Jérôme

Réchauffement climatique

10 509 messages dans ce sujet

C'était un tribunal Français, pour l'affaire Total Myanmar. Parceque Total a son siège en France, j'imagine (doh!).

Agence France Presse: Total settles out of court in Myanmar forced labour case

Tue 29 Nov 2005

Filed under: News, International

The French oil company Total said on Tuesday that it had reached an out-of-court settlement with a group of villagers from Myanmar who complained they had been used as forced labour to build a gas pipeline.

Under the terms of the settlement, Total will pay 10,000 euros (12,000 dollars) to each of the eight claimants, who have in turn agreed to drop the charges they brought against Total in a French court, the company said in a statement.

Total, which staunchly denies the forced labour accusations, has also agreed to set up a 5.2-million-euro solidarity fund — from which the workers’ compensation will be drawn — to finance humanitarian projects in Myanmar.

The French oil company and its US partner Unocal have been accused of human rights abuses during the building of a 1.2-billion-dollar gas pipeline in Myanmar, which was formerly known as Burma, in the 1990s.

French prosecutors opened an investigation in 2002 after the eight claimants charged that they were forced by the country’s military to work on the construction project.

Myanmar was found guilty by the International Labour Organisation (ILO) of the systematic use of forced labour in the 1990s to build roads and military camps and has since pledged to stamp out the practice.

J'yconnais rien, moi, comment on lance une affaire pareille?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Putain seulement 10000€ pour de l'esclavage… Putain… :icon_up:

Mais là le payeur est le porte étendard de l'indépendance énergétique de la patrie des droits de l'homme.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The Independent forcé à ravaler la calomnie verte qu'il avait reproduite sans vérification journalistique:

EDITORIAL COMMENT: THIS RETRACTION IS THE RESULT OF A LEGAL DEMAND

ExxonMobil

09 February, 2007

The Independent

47 Words

© 2007 Independent & Media PLC

HOME | Home News IN BRIEF

In Editorial and Opinion on Saturday (3 February) we wrote that "ExxonMobil is attempting to bribe scientists to pick holes in the IPPC's assessment (on climate change)". We now recognise that this statement is incorrect and we withdraw it.

(accusation de corruption, rien que ça).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'était un tribunal Français, pour l'affaire Total Myanmar. Parceque Total a son siège en France, j'imagine (doh!).

[…]

J'yconnais rien, moi, comment on lance une affaire pareille?

Contre Total, c'était assez spécial. L'opinion la plus communément admise dans le milieu des spécialistes du pétrole est que l'ONG qui déstabilise Total dans cette affaire (où les informations d'un côté comme de l'autre semblent assez partiales) serait grassement financée par un consortium rival qui rêve de récupérer le contrat.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les institutions croissantes spécialisées dans la protection de l'environnement semblent à mes yeux, certes peu efficaces, mais en voie de reconnaissance générale de la part des nombreux acteurs économiques. D'ailleurs, leurs évolutions ne font que de refléter les consciences des individus. A ce titre ne croyez-vous pas qu'il serait bénéfique tant sur le plan écologique qu'économique que les entreprises investissent sur le moyen et long terme dans la recherche de procédés écologiques? Car pour moi, les produits et services respectueux de l'environnement ont tout leur avenir devant eux et pourraient (ça serait idéal) faire l'objet d'une "guerre économico-écologique" entre les puissances, une sorte de guerre froide sans les bombes mais avec une grande dose de verdure profitable à tous.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les institutions croissantes spécialisées dans la protection de l'environnement semblent à mes yeux, certes peu efficaces, mais en voie de reconnaissance générale de la part des nombreux acteurs économiques. D'ailleurs, leurs évolutions ne font que de refléter les consciences des individus. A ce titre ne croyez-vous pas qu'il serait bénéfique tant sur le plan écologique qu'économique que les entreprises investissent sur le moyen et long terme dans la recherche de procédés écologiques? Car pour moi, les produits et services respectueux de l'environnement ont tout leur avenir devant eux et pourraient (ça serait idéal) faire l'objet d'une "guerre économico-écologique" entre les puissances, une sorte de guerre froide sans les bombes mais avec une grande dose de verdure profitable à tous.

Un peu naïve, la conclusion… Et ils se battaèrent à coups de fleurs et d'amour… :icon_up:

Sinon, pour le début, n'avez-vous pas un peu l'impression que les entreprises ont déjà commencé de travail, voilà des décennies? Que les voitures sont aujourd'hui moins polluantes qu'hier? Que de nombreux produits chimiques dangereux ont trouvé leurs remplaçants moins nocifs? Que les véhicules en général consomment moins?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bien sûr que nos entreprises se sont déja lancées dans l'aventure mais toujours est-il que nos concitoyens ont recours de façon croissante aux biens renouvelables et que ceci semble amorcer le début d'une grande période écolo qui s'imposera à tous, et alors, les pollueurs réputés (du type Etats Unis) seront dénigrés à leurs dépens. Et après tout, le bonheur n'est-il pas dans la naiveté? :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les institutions croissantes spécialisées dans la protection de l'environnement semblent à mes yeux, certes peu efficaces, mais en voie de reconnaissance générale de la part des nombreux acteurs économiques. D'ailleurs, leurs évolutions ne font que de refléter les consciences des individus. A ce titre ne croyez-vous pas qu'il serait bénéfique tant sur le plan écologique qu'économique que les entreprises investissent sur le moyen et long terme dans la recherche de procédés écologiques? Car pour moi, les produits et services respectueux de l'environnement ont tout leur avenir devant eux et pourraient (ça serait idéal) faire l'objet d'une "guerre économico-écologique" entre les puissances, une sorte de guerre froide sans les bombes mais avec une grande dose de verdure profitable à tous.

Bah, why not, du moment que tu convaincs le patron de le faire! Bonne chance :icon_up:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bien sûr que nos entreprises se sont déja lancées dans l'aventure mais toujours est-il que nos concitoyens ont recours de façon croissante aux biens renouvelables et que ceci semble amorcer le début d'une grande période écolo qui s'imposera à tous, et alors, les pollueurs réputés (du type Etats Unis) seront dénigrés à leurs dépens. Et après tout, le bonheur n'est-il pas dans la naiveté? :icon_up:

Outre que les américains, en somme, ne polluent pas plus par point de PIB que les autres (et même moins, à vrai dire), ils sont en outre les plus grands inventeurs de solutions écologiques aux problèmes que vous soulevez.

Ecoutez moins les médias, ils ne disent que des idioties.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semble que se poser des questions sur la véracités de la responsabilité humaine dans le réchauffement est assez secondaire. Que ce soit vrais ou faux, ça représente pour les états un interes politico-stratégique évident, l'idée d'entretenir une cause suprème à leur action. Ce fut la guerre froide à une époque, aujourd'hui la lutte contre le terrorisme, en France c'est la lutte contre le fascisme et la xenophobie, demain le réchauffement (cf film d' Al Gore, on comprend qu'il lutte pour que cette cause soit aux démocrates ce que la cause anti-terroriste est à G. Bush).

Bref, les état ont besoin de se rendre indispensable (légitimes), faut trouver de nouveaux sujets où la plèbe soit en mesure de se dire "heureusement qu'on a des chefs qui nous protègent". Même si un groupe d'expert nous affirme qu'il y a 99,9% de chance que le réchauffement est une cause indépendante de l'homme, c'est pas ça qui arretera les états.

Chirac a parfaitement pigé cela, c'est très bien vu de sa part, depuis que la suposée menace anglaise, plus allemande, puis russe est passée, et maintenant qu'on est devenu un grand pays musulman, maintenant que notre civilisation n'a plus rien de superieur, je ne vois pas sur quoi d'autre il pourait jouer au niveau mondial. Quitte à trouver un nouvel enemi, absolument indispensable d'un point de vu géopolitique (un état sans enemi n'a plus de raison d'être), la cause ecolo est imparable.

De toutes les façons, il FAUT une cause superieur, globale, universelle, etc. Qu'elle soit vrai-fausse ça n'a pas d'importance. La question serait alors ; y a t'il meilleurs cause que celle du réchauffement climatique ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maintenant qu'on est devenu un grand pays musulman

Dommage, ça discrédite tout le reste. Plonk.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas de moi, c'est de Chirac ("la France est une puissance musulmane"), pour souligner que le pouvoir ne peut plus se targuer de représenter "la fille ainée de l'église".

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est pas de moi, c'est de Chirac ("la France est une puissance musulmane"), pour souligner que le pouvoir ne peut plus se targuer de représenter "la fille ainée de l'église".

Non c'est de la IIIe république : c'est pourquoi les anti-cléricaux ont financé la construction d'une grande mosquée à Paris. L'empire colonial faisait de la France une puissance musulmane.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est pas de moi, c'est de Chirac ("la France est une puissance musulmane"), pour souligner que le pouvoir ne peut plus se targuer de représenter "la fille ainée de l'église".

Je serai intéressé par un lien, ou une source (non pas que je doute de ton assertion, le Grand C.. est bien capable de ce genre de saillies), mais ça pourrait servir à l'occasion.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Contre Total, c'était assez spécial. L'opinion la plus communément admise dans le milieu des spécialistes du pétrole est que l'ONG qui déstabilise Total dans cette affaire (où les informations d'un côté comme de l'autre semblent assez partiales) serait grassement financée par un consortium rival qui rêve de récupérer le contrat.

:icon_up:

Cite des noms, des sources et des chiffres.

Et si Total avait employé des travailleurs forcés, même à son insu (qui sait?) quel mal y aurait-il à ce qu'un concurrent finance des recherches à ce sujet?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[…] Et si Total avait employé des travailleurs forcés, même à son insu (qui sait?) quel mal y aurait-il à ce qu'un concurrent finance des recherches à ce sujet?

Absolument aucun mal. Mais si un concurrent finançait en sous-main une campagne de déstabilisation par la désinformation (c'est facile, les pétroliers sont déjà très mal vus par les gens) faisant croire que Total a employé des travailleurs forcés alors que ce n'est pas le cas*, alors c'est pas bien, voire même pas bien du tout.

*Difficile de contrer une accusation de ce genre. Si demain un rival politique accusait André Santini de tuer des SDF et de faire disparaitre leurs cadavres dans l'incinérateur de sa commune, comment pourrait-il se défendre ? Ou bien comment un responsable de Total peut-il parvenir à répondre à la question "Avez-vous arrêté d'utiliser des esclaves ?" ? Plongeon dans les profondeurs de l'irrationnel d'un côté, double bind de l'autre ; on ne s'en sort pas facilement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
De toutes les façons, il FAUT une cause superieur, globale, universelle, etc. Qu'elle soit vrai-fausse ça n'a pas d'importance. La question serait alors ; y a t'il meilleurs cause que celle du réchauffement climatique ?

Oui : une invasion extra-terrestre.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un a-t-il une opinion sur les travaux de Sami Solanki (Dr, "director of the renowned Max Planck Institute for Solar System Research in Gottingen, Germany") rapportés par le Daily Télégraph ?

C'est un des chercheurs qui montrent l'incidence des fluctuations du comportement du soleil sur le climat.

En l'occurence il étudie l'irradiation et les tâches solaires la présence des isotopes. Les tâches solaires indiquent un surcroit d'activité solaire dont l'apport thermique direct constitue une part importante des fluctuations de température de notre planète, et explique probablement une part encore plus importante par des mécanismes indirects (formation des nuages etc.).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il y a un passage sur Total et Greenpeace dans "l'imposture verte" de jenesaisplusqui

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quand les Vikings ont découvert cette grande île, ils l'ont appelé "Le Pays Vert", Groenland. Les variations climatiques ne sont pas une nouveauté. Et puis le GIEC est un organisme créé pour nous les briser menu .., pardon, pour faire ce genre de déclaration. Au fait, qui a payé pour cette grand messe ?

Cela prouve que le climat peut tres bien changer tout seul mais ça ne prouve pas que l'homme n'a pas d'influence sur le climat

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cela prouve que le climat peut tres bien changer tout seul mais ça ne prouve pas que l'homme n'a pas d'influence sur le climat

On ne prouve pas que quelque chose n'existe pas. Dire "Les fantômes existent, puisqu'on n'a pas de preuve de leur inexistence" relève de la schizophrénie.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On ne prouve pas que quelque chose n'existe pas. Dire "Les fantômes existent, puisqu'on n'a pas de preuve de leur inexistence" relève de la schizophrénie.

Ou de la religion…

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ou de la religion…

Bof. C'est un argument faux, ça ne veut pas dire que le fond le soit.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On ne prouve pas que quelque chose n'existe pas.

Certes, mais peut-on même prouver cette causalité si elle existe ?

Si je voulais "prouver" que les activités humaines sont la cause du réchauffement actuel, il me faudrait 2 planètes terre, une avec des hommes, l'autre sans, et mesurer la différence. En l'absence d'une telle possibilité, les scientifiques ne peuvent qu'induire cette causalité.

Et une induction est forcément réfutable…..

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé mais il existe d'autres moyens que l'expérience pour démontrer un fait physique. Sauf à considérer que la physique actuelle est fausse, ce qui ne serait pas bon signe pour les tenants du catastrophisme, il leur revient de démontrer, formules à l'appui, que le poids des rejets humains permet d'influer suffisamment la balance, éléments naturels pris en compte. Pour l'instant, ce n'est pas le cas. Nous avons la démonstration de réchauffements sur des durées très inférieures à ce qui est nécessaire pour déterminer si c'est un mouvement de long terme ; quant à la preuve de la responsabilité humaine, elle est plus que discutable. Que signifiait Groenland? Pays vert. Que retrouve-t-on au sommet des montagnes? Des coquillages.

Aujourd'hui, les catastrophistes sont des politiciens et non des scientifiques, même s'ils en ont les titres.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La physique est, malgré la représentation que certains en ont, une science expérimentale.

Les démonstrations "formules à l'appui" sont bien entendu l'idéal. Hélas, certains phénomènes sont plus difficiles à appréhender que d'autre. C'est peut-être injuste, mais la mécanique céleste tiens en une "formule", mais la météorologie non. On peut le déplorer, mais c'est ainsi.

- Des preuves historique/préhistorique de réchauffement de même amplitude sur des durées comparables : lesquelles ?

- Groenland = pays vert : l'islandis n'a jamais ne recouvrait pas entièrement le Groenland au X ème siècle, c'est parfaitement connu. et alors ?

- Des coquillages sur les montagnes : c'est certain que si l'on confond l'échelle des temps géologiques avec celle de l'ère industrielle on peut dire tout et son contraire. Mais ce n'est pas très scientifique….

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".