Jump to content

Recommended Posts

Non aujourd'hui, un peintre ne peut pas attaquer un fabricant de peinture. C'est le droit. Le peintre n'avait qu'à se protéger des nuisances connues de la peinture.

Le peintre achete la peinture en connaissance de cause, il peut aussi acheter de la peinture à l'eau, si une usine s'implante à côté de moi et pollue ce n'est pas tout à fait la même chose.

Je bosse pour Sanofi Aventis, ça pue sévère à Vitry, tu crois que les habitants ne tentent rien ?

Oui, car la France en général et Vitry en particulier sont des modèles de libéralisme que le monde nous envie, comme chacun sait.

Les actionnaires de Sanofy ne vivent pas à Vitry eux, ils s'en foutent de l'odeur.

Que dire de la mer, quand un bateau décharge une gargarisons toxique ?

On tourne en rond puisqu'on vient d'expliquer que s'ils rejettent à la mer c'est bien parce que cette mer n'appartient à personne

Il y a un conflit entre les exigences de rentabilité et les exigences de santé publique. Ce conflit ne peut être réglé que par le biais d'une tierce entité.

On a parlé de tribunaux plus haut ça me semble un bon exemple de "tierce partie"

La propriété privée ne devrait plus l'être si elle nuit au voisinage.

Si tu achètes un terrain dans un charmant village, tu ne peux pas y bâtir une tour.

L'exemple est mal choisi, ou alors trop général pour servir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non aujourd'hui, un peintre ne peut pas attaquer un fabricant de peinture. C'est le droit. Le peintre n'avait qu'à se protéger des nuisances connues de la peinture.

Le peintre sait ce qu'il achète.

Je bosse pour Sanofi Aventis, ça pue sévère à Vitry, tu crois que les habitants ne tentent rien ?

Que la justicce ne fasse rien ne rend pas caduque le principe de propriété privée.

Que dire de la mer, quand un bateau décharge une gargarisons toxique ?

Pensez bien à recracher.

La propriété privée ne devrait plus l'être si elle nuit au voisinage.

Seules les nuisances nuisent pas au voisinnage. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non aujourd'hui, un peintre ne peut pas attaquer un fabricant de peinture.

Peut-être en France, pays où le droit passe après l'État. Mais aux États-Unis, c'est une autre question. Déjà entendu parler des class action ?

…ça pue sévère à Vitry, tu crois que les habitants ne tentent rien ?

Aux États-Unis, ils auraient été dédommagés. (Mais, évidemment, c'est un pays où les droits des gens veulent encore dire quelque chose). Pour te distraire :

Que dire de la mer, quand un bateau décharge une gargarisons toxique ?

Tragédie des biens communs :

http://www.quebecoislibre.org/000122-3.htm

http://www.quebecoislibre.org/000205-3.htm

Ce conflit ne peut être réglé que par le biais d'une tierce entité.

Tout à fait : un tribunal qui règlera le problème du dédommagement par autrui de la propriété d'une personne.

Si tu achètes un terrain dans un charmant village, tu ne peux pas y bâtir une tour.

Et pourquoi donc ? Si personne ne s'y oppose. Et ceux qui s'y opposent ont la solution : acheter le terrain pour éviter la construction de la tour ou prouver devant un tribunal que cette tour leur porte un préjudice à leur propriété.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je signale à l'attention des petits nouveaux que le sujet portait sur le Réchauffement Climatique. Merci de rester dessus. Pour les autres questions, le bouton magique "Nouveau Sujet" existe.

On aura à coeur de vérifier, bien sûr, qu'il ne s'agit pas d'un n-ième re-sucé d'un fil déjà produit, évidemment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est faux de dire que les membres d'un Etat n'ont pas l'usage des biens communs. On peut considérer au contraire que les membres d'un Etat sont co-propriétaires des musées, des parcs nationaux, et c'est en vertu de ce droit qu'ils en ont l'usage. Ils n'ont pas le droit de les louer, de les vendre car ce droit réside dans l'Etat, mais il est possible que les électeurs élisent un gouvernement qui entre autres se propose de vendre ces biens, ou encore de les louer d'une façon ou d'une autre…

Théoriquement, l'Etat ne devrait pas avoir le droit de vendre ou de louer ces biens d'une façon ou d'une autre sans consulter les véritables propriétaires qui sont les membres de cet Etat. C'est un fait que l'Etat ou du moins ses représentants outrepasse facilement ce droit là, et agit ainsi sans mandat véritable des vrais propriétaires. C'est par exemple le rôle du parlement, de contrebalancer par son pouvoir l'action de l'Etat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est faux de dire que les membres d'un Etat n'ont pas l'usage des biens communs. On peut considérer au contraire que les membres d'un Etat sont co-propriétaires des musées, des parcs nationaux, et c'est en vertu de ce droit qu'ils en ont l'usage. Ils n'ont pas le droit de les louer, de les vendre car ce droit réside dans l'Etat, mais il est possible que les électeurs élisent un gouvernement qui entre autres se propose de vendre ces biens, ou encore de les louer d'une façon ou d'une autre…

Théoriquement, l'Etat ne devrait pas avoir le droit de vendre ou de louer ces biens d'une façon ou d'une autre sans consulter les véritables propriétaires qui sont les membres de cet Etat. C'est un fait que l'Etat ou du moins ses représentants outrepasse facilement ce droit là, et agit ainsi sans mandat véritable des vrais propriétaires. C'est par exemple le rôle du parlement, de contrebalancer par son pouvoir l'action de l'Etat.

MERCI DE RESPECTER LE SUJET.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce raisonnement se base sur la réalité et l'efficacité de démocratie representative.

cela a dejaété demonté en long en large et en travers sur ce forum.

des etudes en psychologie sociales vont aussi dans ce sens :un etre humain au pouvoir roule pour sa bosse,pas pour ses electeurs( il a meme été montré qu'il agit plus pour les electeurs de l'opposition pour "ratisser large" aux elections suivantes).

tu peut aussi aller voir le theoreme d'impossibilité d'arrow sur wikipedia.

bref,lis bien le site avant de poster,on s'éloigne carement du réchauffement et l'argument de l'efficience de la democratie representative a deja été traité maintes fois.

amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ce raisonnement se base sur la réalité et l'efficacité de démocratie representative.

cela a dejaété demonté en long en large et en travers sur ce forum.

des etudes en psychologie sociales vont aussi dans ce sens :un etre humain au pouvoir roule pour sa bosse,pas pour ses electeurs( il a meme été montré qu'il agit plus pour les electeurs de l'opposition pour "ratisser large" aux elections suivantes).

tu peut aussi aller voir le theoreme d'impossibilité d'arrow sur wikipedia.

bref,lis bien le site avant de poster,on s'éloigne carement du réchauffement et l'argument de l'efficience de la democratie representative a deja été traité maintes fois.

amicalement.

D'accord pour dire que je déborde du sujet.

Je conçois bien que je développe ici des idées qui ne sont pas neuves, mais je n'ai pas la possiblité matérielle de lire la totalité des archives ni de m'en souvenir avant de poster.

Le thème que je développe est plutôt celui de l'inefficience de la propriété individuelle dans certaines conditions. Ce thème peut s'appliquer par exemple aux rues d'une ville mais aussi à certains espaces communs. Si ce thème a été développé ailleurs merci de m'indiquer à quel endroit sinon j'ouvrirais un nouveau sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Revenons-y.

Depuis 1900, début de l'ère industrielle;, la courbe de CO² croit de façon exponentielle. Le réchauffement s'observe depuis 25 ans.

La thèse du réchauffement global, pourquoi pas ? Mais il semble largement acquis et incontesté que l'activité humaine à une part indéniable de responsabilité.

Doit-on réglementer ? On ne peut pas ordonner à la météo, mais on peut le faire pour autre chose.

Le problème vient essentiellement du manque de temps. Si l'on en croit les estimations alarmistes, il est question de 20 ans…

Aux vues de la lenteur avec laquelle les industries émettrices de GES se mettent aux normes, il y a urgence à obliger.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Doit-on réglementer ? On ne peut pas ordonner à la météo, mais on peut le faire pour autre chose.

Le problème vient essentiellement du manque de temps. Si l'on en croit les estimations alarmistes, il est question de 20 ans…

Aux vues de la lenteur avec laquelle les industries émettrices de GES se mettent aux normes, il y a urgence à obliger.

Pour une fois, je vais me contenter d'un slogan: "Global Warming is healthier than Fascism"!

Share this post


Link to post
Share on other sites
…il semble largement acquis et incontesté que l'activité humaine à une part indéniable de responsabilité.

Justement non. Comme le rappelent les 20.000 scientifiques qui ont signé la pétition d'Oregon :

We urge the United States government to reject the global warming agreement that was written in Kyoto, Japan in December, 1997, and any other similar proposals. The proposed limits on greenhouse gases would harm the environment, hinder the advance of science and technology, and damage the health and welfare of mankind.

There is no convincing scientific evidence that human release of carbon dioxide, methane, or other greenhouse gasses is causing or will, in the foreseeable future, cause catastrophic heating of the Earth's atmosphere and disruption of the Earth's climate. Moreover, there is substantial scientific evidence that increases in atmospheric carbon dioxide produce many beneficial effects upon the natural plant and animal environments of the Earth.

Aux vues de la lenteur avec laquelle les industries émettrices de GES se mettent aux normes…

Et elles ont bien raison. Ruiner l'économie pour satisfaire des délires d'éconcondriaques, on comprend qu'elles résistent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Depuis 1900, début de l'ère industrielle;, la courbe de CO² croit de façon exponentielle.

Faux. C'est très controversé.

Voir par exemple : http://www.pensee-unique.fr/courbes.html

Le réchauffement s'observe depuis 25 ans.

Faux. Il y a des fluctuations depuis très longtemps (période chaude au moyen-âge, petit âge glaciaire, etc etc).

Depuis toujours en fait.

Mais il semble largement acquis et incontesté que l'activité humaine à une part indéniable de responsabilité.

Faux. Dans quel langue faut-il l'expliquer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis quand une pétition est elle une preuve scientifique ???

On parle de "couts ruineux", mais il se pourrait que celui du changement climatique atteigne 2.5 % du PIB, d'après le sénateur Lafitte. Je vois d'ici vos têtes quand on demandera de l'argent pour pallier aux insuffisances des industries polluantes.

Puisque l'argument de l'écologie ne vous touche pas, tapons dans le porte-monnaie !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Depuis quand une pétition est elle une preuve scientifique ???

C'est toi qui a parlé de consensus incontestable ! Quelle mauvaise foi ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faux. Dans quel langue faut-il l'expliquer ?

C'est une question de police.

AUCUNE PREUVE N'EXISTE POUR LIER L'ACTIVITE HUMAINE AVEC L'AUGMENTATION DE CO2.

AUCUNE PREUVE N'EXISTE POUR LIER L'AUGMENTATION DE CO2 AVEC L'AUGMENTATION DES TEMPERATURES.

Peut-être que c'est plus lisible, maintenant. Non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Puisque l'argument de l'écologie ne vous touche pas, tapons dans le porte-monnaie !

Tu devrais lire ce fil en entier, vraiment…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Puisque l'argument de l'écologie ne vous touche pas, tapons dans le porte-monnaie !

Puisque taper dans le porte-monnaie ne résoud pas le problème, mettons les gens en prison.

Puisque mettre les gens en prison ne résoud pas le problème, ouvrons les chambres à gaz.

Gosh. Point godwin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Peut-être que c'est plus lisible, maintenant. Non ?

Je trouve ça encore un peu petit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lààà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben oui là tout de suite, c'est autre chose!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Depuis quand une pétition est elle une preuve scientifique ???

Mauvaise foi. Quand tu nous tiens… Tu nous a fait état d'un soi-disant consensus scientifique. Je te signale simplement que celui-ci n'a jamais existé et t'en donne la preuve.

On parle de "couts ruineux"…

Faire des calculs sur un phénomène imprévisible et improbable relève plus de la haute voltige que de la démarche scientifique.

…d'après le sénateur Lafitte.

:icon_up:

Je vois d'ici vos têtes quand on demandera de l'argent pour pallier aux insuffisances des industries polluantes.

Pallier aux insuffisances des industries polluantes ? Que veut dire ce charabia ? Avec le réchauffement climatique, on ne pourra donc plus produire de peinture, de pâte à papier, d'aluminium… N'importe quoi, donc.

Sinon, ici, nous avons tous compris parfaitement que l'épouvantail du réchauffement climatique sera instrumentalisé par l'État pour lui permettre de spolier encore plus les gens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pallier aux insuffisances des industries polluantes ? Que veut dire ce charabia ?

Accessoirement, c'est aussi du charabia parce qu'en français, on dit "pallier les insuffisances des industries machin".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Accessoirement, c'est aussi du charabia parce qu'en français, on dit "pallier les insuffisances des industries machin".

Rhooo, sale réac ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
…on dit "pallier les insuffisances des industries machin".

Comme quoi, on apprend tous les jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'existe pas de preuve ?

Le GIEC.

16 académies de sciences, c'est pas écrit en très gros, mais tu devrais y arriver : http://www.academie-sciences.fr/actualites/textes/G8_fr.pdf

The American Meteorlogical Society.

The American Geophysical Union.

The American Association for the Advancement of Science.

Les revues Nature & Science.

L'OISM avait pour but principal de faire échouer le protocole de Kyoto. On retrouve qui derrière ?

Les lobbys pétroliers. C'est clair que l'industrie du pétrole est directement concernée par les réductions de GES.

A lire avant de d'affirmer n'importe quoi.

http://www.royalsoc.ac.uk/downloaddoc.asp?id=1630

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'existe pas de preuve ?

Le GIEC.

16 académies de sciences, c'est pas écrit en très gros, mais tu devrais y arriver : http://www.academie-sciences.fr/actualites/textes/G8_fr.pdf

The American Meteorlogical Society.

The American Geophysical Union.

The American Association for the Advancement of Science.

Les revues Nature & Science.

Il est très fort ! Il nous refait le coup du consensus !

Est-ce que ça vaut la peine de continuer la discussion, à un tel niveau de bêtise ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'existe pas de preuve ? Le GIEC…

Le GIEC n'a jamais apporté une seule preuve du supposé lien entre l'activité humaine et le réchauffement climatique. Il se borne seulement à dire qu'il existe une forte probabilité que ce lien existe. Chose que conteste des dizaines de milliers de scientifiques à travers le monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...