Jump to content

Recommended Posts

La vérité c'est que personne n'est certain à 100% mais ce qui est dérangeant c'est ceux qui veulent imposer leur vérité comme un consensus général !

C'est surtout la confusion entre vérité et consensus qui est gênante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est surtout la confusion entre vérité et consensus qui est gênante.

Exact les consensus ne sont pas des vérités pour autant et le GIEC n'a ni de consensus ni de vérité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Al Gore, prix Nobel de la paix 2007, avec le GIEC.

Nous vivons une drôle d'époque post-moderne. Nobel, grand aventurier de la science doit se retourner dans sa tombe.

<a href="http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071012/tts…-ca02f96_1.html" target="_blank"><a href="http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071012/tts…-ca02f96_1.html" target="_blank">http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071012/tts…-ca02f96_1.html</a></a>

Al gore n'est peut-être pas quelqu'un à juger, voire même une mauvaise personne

de plus contrairement à ce que vous m'en dites dans votre libéralisme !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si Franck veut répondre - enfin, si on peut appeler ça "répondre" - à l'ensemble des messages de ce fil, on en a (au moins) pour la semaine. Et vu que la discussion est bloquée depuis un petit moment déjà, il serait peut-être temps de fermer la boutique?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens d'assister à une confirmation expérimentale de l'instrumentalisation de la "cause du réchauffement climatique" de la manière la plus inattendue qui soit. Je suis à une conférence d'informatique et dans un des exposés sur l'informatique quantique (sur certaines bornes théoriques sur la calculabilit^é à cause de l'entropie) un des speaker a présenté une méthode pour refroidir algorithmiquement des molécules. Il a explicitement dit qu'on pourrait s'en servir pour demander des fonds dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique :icon_up::doigt: Il était semi sérieux en plus (mais il rationalisait son discours en parlant de la chasse à la subvention : sport national des chercheurs de tous pays). N'empêche qu'en termes de n'importe quoi on était pas loin d'une limite théorique là non plus…

Qui n'a jamais instrumentaliser quoi que ce soit pour son compte en banque ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
FRANCK le réchauffement moi je ne le nie pas et il y a des preuves

Ha bon?

Share this post


Link to post
Share on other sites

There's a global warming going on, and it's more than probably human-made. Deal with it.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est marrant cette thèse, car les vrais écolos (je pense en être) sont souvent discrets.

Les écolos "politiques" braillent beaucoup et, surtout, braillent fort. ça leur donne une place médiatique qui leur permet :

- de faire croire que l'écologie c'est comme ci ou comme ça

- de passer un message politique souvent liberticide qui dépasse largement le champs de l'écologie

- de ne surtout rien faire

Ce sont les pires.

Les libéraux en colère braillent davantage sur les gens du syndicalisme,

est-ce vraiment pour des idées de liberté ?

La réalité existe pour les libéraux. Mais à la différence des socialistes, eux au moins n'ont pas l'arrogance de prétendre la connaître.

l'utopie existe aussi pour les libéraux, mais de ça ils ne faut surtout pas en parler

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les libéraux en colère braillent davantage sur les gens du syndicalisme,

est-ce vraiment pour des idées de liberté ?

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est sûr, il faut se mettre à plusieurs pour être cons à ce point.

C'est sûr mettez plusieurs libéraux dans une grande salle, et vous

verrez alors comment ils peuvent se montrer aussi ………… à ce point.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La difficulté des solutions démocratiques étant dans l'absence à peu près totale de logique et de réalisme (i.e. de raison), il convient d'y pallier par la propagande, la recherche de boucs-émissaires, l'appel aux bons sentiments et d'autres manipulations. A.B. et moi avions déjà prédit que, pour les esprits simples comme Hamiltonien, les "hedge funds" seraient la parfaite victime expiatoire de la crise financière qui ne fait que commencer.

C'est si désolant à voir le libéralisme d'un autre de nos jours !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le réchauffement climatique sert décidément de prétexte à tout :

Autre chose encore, j'ai lu à l'identique ce texte dans mon quotidien local. Qui copie sur qui ?

La situation actuelle sert décidément de prétexte à tout pour un libéral de plus.

Mais quel filet de plus le libéralisme !

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est sûr, à l'époque de Cro-Magnon, il n'y avait aucun avion ou 4x4 pour obscurcir le ciel et il faisait tellement chaud qu'il s'habillait en tenue d'Adam.

Obscurcissement du ciel je ne sais pas mais obscurcissement du cerveau, ça c'est 100% certain. :icon_up:

C'est sûr à l'époque des cavernes, il n'y avait pas autant de gens qui souffraient

d'un manque de liberté, ce n'est plus comme maintenant avec nos nombreux

Maîtres en matière de liberté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les réchauffistes vous répondraient que justement, c'est tout détraqué parce que changement climatique global…

Technique Michael Moore : j'adapte les faits pour qu'ils soient en accord avec ce que je veux démontrer.

Je cause de liberté, je cause de liberté j'adapte ainsi tout le monde à penser et à vivre comme moi.

Tiens, au fait, dans un autre fil pleunichard ( <a href="http://www.liberaux.org/index.php?showtopi…mp;#entry304065" target="_blank">http://www.liberaux.org/index.php?showtopi…mp;#entry304065</a> ), maurice b. fait référence à Areva, groupe industriel français, spécialisé dans l'énergie nucléaire. Petit tour sur le site de l'entreprise et… pof… ceci :

<a href="http://www.areva.com/servlet/understand/pe…4445254-fr.html" target="_blank">http://www.areva.com/servlet/understand/pe…4445254-fr.html</a>

Et vous même quand est-ce que vous pleurnichez de nouveau lorsque des gens

se mettent en grève ou vous venez encore de perdre de l'argent en bourse ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca suffit.

Le fil est rouvert, mais je signale qu'il est mal vu de ne pas répondre aux questions et de ressortir des posts historiquement éloignés pour bombarder des réponses dans le fil à la queue leu leu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un groupe de scientifiques du monde entier vient d'envoyer cette lettre ouverte au Secrétaire général des Nations Unies et à différents chefs d'État :

Aucune émotion dans ce texte, ils ne risquent pas d’être écoutés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Drame de la société moderne. Il faut faire pleurer, ma brave dame, pour que vos vérités deviennent celles qu'on écoute. Sinon, vous pouvez remballer votre marchandise aussi soigneusement préparée soit-elle !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Drame de la société moderne. Il faut faire pleurer, ma brave dame, pour que vos vérités deviennent celles qu'on écoute. Sinon, vous pouvez remballer votre marchandise aussi soigneusement préparée soit-elle !

C'est la stratégie de larme à gauche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tous tous seul ! Tous tous seul ! Tous tous seul ! Pour un monde moins libéral peut-être ?

Parce qu'on temps vers un monde plus libérale? Il serait intéressant d'étudier le liberalisme avant de l'accuser

Vous n'avez qu'à changer de radio voilà tout.

Il y a des radios libérales??? faut me donner la fréquence ici à Bruxelles.

On a pas Alex Jones en Europe.

l'utopie existe aussi pour les libéraux, mais de ça ils ne faut surtout pas en parler

2eme fois que tu y réponds petit gas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qui est orgueilleux ?

Celui qui prétend détenir la vérité en se réunissant en grande pompe entre scientifiques, en prétextant un consensus qui n'existe pas ?

Celui qui prétend pouvoir changer le climat ?

Al gore a le mérite d'avoir eu une intention, celle de ne pas se conduire comme vous

au sujet de la crise du climat actuel, c'est tout à son honneur.

Qui est le plus orgueilleux ? Peut-être bien l'homme moderne qui prétendra ne jamais

nuire à la nature et cela jusqu'à la fin.

FRANCK le réchauffement moi je ne le nie pas et il y a des preuves, mais l'origine humaine de celui n'est pas prouvée, et ça c'est la réalité. Qui te dit que l'action de l'homme est prépondérante par rapports aux changements que la nature effectue elle même. Qui te dit que nous avons une marge de manœuvre sur lme climat ?

Du climat je m'en soucie, quand je vois des gens jetaient davantage de cochonneries dans la mer, dans la nature, dans l'esprit d'un autre, ça je peux vous le prouver sans être un scientifique, mais encore faut-il que vous sortiez de votre bureau, pour que je puisse vous le montrer, ça c'est la réalité.

Qui vous dit encore dans les pays riches que nous n'avons plus aucune marge de maneuvre pour changer de mode de vie, en vivant moins en désaccord avec la nature ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je te trouve fort sentencieux. Distribuer des points de morale et prétendre juger les autres sans émettre d'avis personnel ou de position sur le problème pour ne pas se mouiller, c'est à la portée du premier venu.

En outre, ressasser la doxa ambiante et ressortir les arguments qu'on entend tout le temps demande 0 s. de réflexion ; une petite mémoire suffit. Emettre une opinion divergente du reste du monde et pouvoir l'argumenter, cela demande en revanche beaucoup plus d'énergie. Posée cette remarque, qui prend le plus de risque ? Qui essaye réellement de comprendre ce qui se passe ? Le libéral qui tente de voir les tenants et les aboutissants, ou le collectiviste qui utilise les effets pour ses propres causes ?

Et vous ? Qui vous donne le droit de distribuer des points de morale à l'égard de bon nombre de gens qui se

soucient de la nature ?

Bien sur ce n'est pas à la portée du premier venu libéral de me dire autre chose sur le libéralisme !

Share this post


Link to post
Share on other sites
La vérité c'est que personne n'est certain à 100% mais ce qui est dérangeant c'est ceux qui veulent imposer leur opinion comme un consensus général !

Et du consensus général sur le climat chez les libéraux, qu'en pensez-vous ? N'est ce pas affligeant ?

Il est vrai que le libéral a souvent tendance à magnifier et exalter exagérement l'action visible de l'homme moderne. Comme vous dites, c'est surtout le mélange entre vérité et consensus, qui me gène beaucoup chez vous. On ne peut, bien sur, vraiment comprendre le point de vue de l'autre, la crise actuelle de notre société, du climat ni comprendre certains événements qui surviennent, si on n'en recherche pas sincèrement la cause en nous mêmes comme dans le mode de vie désolant et aliénant mis en place dans les pays riches.

Et si l'homme moderne nous menait en bateau et cela même dans son libéralisme. Posée cette question, c'est perdre hélas votre estime, être mal reçu chez vous ! Mais qui prend encore le risque de vivre sans filet, de se mouiller chez vous, d'oser même parler de la crise du climat autrement devant les copains, le libéral peut-être … Apparemment non !

Drame de la société moderne. Il faut faire pleurer, ma brave dame, pour que vos vérités deviennent celles qu'on écoute. Sinon, vous pouvez remballer votre marchandise aussi soigneusement préparée soit-elle !

Quel rapport avec la crise du climat actuel chez les libéraux ?

Cela me rappelle liberté chérie, il faut faire pleurer davantage la vieille dame, le jeune, voir pousser

davantage le vieux beauf de droite à se mettre davantage en colère contre le syndicaliste, parce

qu'ils ne peuvent plus prendre le métro ou se déplacer librement paraît-il.

Parce qu'on temps vers un monde plus libérale? Il serait intéressant d'étudier le liberalisme avant de l'accuser

Avant de réver d'un monde plus libéral, moins socialiste, il serait peut-être temps de voir les

divers ratés du libéralisme au présent plutôt que jamais. Sarkosy par exemple, maintenant

que vous l'avez bien libéré et décomplexé de sa petite taille avec votre vocabulaire libéral,

comment allez vous faire maintenant pour lui mettre des chaînes ou un mord à la bouche ?

2eme fois que tu y réponds petit gas.

Ho tu sais mon petit gars, ce c'est pas la première fois que des "libéraux" me font le reproche

de vouloir plutôt mener une discussion à leur place, et cela même sur le climat ou je ne sais

quel sujet qui leur déplaît de discuter entre-eux…

Si Franck veut répondre - enfin, si on peut appeler ça "répondre" - à l'ensemble des messages de ce fil, on en a (au moins) pour la semaine. Et vu que la discussion est bloquée depuis un petit moment déjà, il serait peut-être temps de fermer la boutique?

Si les libéraux veulent me répondre autrement, et non à la queu leu leu comme les copains, cela me

dérange pas, ils le peuvent, je les oblige pas à se conduire comme les copains, bien au contraire, ils remonteront alors davantage dans mon estime.

Il y a bien sur aucune origine humaine à voir davantage de gens jetaient de nouveau une cochonnerrie à la mer ou dans la nature, bien sur ça reste toujours à prouver pour le libéral vivant dans les pays riches…

Share this post


Link to post
Share on other sites
la crise du climat

:icon_up:

il faut liberer le pouvoir de froid

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'est-il peut-être pas dangereux de prendre trop au sérieux la phrase de base du libéralisme qui affirme que rien ne justifie qu'on s'en prenne à la liberté d'un individu? Je suis de même un peu sceptique face au réchauffement climatique causé par l'homme, mais je pense quand même qu'il est dangereux d'affirmer que l'homme, parce que coercition non justifiable, a "tous les droits" au niveau de ses activités tant que ça n'empiète pas sur la liberté des individus? Quid de la Terre en gros? Certains libéraux n'auraient-ils pas tendance, parce qu'attachés à la liberté des individus, à oublier qu'il y a aussi la Terre qui est quand ce qu'il y a je pense de plus important?

Merci encore, ce forum est vraiment interessant et votre culture m'impressionne

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et vous ? Qui vous donne le droit de distribuer des points de morale à l'égard de bon nombre de gens qui se

soucient de la nature ?

Vous avez ENCORE posé une question pour répondre à une question. C'est pénible à la fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et du consensus général sur le climat chez les libéraux, qu'en pensez-vous ? N'est ce pas affligeant ?

Mon seul consensus est celui du scepticisme. Je n'ai aucune certitude sur le réchauffement climatique. J'avoue mon incompétence pour émettre des certitudes, et celui qui soutient le contraire est en réalité un criminel de masse qui asservit la science à l'épanouissement de son idéologie.

N'est-il peut-être pas dangereux de prendre trop au sérieux la phrase de base du libéralisme qui affirme que rien ne justifie qu'on s'en prenne à la liberté d'un individu? Je suis de même un peu sceptique face au réchauffement climatique causé par l'homme, mais je pense quand même qu'il est dangereux d'affirmer que l'homme, parce que coercition non justifiable, a "tous les droits" au niveau de ses activités tant que ça n'empiète pas sur la liberté des individus? Quid de la Terre en gros?

La liberté des individus n'est pas illimitée, tu fais bien de le rappeler, mais elle n'est pas seulement limitée par celle des autres, elle est limitée dans son essence par le respect de tous les droits naturels, qui ne comprennent pas seulement les atteintes à la personne.

Je rappelle que le principe tant chéri des écolos du "pollueur-payeur" est un principe éminemment libéral. Lorsqu'un individu porte atteinte à l'environnement général en polluant, il commet un délit et doit payer. Lorsqu'il détruit un espace privé, comme une forêt, il commet un crime contre la propriété qu'il doit payer. La forêt amazonienne est un espace public, étatisé. L'état vend le droit à des entreprises de l'exploiter et de la détruire petit à petit.

La conscience environnementale n'existe que tant que la responsabilité existe aussi. Tant que les citoyens délègueront au bon-vouloir des mandarins le soin de protéger les espèces, de préserver les forêts et les fleuves, aucun souci de l'environnement ne peut s'épanouir pleinement. Je rappelle à cet effet le paradoxe des ivrognes (sur cet excellent blog : http://leliberalecolo.blogspot.com/) qui énonce scientifiquement que quand un espace est public, l'irresponabilité collective se diffuse, personne ne se sent responsable. Un espace privé, au contraire, induit responsabilité et donc protection, gestion efficace. Applique le même raisonnement aux animaux : en créant des parcs naturels privés, on peut protéger des espèces, ce qui ne serait pas possible dans une zone publique puisque le braconnage y serait moins contrarié.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Du climat je m'en soucie, quand je vois des gens jetaient davantage de cochonneries dans la mer, dans la nature

C'est quoi le rapport avec le climat?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous avez ENCORE posé une question pour répondre à une question. C'est pénible à la fin.

De mon point vue, il répond même pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous avez ENCORE posé une question pour répondre à une question. C'est pénible à la fin.

Je pense que franck devrait être interdit de communiquer sur ce fil. C'est un autiste climatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...