Jump to content

La Bourse Est Gérée Par Des Sociétés Privés...


Samuel_222

Recommended Posts

Peut-être parce que pour de sombres raisons économiques elles ont intérêt à se concentrer sur quelques lieux stratégiques ? L'idée de concurrence chez les libéraux, c'est avant tout ne pas mettre de barrières à l'entrée d'un marché, pas de se repaître devant devant une éventuelle atomicité du marché.

Un peu comme Windows d'ailleurs, un produit critiqué, mais qui installe la bande à Bill largement en tête des OS installés sur les PC !

Link to comment
Ma question peut paraitre saugrenue mais, étant donné que la bourse (les bourses ?) est gérée par des sociétés privées, pourquoi y-a-t-il si peu de concurrence ?

Il y a de la concurrence. On assiste en ce moment à une concentration entre places boursières pour réduire les coûts et proposer des tarifs plus bas aux clients.

Eh non… Et c'est bien ça le problème.

Bien qu'en Europe il y aura prochainement une évolution avec la mise en application de la fameuse directive Mifid. Le lobbying des banques a payé et elles auront bientôt le droit de tout faire elles-mêmes.

Link to comment
Ma question peut paraitre saugrenue mais, étant donné que la bourse (les bourses ?) est gérée par des sociétés privées, pourquoi y-a-t-il si peu de concurrence ?

C'est un marché qui gagne à la concentration car elle apporte de la liquidité aux investisseurs.

Monsieur Tout-le-monde peut-il créer sa place boursière ?

Ca dépend ou. En général non.

Link to comment
C'est un marché qui gagne à la concentration car elle apporte de la liquidité aux investisseurs.

Effectivement, mais il faut reconnaitre que la question n'est pas idiote. En première lecture j'ai pensé qu'elle l'était. Par exemple, il doit y avoir des sociétés américaines qui cotent a la fois sur le NYSE et le Nasdaq. J'imagine que ces 2 places se font concurrence. Il y a aussi concurrence lorsqu'une société indienne décide de s'introduire sur le marché de Paris plutot qu'a Londres ou ailleurs. Mais c'est vrai qu'il n'y a (presque?) aucune concurrence a l'intérieur d'un meme pays européen.

Ce qui est aussi intéressant, c'est de voir a quel point les places boursières se considèrent aujourd'hui comme de simples prestataires de services informatiques, de simples SSII, alors qu'on pourrait penser qu'elles sont un peu plus que ça. Mais il est vrai qu'on doit distinguer la Bourse de l'autorité de régulation (Euronext et l'AMF dans le cas français).

Dernier point, je pense que les bourses s'organisent de plus en plus comme des sociétés privées, elles abandonnent partout dans le monde le modèle de la "coopérative", qui avait son charme, et son coté "club privé".

Link to comment
Ce qui est aussi intéressant, c'est de voir a quel point les places boursières se considèrent aujourd'hui comme de simples prestataires de services informatiques, de simples SSII, alors qu'on pourrait penser qu'elles sont un peu plus que ça. Mais il est vrai qu'on doit distinguer la Bourse de l'autorité de régulation (Euronext et l'AMF dans le cas français).

Notons que les autorites de Regulations AMF, SEC etc gagneraient elles meme beaucoup a se privatiser.

Une des innovations des bourses privées, au Canada, est de fournir des executions prioritaires sur les carnets d'ordre par broker en fonction du broker de l'acheteur, ce qui peut sembler injuste mais revient en fait a externaliser un matching interne que pourrait faire de toute maniere le broker, sans que le marche perde de liquidite. Subtil.

Link to comment
Salut !

Ma question peut paraitre saugrenue mais, étant donné que la bourse (les bourses ?) est gérée par des sociétés privées, pourquoi y-a-t-il si peu de concurrence ?

Monsieur Tout-le-monde peut-il créer sa place boursière ?

Merci

un consortium de grandes banques est en train de constituer une bourse parallèle.

http://www.24heures.ch/vqhome/le_journal/a…edition=lc.html

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-…l?xtor=RSS-3234

donc la concurrence existe au moins un petit peu.

Ce secteur a l'air d'avoir des réglementations incroyables, qui doivent nécessairement rendre le cout d'entrée sur le marché en dehors de la portée de n'importe qui. Du fait, les réglementations doivent consolider le monopole de fait sur ce marché.

à noter justement, que ce consortium peut lancer son projet parce qu'il y a une directive européenne qui "harmonise" les règles à travers les pays européens. Ce qui semble vouloir dire qu'avant celà, on ne pouvait avoir une bourse trans-nationale sans harmonisation ou reconnaissance réciproque des législations encadrant les entreprises cotées sur cette place transnationale.

Link to comment
Elle existe même pas mal dans certains pays, à voir le nombre de bourses que l'on trouve aux USA(12), en Allemagne(7), ou en Inde(22).

Mais bon, c'est une obsession bien française de vouloir toujours construire un gros machin unique et monopolistique pour niquer les ricains… avec 20 ans de retard, la plupart du temps. :icon_up:

Link to comment
Mais bon, c'est une obsession bien française de vouloir toujours construire un gros machin unique et monopolistique pour niquer les ricains… avec 20 ans de retard, la plupart du temps. :doigt:

En France, il a existé pendant assez longtemps des bourses relativement actives dans les villes de province (Lyon, Nantes, etc.) De plus, le fait qu'ils existent différentes bourses sur un territoire national n'empêche pas qu'elles soient gérées par la même société de marché : par exemple, en Allemagne, il y a 7 bourses (Francfort, Dusseldoff, Munich, etc.) mais elles sont toutes gérées par la Deustche Börse. De toute façon, il est clair qu'il existe quasiment toujours une pôlarisation des places financières qui tient notamment à la concentration des sociétés financières à certains endroits (Tokyo, New York, Londres). Aux USA, la majeure partie des marchés actions est concentrée à New York avec des places gérées par différentes entreprises (NYSE, NASDAQ, AMEX), mais il existe un autre pôle boursier à Chicago, mais qui a une spécialisation un peu différente (Chicago Board of Trade)

Bref, c'est un peu plus compliqué. :icon_up:

Link to comment
Bref, c'est un peu plus compliqué. :doigt:

Me suis mal fait comprendre. La jubilation des politiques à l'idée qu'Euronext puisse bouffer Deutsche Börse et le LSE montre un trait caractéristique de la mentalité politicienne française : il faut des champions nationaux, c'est à dire des entreprises fraônçaises qui soient trop grosses pour être bouffées par les Ricains, qui permettent une éventuelle autosuffisance du Vieux Continent, et à la tête desquelles on peut placer des amis. Encore du constructivisme contre un ordre spontané. :icon_up:

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...