Aller au contenu

Messages recommandés

il y a 2 minutes, Noob a dit :

Ben justement de nouveau c'est toi qui infère qu'elle parlait forcément des modèles climatos dont tu moques.

Non. Relis bien le passage cité : "La plupart des modèles les plus solides savent déjà qu'un réchauffement global résulterait également dans une forte augmentation des amplitudes thermiques et donc des pics de froid"

 

Tu ne peux pas à la fois avoir "modèles les plus solides" et "réchauffement global" alors que ce réchauffement (rebaptisé dérèglement) est lui-même appuyé sur des modèles tout pourris. Même en imaginant qu'on ne parle ici que de modèles météo (ce qui n'a rien d'évident, je maintiens), imaginer qu'ils puissent être solides alors que les modèles climatos sont tout pourris est assez rigolo.

 

il y a 2 minutes, Noob a dit :

 Sinon c'est juste une fanfaronnade. 

Et là, 0 mépris de ta part ? C'est enquiquinant (pour ne pas dire autre chose) : je suis certes parfois lapidaire quand j'écris mais je suis resté courtois ; je n'ai pas estimé que ce que tu faisais relevait de la pure mauvaise foi, par exemple, ce que j'aurais pu faire pour couper court. Merci de conserver ceci à l'esprit.

 

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
56 minutes ago, h16 said:

Non. Relis bien le passage cité : "La plupart des modèles les plus solides savent déjà qu'un réchauffement global résulterait également dans une forte augmentation des amplitudes thermiques et donc des pics de froid"

 

Tu ne peux pas à la fois avoir "modèles les plus solides" et "réchauffement global" alors que ce réchauffement (rebaptisé dérèglement) est lui-même appuyé sur des modèles tout pourris. Même en imaginant qu'on ne parle ici que de modèles météo (ce qui n'a rien d'évident, je maintiens),

 

Désolé mais c'est totalement faux ce que tu dis.

On peut très bien avoir un modèle restrictif qui associe une augmentation de l'amplitude à une augmentation de la température globale. Pour produire un tel modèle on a absolument pas besoin d'info concernant le réchauffement climatique, il suffit de comparer les années plus chaudes avec celles plus froides. On pourrait même faire un tel modèle dans une période de refroidissement global si on constatait par exemple que l'amplitude diminuait. 

Bref, à partir d'un tel modèle il est tout à fait possible de formuler la chose suivante: Si les températures globales augmentent alors l'amplitude des variations augmentera.

Et on a rien dit sur l'hypothèse de base qu'est le réchauffement.

Quote

imaginer qu'ils puissent être solides alors que les modèles climatos sont tout pourris est assez rigolo.

Que les modèles climatos cherchant à prédire l'évolution des températures globales soient bidons c'est peut-être bien le cas et ce n'est pas le sujet. Donc on va l'accepter comme vrai. Mais si tu voulais ensuite tout jeter sans plus d'argument il faudrait au minimum que tu prouves que les autres modèles dépendent de ces modèles bidons ou qu'ils dépendent des même relevés de données qui sont eux tout aussi bidons. Sinon tu n'as rien prouvé du tout.

Quote

Et là, 0 mépris de ta part ? C'est enquiquinant (pour ne pas dire autre chose) : je suis certes parfois lapidaire quand j'écris mais je suis resté courtois ;

Non désolé aucun. Dans ta première réponse, tu réponds avec un smiley, un lien et un graphe. Déjà rien que pour ça on pourrait juger le post méprisant, si tu rajoutes le fait que tu en rigoles, je pense sincèrement que qualifier ça de fanfaronnade n'est pas exagéré. Si par contre tu étais vraiment ouvert à la discussion, je suis désolé de l'avoir si mal interprété et je m'en excuserais volontiers tout en te recommandant la prochaine fois d'étendre un peu tes arguments pour éviter ce genre de méprise car je ne pense pas être le seul à penser ça.

Car au fond tu avais toute lattitude d'étendre la discussion, de ne pas commencer l'échange comme si tu savais déjà à l'avance à quoi elle faisait référence. Après tout ça aurait pu être une simple erreur de comm' de sa part, tu as quand même choisi de te moquer de façon lapidaire.

Prenons le point de départ et analysons trois possibilité:

Admettons que tu te sois trompé sur son intention et qu'elle parlait de façon plus générale, tu trouverais pas ton post un peu bêbête ?

Ensuite si elle avait n'avait pas suffisamment explicité ce à quoi elle faisait référence et qu'il s'agissait que d'une question de formulation, tu penses vraiment que ça valait une réponse si lapidaire ?

Si ensuite il y avait vraiment un désaccord et que tu aies raison sur toute la ligne, tu penses vraiment que ta réponse à servit à quelque chose ?

 

Mon intuition me pousse à répondre non aux trois, désolé mais pour moi la forme c'est important (oui je sais on dirait pas vu la façon dont j'écris). S'il s'agissait de sujet à troll je serais le premier à me bidonner, mais là je ne vois pas du tout l'intérêt de se tirer dans les pattes.

Quote

je n'ai pas estimé que ce que tu faisais relevait de la pure mauvaise foi, par exemple, ce que j'aurais pu faire pour couper court. Merci de conserver ceci à l'esprit.

Et je t'en remercie, je te laisserai toujours le loisir de dire que ce que je dis est idiot de pointer des contradictions dans ce que je raconte etc etc, mais je te prie de ne jamais douter de ma bonne foi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon. Convenons que nous n'arriverons pas à trouver d'entente. Brisons là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, h16 a dit :

 

Tu ne peux pas à la fois avoir "modèles les plus solides" et "réchauffement global" alors que ce réchauffement (rebaptisé dérèglement) est lui-même appuyé sur des modèles tout pourris. Même en imaginant qu'on ne parle ici que de modèles météo (ce qui n'a rien d'évident, je maintiens), imaginer qu'ils puissent être solides alors que les modèles climatos sont tout pourris est assez rigolo.

 

Au contraire, ca marche justement aussi avec un réchauffement d'origine non-anthropique. Donc même si on met les modèles climato à la poubelle, on peut prendre l'augmentation de température comme input pour simuler les conséquences et comparer avec ce qu'on observe, ça reste intéressant. :)

 

Votre discussion est intéressante mais c'est dommage de se braquer trop vite et d'y couper court.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, h16 said:

Bon. Convenons que nous n'arriverons pas à trouver d'entente. Brisons là.

No souci.

1 hour ago, Gilles said:

 

Au contraire, ca marche justement aussi avec un réchauffement d'origine non-anthropique. Donc même si on met les modèles climato à la poubelle, on peut prendre l'augmentation de température comme input pour simuler les conséquences et comparer avec ce qu'on observe, ça reste intéressant. :)

Ben oui justement. Ça me donne envie de créer un groupe dédié à ce sujet là.

1 hour ago, Gilles said:

Votre discussion est intéressante mais c'est dommage de se braquer trop vite et d'y couper court.

Faut pas se tromper, mon problème tenait sur la forme uniquement et sur le point de vue purement logique du sujet. Je n'ai absolument pas les connaissances pour débattre du fond.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, Noob a dit :

Je n'ai absolument pas les connaissances pour débattre du fond.

 

Honnêtement, personne ne les a. Même un climatologue pro ne pourrait probablement pas couvrir un domaine aussi vaste tout seul. La seule chose qu'on peut faire c'est raisonner sur des éléments précis, comme ces histoires de (re)verdissement, validité des modèles en général, etc...

C'est d'ailleurs ce que je trouvais rafraîchissant avec la conversation de @Stuart Tusspot: un nouvel avis, amenant des points précis dans la discussion avec des considérations de base sur ceux-ci. Par exemple j'avais déjà lu bien des choses sur le verdissement, y-compris sur CP, mais là j'en ai appris encore des trucs, c'était cool. De toute façon sur un domaine aussi complexe on peut difficilement faire autrement qu'avoir un avis basé sur un pressenti général, soutenu par une myriade de petits points thématiques. En tant que scientifique, j'aime bien faire bouger un peu mes points de temps en temps. :) 

  • Yea 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 minute ago, Gilles said:

 

Honnêtement, personne ne les a. Même un climatologue pro ne pourrait probablement pas couvrir un domaine aussi vaste tout seul. La seule chose qu'on peut faire c'est raisonner sur des éléments précis, comme ces histoires de (re)verdissement, validité des modèles en général, etc...

C'est d'ailleurs ce que je trouvais rafraîchissant avec la conversation de @Stuart Tusspot: un nouvel avis, amenant des points précis dans la discussion avec des considérations de base sur ceux-ci. Par exemple j'avais déjà lu bien des choses sur le verdissement, y-compris sur CP, mais là j'en ai appris encore des trucs, c'était cool. De toute façon sur un domaine aussi complexe on peut difficilement faire autrement qu'avoir un avis basé sur un pressenti général, soutenu par une myriade de petits points thématiques. En tant que scientifique, j'aime bien faire bouger un peu mes points de temps en temps. :) 

Yes, exactement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@TYRION je l'ai déjà posté celui-là mais il faut être abonné ; note bien, osef, on se doute du contenu :dents: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:-)

je suis plus à jour de mes topics favoris...

Et puis tous ces chauds et froid, ça me détraque le cerveau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, TYRION a dit :

:-)

je suis plus à jour de mes topics favoris...

Et puis tous ces chauds et froid, ça me détraque le cerveau

C'est la faute à la bombe atomique, elle détraque le temps :) 

C'est assez marrant de voir comment ils se sont fait prendre à leur propre piège de sans cesse lier les événements météos et les évolutions du climat. On se fout de la gueule de Trump mais on n'hésite pas à mettre les ouragans et un jour plus chaud sur le dos du RCA. Mais leur schizophrénie continue, je l'ai encore vu ce matin.

 

Lire les commentaires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://jean-jaures.org/sites/default/files/redac/commun/productions/2018/0108/115158_-_rapport_02.01.2017.pdf

 

 

p25, sondage concernant le jugement sur la réalité du réchauffement climatique.

 

65% des sondés "Il est certain que c’est un problème causé principalement par l’activité humaine"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

 

Je sais pas pourquoi j'ai cette pub sur Twitter. Mais c'est moi où le graphe est pas du tout convaincant ? Du genre les mecs dont les modèles suerestiment le réel et se ramènent en disant: avec les nouvelles données,  on va surestimer encore plus !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et comme de par hasard ils mettent en avant le scénario le plus apocalyptique (RCP 8.5), aussi douteux soit-il.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Bézoukhov a dit :
Je sais pas pourquoi j'ai cette pub sur Twitter. Mais c'est moi où le graphe est pas du tout convaincant ? Du genre les mecs dont les modèles suerestiment le réel et se ramènent en disant: avec les nouvelles données,  on va surestimer encore plus !

 

il y a 9 minutes, FabriceM a dit :

Et comme de par hasard ils mettent en avant le scénario le plus apocalyptique (RCP 8.5), aussi douteux soit-il.

 

A première vue, je le trouve surtout trop grand et top maigre (le graphe)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Nathalie MP a dit :

 

A première vue, je le trouve surtout trop grand et top maigre (le graphe)

Non seulement ils prennent le pire scénario mais ils commencent le graph en 1950 (pourquoi par 1800, pour pré-industrielle), et ils étirent l'axe des ordonnées très en vertical. Ça donne l'illusion du pire, c'est très biaisé comme affichage des données. En faisant le graph avec les mêmes data, on devrait avoir quelque chose au format paysage.

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, Frenhofer a dit :

Non seulement ils prennent le pire scénario mais ils commencent le graph en 1950 (pourquoi par 1800, pour pré-industrielle), et ils étirent l'axe des ordonnées très en vertical. Ça donne l'illusion du pire, c'est très biaisé comme affichage des données. En faisant le graph avec les mêmes data, on devrait avoir quelque chose au format paysage.

Oui, c'est ce que je voulais dire !  :) Si ce n'est pas de l'alarmisme ! D'ailleurs le texte du tweet le confirme : "raison de plus pour accélérer la transition énergétique"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Nathalie MP a dit :

Oui, c'est ce que je voulais dire !  :) Si ce n'est pas de l'alarmisme ! D'ailleurs le texte du tweet le confirme : "raison de plus pour accélérer la transition énergétique"

Je voulais rendre les choses plus claires :) 

Si tu regardes un petit peu leur compte twitter, tu peux voir qu'ils ont besoin de ce genre d'alarmisme biaisé pour pousser leur business.

Tu as la même chose chez les partisans français de l'éolien sur twitter, la frontière entre le militantisme et la promotion du business n'est pas toujours très claire. Infos biaisées et compagnie. Du style negawatt, sans parler de greenpeace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Frenhofer a dit :

Ça donne l'illusion du pire

 

+4°C d'ici à la fin du siècle par rapport au présent, on aurait objectivement des raisons d'être assez inquiets 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, FabriceM a dit :

 

+4°C d'ici à la fin du siècle par rapport au présent, on aurait objectivement des raisons d'être assez inquiets 

Je comprends ce que tu dis mais ce n'est pas l'objet de la discussion ici. On discute des variations de représentations par des modifications des axes et du graphique lui même afin de faire varier le message transmit par le graphique. Par exemple, les échelles de couleurs choisies sur les cartes d'écarts de température.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de voir passer ça : https://arxiv.org/abs/1607.06247

Quote

Although there is some evidence that sea level rise has a positive effect on economic growth, in most specifications the estimated effects are insignificant

 

  • Yea 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
6 hours ago, GilliB said:

Voila l'évolution de la température moyenne présentée honnêtement.

http://www.woodfortrees.org/plot/gistemp/offset:15/plot/esrl-co2/scale:0.001

 

 

 

PS la courbe du CO2 permet de remettre la température à sa vraie valeur.

 

 

absolument pas car le seul vrai 0 qui compte en physique est le Kelvin.

 

Les zéros F et C ne sont que des conventions 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/01/2018 à 17:08, Nick de Cusa a dit :

absolument pas car le seul vrai 0 qui compte en physique est le Kelvin.

 

Les zéros F et C ne sont que des conventions 

Ce qui ne sert à rien non plus pour la tendance qu'il cherche à montrer ici. La valeur la plus utile reste la temp moyenne de notre terre : 15°C.

Pourquoi parlez vous du réchauffement et non de son origine ? Car le réchauffement climatique est incontestable, son origine par contre l'est en partie.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Stuart Tusspot a dit :

le réchauffement climatique est incontestable

ben je crois que non justement, il me semble bien qu'il y a une pause depuis pas loin de 20 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Stuart Tusspot a dit :

Ce qui ne sert à rien non plus pour la tendance qu'il cherche à montrer ici. La valeur la plus utile reste la temp moyenne de notre terre : 15°C.

Pourquoi parlez vous du réchauffement et non de son origine ? Car le réchauffement climatique est incontestable, son origine par contre l'est en partie.

Une température moyenne est un concept mathématique qui n'existe pas dans la nature. 2 pièces l'une à 15°C et l'autre à 25°C donc une moyenne de 20°C. Cette valeur n'existe pas.

Le réchauffement, il y a depuis le milieu du 19ème siècle. Encore que, on ne sait pas qu'elle est l'évolution depuis car les données ont été beaucoup modifiées, principalement sur les 50 dernières années. Difficile donc d'avoir un avis définitif. La question est d'où ça vient ? L'homme ou pas ? Quelle part ? La dessus les théories s'affrontent, et il en sort des papiers de recherches tout le temps.

Par ailleurs, cela fait au moins 1/4 de siècle qu'on nous parle de réchauffement intensif et de ses désastreuses conséquences. Ça nous donne du temps pour en voir l'évolution. Rien de tout ce qui a été prévu n'a eu lieu.

  • Yea 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 16/01/2018 à 17:08, Nick de Cusa a dit :

absolument pas car le seul vrai 0 qui compte en physique est le Kelvin.

 

Les zéros F et C ne sont que des conventions 

En climato-météo il est d'usage d'utiliser Celsius/Fahrenheit.

Il y a 3 heures, Stuart Tusspot a dit :

Ce qui ne sert à rien non plus pour la tendance qu'il cherche à montrer ici. La valeur la plus utile reste la temp moyenne de notre terre : 15°C.

Pourquoi parlez vous du réchauffement et non de son origine ? Car le réchauffement climatique est incontestable, son origine par contre l'est en partie.

 

L'intérêt de la courbe avec une ordonnée 0°/16°, c'est de 'dézoomer' et de montrer que, certes il y a un petite quelque chose (1°/2°), mais on est loin de la représentation fallacieuse habituelle et très loin de la tendance +6°. Apres la question de l'origine, osef (c'est une question de spécialiste), si la tendance est de 1°/2°.

il y a 54 minutes, Bisounours a dit :

ben je crois que non justement, il me semble bien qu'il y a une pause depuis pas loin de 20 ans

Il n'y a plus de pause, à moins de considérer le phénomène de 2016 (el nino) comme parasite.

 http://www.woodfortrees.org/plot/gistemp/last:240/trend/plot/gistemp/last:240

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, h16 a dit :

(cherry picking) Le choix des bornes n'est pas neutre donc bon finalement, il serait hardi de tirer la moindre conclusion.

Je répondais à bisounours sur les 20 dernières années, mais on peut prendre les 40 dernières années :).

http://www.woodfortrees.org/plot/gistemp/last:480/trend/plot/gistemp/last:480  +0.7° (1.8°/siècle)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Bisounours a dit :

ben je crois que non justement, il me semble bien qu'il y a une pause depuis pas loin de 20 ans

C'est contesté, et même si il y avait une stabilisation sur ces 20 dernières années, ça ne remettrai pas en cause le réchauffement climatique.

 

Il y a 3 heures, Frenhofer a dit :

Une température moyenne est un concept mathématique qui n'existe pas dans la nature. 2 pièces l'une à 15°C et l'autre à 25°C donc une moyenne de 20°C. Cette valeur n'existe pas.

Le réchauffement, il y a depuis le milieu du 19ème siècle. Encore que, on ne sait pas qu'elle est l'évolution depuis car les données ont été beaucoup modifiées, principalement sur les 50 dernières années. Difficile donc d'avoir un avis définitif. La question est d'où ça vient ? L'homme ou pas ? Quelle part ? La dessus les théories s'affrontent, et il en sort des papiers de recherches tout le temps.

Par ailleurs, cela fait au moins 1/4 de siècle qu'on nous parle de réchauffement intensif et de ses désastreuses conséquences. Ça nous donne du temps pour en voir l'évolution. Rien de tout ce qui a été prévu n'a eu lieu.

Je t'écoute alors, comment on observe l'évolution du climat global sans faire de moyenne ?  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×