ou non, une partie de ces choses là a été financée par l'argent public des impôts des autres que toi, par exemple les miens (et oui, j'en paye aussi…)

Irvine est une ville privée de 110.000 habitants à une soixantaine de kilomètres de Los Angeles. 90% de la population vit dans des microvillages administrés par des associations qui fonctionnent comme des gouvernements. La plus grosse avec 27.000 résidents est Woodbridge Village. “Ici vous n’achetez pas une maison, mais un style de vie”, affirme le directeur de cette ville. Tous les habitants s’engagent par contrat à respecter les habitudes des voisins. En contrepartie et moyennant un impôt local, ils profitent de l’équipement et des services particuliers : lacs artificiels, court de tennis, piscines, jardins, service complet de réparation des appareils ménagers, ramassage des ordures, police privée, transport urbain gratuit, cable. Certains villages sont fermés, d’autres d’accès libre. Ces villages fonctionnent comme des municipalités ou une copropriété ; un groupe d’élus encadre un noyau d’administratifs et de techniciens. Tous les trois ou quatre ans un “board of directors” (un conseil d’administration) est renouvelé par simple vote des administrés. Assez fréquemment on soumet à un référendum des propositions d’aménagement ou éventuellement une modification des statuts. Irvine a été créé en 1971. Au début ils ont sous-traité les services de police auprès d’une municipalité voisine Costa Mesa. Mais les habitants ont rapidement exprimé le désir d’avoir leur propre police privée. Ils ont fixé des critères de performances (fréquence des patrouilles, temps de réponse à un appel), de recrutement et de salaires (les mieux payés des Etats-Unis nous précise le journaliste de Libération). Irvine bénéficie d’un concours exceptionnel de circonstance au sens où il n’y a qu’un seul propriétaire foncier : James Irvine qui en 1894 acheta 37.000 hectares de terres espagnoles et mexicaines. 12.000 hectares sont déjà utilisés en village et en industries de pointe qui sont venues s’installer dans cette zone. Un ménage moyen gagne 48.000 $ par an (20.000 Frs par mois environ). Cette expérience n’est pas unique, depuis 10 ans le nombre de Communauty association a triplé[1].

Tu n'en as pas marre de te prendre des trognoles?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu n'en as pas marre de te prendre des trognoles?

En quoi cette belle histoire contredit-elle ce que je viens de dire ?

Juste 1 ou 2 question pour enfoncer le clou :

- Au niveau médical, cette charmante bourgade a-t-elle repris la recherche à zéro, disons à l'époque de Pasteur, où profite-t-elle des découvertes scientifiques réalisées entre autres gràce à de l'argent collectif (public, dons…)

- En cas de seisme, refusera-t-elle l'aide de l'extérieur ?

Ce que tu demandes en fait c'est que les gens qui ont une situation correcte financièrement puissent quitter le jeu, tout en utilisant le fruit de la société. On se socialise tant qu'on en a besoin, et après basta, chacun pour soi….

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as quand même la possibilité de participer aux élections et de t'y imposer. Je te concède que la tâche est rendu difficile par le jeu des médias à la solde de quelques nantis.

Oui oui… et tu as également la possibilité de chanter pour sauver l'Afrique mais la tâche est ardue je te le concède.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En quoi cette belle histoire contredit-elle ce que je viens de dire ?

Juste 1 ou 2 question pour enfoncer le clou :

- Au niveau médical, cette charmante bourgade a-t-elle repris la recherche à zéro, disons à l'époque de Pasteur, où profite-t-elle des découvertes scientifiques réalisées entre autres gràce à de l'argent collectif (public, dons…)

- En cas de seisme, refusera-t-elle l'aide de l'extérieur ?

Ce que tu demandes en fait c'est que les gens qui ont une situation correcte financièrement puissent quitter le jeu, tout en utilisant le fruit de la société. On se socialise tant qu'on en a besoin, et après basta, chacun pour soi….

Irvine a vraiment de la chance de s'être enrichie grâce au très productif CNRS…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0
- Au niveau médical, cette charmante bourgade a-t-elle repris la recherche à zéro, disons à l'époque de Pasteur, où profite-t-elle des découvertes scientifiques réalisées entre autres gràce à de l'argent collectif (public, dons…)

- En cas de seisme, refusera-t-elle l'aide de l'extérieur ?

Si un voleur te sauve la vie avec l'argent de ses forfaits, tu vas le refuser? Surtout si il t'a aussi volé toi? Est-ce pour autant une raison de justifier le vol, ou de ne pas lutter contre ?

Ensuite les libéraux ne s'opposent pas aux dons.

Ce que tu demandes en fait c'est que les gens qui ont une situation correcte financièrement puissent quitter le jeu, tout en utilisant le fruit de la société. On se socialise tant qu'on en a besoin, et après basta, chacun pour soi….
D'abord tu confond socialisation et étatisation. Ensuite les libéraux ne demandent pas des baisses d'impôts que pour les riches mais pour tout le monde.

Ce qui a déjà été produit par l’argent des impôts il serait stupide de le détruire! Mais une fois dans un système libéral plus grand-chose n’est produit par les impôts donc le problème ne se pose plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En quoi cette belle histoire contredit-elle ce que je viens de dire ?

Juste 1 ou 2 question pour enfoncer le clou :

- Au niveau médical, cette charmante bourgade a-t-elle repris la recherche à zéro, disons à l'époque de Pasteur, où profite-t-elle des découvertes scientifiques réalisées entre autres gràce à de l'argent collectif (public, dons…)

- En cas de seisme, refusera-t-elle l'aide de l'extérieur ?

Ce que tu demandes en fait c'est que les gens qui ont une situation correcte financièrement puissent quitter le jeu, tout en utilisant le fruit de la société. On se socialise tant qu'on en a besoin, et après basta, chacun pour soi….

sur le premier point cela ne démontre rien, que tu adheres ou non à l'Etat tu bénéficies des découvertes passées, faites par l'Etat ou non ,sans y avoir participé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
- Au niveau médical, cette charmante bourgade a-t-elle repris la recherche à zéro, disons à l'époque de Pasteur, où profite-t-elle des découvertes scientifiques réalisées entre autres gràce à de l'argent collectif (public, dons…)

C'est ahurissant comme réponse :icon_up:

Ainsi on nous force à payer ce dont nous ne voulons pas et si on a le malheur d'utiliser ce que l'on vient de payer, on devient redevable à vie?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ce que je sache, on profite surtout des découvertes scientifiques de nos aïeux. Et ainsi de suite…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve assez scandaleux que certains utilisent des roues sans ME reverser des droits de brevet sachant que c'est G'noum, mon lointain ancêtre préhistorique, qui l'inventa jadis. Bande de voleurs !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest jabial
Tu oublies quand même que sous les dictatures soviétiques des milliers de personne ont risqué leur vie pour partir, et ils n'étaient pas tous en danger de mort chez eux. Dans nos pays plus démocratique ce devrait être moins dur de partir, d'aileurs des gens le font chasque année.

Mêm raisonnement dans un régime soviétique :

"Tu oublies quand même que sous la dictature nazie des millier de soviétiques ont risqué leur vie pour combattre Hitler. Dans l'URSS, c'est moins dur de survivre pour les juifs. Vous devriez être contents."

Sans dec.

Et cela ne me dérange pas que tu imposes tes idées, si c'est par voie démocratique. C'est bien vous qui refusez le jeu de la démocratie qui pour l'instant approuve l'existence d'un état.

La (vraie) démocratie, c'est la dictature de la majorité. Ca ne vaut guère mieux que le (vrai) marxisme, qui est la dictature du prolétariat, quelques soient ses buts annoncés à long terme.

Le régime actuel n'est même pas une vraie démocratie. C'est une oligarchie évolutive, qui ne respecte son propre droit qu'en apparence.

Je sais bien que dans notre microcosme historico-culturel, démocratie est aujourd'hui synonyme de liberté, mais tu parles à des gens qui à tort ou à raison ont dépassé cette idée (et pour certains ça n'a pas été facile - on se dégage difficilement des préjugés de son temps). Inutile donc d'utiliser cet axiome et les lemmes politiques qui en découlent.

Je te comprends, mais pour être cohérent commence alors par te constituer un monde autour de toi sans route, sans médecine, sans technologie… juste ce qui t'appartient et que tu as gagné, car que tu le veuilles ou non, une partie de ces choses là a été financée par l'argent public des impôts des autres que toi, par exemple les miens (et oui, j'en paye aussi…)

Aujourd'hui, Pasteur serait arrêté pour ses expériences dangereuses. Vous pensez, innoculer un virus!!!

Et bien sûr, même raisonnement en URSS : il faut constituer un monde sans boulangeries, sans banques, sans rien en fait, car en URSS tout provient de l'Etat.

N'y aurait-il pas une petite faute dans votre raisonnement?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est ahurissant comme réponse :icon_up:

Ainsi on nous force à payer ce dont nous ne voulons pas et si on a le malheur d'utiliser ce que l'on vient de payer, on devient redevable à vie?

Tu utilises aussi ce que des générations ont payé avant toi. On peut par exemple imaginer des royalties sur 50 ans sur les découvertes publiques, comme pour un brevet privé, et une compensation pour toute utilisation d'une infrastructure ou service public : route, armée qui défendrait le pays (je ne compte pas les agressions extérieure), pollution… tous ces coûts socialisés que les anarcaps oublient très vite.

Vous transformez mes arguments, je ne refuse pas le fait que la société évolu et les impôts baissent ou disparaissent. Je refuse le fait qu'un individu dise : ben moi je paye plus pour les autres, mais je continu à utilser le fruit de la socialisation des coûts (état ou pas, ca n'a ucune importance).

Mêm raisonnement dans un régime soviétique :

"Tu oublies quand même que sous la dictature nazie des millier de soviétiques ont risqué leur vie pour combattre Hitler. Dans l'URSS, c'est moins dur de survivre pour les juifs. Vous devriez être contents."

Sans dec.

La (vraie) démocratie, c'est la dictature de la majorité. Ca ne vaut guère mieux que le (vrai) marxisme, qui est la dictature du prolétariat, quelques soient ses buts annoncés à long terme.

Le régime actuel n'est même pas une vraie démocratie. C'est une oligarchie évolutive, qui ne respecte son propre droit qu'en apparence.

Je sais bien que dans notre microcosme historico-culturel, démocratie est aujourd'hui synonyme de liberté, mais tu parles à des gens qui à tort ou à raison ont dépassé cette idée (et pour certains ça n'a pas été facile - on se dégage difficilement des préjugés de son temps). Inutile donc d'utiliser cet axiome et les lemmes politiques qui en découlent.

Aujourd'hui, Pasteur serait arrêté pour ses expériences dangereuses. Vous pensez, innoculer un virus!!!

Et bien sûr, même raisonnement en URSS : il faut constituer un monde sans boulangeries, sans banques, sans rien en fait, car en URSS tout provient de l'Etat.

N'y aurait-il pas une petite faute dans votre raisonnement?

Oui, je suis un méchant troll trotskiste…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu utilises aussi ce que des générations ont payé avant toi. On peut par exemple imaginer des royalties sur 50 ans sur les découvertes publiques, comme pour un brevet privé, et une compensation pour toute utilisation d'une infrastructure ou service public : route, armée qui défendrait le pays (je ne compte pas les agressions extérieure), pollution… tous ces coûts socialisés que les anarcaps oublient très vite.

Les socio-démocrates ont une imagination que je leur envie…

La pollution a été intégrée à nos travaux et je t'invite à lire le livre de Bjorn Lomborg "L'écologiste sceptique" et nos contributions sur l'environnement, dans le Wiki, l'IEM ou www.libres.org avant de jouer aux ignares.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu utilises aussi ce que des générations ont payé avant toi. On peut par exemple imaginer des royalties sur 50 ans sur les découvertes publiques, comme pour un brevet privé, et une compensation pour toute utilisation d'une infrastructure ou service public : route, armée qui défendrait le pays (je ne compte pas les agressions extérieure), pollution… tous ces coûts socialisés que les anarcaps oublient très vite.

Je ne vois pas pourquoi en effet nous utiliserions gratuitement un service volontairement demandé. Je veux pouvoir en juger le prix, faire jouer la concurrence pour au final choisir d'acheter ou non.

Quant au reste, façon mafia qui "vend" sa "protection", je n'en veux pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu utilises aussi ce que des générations ont payé avant toi. On peut par exemple imaginer des royalties sur 50 ans sur les découvertes publiques, comme pour un brevet privé, et une compensation pour toute utilisation d'une infrastructure ou service public : route, armée qui défendrait le pays (je ne compte pas les agressions extérieure), pollution… tous ces coûts socialisés que les anarcaps oublient très vite.
Quel esprit mercantile. Avec toi, il faut toujours payer, même pour des choses qui ont déjà été payées depuis longtemps.

Tu crois peut-être que les générations précédentes n'avaient pas pris en compte qu'elles seraient suivies par de nouvelles générations? Autrement dit, de deux choses l'une:

-soit les générations précédentes ont payé de leur plein gré pour ce que nous utilisons encore aujourd'hui. Auquel cas, pourquoi faudrait-il payer une seconde fois?

-soit nos ancêtres ont été obligés de payer pour quelque chose qu'ils ne voulaient pas. Dans ce cas, pourquoi prolonger cette injustice?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest jabial
Tu utilises aussi ce que des générations ont payé avant toi. On peut par exemple imaginer des royalties sur 50 ans sur les découvertes publiques, comme pour un brevet privé, et une compensation pour toute utilisation d'une infrastructure ou service public : route, armée qui défendrait le pays (je ne compte pas les agressions extérieure), pollution… tous ces coûts socialisés que les anarcaps oublient très vite.

Encore cette manie d'attribuer à l'Etat tout ce qu'il a financé avec de l'argent directement volé.

En plus, je rappelle que les brevets privés tombent dans le domaine public très vite.

Oui, je suis un méchant troll trotskiste…

Tu sais très bien que ce n'est pas ce que j'ai écrit. Visiblement tu ne souhaites pas commenter les parallèles que j'ai établis. Ils sont pourtant bien valides, jusqu'à preuve du contraire.

La socialisation des coûts, c'est imaginaire, ça n'existe tout simplement pas. Ce qui existe, c'est une socialisation des profits - et c'est avec ceux-ci que les coûts sont financés, pas par l'opération du Saint-Esprit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En plus, je rappelle que les brevets privés tombent dans le domaine public très vite.

D'où la durée de 50 ans, qui est du même ordre que la durée des brevets. Je ne vois pas au nom de quoi ce qui est public devrait être donné gratutement à ceux qui veulent quitter le système.

Pour le reste, tes comparaisons ne sont pas une argumentation, mais une tentative de me mettre dans une "boîte".

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'où la durée de 50 ans, qui est du même ordre que la durée des brevets. Je ne vois pas au nom de quoi ce qui est public devrait être donné gratutement à ceux qui veulent quitter le système.

Ce n'est pas donné gratuitement puisqu'on le paie avec nos impôts.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0
Je ne vois pas au nom de quoi ce qui est public devrait être donné gratutement à ceux qui veulent quitter le système.

Parce qu’ils y ont contribué par leur argent, et de force en plus. Jusqu'à preuve du contraire les libéraux payent aussi des impôts pour le moment.

Et puis tu inverse le problème : pourquoi devrait ont payer ce que l'on a pas réclamé? Même si on en profite, ce n'est pas une raison. Tu trouverais normal que ton voisin te fasse payer parce que tu profites de la vue sur les jolies fleurs de son balcon? Non! Tu lui as rien demandé, il n'avait qu’à pas les mettre sur son balcon si il ne voulait pas que tu en profites.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest jabial
D'où la durée de 50 ans, qui est du même ordre que la durée des brevets. Je ne vois pas au nom de quoi ce qui est public devrait être donné gratutement à ceux qui veulent quitter le système.

Ce qui est public a déja été payé, et par de l'argent volé en plus. Ce ne sont pas les gens qui doivent quelque chose à l'Etat, c'est l'Etat qui doit quelque chose aux gens.

Pour le reste, tes comparaisons ne sont pas une argumentation, mais une tentative de me mettre dans une "boîte".

Tu t'es arrêté à URSS dans la lecture? Game over, try again.

Une argumentation qui peut être instanciée pour valider un régime dictatorial n'est guère recevable, si?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Parce qu’ils y ont contribué par leur argent, et de force en plus. Jusqu'à preuve du contraire les libéraux payent aussi des impôts pour le moment.

Et puis tu inverse le problème : pourquoi devrait ont payer ce que l'on a pas réclamé? Même si on en profite, ce n'est pas une raison. Tu trouverais normal que ton voisin te fasse payer parce que tu profites de la vue sur les jolies fleurs de son balcon? Non! Tu lui as rien demandé, il n'avait qu’à pas les mettre sur son balcon si il ne voulait pas que tu en profites.

Relit bien ce que j'ai écrit : compensantion fiancière pour ce qui ait encore utilisé après la rupture, pas le reste. L'argument des fleurs est un peu léger, je ne propose pas qu'un anarcap paye pour la vue d'une route, mais par contre si il l'utilise, il la paye, même si elle est publique (puisqu'il ne paye plus d'impôts). Pareil pour la pollution : si le polluant sort de sa propriété (y compris CO2), il paye. Tou cela me parait raisonnable et loin d'être du vol.

Je sais bien que dans notre microcosme historico-culturel, démocratie est aujourd'hui synonyme de liberté, mais tu parles à des gens qui à tort ou à raison ont dépassé cette idée (et pour certains ça n'a pas été facile - on se dégage difficilement des préjugés de son temps). Inutile donc d'utiliser cet axiome et les lemmes politiques qui en découlent.

Ben pour l'instant la révolution anarcap n'a pas eu lieu, donc le système démocratique demeure.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu oublies quand même que sous les dictatures soviétiques des milliers de personne ont risqué leur vie pour partir, et ils n'étaient pas tous en danger de mort chez eux. Dans nos pays plus démocratique ce devrait être moins dur de partir, d'aileurs des gens le font chasque année.

Tu as de très gros problèmes de logique : S'ILS ONT RISQUE LEUR VIE EN PARTANT, PAR DEFINITION ILS ETAIENT EN DANGER DE MORT, quand dans un pays on risque sa vie en partant , on est nécessairement en danger de mort.

On peut être minoritaire dans un endroit, en avoir conscience et vouloir rester , comme toi sur ce forum. :icon_up:

Comme tu vois , le " ceux qui sont pas d'accord n'ont qu'à partir" est assez violent, plus encore à l'échelle d'un pays!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as de très gros problèmes de logique : S'ILS ONT RISQUE LEUR VIE EN PARTANT, PAR DEFINITION ILS ETAIENT EN DANGER DE MORT, quand dans un pays on risque sa vie en partant , on est nécessairement en danger de mort.

On peut être minoritaire dans un endroit, en avoir conscience et vouloir rester , comme toi sur ce forum. :icon_up:

Comme tu vois , le " ceux qui sont pas d'accord n'ont qu'à partir" est assez violent, plus encore à l'échelle d'un pays!

Ils ont effectivement risqué leurs vies pour franchir le mur de Berlin par exemple, alors qu'ils n'étaient pas menacés s'ils restaient tranquillement chez eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Arn0
L'argument des fleurs est un peu léger, je ne propose pas qu'un anarcap paye pour la vue d'une route, mais par contre si il l'utilise, il la paye, même si elle est publique (puisqu'il ne paye plus d'impôts).
L'état a réussi à se payer des routes par le vol. Pourquoi devrions nous respecter la propriété acquise par le vol?

Et encore une fois les libéraux aussi payent aussi leurs impôts. Les routes ont été payées en partie par leur argent. Si l'état évolue en personne morale comme une autre, égale en droit avec les autres, et veut faire payer l'usage de ces routes en tant que propriétaire très bien. Mais on a le droit de réclamer l'argent qu'on a payé à l'état depuis le début de nos vies, et avec intérêts, comme on aurait le droit de le faire vis-à-vis de n’importe quelle personne morale qui nous aurait extorqué de force de l’argent.

Pareil pour la pollution : si le polluant sort de sa propriété (y compris CO2), il paye.
Pourquoi seul les anarcaps devrait payer pour la pollution? Sont il les seuls qui polluent? Ne sont-ils pas eux aussi pollué ? Pourquoi n’auraient-ils pas le droit à un dédommagement alors ? En plus pourquoi devrait il payer l'état et pas les particuliers pollués? Et quel est le rapport avec le fait de payer des biens gérés par l'état?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ils ont effectivement risqué leurs vies pour franchir le mur de Berlin par exemple, alors qu'ils n'étaient pas menacés s'ils restaient tranquillement chez eux.

C'est quoi rester tranquillement chez soi ? Pouvoir rester tranquillement chez soi signifie-t-il qu'on est en sécurité ?

C'est vrai, quelle idée de ne pas rester "tranquillement chez soi" dans un pays si magnifique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'état a réussi à se payer des routes par le vol. Pourquoi devrions nous respecter la propriété acquise par le vol?

Et encore une fois les libéraux aussi payent aussi leurs impôts. Les routes ont été payées en partie par leur argent. Si l'état évolue en personne morale comme une autre, égale en droit avec les autres, et veut faire payer l'usage de ces routes en tant que propriétaire très bien. Mais on a le droit de réclamer l'argent qu'on a payé à l'état depuis le début de nos vies, et avec intérêts, comme on aurait le droit de le faire vis-à-vis de n’importe quelle personne morale qui nous aurait extorqué de force de l’argent.

Pourquoi seul les anarcaps devrait payer pour la pollution? Sont il les seuls qui polluent? Ne sont-ils pas eux aussi pollué ? Pourquoi n’auraient-ils pas le droit à un dédommagement alors ? En plus pourquoi devrait il payer l'état et pas les particuliers pollués? Et quel est le rapport avec le fait de payer des biens gérés par l'état?

D'accord pour le dédomagement s'il le faut, c'est logique.

Je met juste le doigt sur le fait que les choses ne sont pas aussi simple que de dire : je me casse du systéme.

Tu as de très gros problèmes de logique : S'ILS ONT RISQUE LEUR VIE EN PARTANT, PAR DEFINITION ILS ETAIENT EN DANGER DE MORT, quand dans un pays on risque sa vie en partant , on est nécessairement en danger de mort.

On peut être minoritaire dans un endroit, en avoir conscience et vouloir rester , comme toi sur ce forum. :doigt:

Comme tu vois , le " ceux qui sont pas d'accord n'ont qu'à partir" est assez violent, plus encore à l'échelle d'un pays!

Tu peux risquer ta vie à franchir une frontière et ne pas la risquer en restant…

Pour le forum (même si j'ai compris que c'était juste une boutade :icon_up: ), je peux discuter avec les membres sans qu'on me censure : même si personne n'est d'accord avec moi, je ne vois donc aucune raison de partir. Par contre j'accepte les règles qui sont de mise ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ils ont effectivement risqué leurs vies pour franchir le mur de Berlin par exemple, alors qu'ils n'étaient pas menacés s'ils restaient tranquillement chez eux.

Ca me fait toujours bien rire d'entendre ça de petits bourgeois qui vivent tranquillement en France tandis que d'autres sont privés de droit dans des régimes liberticides.

S'ils sont partis, c'est qu'ils avaient des raisons valables, non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca me fait toujours bien rire d'entendre ça de petits bourgeois qui vivent tranquillement en France tandis que d'autres sont privés de droit dans des régimes liberticides.

S'ils sont partis, c'est qu'ils avaient des raisons valables, non?

Il est regrettable que vous préjugiez , à tort ou à raison, du niveau ou de la qualité de vie des forumeurs.

S'ils sont partis, leurs vies quotidiennes n'étaient pas FORCEMENT en danger (l'attrait de l'occident a expliqué bien des tentatives pour passer le mur de Berlin) . Restons logiques, si vous le voulez bien, à défaut d'abord systématiquement raison.

Les maliens qui tentent aujourd'hui de passer le détroit de Gibraltar ou d'arriver aux Açores ne sont également pas en danger de mort dans leur pays, mais ils se mettent en danger sérieusement pour atteindre le "paradis européen", telle est leur expression, pour des "raisons valables", telle est la votre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...