Jump to content

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Mathieu_D a dit :

Mmh pour moi c'est étonnant ce point précisément.

La forêts s'étend dans pays riches principalement parce qu'on a moins besoin de terres agricoles.

Que ça verdisse dans les pays en développement où les terres agricoles ou d'habitation augmentent est étonnant.

 

Il y a des articles dans la description sous la vidéo et notamment :

globalgreening_tamo_2017.png

countrieschart_tamo_2017.png

 

Ce que tu dis pour les pays riches est effectivement vrai pour l'Europe : exode rural + augmentation des rendements, etc.

Pour les pays en développement, comme l'Inde, il y a d'autres phénomènes en jeu et notamment les modifications des pratiques culturales (irrigation, assolement, etc.).

Et de manière générale, il faut ajouter d'autres facteurs : réchauffement (recul des zones enneigées, etc.) + augmentation du CO2, etc.

 

Il y a 11 heures, Vilfredo Pareto a dit :

1. Observe-t-on vraiment un verdissement au nord du globe (même au pôle nord apparemment puisque Le Monde nous montre des images d'ours polaires, apparemment menacés par le verdissement de la planète) comme en Inde et en Chine ou c'est juste une prédiction-super-fiable comme d'habitude ?

 

 

2. Question générale sans doute stupide : s'il y a de plus en plus de plantes parce qu'il y a de plus en plus de CO2, sachant que les plantes bouffent le CO2 pour en faire du carbone organique, cela ne va-t-il pas rétroactivement diminuer la concentration de CO2 dans les zones sujettes au verdissement ?

 

1. Tu peux regarder les sources sous la vidéo. L'un des articles concerne surtout la Chine et l'Inde (http://sites.bu.edu/cliveg/files/2019/02/Chen-NSUST-2019.pdf ) mais il y a des choses intéressantes dans la bibliographie.

 

2. La végétation stocke du carbone et son évolution peut modifier de manière notable le CO2 atmos. (on a déjà parlé ici des puits de carbone, etc.). Par contre, le bilan carbone n'est pas le même pour un champ ou une forêt (+ d'autres facteurs rien que pour les forêts : l'âge, la latitude, etc.). Puis il faut rajouter les sols dans l'équation. Je ne suis pas sûr que les rizières s'en sortent très bien au final.

Et plus généralement concernant le climat, on doit aussi prendre en compte l'impact des modifications de l'occupation des sols sur l'albédo, le cycle de l'eau, etc.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Frenhofer a dit :

Aux USA c'est pareil, avec 2 exemples, ici un météorologue se demandant pourquoi tous les journaux lient l'ouragan qui n'est pas encore arrivé au changement climatique et pourquoi (thread):

 

Les trois propositions sont irréfutables, c'est tout ce qui compte pour les journalistes.

 

giphy (1).gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Philiber Té said:

 

2. La végétation stocke du carbone et son évolution peut modifier de manière notable le CO2 atmos. (on a déjà parlé ici des puits de carbone, etc.). Par contre, le bilan carbone n'est pas le même pour un champ ou une forêt (+ d'autres facteurs rien que pour les forêts : l'âge, la latitude, etc.). Puis il faut rajouter les sols dans l'équation. Je ne suis pas sûr que les rizières s'en sortent très bien au final.

 

 

Les rizières ne posent pas de problème particulier en matière de CO2, en revanche ce sont de fortes émettrices de CH4 et de N2O qui sont des gaz à effet de serre plus puissants que le CO2. Le méthane se dégrade rapidement mais la durée de vie du protoxyde d'azote dans l'atmosphère est supérieure à celle du CO2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a deux semaines pour quelques jours de canicule on nous a bassiné sur le réchauffement climatique dans tous les médias 24h/24.

 

Aujourd'hui, 15 juillet, neige en Savoie : silence radio...

 

photo-twitter-1563199826.jpg

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme l'a si bien dit @h16 quand il fait chaud c'est pas la météo, quand il fait froid ce n'est pas le climat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chez moi aussi, neige dans les cols du 04/05 , mais à part sur les chaînes météo où c'est un peu dur à gommer (mais ça viendra sans doute),

c'est invisible ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine que Contrepoints a (re?)publié cet article pour rebondir sur l'actualité concernant le verdissement de la planète : La Terre devient plus verte : pourquoi il faut se réjouir

Citation

Un article scientifique de 2016, publié par 32 auteurs de 24 institutions de 8 pays, ont analysé les données satellitaires et conclu qu’il y avait une augmentation d’environ 14 % de la végétation sur 30 ans. L’étude a attribué 70 % de cette augmentation au dioxyde de carbone supplémentaire dans l’atmosphère. L’auteur principal de l’étude, Zaichun Zhu, de l’Université de Pékin, affirme que cela équivaut à un nouveau continent de végétation deux fois plus grand que le territoire des États-Unis.

 

AMHA, c'est un peu dommage car l'actualité se fait sur des publications plus récentes, comme celle citée par le Monde : China and India lead in greening of the world through land-use management

Et qui revient notamment sur ce qui a été fait depuis cette publication de 2016 citée par Matt Ridley :

 

Citation

Data from satellites, available since the early 1980s, indicate increasing greenness over the Earth’s lands, from Svalbard to Australia and from Alaska to Chukotka. The previously inferred dominant role of a CO2 fertilization effect, and of indirect drivers in general, in the greening of the Earth raises the question of the role of human land use in shaping the vegetation greenness patterns on global lands. It may be more important than currently thought, for the following reasons. First, the models used in previous attribution analyses had rudimentary representations of evolving complex patterns of land-use practices (described below and else-where), thus downplaying the direct role of humans in greening. Second, the effects of higher CO2 concentrations on plant growth, outside of experimental situations, are poorly understood and—as a consequence—the models differ widely in their prognostications. Third, deleterious effects of the loss of sensor calibration  [...]

 

En citant des travaux plus récents auxquels a participé, entre autres, Zaichun Zhu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
13 hours ago, Largo Winch said:

Il y a deux semaines pour quelques jours de canicule on nous a bassiné sur le réchauffement climatique dans tous les médias 24h/24.

 

Aujourd'hui, 15 juillet, neige en Savoie : silence radio...

 

photo-twitter-1563199826.jpg

 

Sans doute parce que les températures minimales de juillet variant habituellement autour de 1°C et pouvant descendre jusqu'à -6°C au Col de l'Iseran, cela n'a probablement rien d'exceptionnel. En revanche la canicule de fin juin a vu de nombreux records absolus de chaleur dépassés dans plusieurs régions, et parfois largement.
https://www.meteoblue.com/fr/meteo/historyclimate/climatemodelled/col-de-l’iseran_france_3012717

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

1 hour ago, poc said:

 

Sans doute parce que les températures minimales de juillet variant habituellement autour de 1°C et pouvant descendre jusqu'à -6°C au Col de l'Iseran, cela n'a probablement rien d'exceptionnel. En revanche la canicule de fin juin a vu de nombreux records absolus de chaleur dépassés dans plusieurs régions, et parfois largement.
https://www.meteoblue.com/fr/meteo/historyclimate/climatemodelled/col-de-l’iseran_france_3012717

 

Illustration parfaite de ce que rappelait NicolasB plus haut :

14 hours ago, NicolasB said:

Comme l'a si bien dit @h16 quand il fait chaud c'est pas la météo, quand il fait froid ce n'est pas le climat

 

Et les températures de la journée varient plutôt habituellement autour d'une moyenne (13°C) et non autour d'une minimale (1°C)... (et -6°C c'est une température de nuit froide, HS ici).

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Largo Winch said:

 

 

Illustration parfaite de ce que disait NicolasB plus haut :

 

Et les températures de la journée varient plutôt habituellement autour d'une moyenne (13°C) et non autour d'une minimale (1°C)... (et -6°C c'est une température de nuit froide, HS ici).

 

En l'occurrence il ne fait ni particulièrement chaud ni particulièrement froid.

 

Il est possible que vous ayez eu une lecture erronée du graphique proposé sur le lien précédent. Je le reproduis plus bas avec la phrase d'explication qui l'accompagne. 13°c est la normale des maximales (après-midi), 1°C est la normale des minimales (aube) en juillet. La moyenne d'une journée normale n'est donc pas de 13°C mais de 7°C, à mi-chemin entre la minimale et la maximale.

Un jour de juillet moyen, les températures varient donc typiquement entre 1°C la nuit et 13°C l'après-midi. 

Il ne me semble guère étonnant que les média ne mentionnent pas un froid particulier étant donné que les schémas suivants indiquent que nous sommes apparemment très proches de ces normales de saison. Toutefois je n'ai pas trouvé les mesures de ce lundi matin où il a neigé.

 

Météo actuelle :

image.png.5c37277cd62e283a6a3faa83eb9f4b7f.png

 

Moyennes climatologiques :
image.png.ba42d1e73e59b9887263611c6a49ae3d.png
Légende "La "maximale moyenne quotidienne" (ligne rouge continue) montre la température maximale moyenne d'un jour pour chaque mois pour Col de l’Iseran. De même, «minimale moyenne quotidienne" (ligne bleu continue) montre la moyenne de la température minimale. Les jours chauds et les nuits froides (lignes bleues et rouges en pointillé) montrent la moyenne de la plus chaude journée et la plus froide nuit de chaque mois des 30 dernières années. " (s'intéresser aux données de juillet)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au temps pour moi, j'ai mal lu effectivement : j'ai pris la maximale pour la moyenne.

Mais bon, il reste que ton propos précédent était volontairement exagéré : les températures ne varient pas autour de 1°C.

 

Mais au final ça ne change strictement rien à ce que je voulais dire : c'est ridicule de prendre un événement météo localisé particulier pour tenir un discours alarmiste sur le changement climatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'immonde https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/07/05/les-arbres-une-arme-contre-le-rechauffement-climatique_5485791_3244.html

Toujours l'immonde https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/06/21/pourquoi-le-verdissement-de-la-terre-n-est-pas-qu-une-bonne-nouvelle_5479913_4355770.html

 

TLDR : il faut planter des arbres pour arrêter le réchauffement. Il y a de plus en plus d'arbres. C'est une mauvaise nouvelle.

 

Ps : j'ai mis un tout petit peu de mauvaise foi dans ce post. Mais vraiment peu. 

 

  • Yea 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les écolos étaient cohérents, 

- ils ne diraient pas que dans 50 ans c’est foutu, ce qui pousse à ne rien faire (car trop tard)

- ils encenseraient le nucléaire,

- ils abhorreraient les voitures électriques et les éoliennes...

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut vraiment arrêter d'appeler ça des ecolo.

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des escrolos?

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déjà essayé d'en parler avec des écolo-bobo parisiens modèle standard, sur le bilan des panneaux solaire ou le nucléaire par exemple, des choses très simples. C'est complètement inaudible sauf pour la très petite minorité qui a à la fois une formation scientifique et de l'esprit critique. La réponse typique est "non mais de quoi tu parles le solaire c'est forcément moins polluant, c'est du renouvelables, arrête de raconter n'importe quoi".

Je crois que le summum c'est quelqu'un qui, après avoir admis que le triage des poubelles ça ne sert à rien parce que tout est remélangé, m'a dit que c'était quand même très bien parce que ça fait évoluer les mentalités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment  ça s'est remélangé ? T'es certain ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/07/2019 à 19:53, Largo Winch a dit :

Il y a deux semaines pour quelques jours de canicule on nous a bassiné sur le réchauffement climatique dans tous les médias 24h/24.

 

Aujourd'hui, 15 juillet, neige en Savoie : silence radio...

 

photo-twitter-1563199826.jpg

 

Sauf que :

 

Le Monde - Avec 21 °C, un record de chaleur enregistré près du pôle Nord
 
« Le changement climatique a une influence » sur cette chaleur, selon un météorologue du ministère canadien de l’environnement.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/07/16/avec-21-c-un-record-de-chaleur-enregistre-pres-du-pole-nord_5490121_3244.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Tramp a dit :

 

Sauf que :

 

Le Monde - Avec 21 °C, un record de chaleur enregistré près du pôle Nord
 
« Le changement climatique a une influence » sur cette chaleur, selon un météorologue du ministère canadien de l’environnement.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/07/16/avec-21-c-un-record-de-chaleur-enregistre-pres-du-pole-nord_5490121_3244.html

 

Citation

« Le changement climatique a une influence très indirectement ou directement, bien sûr », sur ce record, d’autant que l’Arctique se réchauffe trois fois plus vite qu’ailleurs sur la planète, a fait valoir le météorologue, y voyant une démonstration de plus de l’urgence à réduire drastiquement les émissions de carbone.

 

L'article laisse quand même supposer que ça n'a peut-être presque rien à voir mais qui s'en fout ?

Evoquer l'épaississement de la calotte glaciaire (du fait de l'accumulation de la neige depuis très longtemps apparemment) et les données satellites qui, dans une vidéo de John Christy postée par Nick de Cusa, semblaient indiquer un record de superficie de la glace (snow extent, si vous avez une meilleure trad...), NON catégorique.

Mais cherry-picker les propos d'un seul scientifique au sujet d'un événement isolé soigneusement choisi, OUI !

 

John Christy montrait ça aussi :

67178789_696644150782136_271211986141629

https://www.youtube.com/watch?v=I8hdE3eZ6vs

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, Vilfredo Pareto said:

 

L'article laisse quand même supposer que ça n'a peut-être presque rien à voir mais qui s'en fout ?

Evoquer l'épaississement de la calotte glaciaire (du fait de l'accumulation de la neige depuis très longtemps apparemment) et les données satellites qui, dans une vidéo de John Christy postée par Nick de Cusa, semblaient indiquer un record de superficie de la glace (snow extent, si vous avez une meilleure trad...), NON catégorique.

Mais cherry-picker les propos d'un seul scientifique au sujet d'un événement isolé soigneusement choisi, OUI !

 

John Christy montrait ça aussi :

67178789_696644150782136_271211986141629

https://www.youtube.com/watch?v=I8hdE3eZ6vs

 

 

Record par rapport à quoi ? Ça si le record est depuis le début des mesures, alors on parle d'une dérivée positive. Donc d'une augmentation de la température.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, cedric.org a dit :

Record par rapport à quoi ? Ça si le record est depuis le début des mesures, alors on parle d'une dérivée positive. Donc d'une augmentation de la température.

Il faut aller lire le rapport, je ne sais pas à partir de quand on considère qu'on a affaire à des record high temperatures.

Je crois qu'il s'en explique ici : https://journals.ametsoc.org/doi/pdf/10.1175/1520-0477(2002)083<0723%3AWWTHS>2.3.CO%3B2

("Data and method", p. 2 du pdf)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Majoritairement c'est du cherry-picking. Un record min/max n'a aucune valeur plus qu'un autre. On est dans le biais de confirmation.

 

Sur l'arctique, quelques éléments à jour :

Températures au +80N :

http://ocean.dmi.dk/arctic/meant80n.uk.php

 

meanT_2019.png

 

Epaisseur et volume en arctique :

http://ocean.dmi.dk/arctic/icethickness/thk.uk.php

 

Extension de l'arctique :

http://ocean.dmi.dk/arctic/icecover.uk.php

osisaf_nh_iceextent_daily_5years_en.png

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Bisounours a dit :

Comment  ça s'est remélangé ? T'es certain ?

 

Dans certaines communes, oui. Le "tri sélectif"* chez l'habitant permet à la commune de toucher des subventions. Cependant les communes n'ont pas toujours les moyens de collecter (ou payer pour la collecte) le résultat de ce tri.

En effet, ce tri implique de faire passer autant de camions qu'il existe de poubelles différentes (ou de faire passer un camion spécial, multicompartimenté).

Par conséquent, tout est effectivement mélangé et -dans le meilleur des cas- re-trié dans une unité de tri spécialisée.

 

 

* Quelle expression ridicule!

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu quelque part qu'au niveau CO2, trier soigneusement son plastique (vs. brûler) pendant 60 ans était équivalent à un vol Europe-US. 🤔

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Antoninov a dit :

J'ai lu quelque part qu'au niveau CO2, trier soigneusement son plastique (vs. brûler) pendant 60 ans était équivalent à un vol Europe-US. 🤔

Très bien, je ne suis pas allé aux US l'an dernier. Laissez-moi brûler mes déchets ! :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...