Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Roniberal

Alain Laurent

17 messages dans ce sujet

Est-ce que quelqu'un l'a lu? On en a parlé dans un autre topic, il y a quelques mois, la classification n'a pas l'air top mais est-ce un livre intéressant malgré tout?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas lu, mais lors de l'UE de LC, Schweitzer en avait parlé comme étant moins débile que les autres livres comparables. Et si Schweitzer le dit…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas lu, mais lors de l'UE de LC, Schweitzer en avait parlé comme étant moins débile que les autres livres comparables. Et si Schweitzer le dit…

:icon_up:

Euh, on n'a pas dû entendre la même conférence alors!

Schweitzer a passé la moitié du temps qui lui était imparti à démolir cet ouvrage-ci et la Philosophie Libérale (mais pas pour les mêmes raisons que celles invoquées sur ce forum…).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Schweitzer a passé la moitié du temps qui lui était imparti à démolir cet ouvrage-ci et la Philosophie Libérale (mais pas pour les mêmes raisons que celles invoquées sur ce forum…).

Il me semble qu'il a dit beaucoup de mal de tous les ouvrages qu'il a présenté, mais un peu moins de mal de celui-ci. Je me suis donc mal exprimé.

Ca m'énerve, je ne retrouve plus les notes que j'avais prises pour confirmer ou infirmer mes dires…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il me semble qu'il a dit beaucoup de mal de tous les ouvrages qu'il a présenté, mais un peu moins de mal de celui-ci. Je me suis donc mal exprimé.

Non, j'avais bien compris.

Il est vrai qu'il a un peu plus épargné cet ouvrage que les autres mais vu la manière dont il a parlé de ces autres, ce n'était guère difficile.

Et il me semble que l'ouvrage avec lequel il a été le plus clément était celui de Némo.

Ca m'énerve, je ne retrouve plus les notes que j'avais prises pour confirmer ou infirmer mes dires…

Te bile pas, on a filmé la conférence: j'attends impatiemment qu'elle soit mise sur le site web!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Te bile pas, on a filmé la conférence: j'attends impatiemment qu'elle soit mise sur le site web!

Tu veux quelle version ?

Agréable : C'est vraiment une super idée !

Admiratif : Z'êtes vachement organisés, vous pensez à tout chez LC !

Chieur standard : Et 4 mois après c'est toujours pas en ligne ?

Sinon… Ben j'ai hâte. :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que quelqu'un l'a lu? On en a parlé dans un autre topic, il y a quelques mois, la classification n'a pas l'air top mais est-ce un livre intéressant malgré tout?

Tu peux le considérer comme un aide mémoire. Il passe beaucoup de monde en revue puisqu'il parle non seulement de Constant et de Tocqueville mais aussi de Bastiat, Molinari, Pareto, Spencer, Spooner mais aussi Rand, Nozick, Röpke (dont on a parlé récemment, Rothbard et bien sûr Mises et Hayek, bref tout le monde (jusqu'à Rawls). Donc pour chacun c'est nécessairement très succinct mais aussi et c'est plus important totalement neutre. C'est vraiment une bonne initiation à recommander à quelqu'un qui n'y connait rien.

Ils se sont trompés sur le prix. La collection synthèse chez armand colin ce n'est pas ce prix là.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu peux le considérer comme un aide mémoire. Il passe beaucoup de monde en revue puisqu'il parle non seulement de Constant et de Tocqueville mais aussi de Bastiat, Molinari, Pareto, Spencer, Spooner mais aussi Rand, Nozick, Röpke (dont on a parlé récemment, Rothbard et bien sûr Mises et Hayek, bref tout le monde (jusqu'à Rawls). Donc pour chacun c'est nécessairement très succinct mais aussi et c'est plus important totalement neutre. C'est vraiment une bonne initiation à recommander à quelqu'un qui n'y connait rien.

Dans mon souvenir, c'est en tout cas moins partial que sa Philosophie libérale et son récent Libéralisme américain.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans mon souvenir, c'est en tout cas moins partial que sa Philosophie libérale et son récent Libéralisme américain.

Je n'hésite pas à dire que c'est un petit bouquin objectif, comme ses deux autres qsj d'ailleurs sur "l'individualisme méthodologique" et "l'histoire de l'individualisme".

Je n'ai pas lu le "Libéralisme américain" mais au sujet de "la philosophie libérale" je suis d'accord avec toi je ne sais pas quelle mouche l'a piqué ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu veux quelle version ?

Agréable : C'est vraiment une super idée !

Admiratif : Z'êtes vachement organisés, vous pensez à tout chez LC !

Chieur standard : Et 4 mois après c'est toujours pas en ligne ?

Sinon… Ben j'ai hâte. :icon_up:

Chieur standard : Et 4 mois après c'est toujours pas en ligne ?

Moi aussi, quatre mois après, j'aimerais bien la voir en ligne.

Cela dit, je décline toute responsabilité, ne m'occupant pas du Pôle Informatique, ce qui permet de m'éviter quelques tomates à la figure! :warez:

Tu peux le considérer comme un aide mémoire. Il passe beaucoup de monde en revue puisqu'il parle non seulement de Constant et de Tocqueville mais aussi de Bastiat, Molinari, Pareto, Spencer, Spooner mais aussi Rand, Nozick, Röpke (dont on a parlé récemment, Rothbard et bien sûr Mises et Hayek, bref tout le monde (jusqu'à Rawls).

Et il demeure assez neutre sur Röpke dans ce livre?

C'est vraiment une bonne initiation à recommander à quelqu'un qui n'y connait rien.

Mouais, donc, en fait, on n'y trouve que quelques généralités dans ce livre…

Ils se sont trompés sur le prix.

Oui, je viens de le commander à un prix très largement inférieur à celui indiqué. :doigt:

Dans mon souvenir, c'est en tout cas moins partial que sa Philosophie libérale et son récent Libéralisme américain.

Oui, c'est clair que la Philosophie libérale n'est pas vraiment un bouquin neutre!

Il a le don de faire passer certaines avancées "progressistes" (dont une qu'on doit évoquer le moins possible sur ce forum… :ninja: ) comme d'incontestables progrès libéraux sans mettre en exergue le fait qu'il y a d'importants débats sur ces questions-là.

Néanmoins, je persiste à penser, contrairement à Martin Masse qu'on peut conseiller ce bouquin qui contient tout de même de riches informations (en dépit de coquilles manifestes! :warez: ).

Je n'hésite pas à dire que c'est un petit bouquin objectif, comme ses deux autres qsj d'ailleurs sur "l'individualisme méthodologique" et "l'histoire de l'individualisme".

Je n'ai pas encore lu ces deux autres opus.

Ils sont intéressants?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans mon souvenir, c'est en tout cas moins partial que sa Philosophie libérale et son récent Libéralisme américain.

Le Libéralisme Américain, c'est bien le livre où il expose ce qui sert de doctrine aux libérawls ? :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je n'ai pas encore lu ces deux autres opus.

Ils sont intéressants?

Oui, car il peut un peu plus approfondir.

Dans l'individualisme méthodologique après avoir souligné que celui ci constitue l'autre paradigme des sciences sociales. Il le caractérise comme : le refus expressément argumenté de toute expression des structures sociales en terme d'êtres collectifs réels et autonomes. Ni les nations, ni les classes sociales, ni l'Etat et le marché ne peuvent et ne doivent donc être en toute rigueur considérés comme des réalités supra individuelles ayant valeur de sujets dotés d'intentions et d'activités propres….

..ce sont de pures constructions intellectuelles et logiques "secondes" de l'esprit humain confronté à des régularités ou des collections bien réelles, elles.

Une fois le champ sociologique libéré des illusions d'optique et autres pseudo entités mythiques dont l'on peuplé les holistes le vrai travail d'interprétation de ce qui s'y passe réellement peut commencer.

Suit alors l'examen des conceptions de Mises menger, Hayek, max Weber et Popper. Puis Morin, Dupuy et enfin Boudon.

Dans l'histoire de l'individualisme il constate qu'à la différence du socialisme, l'individualisme a commencé d'exister avant d'être pensé et voulu et n'a été théorisé, puis légitimé et conceptualisé en paradigme cohérent qu'après coup.

Ensuite vient la description de différentes périodes.

De socrate a Montaigne. les 17éme et 18éme siécles. Les individualismes du 19éme. la double tradition anti individualiste (progressiste et réactionnaire) Et l'individualisme radical des libertariens américains. Où il souligne le caractère précurseur d'Ayn Rand. Mais toujours sans aucune acrimonie envers Nozick ou Rothbard.

Enfin, il conclue sur 5 catégories d'ennemis de l'individus. les intégrismes religieux, l'étatisme bien sûr, le solidarisme, l'écologisme et le tribalisme qu'il revête la forme du communautarisme ethnique ou du nationalisme.

Tout cela est très intéressant d'autant que cela se lit rapidement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu peux le considérer comme un aide mémoire. Il passe beaucoup de monde en revue puisqu'il parle non seulement de Constant et de Tocqueville mais aussi de Bastiat, Molinari, Pareto, Spencer, Spooner mais aussi Rand, Nozick, Röpke (dont on a parlé récemment, Rothbard et bien sûr Mises et Hayek, bref tout le monde (jusqu'à Rawls). Donc pour chacun c'est nécessairement très succinct mais aussi et c'est plus important totalement neutre. C'est vraiment une bonne initiation à recommander à quelqu'un qui n'y connait rien.

Voilà, je viens donc d'achever de lire Les grands courants du libéralisme et je me range à ton appréciation: je suis, en effet, agréablement surpris par ce très bon bouquin.

Bon, certes, il y a quelques coquilles (pourquoi, dans un chapitre concernée à la "privatisation généralisée", range-t-il, dans la même catégorie, des auteurs aussi différents que Spooner, Rothbard et …Milton Friedman ou encore Gary Becker?) mais je le conseillerais vraiment à n'importe qui.

Comme tu dis, c'est un excellent "aide-mémoire" et je suis heureux d'y constater un ton assez impartial, différent de celui adopté dans la Philosophie libérale

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne l'ai pas lu, mais, toujours en comparaison à la Philosophie libérale, y a-t-il ici autant de formules jargonnantes et au bout du compte franchement irritantes ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne l'ai pas lu, mais, toujours en comparaison à la Philosophie libérale, y a-t-il ici autant de formules jargonnantes et au bout du compte franchement irritantes ?

Formules jargonnantes, ouvrage irritant La Philosophie Libérale ? Pourtant, un certain Copeau en fait l'éloge sur amazon… :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.