Jump to content

Sylvain Poirier : L'autre Candidat Libéral


Recommended Posts

J'ignore si vous avez déjà eu vent de lui, mais je me permets de vous présenter cet autre candidat déclaré.

Sylvain Poirier est un ancien adhérent d'Alternative Libérale, parti qu'il a décidé de quitter, décu, pour pouvoir monter le sien.

Mathématicien, physicien … il faut reconnaître que certaines de ses idées (mais j'avoue que je n'ai pas tout lu dans les détails) donnent parfois l'impression du savant fou perdu dans ses théories. Cependant, je trouve que certains de ses points de vue méritent qu'on leur prête attention.

Libertarien, il refuse de croire en l'avenir de l'Etat, dont il essaierait plutôt d'organiser la dissolution.

Ecologiste, il milite pour que les émissions de CO2 soient lourdement taxées.

Pour simplifier ce serait un petit peu le programme d'AL + remplacement des taxes existantes par celles sur le CO2.

Contradictoire ? Il a développé tout un argumentaire ici, dont je vais vous résumer les principaux points.

- La taxe sur le CO2 remplace avantagement toutes les taxes existantes. On ne taxe plus le travail ni le commerce qui ainsi deviennent complètement libres. De même, il n'y a plus de raison d'enquêter sur le nombre de TV que vous avez chez vous, ni sur le loyer que vous payez. La fiscalité s'en trouve grandement simplifiée et nos vies privées sont présevées.

- On lutte efficacement contre le réchauffement de la planète, qui existe et qui est dû à la pollution humaine, ce qui est largement admis par la communauté scientifique, à part peut-être par une minorité de libéraux, qui soutiennent le contraire par idéologie, parce que ca les arrange. :icon_up:

- En fait, cette taxe est juste. Les pollueurs causent du tort au reste de la société, à l'environnement, à leurs lointains descendants. C'est une sorte d'indemnité qui, à défaut de dédommager les victimes, décourage au moins les préjudices. Comment en chiffrer le montant ? On ne le peut pas dans l'étendue actuelle de nos connaissances, et il faut donc admettre que ce soit un petit peu arbitraire.

Moi aussi, il y a encore quelques jours je refusais de croire à ce réchauffement, ce qui était bien commode pour ne pas tenir compte des opinions écolos. Mais j'ai été troublé par ce portrait des libéraux que je mentionnais plus haut et dont on peut dire qu'il ne nous grandit pas.

Pour ma part, je continue de soutenir AL (et c'est déjà du boulot), mais je verrais d'un très bon oeil qu'un second parti libéral se présente, que je verrais non pas comme un concurrent mais comme une chance supplémentaire de promouvoir les idées libérales.

Link to post
Share on other sites

Oui je trouve ça super !!! Franchement si des gens qui ne sont pas adhérants de Al peuvent trouver un espace politique qui leur conviens et bien c'est mieux que l'abstention à mon sens !!!! Et puis vive le choix ! Bonne chance à lui. (Mais votez quand meme Edouard Fillias :icon_up: )

Link to post
Share on other sites
- On lutte efficacement contre le réchauffement de la planète, qui existe et qui est dû à la pollution humaine, ce qui est largement admis par la communauté scientifique, à part peut-être par une minorité de libéraux, qui soutiennent le contraire par idéologie, parce que ca les arrange. :icon_up:

- En fait, cette taxe est juste. Les pollueurs causent du tort au reste de la société, à l'environnement, à leurs lointains descendants. C'est une sorte d'indemnité qui, à défaut de dédommager les victimes, décourage au moins les préjudices. Comment en chiffrer le montant ? On ne le peut pas dans l'étendue actuelle de nos connaissances, et il faut donc admettre que ce soit un petit peu arbitraire.

Moi aussi, il y a encore quelques jours je refusais de croire à ce réchauffement, ce qui était bien commode pour ne pas tenir compte des opinions écolos. Mais j'ai été troublé par ce portrait des libéraux que je mentionnais plus haut et dont on peut dire qu'il ne nous grandit pas.

Qu'il réponde à ça avant de faire un portrait de nous.

Link to post
Share on other sites
- On lutte efficacement contre le réchauffement de la planète, qui existe et qui est dû à la pollution humaine, ce qui est largement admis par la communauté scientifique, à part peut-être par une minorité de libéraux, qui soutiennent le contraire par idéologie, parce que ca les arrange. :icon_up:
Supposer que le CO2, un gaz qui compte pour moins de 0,05% de l'air et qui est la base de la vie est un "polluant", que le réchauffement actuel est d'origine humaine, que cette théorie est soutenue par une majorité de scientifique, que ceux qui la critiquent est une minorité d'idéologues libéraux, montre que ce pauvre garçon raisonne faux.

Mon détecteur de collectiviste crédule et d'idéologue borné ne se trompe pas. :doigt:

Hum je l'avais croisé sur les fora de LC il était pas très réceptif a la critique argumentée...
S'il l'était, il aurait compris depuis longtemps que la théorie du réchauffement climatique anthropique est un canular planétaire.

Soit c'est un piètre scientifique, soit c'est une tête de mule plein de préjugés indécrotables, ce qui n'exclut pas qu'il puisse être les 2.

Link to post
Share on other sites
Il a développé tout un argumentaire ici, dont je vais vous résumer les principaux points.
J'ai regardé son argumentaire sur la théorie du réchauffement climatique. Avec les interlocuteurs qu'il a eu, il prétend avoir fait le tour de la question pour avoir un avis définitif. Pratiquement pas de discussion ni d'argument vraiment scientifique. Ce n'est pas très sérieux.

Il serait bien inspiré de lire le résumé de DomP, les articles de l'Institut Molinari ou le blog climat-sceptique.com

Link to post
Share on other sites
Franchement si des gens qui ne sont pas adhérants de Al peuvent trouver un espace politique qui leur conviens et bien c'est mieux que l'abstention à mon sens !!!!

D'une manière générale, pourquoi ? À qui l'abstention porte-t-elle atteinte ? Quand je ne vais pas voter, dis-moi qui je lèse ?

En particulier concernant M. Poirier, comment voter pour lui puisqu'il n'aura pas les 500 signatures ?

Link to post
Share on other sites
"Dingue", ce serait lui accorder trop d'honneur. Je le dirais plutôt extrêmement naïf et superficiel.

S'il peut piquer, disons 50 ou 60 voix à Bové, alors je souhaite bonne chance à Sylvestre Poirier :icon_up:

Link to post
Share on other sites
Sylvain Poirier n'est pas libéral : dès qu'on parle de CO2 il devient liberticide. Au même titre que les géo-libertariens sur le territoire d'ailleurs.

D'ailleurs il ne porte jamais de déodorant pour que les gens retiennent leur souffle en sa présence :icon_up:

Link to post
Share on other sites

Il doit bien avoir presqu'autant de partis liberaux que de militants libéraux! Sérieusement, comment espérer promouvoir la liberté individuelle et espérer des militants qu'ils se soumettent aux ordre d'un parti?

Il y a quelque chose de très machiavélique dans le plan de Poirier. Il propose de remplacer l'ensemble des taxes par une taxe sur le CO2. Mais si les écolo-alarmistes voient juste, dans les prochaines décennies on va tomber en pénurie de pétrole et de gaz. Et patatra, plus d'impôts! Plus d'impôts, plus d'Etat… :icon_up:

Link to post
Share on other sites

Il me semble qu'un américain a trouvé un systeme pour "prendre" le CO2 rejeté par une usine pour l'utiliser dans une serre faisant pousser des légumes..

Donc, si on "laisse faire", il se trouvera surement qq capitalistes pour récupérer le CO2.

Les usines agroalimentaires n'ont pas attendu les lois et les taxes pour développer l'écologie industrielle, qui consiste à valoriser les déchets qui deviennent la matière première d'autres usines.. (le marc de café devient un engrais pour champignons de paris).

Link to post
Share on other sites
Il doit bien avoir presqu'autant de partis liberaux que de militants libéraux! Sérieusement, comment espérer promouvoir la liberté individuelle et espérer des militants qu'ils se soumettent aux ordre d'un parti?
Ben oui, c'est vrai quoi. "Parti libéral", c'est carrément un oxymore, un peu comme "travailleur corse" (aie, patapé) :doigt:
Il y a quelque chose de très machiavélique dans le plan de Poirier. Il propose de remplacer l'ensemble des taxes par une taxe sur le CO2. Mais si les écolo-alarmistes voient juste, dans les prochaines décennies on va tomber en pénurie de pétrole et de gaz. Et patatra, plus d'impôts! Plus d'impôts, plus d'Etat… :warez:

Effectivement, surtout en France où 80% de notre électricité est faite avec le nucléaire et où une grosse partie de ce qui reste est fait avec de l'hydraulique (donc zéro émission de CO2). Il suffit de doubler le nombre de centrales nucléaires et de réserver le carburant uniquement aux voitures de fonctionnaires (et de ministres) pour que 1/3 des recettes de l'Etat se volatilise, suivi d'une crise des paiements, un effondrement du système financier, les retraites et le salaire des fonctionnaires non versé, les révolutionnaires manifestants qui convergent vers la Bastille Bercy, le retour de la guillotine…

J'ai eu peut-être tort finalement de le prendre pour une bonne poire ce S. Poirier :icon_up:

Il me semble qu'un américain a trouvé un systeme pour "prendre" le CO2 rejeté par une usine pour l'utiliser dans une serre faisant pousser des légumes..
Je ne savais pas. Je connais par contre un néo-zélandais, nominé au concour Lépine qui a inventé une soupape facilement installable sur le sphincter des ruminants pour en réguler les émissions de méthane, très puissant gaz-à-effet-de-serre (-ton-nez, surtout quand c'est émis par une grosse vache) comme chacun sait.

Mais aux dernières nouvelles, il a fait faillite car la concentration de méthane atmosphérique n'augmente plus depuis 10 ans (si si!). Apparemment, le business du réchauffement climatique profite surtout aux activistes, pas aux inventeurs ou aux créateurs de richesse.

Link to post
Share on other sites
"Dingue", ce serait lui accorder trop d'honneur. Je le dirais plutôt extrêmement naïf et superficiel.

Ni dingue, ni naïf, ni superficiel, ce type est un c…

Je n'ai vraiment pas l'habitude d'insulter les gens mais lui je le déteste. Sur son site, il passe son temps à critiquer tout sur tout, y compris des prix Nobels et des scientifiques qui, eux bossent, construisent des théories et font des choses intelligentes. Ce type ne pense qu'à critiquer ou à partir dans des délires sur la lévitation des tables. Il ne faut lui accorder AUCUN intérêt.

Link to post
Share on other sites
Ni dingue, ni naïf, ni superficiel, ce type est un c…

Je n'ai vraiment pas l'habitude d'insulter les gens mais lui je le déteste. Sur son site, il passe son temps à critiquer tout sur tout, y compris des prix Nobels et des scientifiques qui, eux bossent, construisent des théories et font des choses intelligentes. Ce type ne pense qu'à critiquer ou à partir dans des délires sur la lévitation des tables. Il ne faut lui accorder AUCUN intérêt.

Il faut tout simplement léviter.

Link to post
Share on other sites
Il me semble qu'un américain a trouvé un systeme pour "prendre" le CO2 rejeté par une usine pour l'utiliser dans une serre faisant pousser des légumes..

Ca n'est pas bien innovant mais c'est pas une raison pour ne pas le faire. Pour ceux que le sujet intéresse, voici la discussion qui va bien sur un forum dont vous connaissez certains :

http://oleocene.org/phpBB2/viewtopic.php?t=2157

Link to post
Share on other sites

Son cas est certes difficile à défendre. Il faut dire qu'il ne fait rien pour optimiser sa crédibilité, publiant sans complexe ses idées les plus farfelues (geo je n'ai pas réussi à trouver la page où il parle de lévitation des tables), et moi-même je n'ai aucune intention de voter pour lui. Pour autant je regrette que l'on en arrive si vite aux attaques personnelles. Ce n'est pas en se tournant en dérision les uns les autres qu'on peut promouvoir nos idées communes. Ce qui n'empêche pas de discuter sereinement des idées qui nous opposent.

Pas libéral, S. Poirier ? OK laffreuxthomas, liberticide sur le CO2. Mais s'il est quand même libéral sur tous les autres sujets, alors il est peut-être pas anarcap, mais relativement libéral malgré tout. D'ailleurs j'aimerais savoir comment on fait alors pour être libéral si on croit au réchauffement.

Parce qu'il n'y a pas de raisons. Les sources de Dom P montrent tout au plus que la controverse existe encore, ce qui est normal. Mais pas que l'hypothèse d'un réchauffement dû à l'homme soit minoritaire, loin s'en faut. Alors toutes les opinions devraient être représentées, chez les libéraux comme partout, puisque le réchauffement est une hypothèse scientifique et pas une opinion politique. Or cette hypothèse n'a presque pas le droit de cité chez les libéraux de peur qu'elle ne justifie une action gouvernementale.

Il n'y a que les libéraux qui politisent le débat, ce sont eux les moins neutres sur la question. Le social-démocrate de base n'a aucune raison de préférer l'hypothèse du réchauffement à l'hypothèse contraire. D'ailleurs l'hypothèse du réchauffement n'arrange personne, mais contre toute attente elle a plus de succés, même auprès des chercheurs ce que tous les médias non politisés confirment.

Il est admis par la majorité des scientifiques que ce réchauffement serait principalement dû au « forçage anthropique », c'est-à-dire à l'augmentation des gaz à effet de serre résultant de l'activité humaine dans l'atmosphère.

Et quand un média libéral parle du réchauffement (pour le nier), j'ai de plus en plus tendance à le considérer d'un oeil critique. J'espère que c'est moi qui ai tort…

Link to post
Share on other sites
[…] Les sources de Dom P montrent tout au plus que la controverse existe encore, ce qui est normal. Mais pas que l'hypothèse d'un réchauffement dû à l'homme soit minoritaire, loin s'en faut. Alors toutes les opinions devraient être représentées, chez les libéraux comme partout, puisque le réchauffement est une hypothèse scientifique et pas une opinion politique.

Justement, de nombreux libéraux se demandent s'il s'agit bien d'une hypothèse strictement scientifique. S'il ne s'agit que de cela, comment se fait-il que l'on parle autant de la hausse de la température moyenne de la planète ? Cette information n'a aucun intérêt en soi.

Or cette hypothèse n'a presque pas le droit de cité chez les libéraux de peur qu'elle ne justifie une action gouvernementale.

Même si l'hypothèse d'un réchauffement d'origine humaine était incontestablement établie, en quoi cela justifierait-il une action du gouvernement ?

Il n'y a que les libéraux qui politisent le débat, ce sont eux les moins neutres sur la question.

Sources ? Arguments ?

Le social-démocrate de base n'a aucune raison de préférer l'hypothèse du réchauffement à l'hypothèse contraire.

L'hypothèse contraire signifie qu'il n'y a pas de problème avec le climat, donc aucun interventionisme en perspective. Bien sûr que le social-démocrate préfère un déréglement du climat. De même qu'il a intérêt à ce qu'il y ait de la misère, de la délinquance, des problèmes de circulation automobile en ville, etc.

D'ailleurs l'hypothèse du réchauffement n'arrange personne, mais contre toute attente elle a plus de succés, même auprès des chercheurs ce que tous les médias non politisés confirment.

Bien sûr que cette hypothèse arrange plein de monde : c'est, au sens large, un fond de commerce. S'il était établi du jour au lendemain que cette hypothèse est archi-fausse, je ne serais pas étonné que quantité de gens soient très déçus et malheureux.

Et quand un média libéral parle du réchauffement (pour le nier), j'ai de plus en plus tendance à le considérer d'un oeil critique.

Tu as bien raison.

J'espère que c'est moi qui ai tort…

Je te rassure : c'est bien toi qui a tort. :icon_up:

Link to post
Share on other sites
Parce qu'il n'y a pas de raisons. Les sources de Dom P montrent tout au plus que la controverse existe encore, ce qui est normal. Mais pas que l'hypothèse d'un réchauffement dû à l'homme soit minoritaire, loin s'en faut.

Surtout, mes sources démontrent de façon indicutable que, s'il y a réchauffement, il n'est pas global. En revanche, qu'il y ait des sréchauffements locaux, ainsi que de refroidissement locaux, comme il y en a toujours eu, ça paraît crédible.

Maintenant, que la moyenne des ces changements locaux soit à la hausse n'en fait pas un phénomène global.

Quant à l'utilité d'une moyenne de températures partant de -80° pour aller jusqu'à +70°, le tout pour s'apercevoir que ça a augmenté de quelques dixièmes de dégré en moyenne sur un siècle…

Alors toutes les opinions devraient être représentées, chez les libéraux comme partout, puisque le réchauffement est une hypothèse scientifique et pas une opinion politique. Or cette hypothèse n'a presque pas le droit de cité chez les libéraux de peur qu'elle ne justifie une action gouvernementale.

Justement, il ne s'agit pas d'opinion, mais de faits. Ce n'est pas mon avis que le soleil brille, c'est un fait. Si quelqu'un n'est pas d'accord, il dit des conneries. De même quand on se base sur les propagandes de type Stern ou Al Gore.

Il y a débat scientifique, mais les opinions ne doivent pas sortir du strict domaine de l'inteprétation des faits, ce qui n'est bien sûr pas le cas dans les medias.

Il n'y a que les libéraux qui politisent le débat, ce sont eux les moins neutres sur la question.

C'est sûr que les altermondialistes ne politisent pas le débat. Du tout. :icon_up:

Link to post
Share on other sites
C'est sûr que les altermondialistes ne politisent pas le débat. Du tout. :doigt:

La politique consistant à s'occuper de force des affaires des autres, on peut être affirmatif quant à la volonté des alterdécroissants de politiser l'affaire. :icon_up:

Link to post
Share on other sites
Il n'y a que les libéraux qui politisent le débat, ce sont eux les moins neutres sur la question. Le social-démocrate de base n'a aucune raison de préférer l'hypothèse du réchauffement à l'hypothèse contraire. D'ailleurs l'hypothèse du réchauffement n'arrange personne

Je n'ai pas d'avis sur la réalité de l'origine humaine du réchauffement climatique, mais en revanche, s'il y a un truc qui est certain, c'est que cette hypothèse est utilisée à tout va à des fins politique par les étatistes. C'est le dernier pretexte à la mode pour mettre réssuciter l'économie planifiée.

Je suis en train de lire le "pacte" de Hulot : effrayant.

Link to post
Share on other sites
Il n'y a que les libéraux qui politisent le débat, ce sont eux les moins neutres sur la question.

Ca, c'est complètement faux. Toute une partie de l'idéologie socialiste moderne est fondée sur la peur d'une catastrophe écologique. C'est une raison supplémentaire de demande plus d'Etat, d'accepter plus de restriction de nos libertés. Pour ne pas le voir, il faut être complètement aveuglé. Le fait que comme par hasard ce soient les libéraux qui doutent devrait nous mettre la puce à l'oreille, et bien non : des hommes de bien se font aujourd'hui prendre à ces salades comme ils auraient avalé le coup du refroidissement il y a quelques années.

Je conseille à tous ceux qui pensent que la modification climatique actuelle est très brutale et que seule une action humaine peut provoquer un tel chamboulement de se documenter sur ce qu'on a appelé le petit âge glaciaire.

Link to post
Share on other sites
Je conseille à tous ceux qui pensent que la modification climatique actuelle est très brutale et que seule une action humaine peut provoquer un tel chamboulement de se documenter sur ce qu'on a appelé le petit âge glaciaire.

Oui, mais, en fait, pour être honnête, le petit âge glaciaire fut moins brutal que le réchauffement "global" tel qu'il nous est décrit par les médias.

Le sujet est malheuresement plus complexe que cela et impose à chacun de lire et de se renseigner de façon exhaustive pour réaliser que les réchauffements et les refroidissements s'incrivent dans des cycles naturels, et qu'il est bien présomptueux, de la part de l'homme, de penser qu'il peut avoir en si peu de temps le pouvoir de faire tant de dégâts à Dame Nature.

Link to post
Share on other sites
Il n'y a que les libéraux qui politisent le débat, ce sont eux les moins neutres sur la question.

:icon_up: Alors que Sylvain ne politise pas du tout le débat. Il est neutre lui.

Le sujet est malheuresement plus complexe que cela et impose à chacun de lire et de se renseigner de façon exhaustive pour réaliser que les réchauffements et les refroidissements s'incrivent dans des cycles naturels, et qu'il est bien présomptueux, de la part de l'homme, de penser qu'il peut avoir en si peu de temps le pouvoir de faire tant de dégâts à Dame Nature.

Un peu, beaucoup, trop ou pas… ceci n'enlève rien au débat de savoir s'il est légitime ou non de pouvoir dégrader l'environnement.

Link to post
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...