Jump to content

Recommended Posts

pour te motiver je te quote la facon dont ton effort sera accueilli:

Je ne recherche que la satisfaction personnelle de m'être mieux informé que la moyenne et éventuellement l'agréable surprise de voir des gens s'intéresser à des informations menant à un vrai débat contradictoire et honnête.

C'est très égoïste, je le sais, mais j'ai la même vision de l'ouverture à la pensée libérale : tant mieux pour moi si je m'y suis penché et je m'en félicite, j'en tire une immense satisfaction intellectuelle. Tant pis pour ceux qui ne s'y sont pas intéressés, je ne peux pas grand chose pour eux sans un effort immense de leur part. Bienvenue à tous ceux, même s'ils sont peu nombreux, qui ont fait cet effort.

C'est aussi pour ça que je n'ai jamais cru et ne croirai jamais à un parti libéral, mais ceci est un autre sujet.

Link to comment
eh bien moi je parie que rien ne va changer, et que si on observe une reaction, ce sera de la fuite en avant de la part des politiques rechauffistes.

en fait, il y a fort a parier que les politiques qui en ce moment hesitent et jouent le jeu sceptique pour ramasser des voix vont vite virer au hardcore rechauffisme pour securiser les enormes budgets et moyens de controle promis par le rechauffisme politique.

Je dis bingo, malheureusement.

Je ne recherche que la satisfaction personnelle de m'être mieux informé que la moyenne et éventuellement l'agréable surprise de voir des gens s'intéresser à des informations menant à un vrai débat contradictoire et honnête.

C'est très égoïste, je le sais, mais j'ai la même vision de l'ouverture à la pensée libérale : tant mieux pour moi si je m'y suis penché et je m'en félicite, j'en tire une immense satisfaction intellectuelle. Tant pis pour ceux qui ne s'y sont pas intéressés, je ne peux pas grand chose pour eux sans un effort immense de leur part. Bienvenue à tous ceux, même s'ils sont peu nombreux, qui ont fait cet effort.

C'est aussi pour ça que je n'ai jamais cru et ne croirai jamais à un parti libéral, mais ceci est un autre sujet.

En tout cas, lorsque tu auras fini ta synthèse, mon blog t'est ouvert pour une publication en bonne et due forme.

Link to comment
eh bien moi je parie que rien ne va changer, et que si on observe une reaction, ce sera de la fuite en avant de la part des politiques rechauffistes.

en fait, il y a fort a parier que les politiques qui en ce moment hesitent et jouent le jeu sceptique pour ramasser des voix vont vite virer au hardcore rechauffisme pour securiser les enormes budgets et moyens de controle promis par le rechauffisme politique.

Oiseau de malheur. :doigt:

En tout cas, lorsque tu auras fini ta synthèse, mon blog t'est ouvert pour une publication en bonne et due forme.

Merci ! Je ferai péter le cidre brut. :icon_up:

Link to comment

Je suis de plus en plus consterné par le niveau des journalistes.

Cherchez l'erreur de raisonnement dans cette dépêche de l'AFP :

Le Bangladesh a annoncé mercredi avoir développé trois variétés de riz résistant aux inondations pour aider ses millions de

paysans démunis à lutter contre les effets du changement climatique.

Selon l'Institut national de recherche sur le riz (BRRI), les trois sortes de riz résistent à une immersion de plus de 15 jours, ce qui signifie qu'elles

peuvent affronter la plupart des inondations affectant chaque année le Bangladesh, l'un des pays les plus pauvres au monde.

"C'est une très bonne nouvelle pour les paysans dont les récoltes de riz sont régulièrement perdues", a commenté à l'AFP le directeur du BRRI, Firoz Shah

Shikder. "Les tests que nous menons depuis 2005 ont donné d'excellents résultats", a-t-il ajouté.

Pendant la période de la mousson, de juin à septembre, plus de 20% du delta du Bangladesh est régulièrement inondé.

Conclusion pour l'AFP : les moussons, chaque année c'est le réchauffement climatique.

:icon_up:

Link to comment
Des conclusions ont été tirées dans cette synthèse (temporaire) : http://skyfal.free.fr/?p=422 .

Et je peux attester que c'est pas fait par des manchots qui débarquent dans l'affaire, contrairement à nos grands journalistes. Mais si vous y trouvez des "conclusions hâtives" et hors contexte, n'hésitez pas à le signaler.

Je n'ai pas le temps de reprendre ça en détails mais il y a clairement des trucs qui n'ont rien du scandale remettant en question le travail des chercheurs. Par exemple la rubrique "diffamation", c'est du vent. Que untel dise que l'article de Truc est "une connerie" ou que Bidule "n'est pas une personne de confiance", qu'est-ce que ça peut faire? Sans parler de la définition très lâche impliquée du mot "diffamation". N'importe qui dit ça de travaux avec lesquels il n'est pas d'accord. A ce train là, on pourra facilement trouver la même chose chez les sceptiques ou de la part de n'importe quel bord dans n'importe quel débat, d'autant que c'est souvent fait publiquement.

De même mettre la publication d'un op-ed ou le lancement de realclimate.org dans la rubrique "Manipulation des médias et de l'opinion publique" est ridicule. A ce moment là, n'importe qui ayant un op-ed sur n'importe quoi "manipule les médias et le public", y compris les sceptiques, a fortiori les libéraux.

Link to comment

Je fais un peu le tour des commentaires des articles climatiques sur L' Immonde et le Figolu…

Au Monde, toujours une majorité de réchauffiste (50 /60%), mais un nombre non négligeable de commentaires sceptiques et / ou neutres.

Sur les articles du Fig', c'est une majorité écrasante (au moins 90%) de commentaires sceptiques assaisonnés de vives injonctions à informer (leur métier, paraît-il) sur l'affaire du Climategate.

Je me demande comment les rédacteurs de ces articles (Marielle C. et autres) arrivent à prendre sur eux en ravalant leur fierté devant ce tir de barrage d'appels à la déontologie et au professionnalisme. Ca doit quand même pas être simple à accepter si on est un journaliste honnête de voir tant de ses lecteurs vous accuser du contraire…

Link to comment
Ces deux-là sont particulièrement abjects. J'espère que lib.org en 2100 existera encore, nos petits et arrière petits enfants se bidonneront sur ces prévisions de 7 degrés d'augmentation.

Aujourd'hui on se gausse des délires des bolcheviques d'il y a 50 ans, mais ça change quoi ? En 2100 la gauche et la droite auront mué, il y aura un nouvel avatar du socialisme et du nationalisme, qui n'aura superficiellement rien à voir avec ce qu'on entend aujourd'hui. Et ce sera reparti pour un tour.

On peut au moins espérer qu'un des pays émergents aura remplacé les USA d'il y a 50 ans dans le rôle de la zone beaucoup moins antilibérale que le monde qui l'entoure. Encore que les USA pourraient encore se reprendre, mais franchement, je ne l'attend plus.

Link to comment
Je me demande comment les rédacteurs de ces articles (Marielle C. et autres) arrivent à prendre sur eux en ravalant leur fierté devant ce tir de barrage d'appels à la déontologie et au professionnalisme. Ca doit quand même pas être simple à accepter si on est un journaliste honnête de voir tant de ses lecteurs vous accuser du contraire…

En supposant qu'ils fassent leur travail honnêtement et consciencieusement :icon_up: , ce qui n'est pas gagné si je puis me permettre, sinon -logiquement- l'on aurait beaucoup plus de journalistes sceptiques qu'actuellement.

Link to comment
Je n'ai pas le temps de reprendre ça en détails mais il y a clairement des trucs qui n'ont rien du scandale remettant en question le travail des chercheurs. Par exemple la rubrique "diffamation", c'est du vent. Que untel dise que l'article de Truc est "une connerie" ou que Bidule "n'est pas une personne de confiance", qu'est-ce que ça peut faire? Sans parler de la définition très lâche impliquée du mot "diffamation". N'importe qui dit ça de travaux avec lesquels il n'est pas d'accord. A ce train là, on pourra facilement trouver la même chose chez les sceptiques ou de la part de n'importe quel bord dans n'importe quel débat, d'autant que c'est souvent fait publiquement.

De même mettre la publication d'un op-ed ou le lancement de realclimate.org dans la rubrique "Manipulation des médias et de l'opinion publique" est ridicule. A ce moment là, n'importe qui ayant un op-ed sur n'importe quoi "manipule les médias et le public", y compris les sceptiques, a fortiori les libéraux.

Mmmmoui et non. Disons que les accusations les plus graves ne portent pas tant sur la partie diffamation que sur les bidouillages de chiffres et le bullying dont ils font preuve pour empêcher les contradicteurs de s'exprimer. Ca, c'est pô scientifique du tout.

Link to comment
Mmmmoui et non. Disons que les accusations les plus graves ne portent pas tant sur la partie diffamation que sur les bidouillages de chiffres et le bullying dont ils font preuve pour empêcher les contradicteurs de s'exprimer. Ca, c'est pô scientifique du tout.

Ai-je dit le contraire? Quel rapport avec ce que je dis?

Link to comment
Ai-je dit le contraire?

Non.

Quel rapport avec ce que je dis?

J'ajoute un élément (oui, tout n'est pas dans la catégorie scandale, mais non, la partie "manip de médias" est tout de même un peu plus grave qu'une simple op-ed, et j'évoque le bullying). C'est tout. Mais si tu estimes ta citation déplacée (ça fait des gouzigouzis, parfois), je peux l'enlever, si tu veux :icon_up:

Link to comment
Non.

J'ajoute un élément (oui, tout n'est pas dans la catégorie scandale, mais non, la partie "manip de médias" est tout de même un peu plus grave qu'une simple op-ed, et j'évoque le bullying). C'est tout. Mais si tu estimes ta citation déplacée (ça fait des gouzigouzis, parfois), je peux l'enlever, si tu veux :icon_up:

Si je dis un truc sur un élément du tout, je ne le dis pas sur les autres éléments.

Et c'est précisément l'objet de mon intervention de dire qu'il y a des éléments qui n'ont rien à faire dans un même tout, des trucs insignifiants et des trucs graves, et que le danger de mettre les trucs sérieux dans le même paquet que les trucs insignifiants est d'offrir l'opportunité à l'autre partie de noyer le poisson en montrant qu'on n'est pas sérieux et qu'on veut taper pour taper quand on met en évidence ces trucs insignifiants comme si c'était l'objet d'un scandale au même titre que les trucs sérieux.

Certains essaient de minimiser, si on leur offre des armes pour réussir en leur donnant (partiellement) raison, faudra pas s'étonner que ça marche.

Link to comment
Si je dis un truc sur un élément du tout, je ne le dis pas sur les autres éléments.

Et c'est précisément l'objet de mon intervention de dire qu'il y a des éléments qui n'ont rien à faire dans un même tout, des trucs insignifiants et des trucs graves, et que le danger de mettre les trucs sérieux dans le même paquet que les trucs insignifiants est d'offrir l'opportunité à l'autre partie de noyer le poisson en montrant qu'on n'est pas sérieux et qu'on veut taper pour taper quand on met en évidence ces trucs insignifiants comme si c'était l'objet d'un scandale au même titre que les trucs sérieux.

Certains essaient de minimiser, si on leur offre des armes pour réussir en leur donnant (partiellement) raison, faudra pas s'étonner que ça marche.

Ok, je vois mieux le message maintenant.

Link to comment
Je me demande comment les rédacteurs de ces articles (Marielle C. et autres) arrivent à prendre sur eux en ravalant leur fierté devant ce tir de barrage d'appels à la déontologie et au professionnalisme. Ca doit quand même pas être simple à accepter si on est un journaliste honnête de voir tant de ses lecteurs vous accuser du contraire…

La fierté, la déontologie et le professionnalisme, au Figolo ça a l'air de leur passer bien au dessus à une altitude stratosphérique : l'article (dont la date de publication révèle une réactivité impressionnante, au passage).

Link to comment

http://www.cbsnews.com/blogs/2009/11/24/ta…ry5761180.shtml

Le détail des lettres du programmeur vaut son pesant de cacahouètes. On parle ici des stations et données collectées qui servent à nourrir les "modèles" :

I am seriously worried that our flagship gridded data product is produced by Delaunay triangulation - apparently linear as well. As far as I can see, this renders the station counts totally meaningless. It also means that we cannot say exactly how the gridded data is arrived at from a statistical perspective - since we're using an off-the-shelf product that isn't documented sufficiently to say that. Why this wasn't coded up in Fortran I don't know - time pressures perhaps? Was too much effort expended on homogenisation, that there wasn't enough time to write a gridding procedure? Of course, it's too late for me to fix it too. Meh.

I am very sorry to report that the rest of the databases seem to be in nearly as poor a state as Australia was. There are hundreds if not thousands of pairs of dummy stations, one with no WMO and one with, usually overlapping and with the same station name and very similar coordinates. I know it could be old and new stations, but why such large overlaps if that's the case? Aarrggghhh! There truly is no end in sight… So, we can have a proper result, but only by including a load of garbage!

One thing that's unsettling is that many of the assigned WMo codes for Canadian stations do not return any hits with a web search. Usually the country's met office, or at least the Weather Underground, show up – but for these stations, nothing at all. Makes me wonder if these are long-discontinued, or were even invented somewhere other than Canada!

Knowing how long it takes to debug this suite - the experiment endeth here. The option (like all the anomdtb options) is totally undocumented so we'll never know what we lost. 22. Right, time to stop pussyfooting around the niceties of Tim's labyrinthine software suites - let's have a go at producing CRU TS 3.0! since failing to do that will be the definitive failure of the entire project.

Ulp! I am seriously close to giving up, again. The history of this is so complex that I can't get far enough into it before by head hurts and I have to stop. Each parameter has a tortuous history of manual and semi-automated interventions that I simply cannot just go back to early versions and run the update prog. I could be throwing away all kinds of corrections - to lat/lons, to WMOs (yes!), and more. So what the hell can I do about all these duplicate stations?…

Link to comment

George Monbiot, journaliste au Guardian, présente ses excuses à ses lecteurs pour avoir gobé et restitué, sans aucun esprit critique, la propagande du GIEC.

I apologise. I was too trusting of some of those who provided the evidence I championed. I would have been a better journalist if I had investigated their claims more closely.

http://www.guardian.co.uk/commentisfree/ci…57-dbc1aaddeff4

Link to comment

Le film de Nicolas Hulot est un bide.

Bizarrement, l'animateur des soirées de TF1, si médiatisé au moment de la sortie de son pamphlet grotesque, est injoignable pour répondre aux questions de ses collègues journalistes.

Il y eut une véritable défermante médiatique, une promotion digne d'un blockbuster, des avant-premières avec ministres et même un ancien président de la République. Puis plus grand-chose. Le film de Nicolas Hulot et de Jean-Albert Lièvre, Le Syndrome du Titanic, sorti dans 178 salles, le 7 octobre, est vite tombé dans l'indifférence, perdant plus de la moitié de son audience dès la deuxième semaine. Depuis son lancement, il dépasse à peine 250 000 entrées, une misère quand "Ushuaïa nature", l'émission de Hulot diffusée sur TF1, attire en moyenne 5,7 millions de téléspectateurs. :icon_up: (…)

L'échec est plus ou moins assumé. L'auteur, en tournage en Afrique, n'est pas joignable. Sa fondation, au motif que "le film n'est pas son projet", botte en touche. Le producteur Eric Altmayer, de Mandarin Cinéma, lui, ne cache pas "une petite déception". "Nous espérions entre 400 000 et 500 000 entrées pour une sortie prévue au mois de mai. Nous avons pris du retard, et le film Home, de Yann Artus-Bertrand, lancé gratuitement et à la télévision en prime time, nous est passé dessus. Notre différence n'a pas été perçue", explique-t-il.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009…tor=AL-32280184

Link to comment
Un truc que je viens de percuter juste ce soir : le niveau des océans et mers n'est point affecté par la fonte des glaciers! :icon_up:

Si.

Mais le niveau des océans n'est pas affecté par la fonte de la banquise.

La banquise est déjà dans l'océan. Les glaciers sont sur les montagnes.

Link to comment
Si.

Mais le niveau des océans n'est pas affecté par la fonte de la banquise.

La banquise est déjà dans l'océan. Les glaciers sont sur les montagnes.

Arf erreur de vocabulaire, c'est effectivement banquise qu'il fallait comprendre! :icon_up:

Link to comment
défermante médiatique

journalistes incultes de merde

parce que Nicolas Hulot n'est pas dans une démarche marketing
Le producteur Eric Altmayer, de Mandarin Cinéma, lui, ne cache pas "une petite déception".

ca me rappelle l'hilarante emission de tele realite qui passe en ce moment ou des biznessmen conseillent et eventuellement donnent du pognon a des entrepreneurs, qui 4 fois sur 5 sont des familles embringuees dans une course vers un ineluctable echec commercial.

Quand les biznessmen leurs disent d'arreter les frais tout de suite, ils s'accrochent, et cherchent a convaincre la fontaine a pognon que leur projet est top credibilite.

Link to comment
George Monbiot, journaliste au Guardian, présente ses excuses à ses lecteurs pour avoir gobé et restitué, sans aucun esprit critique, la propagande du GIEC.

http://www.guardian.co.uk/commentisfree/ci…57-dbc1aaddeff4

trop peu trop tard trop facile

Oui mais c'est quand même très beau !!! , je pense que si d'aventure l'hystérie climatique se retournait en France, aucun de nos merveilleux journalistes serait capable de ça …

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...