Jump to content

Recommended Posts

Il y a 2 heures, GilliB a dit :

Nous sommes d'accord, ON SAIT PAS.

 

C'est génial, tu cites une phrase qui dit clairement "ça descend ensemble" pour répondre "on est d'accord on sait pas". :)

 

T'as les études qui le montrent, t'as les courbes qui montrent la corrélation dans tous les sens, t'as la quantité d'ozone qui montre que le trou se résorbe, et t'as tellement la flemme de lire et de remettre en question tes certitudes que tu bloques dès que ça parle de variation annuelles même quand c'est pour dire qu'elles ne suffisent justement pas à expliquer la décroissance. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Humm... En me relisant ce matin, les faits paraissent un poil plus complexe que l'évolution brut de la surface du trou de l'ozone.

Le trou est tjs là et devrait mettre 50-100 ans à disparaître vu la demi vie des Cl.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Stuart Tusspot a dit :

Cool.

Parce qu’ils ont publié une étude récemment qui non seulement dit que le trou dans la couche d'ozone se résorbe bien mais qu'en plus c'est le résultat du protocole de Montréal (interdictions des CFC) qui est considéré comme un succès.

C'est ce que je voulais montrer à @Brock qui dit que l'Homme n'a pas eu d'impact majeur sur le climat alors que c'est bien le cas avec ces fameux CFC.

CFC qui, au passage, sont présents en quantités bien plus infimes dans l'atmo que le C02.

 

Non, le « trou dans la couche d’ozone » fut une fumisterie montée de toute pièce par de gros gaziers cherchant à détrôner les principaux producteurs de CFC.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

les CFC et le protocole de Montréal c'est du pourrisement de fil. Ouste. Ouvrez un fil ceux qui veulent parler de ça. Mince quoi

 

En attendant, la montée du niveau des mers, point clé d' "Une Vérité qui Dérange" ne s'accélère pas comme craint

 

http://notrickszone.com/2018/02/02/bewildered-scientists-a-global-warming-crisis-fails-to-appear-sea-level-rise-grinds-to-a-crawl/#sthash.qkdGgNHX.dpbs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais mettre mes marques, un peu partout un touche à tout ! 

l'écologie l'avenir, oui en ne bloquant pas non plus le "monde industriel" arriver à compenser les deux seraient bénéfique. La question que nous devrions nous posés et celle ci : Comment englober économie, industrie, science, et Terre ? son écologie son système ? Qui fout le camp d'ailleurs.

 

Mais nous ne pouvons pas avec l'économie du pays se séparer comme ça parce que des gens le décident de toute la matrice industrielle ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vache... Dude, bosse ta syntaxe, on comprend que dalle.

Et va te présenter ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Neomatix a dit :

La vache... Dude, bosse ta syntaxe, on comprend que dalle.

Et va te présenter ;)

vous allez me comprendre facilement très facilement, vaut mieux des phrases simples sur des sujets que de long discours qui au final ne veule rien dire, ou ont m'aime bien ou ont me déteste malheureusement y a pas de juste milieu, 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, FabriceM a dit :

Oui. Du coup certains n'ont pas pu s'empêcher, et ce puis les années 70, en fait, d'étudier l'impact potentiel de la "pollution thermique" sur le climat. 

http://www.progressingeography.com/EN/10.11820/dlkxjz.2014.08.003

Citation

On the regional scale, impacts on regional climate, human health and urban ecology are posed by anthropogenic heat through adding heat and water vapor in thermodynamic energy and water vapor equations. It has been reported that the annual mean warming across western Europe is 0.1 K to 0.5 K due to AHF. On the global scale, the effect of anthropogenic heat release on global temperature is not significant at present. However, with the increasing of energy demand, there will be more anthropogenic heat discharged and accordingly more effect on global climate system. For example, the global average temperature is projected to increase by 0.4 K to 0.9 K from 2004 to 2100 if the elevated rate of energy consumption in 2004 is maintained. AHF may also affect regional precipitation and disrupt global atmospheric circulation patterns. With soaring increscent of global energy demand and population especially in developing countries, there will be a large quantity of anthropogenic heat released into the atmosphere, which will become one of the anthropogenic forcing for regional and global climate change. It is therefore important to estimate a high precise dataset of anthropogenic heat for simulating its climatic effects.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les sciences climatiques sont elles une religion ? 

 

Cette dame est Associate Research Scientist at Columbia univ et NASA GISS (avec Michael Mann donc).

On en est là ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

entendu ce matin sur itélé (oui je sais c'est mal) que la pollution au CO2 reprend parce que les gens achètent moins de diesel et plus d'essence..la morale de l'histoire selon eux : "les constructeurs ont du travail à faire" (et implicitement les gens qui roulent à l'essence sont de vilains pollueurs)..

Share this post


Link to post
Share on other sites

MrMondialisation a fond dans le pathos

https://mrmondialisation.org/fuite-de-documents-au-giec-le-scenario-catastrophe-se-confirme/

 

Le scénario catastrophe se confirme...quelqu'un saurait retrouver le graphe avec les graphes des scénarios de température du GIEC, avec la belle courbe réelle, en dessous de toutes les autres ? Entre H16 et Wattsupwiththat j'arrive pas à mettre la main dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup d'attention à prévoir cette année autours de la banquise. 

 

https://www.francetvinfo.fr/meteo/pic-de-froid/un-pic-de-chaleur-touche-l-arctique-avant-une-vague-de-froid-en-europe-inquietant-on-vous-explique-le-phenomene_2625646.html

https://www.washingtonpost.com/news/capital-weather-gang/wp/2018/02/21/arctic-temperatures-soar-45-degrees-above-normal-flooded-by-extremely-mild-air-on-all-sides/?utm_term=.8d1d953c1f8b

 

Le pic de glace de cette année sera vraisemblablement un record (à la baisse). Des records de températures (à la hausse) à prévoir aussi. Conséquence, si j'ai bien compris, de la scission du vortex polaire, et de la remontée d'air océanique qui vient réchauffer la banquise. 

 

Citation

An analysis from Climate Central said these extreme winter warming events in the Arctic, once rare, could become commonplace if the planet continues warming. A study in the journal Nature published in 2016 found the decline of sea ice in the Arctic “is making it easier for weather systems to transport this heat polewards.”

Arctic sea ice was at its lowest extent on record this past January, according to the National Oceanic and Atmospheric Administration.

“I have sailed boats through [the Arctic Sea] but never this time of year,” tweeted David Thoreson, an Arctic photographer. “It’s amazing to watch this unfold.”

The record-setting temperatures and lack of ice is exactly what scientists have projected over the Arctic for years and it’s fundamentally changing the landscape.

“Arctic shows no sign of returning to reliably frozen region of recent past decades,” NOAA concluded in its Arctic Report Card, published in December.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2/23/2018 at 4:07 PM, GilliB said:

cmip5-90-models-global-tsfc-vs-obs1.jpg?

https://wattsupwiththat.com/2013/10/14/90-climate-model-projectons-versus-reality/

 

Sinon depuis 1880 la température a déjà augmenté de 1.2-1.5°, donc moins de 1.5° dans 80 ans ce sera dur.

j'en étais resté à dans les 0,8C. 1,2 - 1,5 c'est avec les données homognénéïsées, l'effet d'ilôt de chaleur et les variations de la populations des stations météo non ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était beau l'interview que je viens de voir sur BFM d'un homme présenté comme 'spécialiste du réchauffement climatique' qui n'est pas chercheur dudit domaine. Celui-ci a vertement expliqué que la plage de Biarritz enneigée puis le lendemain sans neige est une conséquence très visible du changement climatique anthropique. Les climatologues et météorologues doivent bouillir.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Nick de Cusa a dit :

oui, comme je le disais, il y a un certain nombre de problèmes avec cette série de Gavin Schmidt et consorts

Je ne suis pas spécialiste, mais nier le réchauffement des températures me parait suicidaire. Personnellement, comme tout le monde d'un peu ancien, je me souviens des années 60 avec les grands froids, les fleuves gelés régulièrement. Apres qu'il existe un biais de confirmation chez les spécialistes, que les mesures soit entachées d'incertitude, que des îlots de chaleur existent ect..  mais pour le péquin moyen, il fait plus chaud.

C'est vrai que le site de 'la pensée unique" manque depuis qu'il est arrêté.

C'est comme l'épidémie de SIDA, en 1987 les média ont déliré plein pot, parlaient de fin du monde, malheureusement seuls les négationnistes (HIV non responsable) étaient visibles. Je fais le même parallèle qu'avec le RCA, ce n'est pas ACT Up qui a fait qqchose, ni les médecins activistes,  ni des bobos avec leur capote, mais les laboratoires qui ont trouvés des médoc.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, GilliB a dit :

Je ne suis pas spécialiste, mais nier le réchauffement des températures me parait suicidaire. Personnellement, comme tout le monde d'un peu ancien, je me souviens des années 60 avec les grands froids, les fleuves gelés régulièrement. Apres qu'il existe un biais de confirmation chez les spécialistes, que les mesures soit entachées d'incertitude, que des îlots de chaleur existent ect..  mais pour le péquin moyen, il fait plus chaud.

C'est vrai que le site de 'la pensée unique" manque depuis qu'il est arrêté.

C'est comme l'épidémie de SIDA, en 1987 les média ont déliré plein pot, parlaient de fin du monde, malheureusement seuls les négationnistes (HIV non responsable) étaient visibles. Je fais le même parallèle qu'avec le RCA, ce n'est pas ACT Up qui a fait qqchose, ni les médecins activistes,  ni des bobos avec leur capote, mais les laboratoires qui ont trouvés des médoc.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je sais, il faisait très chaud en 1930 au USA, l'été 1944 en France est la seconde canicule après 2003, etc.. mais depuis 1960 la temp augmente.

Qu'importe les batailles de graphisme, c'est la bataille de la politique qui doit être mis mené, et là on a un boulevard. Quand je discute avec les gens nier le rca provoque un braquage, mais parler de la politique énergétique est mieux reçu.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, GilliB a dit :

Oui, je sais, il faisait très chaud en 1930 au USA, l'été 1944 en France est la seconde canicule après 2003, etc.. mais depuis 1960 la temp augmente.

Qu'importe les batailles de graphisme, c'est la bataille de la politique qui doit être mis mené, et là on a un boulevard. Quand je discute avec les gens nier le rca provoque un braquage, mais parler de la politique énergétique est mieux reçu.

Ce que je veux exprimer c'est qu'il faut prendre avec recul ce qu'on te présente sur ce sujet. Çà ne veut pas dire "nier", hein. Çà veut dire réfléchir.

Dans ce que tu dis, tu fais un lien direct entre les événements météos du 20 ème siècle et l'influence de l'homme sur ceux récents. La question est justement celle-ci, est-ce que les conditions plus froides des années 1970 devenues plus chaudes sont dues à l'homme et est-ce que celles-ci sont un risque pour l'homme.

Tu confonds réchauffement du à l'influence de l'homme sur le climat et le réchauffement naturel. Les chercheurs cherchent. Et sur le premier, la théorie du RCA et du GIEC est de dire que les émissions de CO2 ont une influence directe et majeure sur les variations de températures. C'est une théorie scientifique, qui peut donc être débattue et réfutée sans se faire traiter de 'négateur'. Moi je regarde un peu partout ce qui se passe et j'essaye de garder la tête froide.

http://notrickszone.com/2017/10/16/recent-co2-climate-sensitivity-estimates-continue-trending-towards-zero/

 

Thread à lire (par un PhD en climato)

 

Tu as raison, parler de la politique énergétique a plus d'impact car ça touche plus directement les gens dans leur quotidien que les théories scientifiques. Cependant, aller expliquer les distorsions des marchés énergétiques n'est pas chose simple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 hours ago, GilliB said:

Je ne suis pas spécialiste, mais nier le réchauffement des températures me parait suicidaire. Personnellement, comme tout le monde d'un peu ancien, je me souviens des années 60 avec les grands froids, les fleuves gelés régulièrement. Apres qu'il existe un biais de confirmation chez les spécialistes, que les mesures soit entachées d'incertitude, que des îlots de chaleur existent ect..  mais pour le péquin moyen, il fait plus chaud.

C'est vrai que le site de 'la pensée unique" manque depuis qu'il est arrêté.

C'est comme l'épidémie de SIDA, en 1987 les média ont déliré plein pot, parlaient de fin du monde, malheureusement seuls les négationnistes (HIV non responsable) étaient visibles. Je fais le même parallèle qu'avec le RCA, ce n'est pas ACT Up qui a fait qqchose, ni les médecins activistes,  ni des bobos avec leur capote, mais les laboratoires qui ont trouvés des médoc.

quand tu dis nier, tu peux copier / coller le passage ou quelqu'un a fait ça ? Si tu ne peux pas, alors, tu réponds à quoi, au juste ?

 

En ce qui concerne les séries de données, voici une vérité incontournable et sérieuse:

 

https://twitter.com/SteveSGoddard/status/970405520682176512

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Nick de Cusa a dit :

quand tu dis nier, tu peux copier / coller le passage ou quelqu'un a fait ça ? Si tu ne peux pas, alors, tu réponds à quoi, au juste ?

 

En ce qui concerne les séries de données, voici une vérité incontournable et sérieuse:

 

https://twitter.com/SteveSGoddard/status/970405520682176512

Il fait plus chaud qu"en 1960. Tout le monde peut le constater. Apres c'est une question de spécialiste qui n'est pas de mon niveau. 

Est-ce dû au CO2 ? je ne sais pas. 

La politique actuelle est-elle bonne ? Non elle est idiote. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, GilliB a dit :

Il fait plus chaud qu"en 1960. Tout le monde peut le constater.

Justement non, tout le monde ne peut pas le constater. Ou sinon explique comment un type né après cette date et n'ayant vécu que dans une région du monde pourrait le constater.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Rincevent a dit :

Justement non, tout le monde ne peut pas le constater. Ou sinon explique comment un type né après cette date et n'ayant vécu que dans une région du monde pourrait le constater.

Personnellement, j'ai connu la Loire gelée de nbreuses fois jusqu"en 97. Apres un mec de 92 ne verra pas bcp de différence, mais ce ne sont pas les mecs de 92 qui sont au pouvoir.

Je suis d'accord c'est du ressenti, mais quand tu discutes avec qqu'un on est dans le ressenti.

Tu auras bcp de mal à convaincre qqu'un contre son expérience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...