Jump to content

Recommended Posts

Dans le dernier numéro de science&vie (oui je sais honte à moi :icon_up: ), il y a un article qui explique pourquoi on risque d'avoir des hivers froids (activité solaire en baisse).

Dans cet article, il y est dit qu'une variation infime de l'activité solaire pourrait durement refroidir le climat… Et là logiquement tu t'attends à ce qu'il précise que par conséquent ça pourrait expliquer un fort réchauffement au XXe siècle… mais que nenni, non pas à un mot. Il sont trop fort :doigt:

Link to post
Share on other sites
Movie review

Cool It: Some truths that might be inconvenient for Al Gore 3 Stars

JENNIE PUNTER

From Friday's Globe and Mail

Published Friday, Nov. 26, 2010 12:00AM EST

American filmmaker Ondi Timoner’s enthralling-to-the-point-of-dizzying documentary Cool It brings to life its namesake – Bjorn Lomborg’s 2007 book that challenged popular thinking about how to manage climate change, and urged instead a reset of global economic priorities.

http://www.theglobeandmail.com/news/arts/m…?cmpid=nl-news1

L'article présente le film et fournit le lien vers la bande annonce

Link to post
Share on other sites
- De toutes façons, soyons clairs, il n'y a aucune chance pour que le train de l'industrie ne s'arrête ou fasse machine arrière.

Toutefois, cela signifie aussi que les problèmes vont se poser avec une acuité toujours grandissante.

Si de toutes façons cela arrive, pourquoi prendre des mesures coûteuses qui seront de toutes façons inutiles ?

Si le climat change, l'homme s'adaptera, migrera s'il le faut. Ne sous-estime pas les capacités d'adaptation de l'homme.

Link to post
Share on other sites
Ci-dessous, un article publié sur le Monde où l'on apprend que l'épargne peut potentiellement être une source - indirecte - d'émissions de gaz à effet de serre, et donc, comprenez, un facteur contribuant au réchauffement climatique. Matthieu Welhoff, qui travaille pour l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, propose sa solution au problème dans le dernier paragraphe.

Au final, on a un article très instructif sur ce qui risque éventuellement de suivre en terme de législation. Étant donné que la coalition vert/rouge ne faiblit pas, la tendance sur le moyen terme restera sans doute la même : une pression fiscale qui ne va cesser de s'alourdir sous l'usage de prétextes environnementaux lâches.

L'article, dans son intégralité, se trouve ici.

En principe un impôt est créé pour financer quelque chose, mais ce que Welhoff propose, c'est une fiscalité dons le seul but est de ralentir l'activité économique…

C'est pas des baffes ou des coups de poings qu'il lui faut, c'est un internement d'urgence !

"il n'y aura de véritable basculement que lorsque l'industrie financière elle-même admettra que continuer à investir dans des activités économiques liées au réchauffement climatique présente un risque économique majeur, y compris pour elle"

On passe un cap, là.

Link to post
Share on other sites
En principe un impôt est créé pour financer quelque chose, mais ce que Welhoff propose, c'est une fiscalité dons le seul but est de ralentir l'activité économique…

Dans le cas présent, le but premier n'est même pas de ralentir l'activité économique (bien que les tenants de ce type de législation le souhaitent généralement), mais bien d'user de l'impôt comme outil pour modifier le comportement des Français à l'égard de la finance. Ensuite, les véritables motivations de Malhoff résultent surtout, à mon avis, de sa nature envieuse couplée à une haine de soi : une combinaison des pathologies marxiste et environnementaliste, en somme ( :icon_up: ).

Plus largement, l'impôt a depuis déjà un moment dépassé le simple cadre de la levée de fonds dans nos social-démocraties. Il suffit de jeter un oeil au traitement fait à la cigarette pour s'en convaincre.

La motivation première avancée par le gouvernement est de prendre soin de ses concitoyens (la Grande Nurserie, etc.). Maintenant, il est clair qu'en parallèle l'État en profite pour faire les poches des honnêtes gens, et ainsi alimenter certains comptes, mais ça reste plutôt secondaire me semble-t-il.

Link to post
Share on other sites
Prix Lyssenko attribué à Jean Jouzel et Nicolas Hulot

Prix Lyssenko attribué à Jean Jouzel et Nicolas Hulot

pour leur contribution au débat sur le réchauffement climatique :

Lyssenko à Cancún

La cérémonie de remise du prix aura lieu



à Paris, 8 rue d'Athènes (9e),

jeudi 2 décembre 2010, à 19 heures.

Elle sera suivie d’un apéritif garni.

Himalaya de mensonges

Dans son dernier rapport, publié en 2007, le GIEC affirmait que les glaciers de l'Himalaya auraient disparu en 2035 en raison du réchauffement climatique. En tant que glaciologue, M. Jean Jouzel, membre du GIEC, était bien placé pour savoir que la prédiction était délirante et n'avait aucune base scientifique. Il l'a cependant reproduite dans son livre Planète blanche (p. 231), en la nuançant à peine. Cette affaire a révélé que le dogme du réchauffement climatique reposait sur un Himalaya de mensonges.

:icon_up:

Link to post
Share on other sites
Cancun climate change summit: scientists call for rationing in developed world

In a series of papers published by the Royal Society, physicists and chemists from some of world’s most respected scientific institutions, including Oxford University and the Met Office, agreed that current plans to tackle global warming are not enough.

[…]

In one paper Professor Kevin Anderson, Director of the Tyndall Centre for Climate Change Research, said the only way to reduce global emissions enough, while allowing the poor nations to continue to grow, is to halt economic growth in the rich world over the next twenty years.

[…]

Prof Anderson admitted it “would not be easy” to persuade people to reduce their consumption of goods

[…]

“The Second World War and the concept of rationing is something we need to seriously consider if we are to address the scale of the problem we face,” he said.

Source : http://www.telegraph.co.uk/earth/environme…oped-world.html

Link to post
Share on other sites

Suffit de comparer la couverture médiatique du sommet de Cancun par rapport à celle de Copenhague il ya tout juste un an. Il doit y avoir deux ordres de grandeur. En fait, la seule chose qu'ils tentent encore, c'est une forte recrudescence des articles alarmistes.

Si vous voulez vous amuser, comparer tout cela avec l'article global warming dans Wikipedia, c'est formidable. On dirait de l'archéologie des fossiles de théories éteintes.

Link to post
Share on other sites

Et maintenant, c'est le Japon qui refuse d'étendre le champ de malfaisance du protocole de Kyoto :

The delicately balanced global climate talks in Cancún suffered a serious setback last night when Japan categorically stated its opposition to extending the Kyoto protocol – the binding international treaty that commits most of the world's richest countries to making emission cuts.

The Kyoto protocol was adopted in Japan in 1997 by major emitting countries, who committed themselves to cut emissions by an average 5% on 1990 figures by 2012.

However the US congress refused to ratify it and remains outside the protocol.

http://www.guardian.co.uk/environment/2010…mit-japan-kyoto

En plein sommet de Cancùn. Paf !

Link to post
Share on other sites

C'est fou comme depuis un an tout a bougé.. encore une fois (après la crise), on pourra dire qu'on l'aura annoncé avant tout le monde.

A part Evelyne Dhéliat, plus personne ne parle du RCA, la bourse carbon est morte, les politiques anti RCA sont mortes, les températures continues à être dans lignée des 10 dernières années (en baisse), et l'activité solaire continue à baisser.

C'est bizarre quand même toutes ces coincidences… et si (mince alors?) les libéraux avaient raison? :-)

(A moins qu'on finisse par nous sortir que les politiques anti-CO2 ont vaincu le réchauffement LOL)

Link to post
Share on other sites
C'est fou comme depuis un an tout a bougé.. encore une fois (après la crise), on pourra dire qu'on l'aura annoncé avant tout le monde.

A part Evelyne Dhéliat, plus personne ne parle du RCA, la bourse carbon est morte, les politiques anti RCA sont mortes, les températures continues à être dans lignée des 10 dernières années (en baisse), et l'activité solaire continue à baisser.

Non, l'année 2010 sera l'année la plus chaude jamais enregistrée dans l'histoire : http://www.telegraph.co.uk/topics/weather/…-on-record.html

Ce résultat est d'autant plus remarquable que l'année n'est pas encore terminée, il manque un mois. Et encore plus remarquable si l'on songe qu'il est connu depuis mai ou juin : http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2…%A8s-chaud.html

Link to post
Share on other sites
A part Evelyne Dhéliat, plus personne ne parle du RCA

Quoi ?

cancun-mexico-climate-change-conference-2010.jpg

C'est bizarre quand même toutes ces coincidences… et si (mince alors?) les libéraux avaient raison? :-)

Rappel idéologique : le climato-scepticisme n'est pas un morceau du canon libéral.

Link to post
Share on other sites

Wikileaks révèle que Herman Van Rompuy n'attend rien du sommet de Cancun :

http://bit.ly/fEethQ

The European Union's new president, Herman Van Rompuy, has predicted "disaster" at the latest crucial round of global climate change negotiations in Mexico and voiced relief that he stayed away from the Copenhagen summit a year ago.

Reporting on a meeting with Van Rompuy in December last year, just after he was the surprise choice to be the first president of the European council, a senior US diplomat described the Belgian as "animated and frustrated".

Van Rompuy said the Copenhagen climate change talks had been "an incredible disaster". Looking forward to the current negotiations in Cancún in Mexico, the European leader predicted that these would be a disaster too.

Link to post
Share on other sites
Non, l'année 2010 sera l'année la plus chaude jamais enregistrée dans l'histoire : http://www.telegraph.co.uk/topics/weather/…-on-record.html

Ce résultat est d'autant plus remarquable que l'année n'est pas encore terminée, il manque un mois. Et encore plus remarquable si l'on songe qu'il est connu depuis mai ou juin : http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2…%A8s-chaud.html

N'est-ce pas ce qu'Orwell décrivait comme étant la double-pensée ?

C'est à croire qu'ils continueraient à parler de réchauffement alors que la banquise recouvre la moitié de l'Europe…

Link to post
Share on other sites

WikiLeaks cables reveal how US manipulated climate accord.

Embassy dispatches show America used spying, threats and promises of aid to get support for Copenhagen accord:

www.guardian.co.uk/environment/2010/dec/03/wikileaks-us-manipulated-climate-accord

Ah, oui c'est vrai j'allais oublier : bof, on s'en doutait, WL ne nous apprend rien et toussa

Link to post
Share on other sites

Rappel idéologique : le climato-scepticisme n'est pas un morceau du canon libéral.

Mais on s'en fout du canon libéral dans ce fil. Qu'est ce qui est vrai? Qu'est ce qui est faux? Regarde les données. Regarde ce qu'ils ont fait aux données.

Link to post
Share on other sites
Mais on s'en fout du canon libéral dans ce fil. Qu'est ce qui est vrai? Qu'est ce qui est faux? Regarde les données. Regarde ce qu'ils ont fait aux données.

D'où l'inanité d'une remarque comme "et si les libéraux avaient raison ?"

Link to post
Share on other sites
D'où l'inanité d'une remarque comme "et si les libéraux avaient raison ?"

Non, l'écologisme (mais pas l'écologie) est un collectivisme, et la lutte politique contre le réchauffement climatique une de ses ramifications. Par conséquent il est tout à fait logique de trouver les libéraux à une écrasante majorité parmi les sceptiques, et donc de faire l'association libéraux-sceptiques qui n'est pas erronée.

Pour être plus juste, être sceptique ne veut pas dire nécessairement que l'on nie l'existence d'un réchauffement climatique, il y a bien évidemment des libéraux parmi ces gens-là ou du moins pas mal qui n'ont pas d'avis spécial sur la question, mais très peu pour l'imputer à l'homme, et aucun pour amener cette lutte dans le champ politique.

Link to post
Share on other sites
D'où l'inanité d'une remarque comme "et si les libéraux avaient raison ?"

Il se trouve que les gens qui ont donné des informations plus proches de la vérité, en France, ont souvent été des libéraux. Pas seulement, et par ailleurs il en reste qui s'accrochent au négationisme de l'optimum médiéval et du lent rebond du petit âge glaciaire.

Ces libéraux qui se sont exprimé dans le sens de la vérité ont eu raison.

Link to post
Share on other sites
Il se trouve que les gens qui ont donné des informations plus proches de la vérité, en France, ont souvent été des libéraux.

Vraiment ? A qui penses-tu ?

Il me semble que les deux personnalités, Allègre et Courtillot, ne sont pas particulièrement libéraux.

Tu penses peut-être aux journalistes ?

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...