Jump to content

Recommended Posts

Voilà la tendance pour le maximum, le minimum, et la moyenne… tout est en baisse:

http://neven1.typepa…9305e344970b-pi

On voa d'ayeurs très clèrement le caractaire malhonnaite de la figure

http://www.meteorolo…on-the-rebound/

qui part un effet d'échèle et d'enplitude (fluctuations anuèles) essaye de rendre des tandences netes tout à fait invizible : bon exemple de manupilation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On voa d'ayeurs très clèrement le caractaire malhonnaite de la figure

http://www.meteorolo…on-the-rebound/

qui part un effet d'échèle et d'enplitude (fluctuations anuèles) essaye de rendre des tandences netes tout à fait invizible : bon exemple de manupilation.

Le mec qui a réécrit ce message est totalement débile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mec qui a réécrit ce message est totalement débile

Mais il m'a bien fait rire !!!

Mondieumondieumondieu, on est en présence d'un cas de SkepticGate 0.9.

La prochaine étape, c'est la prise d'otage des avatars réchauffistes sur le forum.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais il m'a bien fait rire !!!

Mondieumondieumondieu, on est en présence d'un cas de SkepticGate 0.9.

La prochaine étape, c'est la prise d'otage des avatars réchauffistes sur le forum.

Ouais, j'un fan de Lagaf' peut trouver ça subtil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, j'un fan de Lagaf' peut trouver ça subtil.

J'ai pas dit que c'est subtil, juste que c'est drôle.

Ca fait du bien de rire quand on rentre d'une journée de travail éreintante.

Surtout que l'échange ici devient stérile, sauf que cela prouve qu'il y a débat.

Et que seul l'avenir montrera qui des uns ou des autres étaient les plus manipulateurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

laugh.gif

Oui, les tournures conditionnelles sont de mise dans les articles scientifiques. Le fait que vous le découvriez signifie que vous ne devez pas en lire souvent…

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas dit que c'est subtil, juste que c'est drôle.

Ca fait du bien de rire quand on rentre d'une journée de travail éreintante.

Surtout que l'échange ici devient stérile, sauf que cela prouve qu'il y a débat.

Et que seul l'avenir montrera qui des uns ou des autres étaient les plus manipulateurs.

Non, le seul point qui a été sérieusement discuté ici (la fonte exceptionnelle de la banquise arctique) ne fait pas débat chez les scientifiques. C'est un fait établi. On a encore l'article de Kinnard à paraître demain qui le démontre:

http://www.skepticalscience.com/graphics/Kinnard_2011_sea_ice_med.jpg

http://www.nature.com/nature/journal/v479/n7374/full/nature10581.html

La seule chose qu'on a pu m'opposer c'est une photo et un article de vulgarisation de… 1949 !

J'ai également démontré que la couverture globale de glace de mer est en déclin..

Le reste, ce sont des tentatives désespérées de "Gish Gallop"…

Bien entendu, certains préfèrent bien mieux rester dans le vague plutôt que de discuter sur la base d'argumentaire scientifique documenté..

Si vous voulez discuter d'un autre point qui soit disant "ferait débat", un point suffisamment circonscrit et précis, on peut en parler sérieusement, mais seuls les arguments de cours d'école et de café de commerce semble avoir court par ici… Même des menaces de mort à demi-voilée ("Il fera plaisir à tout le monde en allant caresser un pauvre 'tit nours polaire ") ne semble déranger personne… On aime tirer sur le messager, hein ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Whenever you hear the consensus of scientists agrees on something or other, reach for your wallet, because you're being had."

- Michael Crichton, Caltech Michelin Lecture, January 17, 2003

Je sais que, pour certains, dans cette discussion, Crichton sent le soufre, mais justement je l'aime bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, le seul point qui a été sérieusement discuté ici (la fonte exceptionnelle de la banquise arctique) ne fait pas débat chez les scientifiques. C'est un fait établi.

Ok, mais même si c'est le cas ce n'est pas vraiment le sujet de base, qui lui est beaucoup plus large et qui fait clairement débat.

La question essentielle pour moi c'est: doit on faire quelque chose, et si oui quoi ?

Sachant que pour l'instant je ne suis vraiment pas convaincu par les arguments de ceux qui veulent agir.

Sinon je trouve important qu'il y ai des rechauffistes sur ce thread, et si le statut de nonosse empeche d'editer les messages c'est peut être dommage pour la qualité de leur intervention.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[…] le seul point qui a été sérieusement discuté ici […] ne fait pas débat chez les scientifiques […] La seule chose qu'on a pu m'opposer c'est une photo et un article de vulgarisation de… 1949 […] J'ai également démontré que la couverture globale de glace de mer est en déclin.. […] seuls les arguments de cours d'école et de café de commerce semble avoir court par ici […] Même des menaces de mort à demi-voilée ("Il fera plaisir à tout le monde en allant caresser un pauvre 'tit nours polaire ") ne semble déranger personne…

Mdrrrrrrrrrrrrrrrrr

:icon_jump:

Ah, Dniz, je m'en tiens encore les côtes, votre mauvaise foi est tellement drôle !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, les tournures conditionnelles sont de mise dans les articles scientifiques. Le fait que vous le découvriez signifie que vous ne devez pas en lire souvent…

Présumé étant normalement le plus faible, et ne peut vouloir dire qu'une chose: rien ne nous permet de l'établir.

Allez, avant que vous ne vous lachiez: presque rien.

Je suis bon.

En bon français sans jargon sensé renforcer artificiellement votre autorité toute effilochée: une fois que vous aurez avancé d'un pouce sur cette banquise qui est votre dernier recours (comme un pauv ' 'tit nours blanc) vous aurez avancé, sur le RCA, en tout et pour tout, de 0 poil.

Bonne nage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mdrrrrrrrrrrrrrrrrr

:icon_jump:

Ah, Dniz, je m'en tiens encore les côtes, votre mauvaise foi est tellement drôle !!!

Et à part ça, elles sont eux vos preuves scientifiques de la normalité de l'état de la banquise arctique ?

Sinon je trouve important qu'il y ai des rechauffistes sur ce thread, et si le statut de nonosse empeche d'editer les messages c'est peut être dommage pour la qualité de leur intervention.

En effet, c'est très handicapant…

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, c'est très handicapant…

J'imagine que ça force a se relire plus avant de poster, et que ça empêche d'enrichir avec des idées qu'on a après coup.

Mais ça n'empêche pas fondamentalement d'expliquer pourquoi il faut réduire les émissions de CO2, ou au moins de donner un lien vers un ou plusieurs articles pas trop technique convaincants.

Du genre:

- Si on ne fait rien il va probablement se passer ça (+preuve).

- Si on agit de telle manière, ça va nous coûter tant mais on va y probablement y gagner ça (+preuve).

Bref je reste un peu sur ma faim.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, le seul point qui a été sérieusement discuté ici (la fonte exceptionnelle de la banquise arctique) ne fait pas débat chez les scientifiques. C'est un fait établi. On a encore l'article de Kinnard à paraître demain qui le démontre:

http://www.skeptical…sea_ice_med.jpg

http://www.nature.co…ature10581.html

La seule chose qu'on a pu m'opposer c'est une photo et un article de vulgarisation de… 1949 !

J'ai également démontré que la couverture globale de glace de mer est en déclin..

Le reste, ce sont des tentatives désespérées de "Gish Gallop"…

Bien entendu, certains préfèrent bien mieux rester dans le vague plutôt que de discuter sur la base d'argumentaire scientifique documenté..

Si vous voulez discuter d'un autre point qui soit disant "ferait débat", un point suffisamment circonscrit et précis, on peut en parler sérieusement, mais seuls les arguments de cours d'école et de café de commerce semble avoir court par ici… Même des menaces de mort à demi-voilée ("Il fera plaisir à tout le monde en allant caresser un pauvre 'tit nours polaire ") ne semble déranger personne… On aime tirer sur le messager, hein ?

Je vous remercie de vos interventions savantes. Vous dites qu'un autre point de science ferait débat. Quel est-il?

Si tel point fait débat entre scientifiques, j'attend la fin du débat pour croire une thèse ou une autre. En attendant, je ne crois rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Dniz

Les nombreux articles établissant que les températures de la région étaient plus chaudes à l'optimum médiéval, notamment au Groenland (*) ? Ou bien ses constructions médiévales encore sous la glace près de la cote ?

Les traces de végétation sous les glaciers du haut plateau du Groenland qui avaient fondu lors d'épisodes chauds il y a quelques centaines de milliers d'année ?

Le franchissement naval (difficile certes) des passages américains ou eurasiatiques en Arctique il y a un siècle ?

Les témoignages et photos d'années "hors norme" ayant vu fondre la banquise plus que d'ordinaire, et n'ayant en rien conduit à la fin de l'écosystème local ?

Tout ce que vous avez établi jusqu'à présent est que la tendance de l'ère satellitaire est à l'érosion chaotique de la surface estivale de la banquise arctique, compensée en partie par la hausse de la banquise antartique, l'évolution globale planétaire de la surface de banquise étant faible en proportion de celle ci. Le minima artique de 2007 a été suivi par une restauration osicllante qui ne remet pas en question la tendance à la baisse mais ne permet en rien de prévoir une baisse durable. En effet ces phénomènes locaux sont à l'échelle des décennies corrélés aux températures globales, dont les réchauffistes voudraient nous faire croire qu'elles vont croitre exponentielement, et dont je crois qu'elles répondent à des phénomènes principalement naturels dont les plus prévisibles à l'échelle des années et des siècles sont cycliques. D'après certaines fuites même le GIEC s'apprêterait à avouer ne pas être en mesure de prévoir fiablement une hausse des températures pour les 30 années à venir.

EDIT 1 :

(*) J'ai même vu passer un article de reconstruction des températures au Groenland cosigné de Gavin Schmidt, l'honomoncule de James Hansen, avouant que les températures actuelles avaient été clairement surpassées. Je vais essayer de remettre la main dessus.

EDIT 2 :

(*) Concernant le moyen âge le gang du climategate a bien publié un article avouant un optimum médiéval au moins aussi chaud, cosigné par Jones & Briffa, la branche britanique du gang.

Par ailleurs :

http://www.pensee-un…eans.html#green

green1.jpg

Indice de fonte des glaces du Groenland

Share this post


Link to post
Share on other sites

…le GIEC s'apprêterait à avouer ne pas être en mesure de prévoir fiablement une hausse des températures pour les 30 années à venir.

giecfiles.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

La seule chose qu'on a pu m'opposer c'est une photo et un article de vulgarisation de… 1949 !

Oui, alors:

J'espère que vous avez compris que l'intérêt vient du fait qu'à cette époque, les émissions de méchant CO2 man made n'avaient rien à voir avec les émissions actuelles.

.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(*) J'ai même vu passer un article de reconstruction des températures au Groenland cosigné de Gavin Schmidt, l'honomoncule de James Hansen, avouant que les températures actuelles avaient été clairement surpassées. Je vais essayer de remettre la main dessus.

Hmmmm… J'ai mis la main sur une reconstruction des températures du millénaire au Groenland par la branche britannique gang du Climategate, dont Jones & Briffa. Ils avouent bien lque l'optimum médiéval y était au moins aussi chaud qu'aujourd'hui. Concernant l'article cosigné par Gavin Schmidt à la réflexion c'était peut être sur une autre période de temps. Je ne désespère pas de retrouver l'info.

Voici le résumé de l'article de Jones & Briffa proposé par CO2 Science

Reference

Vinther, B.M., Jones, P.D., Briffa, K.R., Clausen, H.B., Andersen, K.K., Dahl-Jensen, D. and Johnsen, S.J. 2010. Climatic signals in multiple highly resolved stable isotope records from Greenland. Quaternary Science Reviews 29: 522-538.

[…]

What was learned

In the words of the seven scientists, "temperatures during the warmest intervals of the Medieval Warm Period," which they defined as occurring "some 900 to 1300 years ago, "were as warm as or slightly warmer than present day Greenland temperatures [italics added]."

What it means

As for what this result implies, the researchers conditionally -- and rather amusingly -- state that further warming of present day Greenland climate "will result in temperature conditions that are warmer than anything seen in the past 1400 years." But, of course, their work more directly and unconditionally implies that late 20th-century and early 21st-century weather has not yet been warm enough to confer "unprecedented" status upon Greenland air temperatures. What is more, Vinther et al. readily admit that the independent "GRIP borehole temperature inversion suggests that central Greenland temperatures are still somewhat below the high temperatures that existed during the Medieval Warm Period."[…]

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Dniz

Les nombreux articles établissant que les températures de la région étaient plus chaudes à l'optimum médiéval, notamment au Groenland (*) ? Ou bien ses constructions médiévales encore sous la glace près de la cote ?

On peut voir vos "nombreux articles" sur l'arctique en général et le Groenland en particulier ? Votre histoire de constructions médiévales sous la glace, c'est des bobards… Mais je concède que le Groeland a connu une période chaude au moyen-âge, comme attesté par Mann lui même :-)

http://www.skepticalscience.com/images/Temperature_Pattern_MWP.gif

http://www.meteo.psu.edu/~mann/shared/articles/MannetalScience09.pdf

Les traces de végétation sous les glaciers du haut plateau du Groenland qui avaient fondu lors d'épisodes chauds il y a quelques centaines de milliers d'année ?

En effet, de grandes zones de la calotte glaciaire du Groenland avait fondu lors du dernier inter-glaciaire… résultat des courses 6 à 9m de niveau global des océans en plus… Nous voilà pleinement rassuré :-)

Le franchissement naval (difficile certes) des passages américains ou eurasiatiques en Arctique il y a un siècle ?

Source ? Si vous voulez parler du passage d'Amundsen, il n'est pas passé par le "vrai" passage du nord-ouest, mais une suite de chenaux plus au sud, et il a mis 3 ans pour traverser… en 2010, un voilier (sans moteur) a enchainé durant l'été passage du nord-ouest (le vrai, pas celui d'Amundsen) et du nord.

Les témoignages et photos d'années "hors norme" ayant vu fondre la banquise plus que d'ordinaire, et n'ayant en rien conduit à la fin de l'écosystème local ?

Il a aussi de nombreux témoignage de l'existence du Yéti … En ce qui concerne le boulversement de l'écosystème, c'est une autre question: vous avez des articles scientifiques sur la question ?

Tout ce que vous avez établi jusqu'à présent est que la tendance de l'ère satellitaire est à l'érosion chaotique de la surface estivale de la banquise arctique, compensée en partie par la hausse de la banquise antartique,

l'évolution globale planétaire de la surface de banquise étant faible en proportion de celle ci.

Définissez "faible". Je vous rappelle que la fonte estivale est de première importance dans le contexte de l'amplification polaire, qui concerne essentiellement l'arctique.

Le minima artique de 2007 a été suivi par une restauration osicllante qui ne remet pas en question la tendance à la baisse mais ne permet en rien de prévoir une baisse durable.

Non, le volume ne s'est pas "restauré":

http://psc.apl.washington.edu/wordpress/wp-content/uploads/schweiger/ice_volume/BPIOMASIceVolumeAnomalyCurrentV2.png?%3C?php%20echo%20time%28%29%20?

En effet ces phénomènes locaux sont à l'échelle des décennies corrélés aux températures globales, dont les réchauffistes voudraient nous faire croire qu'elles vont croitre exponentielement

Sources ?

et dont je crois qu'elles répondent à des phénomènes principalement naturels dont les plus prévisibles à l'échelle des années et des siècles sont cycliques. D'après certaines fuites même le GIEC s'apprêterait à avouer ne pas être en mesure de prévoir fiablement une hausse des températures pour les 30 années à venir.

Où est le cycle qui expliquerait l'évolution de la banquise sur les derniers millénaires ?

http://www.skepticalscience.com/graphics/Kinnard_2011_sea_ice_med.jpg

(*) J'ai même vu passer un article de reconstruction des températures au Groenland cosigné de Gavin Schmidt, l'honomoncule de James Hansen, avouant que les températures actuelles avaient été clairement surpassées. Je vais essayer de remettre la main dessus.

Cherchez donc, mais n'oubliez pas de parler des années 2000-2010 qui ont explosés tout les records imaginables au Groenland…

http://bprc.osu.edu/mediawiki/images/c/ca/Greenland_ice_sheet_average_surface_air_temperature_1840-2010_after_Box_et_al_2009_calendar_year_with_fits.png

http://bprc.osu.edu/mediawiki/images/8/8f/T_comparison_Annual_Nuuk_Aasiaat_Tasiilaq.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, alors:

J'espère que vous avez compris que l'intérêt vient du fait qu'à cette époque, les émissions de méchant CO2 man made n'avaient rien à voir avec les émissions actuelles.

ça tombe bien, le retrait de la banquise non plus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les nombreux articles établissant que les températures de la région étaient plus chaudes à l'optimum médiéval, notamment au Groenland (*) ?

Tiens à ce propos, un petit topo (clic sur la chtite image):

OCM.jpg

Ah oui, les fameux glaciers alpins qui fondent comme beurre au soleil:

0Chronologie-Tarigl-Holo.jpg

ça tombe bien, le retrait de la banquise non plus

Pourquoi ? la banquise en Antarctique se retirait à l'époque, contrairement à aujourd'hui ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens à ce propos, un petit topo:

Ah CO2science, des Idso et Idso… Fallait s'y attendre…

Regardez comme ce site biaise les informations

http://www.co2science.org/data/mwp/studies/l1_framstrait.php

C'est le résumé de l'étude de 2011 dont j'ai parlé plus haut. Pas de lien direct vers l'article (pourtant disponible en pdf), ni même vers le résumé original.

Les auteurs disent:

"We find that early21st-century temperatures of Atlantic Water entering the Arctic Ocean are unprecedented over the past 2000 years"

CO2 Sciences interprète:

"Spielhagen et al. determined that the peak summer warmth of the MWP (~AD 750-1100) was about 1.8°C less than the peak summer warmth of the CWP."

Et bien sûr ne met aucune figure:

Autre problème avec ce site, c'est qu'il exclu arbitrairement certaines études, pourtant récentes. Par exemple, je ne trouve pas de trace de cette étude récente qui montre une fin de XXe siècle anormalement chaude sur l'île de Baffin (Canada) par rapport à la moyenne du dernier millénaire:

http://wwwgeology.nsm.buffalo.edu/Faculty/briner/buf/pubs/Thomas_Briner_2009.pdf

Autre exemple "d'oubli", cette étude qui va dans le sens des résultats de Kaufmann (refroidissement depuis le milieu de l'holocène jusqu'au petit âge glaciaire, avec un brusque retrournement de situation au XXe siècle):

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0277379107002375

Toujours au Canada et sur l'île de Baffin, pas de trace sur CO2Science de cet article à la conclusion, disons, plutôt "musclée":

http://www.geo.brown.edu/People/Grads/thomas/publications/pdfs/Thomas_et_al_2008_JOPL.pdf

" These changes in productivity and chironomid assemblages are unprecedented in the past 5,000 years. The dramatic ecological shifts that occurred at Lake CF8 have also been observed elsewhere in the Arctic, and will likely continue at ever-increasing rates as anthropogenic inputs of green house gases continue to cause climate warming and enhanced lacustrine primary production."

Pas non plus de trace de cet article paru pourtant dans la presigieuse revue PNAS:

"This record provides a perspective on recent changes in the Arctic and predates by approximately 80,000 years the oldest stratigraphically intact ice core recovered from the Greenland Ice Sheet. The early Holocene and the warmest part of the Last Interglacial (Marine Isotope Stage or MIS 5e) were the only periods of the past 200,000 years with summer temperatures comparable to or exceeding today's at this site. Paleoecological and geochemical data indicate that the past three interglacial periods were characterized by similar trajectories in temperature, lake biology, and lakewater pH, all of which tracked orbitally-driven solar insolation. In recent decades, however, the study site has deviated from this recurring natural pattern and has entered an environmental regime that is unique within the past 200 millennia."

Eh oui, certaines études montrent que le XXe n'est pas seulement anormal à l'échelle de l'holocène (période interglaciaire actuelle), mais à l'échelle de PLUSIEURS interglacaires !

Pas de trace sur CO2science… on se demande pourquoi ? Se pourrait-il que les Idso sélectionnent les études pour biaiser l'échantillion et tromper le lecteur crédule ? Rhooo, sûrement pas, hein ? :-)

Ah oui, les fameux glaciers alpins qui fondent comme beurre au soleil:

HS pour moi… j'essaie au minimum de ne pas tomber dans le panneau des tantatives de diversion, et je préfère me concentrer sur ce que je connais le mieux (la situation dans l'arctique)…

Pourquoi ? la banquise en Antarctique se retirait à l'époque, contrairement à aujourd'hui ?

Je ne comprends pas votre remarque

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne comprends pas votre remarque

Dniz: ça tombe bien, le retrait de la banquise non plus (n'avait rien à voir avec les variations actuelles de la banquise)

-->

KY: pourquoi ? à l'époque la banquise antarctique n'augmentait (donc) pas, (contrairement à maintenant) ?

ça va mieux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

… menaces de mort à demi-voilée …

Oh mais c'est vrai qu'il est drôle lui, dites.

Ne l'abimez pas celui-ci, j'aimerais le garder longtemps.

Il m'amuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de trace sur CO2science… on se demande pourquoi ? Se pourrait-il que les Idso sélectionnent les études pour biaiser l'échantillion et tromper le lecteur crédule ? Rhooo, sûrement pas, hein ? :-)
Je continue de m'interroger sur la motivation de C02science ? Sont-ils marchands de charbon ? Simple idéologue ? ….

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je continue de m'interroger sur la motivation de C02science ? Sont-ils marchands de charbon ? Simple idéologue ? ….

Vous ne croyez pas si bien dire. Craig Idso, qui maintien le site avec son frère et son père, a travaillé en 2001 et 2002 pour Peabody Energy (anciennement Peabody Coal Company)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les auteurs disent:

"We find that early–21st-century temperatures of Atlantic Water entering the Arctic Ocean are unprecedented over the past 2000 years"

CO2 Sciences interprète:

"Spielhagen et al. determined that the peak summer warmth of the MWP (~AD 750-1100) was about 1.8°C less than the peak summer warmth of the CWP."

So what ? L'information est exacte sur le fond et calibrée sur la forme pour la compilation médiévale de CO2Science, ce qui est tout à fait honnête et légitime.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre "oubli" de … Dniz : l'étude tant vantée de Peros et Gajewski qui utilisait en 2007 le polen comme proxy de la longueur de l'herbe elle même proxy de la température (haeeeeeeeeeeeem) pour montrer que l'optimum médiéval était plus froid que l'actuel optimum à l'ile Victoria canadienne est de toute évidence supplantée par une autre étude de Gajewski utilisant en 2010 des méthodes de diatomes visiblement plus sures qui conclu que pour cette même ile l'optimum médiéval était entre 1° et 3,8° plus chaud que l'actuel optimum.

http://www.sciencedi…277379107002375

http://www.co2scienc…ies/l1_wb02.php

Cette omission de CO2Science d'une étude probablement périmée parait donc bénigne. On est en tous cas trèèèèèèèèès loins de la censure made in GIEC, qui biffe de la carte du monde de la recherche des écoles de pensées entières avec anathèmes de leurs auteurs mis à l'index (des auteurs censurés).

Enfin l'ile de Baffi pour laquelle l'omission d'une publication vous tire des larmes de crocodile, Dniz, bénéficie sur CO2Science de la recension de publications dont certaines placent l'optimum médiéval en dessous, et d'autres au dessus, de l'actuel optimum. Il y a donc débat et CO2SCience en rend loyalement compte.

En tous cas n'hésitez pas à financer les Idso et leur CO2SCience (qui ne prend rien aux contribuables) en faisant un don à leur organisation afin qu'ils puissent compiler encore plus de publications dont celle sur Baffi que vous ne manquerez pas de porter à leur attention (l'autre est sans doute peu pertinente, séchez vos larmes ^^) : leur travail est impressionnant et ils le méritent bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous ne croyez pas si bien dire. Craig Idso, qui maintien le site avec son frère et son père, a travaillé en 2001 et 2002 pour Peabody Energy (anciennement Peabody Coal Company)

Vous êtes bien, pour l'ensemble de votre carrière (pas juste une ou deux petites années), employé de l'Etat taxeur qui a intérêt à faire croire en votre fable pour soutirer aux travailleurs des milliards supplémentaires.

Et ça n'affecte en rien votre objectivité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...