Jump to content

Recommended Posts

Une "pétition musicale" contre le réchauffement climatique

L'ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a lancé jeudi à Paris une "pétition musicale mondiale" contre le réchauffement climatique, à quelques semaines du Sommet de Copenhague.

Une soixantaine de célébrités ont enregistré une nouvelle version du tube "Beds are burning" composé en 1987 par le groupe australien Midnight Oil.

Yannick Noah, Youssou N'Dour, Lilly Allen, Fergie ou encore les acteurs Guillaume Canet et Marion Cotillard ont prêté leur voix à ce single, qui peut être téléchargé gratuitement sur internet. Chaque téléchargement équivaut à une signature numérique pour la pétition.

"Le temps file à toute allure", a déclaré Kofi Annan lors de la conférence de presse pour présenter la campagne mondiale Tck tck tck Time for Climate Justice. Tck est une abréviation de "Tick" ou "tic-tac" en anglais.

"Ensemble, nous pouvons faire tellement de bruit que nos dirigeants ne pourront pas l'ignorer quand ils se retrouveront à Copenhague", en décembre, pour établir de nouveaux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, a-t-il ajouté.

Kofi Annan a décrit la chanson comme une "pétition musicale mondiale" pour réclamer un accord "ambitieux, juste et mondial" à Copenhague.

L'initiative rappelle les initiatives des chanteurs des années 80 en faveur de l'Afrique, frappée par la sécheresse et les famines, via les tubes planétaires "We Are the World" ou "Do They Know It's Christmas?"

"Le changement climatique est le plus grand défi humanitaire que nous devons relever aujourd'hui", a expliqué Kofi Annan. "Ce sont les pays les plus pauvres et les moins développés qui sont le plus durement frappés".

A l'origine, les paroles de "Beds Are Burning" réclamaient que l'Australie rende leurs terres aux Aborigènes.

Le groupe, dont le chanteur Peter Garett est devenu depuis ministre de l'Environnement australien, n'a pas pris part au nouvel enregistrement mais il a retravaillé le texte.

"Le temps est venu de prendre position, c'est pour la Terre, c'est notre terre", chantent désormais les artistes.

http://fr.news.yahoo.com/4/20091001/tts-fr…ue-ca02f96.html

Je suis presque rassuré.

Link to post

Recycler une chanson des années 80 qui s'appelle "le lit est en train de brûler", c'est des mecs vachement en avance ! Surtout quand la chanson vient du groupe apocalyptiste Midnight Oil (littéralement "la dernière heure du pétrole"), càd qu'ils ont crié à la fin de la civilisation industrielle depuis 30 ans (et depuis, les réserves de pétrole ont plus que doublé !). Pourquoi jeter le déplétionnisme quand on peut le recycler en réchauffisme.

A rappeler (mais je l'ai déjà dit) que le chanteur de Beds Are Burning est Peter Garrett, un écomaniaque multirécidiviste qui est actuellement… ministre de l'environnement australien.

Il y a encore quelques temps, ceux qui passent leur temps à crier à la fin du monde sont des fous. Maintenant, les fous sont aux ministères. Cherchez l'erreur…

tintin.gif

Link to post
Le monsieur te demande des références de cette admission de graphe faux.

C'est toi qui dit que, c'est toi qui poste des liens. Logique.

Je ne comprends pas là :

Il a fallu plusieurs mois de questionnements pour que Vincent Courtillot admette, finalement, dans sa réponse au commentaire, qu'il s'agissait bien d'erreurs et donne les véritables références des données utilisées.

Ça me semble assez clair.

Si il y a un démenti, je n'attends que ça.

Quant à la réponse de Courtillot dont parle miniTAX, bien que parfois mentionnée, je ne la trouve pas.

Link to post
Je suis presque rassuré.

Je vois qu'il y a Lilly ALLEN, cette petite gourdasse qui a "mis fin à sa carrière" parce qu'elle n'arrivait pas à assumer le rôle de petit tyranneau du téléchargement "illégal" qu'elle s'était attribué.

Ces imbéciles médiatisés sont tellement prévisibles, de vraies mouches qui se collent immédiatement sur les moindres combats mange-pas-de-pain merdeux.

Link to post
Ça me semble assez clair.

Si il y a un démenti, je n'attends que ça.

Quant à la réponse de Courtillot dont parle miniTAX, bien que parfois mentionnée, je ne la trouve pas.

On te demande la référence de l'article où Courtillot est attaqué, autrement dit, l'endroit où Courtillot dit "Je me suis trompé", pas l'article qui raconte qu'il y a un article où semble-t-il Courtillot aurait admis s'être trompé.

Avec cette référence, on peut ensuite trouver la réponse.

Tiens, j'ai fait qq recherches :

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2…t-lacadmie.html

réponse partielle ici : http://www.canalc2.tv/video.asp?idVideo=8895&voir=oui

Je cite ici Vincent Bénard (je n'ai pas eu le temps de voir la vidéo) :

Dans cette vidéo Courtillot répond aux allégations de libé. Notamment, le dénommé Jones, du Hadley Center, cité par les liens que tu as donnés, est, disons, remis à sa place… J'ajoute qu'il explique certaines erreurs commises il y a trois ans et qui lui ont valu quelques noms d'oiseaux, et qui n'étaient simplement que des erreurs "normales" de toute science en cours de fabrication. affaire close.

Il dit aussi

liminaire - la polémique a eu lieu avant (nettement) la conférence en question, donc M. Courtillot est assez sur de ses arguments pour continuer à produire un discours similaire, avec ou sans corrections. Précisons aussi que ses réponses aux différentes accusations qui lui ont été portées ont été signées par toute son équipe. Cela ne prouve rien en soi, mais visiblement, ses résultats sont collectifs et ne sont pas le fait des divagations d'un fou solitaire.

1- Les études qu'il cite, de Grodde, Scafetta, d'un autre botaniste (oublié le nom), Svensmark, Milankovitch, et des géoglaciologues dont j'oublie le nom, sont bien réelles: le résumé de ces études est accessible notamment sur pensée unique, le site de Jean Martin, ou sur des sites tels que climateaudit, climatedepot, friends of science, et autres…

2 - Ne pas oublier toutes les études que Courtillot n' a pas citées, mais qui auraient pu compléter son argument: par exemple, sur la courbe de Mann, il ne cite pas la démolition effectuée par McKitick et McIntyre: après avoir galéré deux ans avant que Mann ne condescende à livrer ses données et programmes, ils ont prouvé que le modèle était tellement mal programmé qu'il ne passait pas un banal "test de Monte-Carlo": inondé de fausses données aléatoires, le modèle produisait… une crosse de hockey, car il sous pondérait les valeurs chaudes anciennes et surpondérait les valeurs chaudes récentes. Un exemple parmi des dizaines d'erreurs, pour ne pas dire falsifications, du GIEC. voir le site de Jean Martin pour en trouver une palanquée d'autres. Voir également ce qui a été posté ici même avant.

La vidéo de Courtillot ne révolutionne pas la science mais expose des faits irréfutables en langue française et avec brio. A noter qu'il reste mesuré. Il ne traite pas les GIEC men d'incapables ou de malhonnêtes, mais dit qu'il est normal qu'une science jeune face des erreurs, et qu'il est juste anormal que certains exagèrent la confiance dans leurs modèles. Ses adversaires le traitent de moins qu'une merde. Chacun en pense ce qu'il veut, mais il est clair qu'il dérange et que certains, qui vivent très grassement du RCA, aimeraient bien lui faire ravaler sa langue.

Pour moi, la démo de la vidéo est parfaitement valide, et ne fait que confirmer ce que d'autres ont déjà dit: voir "the great swindle" par exemple.

3 - Et c'est Gavin Schmidt, le compère de Mann au Goddard Institute, qui insinue (dans le blog de libé) que Courtillot est malhonnête… De nombreux climatos sceptiques (Lindzen Pielke, entre autres) ont montré que ces deux lascars étaient parfois assez "flexibles" sur la rigueur scientifique… Il semblerait que Mann soit encore au centre d'une affaire d'erreur dans une nouvelle courbe… mais je dois me renseigner mieux.

4- dans le blog libé, le patron du Hadley center affirme que les propos de courtillot sont faux. Sauf que depuis, le hadley est englué dans un autre scandale (éclaté après leur défense dans la controverse citée par libé) de non révélations de données, britanno britannique cette fois, sur lequel je n'ai pas eu le temps de faire des recherches, mais abondament documenté sur climatedepot ou sur le site d'anthony watts. Après avoir tergiversé pendant deux ou trois ans pour donner leurs données brutes à des citoyens britanniques, au nom de l'équivalent locale du "freedom of information act", ils ont fini par déclarer qu'ils les avaient… Perdues.

C'est dire que la version de M. Courtillot parait éminemment probable.

Autre élément :

http://www.pensee-unique.fr/bonnetdane.html

Schmidt, Mann les deux "autorités" qui accusaient Courtillot de malhonnêteté (de nouveaux papiers ont confirmé par la suite que courtillot avait raison) sont pris la main dans le sac de mensonges éhontés:

copier coller depuis "pensée unique":

Ce billet est très largement inspiré par celui du climatologue renommé de l'Université du Colorado, le Professeur Roger Pielke Sr., bien connu des lecteurs de ce site (source). Roger Pielke n'attribue pas de bonnet d'âne (qui est un animal plutôt intelligent et bien vu aux Etats-Unis) mais, au vu de son indignation, il l'aurait certainement fait, s'il était de chez nous…

Roger Pielke s'est ému (c'est le moins que l'on puisse dire) des déclarations récentes (21 Juin 2009) affichées sur le site alarmiste "de référence" anglophone, RealClimate qui rapportait sur les conclusions de la dernière réunion qui s'est tenu récemment à Copenhague et qui rassemblait le gratin de l'alarmisme scientifique mondial.

Le billet de Roger Pielke Sr. est intitulé "Désinformation par le site RealClimate". Ce qui n'est certainement pas anodin quand on connaît le style mesuré et typiquement "scientifique" du très modéré professeur de l'Université du Colorado.

Je vous rappelle que le site RealClimate a été fondé par Michael Mann (le célèbre auteur de la "Crosse de Hockey ") assisté de Gavin Schmidt (le bras droit de James Hansen au Goddart Institute de la NASA et responsable des mesures de température GISTEMP qui ont défrayé la chronique et lui ont valu le bonnet d'âne de Nov 2008). Parmi les auteurs les plus actifs sur ce site, on se souvient de Ray Pierrehumbert qui s'est rendu célèbre (entre autres) en décernant le titre de "chevalier de la terre plate" au directeur de l'IPGP et académicien de surcroît, Vincent Courtillot.

Voici ce qu'a écrit RealClimate :

"Alors qu'est ce que ça dit ? Nos lecteurs habituels ne seront certainement pas surpris par ces découvertes de la science climatique physique (NDT qu'est-ce donc que cela ?) dont la plupart ont déjà été discutées sur ce site. Certains aspects du changement climatique progressent plus vite que ce que nous attendions il y a peu d'années. Il en est ainsi de la hausse du niveau des mers, de l'augmentation de la chaleur stockée dans les océans et de la diminution de la mer glacée arctique. L'estimation mise à jour de la montée future des océans du globe est à peu près le double des estimations du rapport du GIEC de 2007." dit le nouveau rapport. Et il attire l 'attention sur le fait que tout réchauffement sera virtuellement irréversible pour au moins un millier d'années à cause du long temps de résidence du CO2 dans l'atmosphère."

Tous ceux d'entre vous qui lisez pensee-unique (.fr ou .eu) et qui êtes informés de la situation exacte grâce aux "grands indicateurs" du climat ont de quoi être étonnés, sinon révoltés. Tout comme l'a visiblement été Roger Pielke Sr. qui connaît évidemment toutes ses données sur le bout des doigts.

Je me contente de traduire son billet (source) ci-dessous. Il se suffit à lui-même.

1. "Hausse du niveau des mers"

FAUX : par exemple, voir l'analyse de l'Université du Colorado (Boulder) sur l'évolution du niveau des mers.

Le niveau des mers stagne depuis 2006.

2. “L'augmentation de la chaleur stockée dans les océans ”

FAUX : voir (NDT : Pielke renvoie ici à une analyse détaillée sur son site que j'avais reprise dans ce billet)

Il n'y a eu aucune réchauffement significatif des océans depuis 2003.

3. "Mer de glace Arctique en diminution"

FAUX : voir les anomalies de la mer de glace de l'hémisphère Nord sur le site de l'Université de l'Illinois (cryosphere today)

En réalité, depuis 2008, les anomalies ont décru."

Et le Professeur R. Pielke Sr. de conclure :

"Ces indicateurs du climat pourraient repartir à la hausse en suivant les prédictions des modèles. Cependant, en attendant et tant qu'ils ne le font pas, les auteurs du Rapport de Synthèse du Congrès de Copenhague et l'auteur du site RealClimate donnent un compte rendu fallacieux de la réalité du fonctionnement du climat.

Les Médias et les politiques qui acceptent aveuglément ces affirmations sont, soit naïfs, soit attachés à déformer la science pour promouvoir leur position partisane." (NDT : soulignement de R.Pielke) "

Link to post
Un article qui date de février 2008, soit bien avant que Courtillot ait répondu à ses accusateurs ? Hmmm, j'ai comme l'impression que t'es un peu à la traîne question d'info.

Un peu HS : j'ai été amusé de constater que les courbes de températures élaborées par Courtillot pour l'Europe mettaient en évidence le fameux "effet Tchernobyl".

Link to post

Euh.

Midnight Oil, le nom, vient de l'expression "burning the midnight oil", qui veut dire, travailler très tard. L'expression date de l'époque où on s'éclairait à l'huile, mais elle est resté dans le langage.

Link to post

H16, il y a encore du nouveau.

4- dans le blog libé, le patron du Hadley center affirme que les propos de courtillot sont faux. Sauf que depuis, le hadley est englué dans un autre scandale (éclaté après leur défense dans la controverse citée par libé) de non révélations de données, britanno britannique cette fois, sur lequel je n'ai pas eu le temps de faire des recherches, mais abondament documenté sur climatedepot ou sur le site d'anthony watts. Après avoir tergiversé pendant deux ou trois ans pour donner leurs données brutes à des citoyens britanniques, au nom de l'équivalent locale du "freedom of information act", ils ont fini par déclarer qu'ils les avaient… Perdues.

Eh bien Briffa et Schweingruber du Hadley ont fini par être obligés de cracher leurs données. Surprise surprise, ils avaient sélectionné 10 arbres (12 selon certains articles) d'échantillons bien plus vastes. Et ce après avoir sélectionné une région de Sibérie où ils ont pu trouver ces 10 parce alors que la première région analysée n'avait pas livré les résultats "attendus".

C'est encore McKitrick et McIntyre qui se sont occupés de le dé chi que ter.

http://www.financialpost.com/opinion/story.html?id=2056988

(Les gars c'est pas pour dire mais il y a huit articles sur ce sujet sur Watts Up With That cette semaine. Dont un droit de réponse à Briffa. Ce n'est pas Real Climate qui donnerait un tel droit de réponse à McIntyre ou Watts.)

J'adore entre autre la présentation de l'arbre le plus influent du monde (dans ce fameux échantillon de 12, il y en a un qui pousse beaucoup beaucoup dans le bon sens. Son petit nom c'est YAD06. Un petit bonhomme costaud, YAD06, quand on voit l'édifice qui repose sur ses branches. Moi je lui fais une petite bise à YAD06.

http://wattsupwiththat.com/2009/10/01/mirr…e-in-the-world/

Link to post

Merci, tu es chou :icon_up:

J'avais un lecteur qui m'avait commenté le Courtillot en ressortant lui aussi la pipolémique de Libé.

Comme quoi, les journaleux de ce genre de torchon ont une audience énorme et font donc des dégâts immenses quand ils racontent n'importe quoi.

Link to post
On te demande la référence de l'article où Courtillot est attaqué, autrement dit, l'endroit où Courtillot dit "Je me suis trompé", pas l'article qui raconte qu'il y a un article où semble-t-il Courtillot aurait admis s'être trompé.

Avec cette référence, on peut ensuite trouver la réponse.

Tiens, j'ai fait qq recherches :

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2…t-lacadmie.html

réponse partielle ici : http://www.canalc2.tv/video.asp?idVideo=8895&voir=oui

Vous trouverez le passage où Courtillot répond aux attaques au milieu de la vidéo lorsqu'il passe à la partie n°2 de son exposé. Juste avant, pour faciliter le repérage, le nombre de minutes n'étant pas indiqué sur le lien, il parle de la hausse de niveau des mers.

Link to post
On te demande la référence de l'article où Courtillot est attaqué, autrement dit, l'endroit où Courtillot dit "Je me suis trompé", pas l'article qui raconte qu'il y a un article où semble-t-il Courtillot aurait admis s'être trompé.

Ah d'accord : Response to comment on “Are there connections between Earth's magnetic field and climate?, Earth Planet. Sci. Lett., 253, 328–339, 2007” by Bard, E., and Delaygue, M., Earth Planet. Sci. Lett., in press, 2007

La version révisée.

Merci pour cette vidéo.

Alors là je ne comprends plus, finalement il dit que ça vient bien de Jones. Cependant dans la version révisée de son article plus haut, il disait que la courbe venait d'une étude de Brinna.

Bref, erreur il y a donc eu, même si on peut la considérer comme "normale". Pour ma part, vu le doute entourant la situation, je persisterai à vérifier les affirmations de Courtillot.

(Et je n'ai jamais dit que c'était un charlatan ou un fou isolé bon sang, je le trouve même plutôt bon.)

Link to post
Ah d'accord : Response to comment on “Are there connections between Earth's magnetic field and climate?, Earth Planet. Sci. Lett., 253, 328–339, 2007” by Bard, E., and Delaygue, M., Earth Planet. Sci. Lett., in press, 2007

La version révisée.

Merci pour cette vidéo.

Alors là je ne comprends plus, finalement il dit que ça vient bien de Jones. Cependant dans la version révisée de son article plus haut, il disait que la courbe venait d'une étude de Brinna.

Bref, erreur il y a donc eu, même si on peut la considérer comme "normale". Pour ma part, vu le doute entourant la situation, je persisterai à vérifier les affirmations de Courtillot.

(Et je n'ai jamais dit que c'était un charlatan ou un fou isolé bon sang, je le trouve même plutôt bon.)

Mais on n'a pas dit non plus que tu le trouvais fou. On voulait juste tes références :icon_up:

Maintenant, c'est plus clair.

Link to post

je persisterai à vérifier les affirmations de Courtillot.

(Et je n'ai jamais dit que c'était un charlatan ou un fou isolé bon sang, je le trouve même plutôt bon.)

Comme tu vérifie les affirmations de tout le monde dans un débat. Non? Ou alors a-t-il un statut particulier?

En tout cas, je te (re)signale que Watts Up With That publie les droits de réponses des chercheurs qu'ils critiquent.

Les sites réchauffistes n'en font pas autant. Ils suppriment même tous les commentaires de lecteurs qui ne vont pas dans leur sens (il y a désormais un site de captures d'écran des commentaires coupés dans Real Climate).

Qu'est-ce que ça nous dit?

Link to post
En tout cas, je te (re)signale que Watts Up With That publie les droits de réponses des chercheurs qu'ils critiquent.

Voui voui, je l'ai rajouté à on google reader maintenant, pardon je l'f'rai plus.

Qu'est-ce que ça nous dit?

euh, je sais pas, quel rapport avec Courtillot ?

Link to post

Dans la série "n'importe quoi", voici le mot du psychologue :

Le réchauffement climatique inquiète moins que la crise économique

La plupart des gens ne sont pas vraiment conscients du danger et des conséquences du réchauffement climatique. Cela est dû à plusieurs causes psychologiques, écrit dimanche le Sunday Telegraph.

Malgré les nombreux avertissements issus du monde des experts et scientifiques concernant les immenses dangers liés au réchauffement climatique, la crise économique préoccupe bien davantage les gens, selon Clive Hamilton, professeur à l'Australian National University qui a mené une enquête sur le sujet. Pour son enquête, le chercheur australien est parti de la théorie du psychologue suisse Kübler-Ross, qui dit que lors de mauvaises nouvelles, nous adoptons certaines réactions. Pour le réchauffement climatique, le chercheur a aussi constaté des réactions comme le déni, l'apathie et l'inaction.

Les personnes qui refusent absolument de croire que les gaz à effet de serre font grimper les températures sur la Terre représentent l'un de ces trois groupes. Mais la plupart des personnes font usage de ce que le professeur appelle "des stratégies mal adaptées": faire comme s'il ne se passait rien ou rejeter la faute sur les autres.

(Belga)

Et le débat scientifique, c'est du poulet ?

Link to post
Ah d'accord : Response to comment on “Are there connections between Earth's magnetic field and climate?, Earth Planet. Sci. Lett., 253, 328–339, 2007” by Bard, E., and Delaygue, M., Earth Planet. Sci. Lett., in press, 2007

La version révisée.

Tu n'apportes rien de nouveau. Car comme toujours avec les déclarations tonitruantes des réchauffistes, dès qu'on demande des précisions, on tombe sur zéro fait et de l'air à la tonne. L'affaire du soi-disant "graphe faux admis par Courtillot" a été commentée depuis longtemps sur ClimateAudit. Elle est assez simple mais je donnerai quand même plus de détails, preuves à l'appui, que la réponse rapide de Courtillot :

- Bard et Delalague publie un article accusant Courtillot d'avoir utilisé un graphique bidonné : accusation 1, Courtillot l'a attribué à Jones* alors que ça vient de nulle part et accusation 2: Courtillot a dit que c'est un graphique de T globale alors que ça ne concerne que 20-90°N :

"For the global temperature Tglobe curve cited from Jones et al. (1999) in Courtillot et al. (2007), these authors now state in their response that they had used the following data file: monthly_land_and_ocean_90S_90N_df_1901-2001mean_dat.txt"

Comme "preuve", B&D affirment que Jones* confirme n'avoir jamais publié la courbe de températuree utilisée par Courtillot.

"We were unable to find this file even by contacting its putative author who specifically stated to us that it is not one of his files (Dr. Philip D. Jones, written communication dated Oct. 23, 2007)."

Or ces deux accusations sont fausses ainsi que les dénégations de Jones*. En effet, les données utilisées par Courtillot sont stockées sur l'archive en ligne de données paléo : ftp://ftp.ncdc.noaa.gov/pub/data/paleo/co…ffa2001jgr3.txt . Elles sont dans la colone 7 et c'est précisé en entête même que ça provient de "Observed temperatures from Jones et al. (1999) Rev Geophys", un article écrit par Jones sur la température globale. Ces données ne se trouvent pas dans Jones et al 1999 mais a été calculée exprès pour 20-90°N par Jones pour Briffa et al 2001 mais ça, vu comment c'est (mal) précisé, Courtillot ne peut pas le deviner (que ce n'est pas une température globale). Courtillot aurait dû faire preuve de plus de vigilance certes mais son erreur est mineure, bien plus mineures que les erreurs flagrantes de ses accusateurs qui rendent la critique du "graphique bidonné" caduque et en tout cas bien ridicule, ce qui n'a nullement empêché l'église réchauffiste de répéter partout, notamment par Libé que l'hérétique Courtillot a "avoué" ses péchés et qu'il mérite d'être brûlé pour avoir été aussi incroyant. Comme toujours avec la fraternité carbo-catastrophiste, il suffit de répéter assez souvent un mensonge pour que ça devienne Vérité, la preuve avec toi ! Mieux que ça même, on fait répéter une fausse accusation contre Courtillot et à chaque fois que qq ose reprendre la thèse du lien soleil-géomagnétisme-climat défendue par Courtillot (entre autres), il suffit de brandir l'argument d'autorité : "ca ne vaut rien puisque Courtillot "avoué" ses erreurs". Quand il y a rien à dire sur le fond, on cherche une erreur mineure sur la forme et on fait un bel amalgame pour discréditer le tout, technique de rhétorique d'un banal à pleurer. Mais hé, c'est la "science" climatique !

L'ironie, c'est que ce fichier de données de Briffa 2001 est utilisée également dans la "crosse de hockey" du rapport 2007 du GIEC (devenu "plat de spaghettis", cf Figure 3. IPCC AR4 Box 6.4) pour la reconstruction de la température depuis 1400 ans qui est affecté par les mêmes types d'erreurs reprochées à Courtillot mais en bien bien pire (cf http://www.climateaudit.org/?p=2532 ). Mais ça, tu ne risques pas de le voir dénoncer par Bard et sa bande, ainsi que les journaleux hystériques tel que Huet/Libé pour qui, l'intégrité et la rigueur scientifique sont des exigences brandies seulement face à un hérétique climatique. D'ailleurs, n'importe qui avec un minimum d'esprit critique aurait remarqué cette duplicité obscène en lisant l'article de Libé où Courtillot est violemment critiqué et où seuls sont cités les interviews de ses détracteurs, bref une méthode digne de la propagande stalinienne mais qui ne devrait plus guère étonner ceux qui sont habitués aux Khmers verts dans nos médias.

*Jones qui est célèbre pour avoir répondu à ceux qui veulent avoir accès aux données brutes de température (ce qui aurait permis de vérifier les estimations d'incertitutdes, les ajustements, etc… faits par Jones en toute opacité): "Nous y avons investi 25 années, pourquoi devrions-nous vous laisser voir les données [permettant de reconstituer la température globale] quand votre seul objectif est de trouver ce qui ne va pas". Et en effet, il est impossible même actuellement d'avoir accès aux données brutes de sa température (qui est celle utilisée officiellement par le GIEC !), ce qui veut dire que le perfide coup de pied de l'âne de Huet/Libé qui sous-entend qu'il ne suffit que de "cinq minutes … pour trouver ces données banales" relève au mieux de l'ignorance crasse, au pire d'un mensonge éhonté. En effet, on peut parler tout aussi longuement de l'affaire des "données perdues par manque de capacité de stockage" de Jones, mais c'est autre farce, certes tout aussi pathétique, mais différente.

Link to post

Au fait, concernant le Syndrome du Tithulot, je ne le savais pas mais il existe un superbe site bien fichu pour casser du Hulot par des décroissantistes eux-mêmes : http://www.pacte-contre-hulot.info/

Je ne peux qu'encourager chacun d'entre vous à s'inscrire sur la pétition déjà signée par plus de 8000 personnes !

(warning, site évidemment antilibéral, mais tout de même, très rigolo :icon_up: )

Link to post
Au fait, concernant le Syndrome du Tithulot, je ne le savais pas mais il existe un superbe site bien fichu pour casser du Hulot par des décroissantistes eux-mêmes : http://www.pacte-contre-hulot.info/

Je ne peux qu'encourager chacun d'entre vous à s'inscrire sur la pétition déjà signée par plus de 8000 personnes !

(warning, site évidemment antilibéral, mais tout de même, très rigolo :icon_up: )

Quelques images hilarantes :doigt: :

rambo.jpg

hulot-che.jpg

Link to post

Même la si politiquement correcte BBC se demande où est passé le "réchauffement climatique" :

What happened to global warming?

By Paul Hudson

This headline may come as a bit of a surprise, so too might that fact that the warmest year recorded globally was not in 2008 or 2007, but in 1998.

But it is true. For the last 11 years we have not observed any increase in global temperatures.

And our climate models did not forecast it, even though man-made carbon dioxide, the gas thought to be responsible for warming our planet, has continued to rise.

So what on Earth is going on?

[…]

http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8299079.stm

Link to post
Oui, voilà. La religion reste un point d'ancrage indispensable de nos sociétés. Remplacez Dieu par Gaïa, les dogmes par les publications scientifiques orientées, les prêtres par les écolos emmédiatisés, et vous avez tous les ingrédients pour bouger les masses.

Maintenant, le GIEC demande un Acte de Foi : croire en sa bonne parole. Il demande une rédemption planétaire et des humains sacrificiels…

Nier le consensus scientifique actuel concernant la source du réchauffement climatique global observé depuis deux siècles, c'est nier le principe même du fonctionnement de la science moderne, c'est tout. Renseignez vous sur les méthodes scientifiques et comment sont créé les résultats avant de raconter de pareilles âneries. Rappelons rapidement, qu'il y a une 15 aine d'année, alors que le consensus des scientifiques était que l'être humain n'est pas la cause principale dans le réchauffement observé, Crichton trouvait le résultat a son goût. Depuis la majorité des scientifiques a changé d'avis… Et là c'est le drame, il devient minoritaire !!!!

Et oui, la science c'est comme ça que ça fonctionne, que ça vous plaise ou pas les amis…

Link to post
Les Nations Unies modifient un rapport après s'être fait ridiculiser pas Watts Up With That.

Méditez cela : le cartel de tous les gouvernements du monde obligé de faire marche arrière par un blog.

http://wattsupwiththat.com/2009/10/05/unit…climate-report/

Un scientifique que je connais personnellement et qui n'est pas spécialement facile à manipuler a voulu vérifier par lui-même la variations récentes des températures: il a pris son courage à deux mains et a compilé 50 ans de relevés de températures de la station météo de son centre de recherche: la courbe des valeurs moyennes annuelles est éloquentes: elle monte régulièrement.

Les faits sont les faits. Je ne comprends pas bien cet acharnement de certains libéraux contre les résultats des nombreuses études scientifiques effectuées sur le sujet du climat. A moins d'être totalement imbibé de la thèse d'un complot mondial, ça n'a aucun sens.

Link to post

Il y a loin entre une majorité et un consensus. Aujourd'hui, il apparaît de plus en plus clair que les arguments en faveur d'un réchauffement climatique anthropique ne sont pas suffisants pour justifier le basculement plus politique que scientifique qui s'est opéré. C'est l'air du temps qui a changé, pas les données factuelles. Le CO2 libéré par l'homme est marginal, il est loin d'être classé parmi les gaz provoquant le plus d'effet de serre et ne permet en aucun cas et dans aucun modèle sérieux de justifier un réchauffement du climat global. À plusieurs reprises les réchauffistes ont été pris en flagrant délit de mensonge, de sélection de données marginales, d'aveuglement sélectif. En ce qui me concerne, mon opinion est faite : l'hypothèse est farfelue quand on creuse un peu et ne tient que parce l'emotion qu'elle provoque. Les chercheurs sont des humains et ont sauté dans le bateau en marche, mais ils seront tout aussi prompts à se jeter par dessus bord quand la mode retombera.

Faites des listes de noms, dans quelques temps curieusement tout le monde aura été sceptique.

tl,dr : le CO2 anthropique qui réchauffe le climat, c'est comme les enfants jouant à la corde à sauter qui déplacent l'orbite de la Terre

Link to post
Un scientifique que je connais personnellement et qui n'est pas spécialement facile à manipuler a voulu vérifier par lui-même la variations récentes des températures: il a pris son courage à deux mains et a compilé 50 ans de relevés de températures de la station météo de son centre de recherche: la courbe des valeurs moyennes annuelles est éloquentes: elle monte régulièrement.

Ca c'est du local warming, pas du global warming.

De toute facon la question n'est pas uniquement de savoir si la planete se rechauffe ou pas.

Link to post
Nier le consensus scientifique actuel concernant la source du réchauffement climatique global observé depuis deux siècles, c'est nier le principe même du fonctionnement de la science moderne, c'est tout. Renseignez vous sur les méthodes scientifiques et comment sont créé les résultats avant de raconter de pareilles âneries. Rappelons rapidement, qu'il y a une 15 aine d'année, alors que le consensus des scientifiques était que l'être humain n'est pas la cause principale dans le réchauffement observé, Crichton trouvait le résultat a son goût. Depuis la majorité des scientifiques a changé d'avis… Et là c'est le drame, il devient minoritaire !!!!

Et oui, la science c'est comme ça que ça fonctionne, que ça vous plaise ou pas les amis…

Du grand n'importe quoi.

Link to post
Nier le consensus scientifique actuel concernant la source du réchauffement climatique global observé depuis deux siècles, c'est nier le principe même du fonctionnement de la science moderne, c'est tout.

Il n' y a pas de consensus scientifique aujourd'hui en faveur de l'origine humaine du réchauffement récent. Il faut que tu regardes les conférences de Vincent Courtillot sur le sujet ou que tu lises son nouveau bouquin.

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...