Jérôme

Réchauffement climatique

10 497 messages dans ce sujet

Mes bien chers frères, en vérité je vous le dis, l'Apocalypse est pour demain. J'entrais en extase hier soir, et j'entendis une voix claironnant derrière moi : "Ecris sur liberaux.org ce que tu regardes, et adresse-le aux sept télévisions, à TF1, à FR2, à FR3, à Canal +, à M6, à FR5 et à TV5." Je me retournai pour savoir quelle voix me parlait : j'aperçus l'ONU ouvrir le sixième sceau ; survint alors un grand séisme, le soleil noircit comme tissu de crin, la lune entière devint rouge sang, et les étoiles du ciel se mirent à choir sur terre, comme les fruits verts que laisse tomber un figuier secoué par gros vent; le ciel se retira comme une bande de papyrus qu'on enroule, et toutes les montagnes et les îles furent délogées de leur cité. Alors les rois de la terre, les grands, les généraux, les riches, les puissants, tous, tant esclaves qu'hommes libres, s'allèrent cacher dans les grottes et les rochers des montagnes ; et de dire aux montagnes et aux rochers : "Tombez-nous dessus et dérobez-nous au visage de Celui qui trône et à la colère de l'ONU, parce qu'est arrivé le grand jour de son courroux, et qui peut tenir bon ?"

Hé voui….



125c8417-186e-4fd6-bda2-4d1dee819ab1_gregoire.jpg

Texte entier:

« Nous désirons toutefois que Votre Excellence sache, ainsi que nous l'apprenons par les paroles du Seigneur tout-puissant, dans les saintes Écritures, que le monde actuel approche de sa fin, et que le royaume des saints, qui ne finira jamais, arrive. Comme preuve que ladite fin du monde approche, plusieurs signes se manifestent et nous menacent, qui n'existaient pas auparavant : tels que des bouleversements soudains de température, des signes terribles dans le firmament, des tempêtes hors de saison, des guerres, des famines, des pestes et des tremblements de terre.

Non que toutes ces choses s'accomplissent en un jour, mais la génération future les verra se réaliser. Maintenant, si quelqu'un de ces prodiges arrivait dans votre pays, que votre cœur n'en soit pas troublé, car ces signes de la fin du monde sont envoyés à temps, pour que nous songions aux affaires de nos âmes, et que nous soyons trouvés pleins de crainte à l'heure de la mort, préparés par toutes les bonnes œuvres à l'arrivée de notre juge. Très excellent fils dans la foi, je vous ai exprimé ces choses en peu de mots, afin que, lorsque la foi du Christ se sera répandue et aura prévalu dans votre royaume, l'influence de nos exhortations puisse prévaloir aussi avec vous d'une manière de plus en plus étendue, et que nous puissions vous parler de tout plus librement, dans la joie sans cesse croissante de notre cœur, en songeant à l'entière conversion de votre peuple. »

Grégoire le Grand, an 601.

http://remacle.org/b…and/lettres.htm

( à "Grégoire, évêque, à son très illustre et très excellent fils Ethelbert, roi d'Angleterre.")

Comme quoi, le catastrophisme, ça ne date pas d'hier..

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as déjà regardé la courbe de la température et celle du CO₂ en fonction du temps ?

Quelle courbe ? Celle dessinée par Claude Allègre et les groupes pétroliers ?

Votre discours est en tout point identique à celui des gauchistes qui nient le lien entre imposition et réglementation excessives et difficultés économiques…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon dieu v'la le complot des méchants groupes pétroliers maintenant.

Y'a des nonosses qui se perdent.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle courbe ? Celle dessinée par Claude Allègre et les groupes pétroliers ?

Quelle courbe ? Celle trafiquée par les scientifiques intègres du CRU ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'émergence de ce fil aujourd'hui me donne envie de parler du documentaire diffusé récemment par contrepoint, concernant la théorie sidérale et galactique des variations du climat.

Rrca16TFv0I

Je suis absolument convaincu par cette théorie maintenant. Je dois dire que pour moi la formation des nuages a toujours été un mystère (ça correspondait pas trop à mes connaissances de base en physique).

Mais le passage qui m'a vraiment plu c'est celui où le jeune homme à lunettes et à l'accent rigolo explique au tableau noir que notre galaxie a quatre bras spiraux et que le système solaire fait le tour de la galaxie en 250 millions d'années. Ce chiffre a justement le même ordre grandeur que les ères géologiques. C'est dur d'y voir une coïncidence.

Une question quand même: les bras spiraux ne tournent-ils pas eux-même autour du centre? Est-ce qu'il faut comprendre que notre système solaire tourne à une vitesse différente ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce que le type de la vidéo de kuing yamang, qui parle du CLOUD, a l'air de faire référence.

Ce serait pas mal à faire tourner, mais je ne suis pas foutu de trouver des sources officielles sur la température relevée géologiquement et sur la position du système solaire dans la galaxie. ça passe toujours mieux en communiquant des sources brutes qu'en présentant une analyse postée par un think tank ultra libéral à la solde du pétrole.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La taxe carbone n'existe pas encore en France. En revanche elle est appliquée en Nouvelle-Zélande, pays qui est souvent cité à juste titre comme modèle du libéralisme. Quel est l'impact des mesures existantes aujourd'hui sur le PIB ? Il faut également regarder le coût du réchauffement climatique, qui est certainement sous-estimé. Il faut bien rappeler qu'une taxe carbone est une taxe pigouvienne qui vise non pas à remplir les caisses de l'État mais à décourager les émissions de CO2, en incitant par exemple à utiliser de nouvelles techniques de production moins polluantes. A mesure que les infrastructures de production et de transport seront modernisées, les émissions de CO2 diminueront et les prélèvements au titre de la taxe aussi. C'est la simple application du principe pollueur-payeur. Bien sûr la méfiance vis-à-vis d'une intervention de l'État sous forme de taxation et de réglementation est pleinement justifiée mais cela n'autorise pas à nier le problème.

Et le malus écologique sur les autos ? Et les surcharges sur les factures d'électricité pour les renouvelables? Et la taxe sur les carburants pour les biocarburants ?

Le taxeur français avance caché, voilà tout.

A part ça, tu n'est toujours pas répondu aux questions les plus basiques : https://www.liberaux.org/topic/29890-le-rechauffement-climatique/page__view__findpost__p__751540

(Indice, ce que tu as appris à l'école n'est pas une réponse vraie).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le malus écologique sur les autos ? Et les surcharges sur les factures d'électricité pour les renouvelables? Et la taxe sur les carburants pour les biocarburants ?

Effet sur le PIB français ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh, j'avais pas fait le lien mais c'est le même Jérôme qui avait ouvert ce fil en 2007 :sorcerer:

5656 messages plus tard…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh, j'avais pas fait le lien mais c'est le même Jérôme qui avait ouvert ce fil en 2007 :sorcerer:

5656 messages plus tard…

Bien vu !

Bon, s'il y a un admin qui passe, on peut donc clôturer ce fil.

Y a plus rien à en tirer !

Ou alors le renommer en "Le réchauffé climatique"…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh, j'avais pas fait le lien mais c'est le même Jérôme qui avait ouvert ce fil en 2007…

Et après 283 pages, il continue à nous peler le jonc.

Un vrai fanatique, le Jérôme : il veut pas changer d'avis ni changer de conversation. Le genre de mec qui plombe définitivement une soirée.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effet sur le PIB français ?

Chaque euro mis dans cette mascarade est un euro en moins utilisé pour des choses réelles et utiles.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle courbe ? Celle dessinée par Claude Allègre et les groupes pétroliers ?

Tu as un lien de la courbe dessinée par les groupes pétroliers ?

Elle a été dessinée conjointement par tous les groupes ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as un lien de la courbe dessinée par les groupes pétroliers ?

Elle a été dessinée conjointement par tous les groupes ?

Avec Allègre à la table. Ne fais pas l'innocent.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effet sur le PIB français ?

ça fait 6 ans que t'es insrit sur ce forum, et tu demandes quels effets ont ces taxes sur l'économie?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça fait 6 ans que t'es insrit sur ce forum, et tu demandes quels effets ont ces taxes sur l'économie?

Quelles sont les mesures empiriques prouvant que ces taxes ont affecté le PIB ? Combien de points de croissance a-t-on perdu à cause de ces taxes ? Quels sont les travaux qui le prouvent ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelles sont les mesures empiriques prouvant que ces taxes ont affecté le PIB ? Combien de points de croissance a-t-on perdu à cause de ces taxes ? Quels sont les travaux qui le prouvent ?

Quand on te prélève de l'argent d'une taxe, cet argent, as-tu pu l'utiliser à faire ce que tu veux ?

Et pendant ce temps, la France s'est-elle enrichie ? Sa dette a augmenté dans des proportions cataclysmiques. Conclusion : personne ne s'est enrichi avec ces taxes.

Et tu veux une étude pour te le prouver ?

Tu fais un concours, c'est ça ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et tu veux une étude pour te le prouver ?

Tu fais un concours, c'est ça ?

Houlà, H16, ne t'énerve pas !

Va plutôt écrire un article sur ton blog (si, si !).

Je vais aider notre ami.

Alors…

** se gratte la tête **

Bon, Ok, tu cherches des sources précises sur les taxes écolos.

Ben, attends, je vérifie auprès des CNRS, ADEME, et autres officines scientifiques et/ou économiques financées par l'Etat si des travaux ont été menés montrant l'impact de ces taxes sur le PIB….

** relit sa phrase **

Ah ben, c'est idiot cette phrase.

Autant demander à un dictateur si sa politique est bonne pour son pays.

Honnêtement, si tu veux savoir si une taxe limite l'innovation, la croissance, le travail, etc… donc le PIB… je te propose les liens suivants :

Super site !

Un autre site trop bien !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelles sont les mesures empiriques prouvant que ces taxes ont affecté le PIB ? Combien de points de croissance a-t-on perdu à cause de ces taxes ? Quels sont les travaux qui le prouvent ?

Je répète ma question: qu'est-ce que tu fous sur ce forum?

Tu trouveras toutes les réponses à ces questions sur http://bastiat.org/

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effet sur le PIB français ?

Tu demandes vraiment, sérieusement, quel effet le malus écologique a sur les ventes des automobiles concernées? Quand un truc est plus cher, moins de gens l'achètent, cela te paraît être une idée de dingue? Or, quand on taxe un truc, celui-ci devient plus cher. Donc…. :online2long:

En fait, je sais ce que tu veux. C'est qu'à l'instant T, mettons maintenant, le temps s'arrête, et que deux univers parallèles se créent, identiques à une exception près, l'un verrait l'avènement d'un malus écologique par exemple, l'autre nom. Et tu voudrais observer de tes propres yeux la différence. Le problème c'est que c'est impossible.

De toute façon on aura beau te balancer toutes les études que tu veux, tu pourras toujours dire "ouais mais on peut pas savoir ce qui se serait passé sans la taxe". :jesaispo:

Un dernier point : même les plus étatistes d'entre les étatistes appellent ce type de taxes des taxes comportementales. Leur but, affiché dès le départ, c'est d'agir sur le comportement des gens, d'agir sur le réel, et notamment sur le niveau de consommation, donc in fine sur le PIB. Même eux le disent. Tu ne dois pas les avoir entendus.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu demandes vraiment, sérieusement, quel effet le malus écologique a sur les ventes des automobiles concernées? Quand un truc est plus cher, moins de gens l'achètent, cela te paraît être une idée de dingue? Or, quand on taxe un truc, celui-ci devient plus cher. Donc…. :online2long:

Tout à fait, je rajouterais pour Jérôme que quand un truc est plus cher, si les gens l'achètent, ils sont ensuite forcés d'acheter moins d'autres trucs (à budget constant), donc ce qu'ils payent en taxe est exactement égal à ce dont ils se privent pour d'autres choses.

Une taxe est l'équivalent exact d'une privation, donc d'un appauvrissement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait, je rajouterais pour Jérôme que quand un truc est plus cher, si les gens l'achètent, ils sont ensuite forcés d'acheter moins d'autres trucs (à budget constant), donc ce qu'ils payent en taxe est exactement égal à ce dont ils se privent pour d'autres choses.

Une taxe est l'équivalent exact d'une privation, donc d'un appauvrissement.

+1

Chaque investissement fait par l'Etat détruit plus de richesse qu'il n'en crée. La production nette des investissement de l'Etat est négative. Aucune subvention n'atteint le but. En effet, à cause de la loi de l'incidence, celui qui profite de la subvention n'est pas celui qui la reçoit. C'est Pavarotti qui profite des subventions à l'Opéra. Ce ne sont ni les machinistes, ni les pauvres qui profitent de la subvention à l'Opéra.

Un autre raisonnement qui montre l'ampleur de la resquille sur les subventions: Celui qui peut gagner une subvention de 100 en dépensant 80 en temps passé, dépensera ces 80. Au lieu de resquiller, il aurai pu produire des choses utiles pour une valeur de 80. Il en résulte, dans le pays, une perte de production de 80. Chaque subvention induit un manque à produire presque égal au montant de la subvention. Exemple: celui qui reçoit 500 euros de subvention, va éviter de travailler pour gagner 600 euros seulement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelles sont les mesures empiriques prouvant que ces taxes ont affecté le PIB ? Combien de points de croissance a-t-on perdu à cause de ces taxes ? Quels sont les travaux qui le prouvent ?

Petit exemple : chaque emploi "vert" créé par Obama coûte $5 millions aux contribuables américains.

On peut difficilement faire plus foireux comme allocation merdique des ressources.

J'espère qu'il ne faudra pas te rappeler le rôle de la mauvaise allocations des ressources comme obstacle à la création de richesses.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on te prélève de l'argent d'une taxe, cet argent, as-tu pu l'utiliser à faire ce que tu veux ?

Et pendant ce temps, la France s'est-elle enrichie ? Sa dette a augmenté dans des proportions cataclysmiques. Conclusion : personne ne s'est enrichi avec ces taxes.

Et tu veux une étude pour te le prouver ?

Il faut toujours essayer de prouver ce qu'on affirme, en confrontant une théorie avec la réalité.

Comparons la France avec l'Allemagne, où les réglementations concernant l'environnement sont beaucoup plus strictes. Dans quel pays le PIB est-il le plus élevé ? Regardons le Danemark qui applique une taxation beaucoup plus élevée sur l'énergie, la pollution, etc… Où est le taux de chômage le plus bas ?

+1

Chaque investissement fait par l'Etat détruit plus de richesse qu'il n'en crée. La production nette des investissement de l'Etat est négative. Aucune subvention n'atteint le but. En effet, à cause de la loi de l'incidence, celui qui profite de la subvention n'est pas celui qui la reçoit.

Lorsque l'État intervient pour fournir un bien public ou corriger une externalité négative (pollution…), ce n'est pas une perte.

Petit exemple : chaque emploi "vert" créé par Obama coûte $5 millions aux contribuables américains.

On peut difficilement faire plus foireux comme allocation merdique des ressources.

J'espère qu'il ne faudra pas te rappeler le rôle de la mauvaise allocations des ressources comme obstacle à la création de richesses.

Attention : s'il me semble dans certains cas souhaitable d'appliquer d'appliquer des taxes sur une activité polluante (ou considérée comme nocive pour l'environnement), il est bien évident que subventionner massivement des emplois "verts" constitue un gaspillage.

Dans le cas du réchauffement climatique et du CO2, il y a un problème de taille: contrairement aux pollutions classiques pour lesquelles on peut assez facilement estimer les dommages, il existe une forte incertitude sur l'ampleur du problème et sur le niveau optimal de la taxe à appliquer. Ce problème est difficile à résoudre et pourrait justifier au final l'abandon des taxes carbone. Mais il n'autorise pas à faire preuve de malhonnêteté intellectuelle en niant un problème admis par l'écrasante majorité des scientifiques.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lorsque l'État intervient pour fournir un bien public ou corriger une externalité négative (pollution…), ce n'est pas une perte.

Tiens, juste pour se marrer : pourquoi l'Etat devrait-il corriger les externalités négatives, et pas les externalités positives ? Ensuite, quand tu auras cessé de t'embourber dans ta justification, tu pourras me dire pourquoi une telle correction devrait nécessairement passer par l'Etat. Come on, make my day.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu pourras me dire pourquoi une telle correction devrait nécessairement passer par l'Etat.

Parce que l'Etat lui il sait ce qu'est un polluant et les préjudices pour la population.

On remarquera tout de même que pour des raisons que j'ignore, les mêmes polluants selon que leur origine soit publique ou privée ne sont pas traités de la même manière.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le cas du réchauffement climatique et du CO2, il y a un problème de taille: contrairement aux pollutions classiques pour lesquelles on peut assez facilement estimer les dommages, il existe une forte incertitude sur l'ampleur du problème et sur le niveau optimal de la taxe à appliquer.

L'humanité mettra de toute façon toutes les énergies fossiles d'hydrocarbures exploitables (économiquement) dans l'atmosphère, taxe ou pas.

Pour la France, avec l'énergie nucléaire, un français n'émet qu'environ 6 tonnes par an de gentil CO₂, dès lors vouloir limiter les émissions de CO₂ en France serait aussi aberrant que d'interdire les naissances en France pour lutter contre une démographie mondiale galopante.

Ça s'appelle se tirer une balle dans le pied puis regarder les autres courir.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si dans l'absolu, je pense que nous sommes d'acord sur l'effet néfaste d'une taxe sur la consommation et la croissance en général.

Le bonus-malus écologique me semble un peu différent, si bien que son effet global sur la consommation et la croissance me semble difficile à apprécier.

Ce système favorise l'achat d'un certain type de véhicule et dissuade l'achat des grosses voitures. Le coût a été pour l'Etat en 2008 de 200 M euros, avec une croissance de l'achat de plus petite cylindrée. Quel effet sur l'industrie automobile ? positif pour un certain segment négatif pour un autre, et globalement ?

Quel effet sur la croissance globale ? sans doute positif puisque l'achat de voiture a été subventionné, et que les achats ont portés sur de plus petites cylindrées, cela signifie qu'un montant équivalent a pu être dépensé ailleurs…mais, mais, coût de 200 M euros, aggravation du déficit, effet sur l'environnement inconnu…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".