Aller au contenu

Messages recommandés

On ‎12‎/‎10‎/‎2018 at 2:45 PM, Rincevent said:

Excellente question. Faut reprendre ledit papier pour voir comment il a trafiqué ses chiffres. ;)

Sur les fondamentaux il y a un consensus très largement partagé, très bien étayé, théoriquement et validé par l'experience. Les Judith Curry, Pielke père & fils, Spencer, Kristy, Lindzen pour ne citer que des sceptiques de premier ordre partagent le meme paradigme que les Mann, Hansen, Schmit. Alors quand on critique le consensus il faut faire bien attention sur ce que l'on critique - parce que sur ces aspects il n'y a que très très peu de débat, et les quelques scientifiques qui proposent des théories alternatives ont toute une montagne a grimper. 

Néanmoins, a mesure que l'on rentre dans les analyses fines, c-a-d sur le sur le combien et son evolution, le consensus s'effrite. Je n'ai pas lu le rapport du GIEC en en entier, mais Pielke Jr en autre, exhorte a le lire, car sur bien des aspects il est apparemment excellent, et ne supporte que très peu les conclusions pour décideurs.

 

Finalement toute la perversion reside, dans le concubinage avec un autre consensus, idéologique celui-la, religieux meme, dont la lutte contre le réchauffement climatique n'est qu'une figure de proue, et qui impose de passer du coq a l'âne, en s'appuyant sur ces généralités triviales, oui l'homme impacte le climat, sous prétexte d une culpabilité de principe de nos sociétés modernes. 

 

Voila pour mes deux cents.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les critiques de Gervais sont interessantes neanmoins je pense que sur la saturation de l effet de serre il se trompe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Nigel : intervenant intéressant, mais attention avec les vidéos de sectes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, Stan Selene a dit :

Sur les fondamentaux il y a un consensus très largement partagé, très bien étayé, théoriquement et validé par l'experience. Les Judith Curry, Pielke père & fils, Spencer, Kristy, Lindzen pour ne citer que des sceptiques de premier ordre partagent le meme paradigme que les Mann, Hansen, Schmit. Alors quand on critique le consensus il faut faire bien attention sur ce que l'on critique - parce que sur ces aspects il n'y a que très très peu de débat, et les quelques scientifiques qui proposent des théories alternatives ont toute une montagne a grimper. 

Néanmoins, a mesure que l'on rentre dans les analyses fines, c-a-d sur le sur le combien et son evolution, le consensus s'effrite. Je n'ai pas lu le rapport du GIEC en en entier, mais Pielke Jr en autre, exhorte a le lire, car sur bien des aspects il est apparemment excellent, et ne supporte que très peu les conclusions pour décideurs.

 

Finalement toute la perversion reside, dans le concubinage avec un autre consensus, idéologique celui-la, religieux meme, dont la lutte contre le réchauffement climatique n'est qu'une figure de proue, et qui impose de passer du coq a l'âne, en s'appuyant sur ces généralités triviales, oui l'homme impacte le climat, sous prétexte d une culpabilité de principe de nos sociétés modernes. 

 

Voila pour mes deux cents.

 

Voilà, il y a un monde entre le réchauffement anthropique probable de 2 à 4° et les catastrophes naturelles (dont les tsunami) qui ont bon dos.

 

On a même les éléments de langages des sectes millénaristes; Macron qui va sauver le monde.

 

PS la pollution, en particulier est réelle, en Chine en particulier, la déforestation des forets tropicales un pb a prendre en compte.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement je viens de voir la video. Il a un peu changé son discours sur la saturation (ou rendu plus explicite) et du coup je n'ai plus trop d'objections.

Elle est très bien cette video, mais sans grands changement par rapport a celles antérieures.

 

3 hours ago, GilliB said:

Voilà, il y a un monde entre le réchauffement anthropique probable de 2 à 4° et les catastrophes naturelles (dont les tsunami) qui ont bon dos.

 

On a même les éléments de langages des sectes millénaristes; Macron qui va sauver le monde.

 

PS la pollution, en particulier est réelle, en Chine en particulier, la déforestation des forets tropicales un pb a prendre en compte.

 

Pour tout ce qui est évènements extremes Pielke Jr en parle en long en large et en travers, il cite a l'appui le rapport du GIEC, qui confirme, plutôt, aucune tendance et meme certains évènements carrément en baisse.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×