Jump to content

Recommended Posts

@Nick de Cusa tu as partagé plusieurs fois ce compte tweeter qui a l'air assez confidentiel, pas de retweet, peu de likes... Qui c'est ?

 

Quant à la vidéo youtube, ich spreche kein deutsch 😕

Share this post


Link to post
Share on other sites

quel compte twitter ?

 

Quant à l'allemand, tant pis pour toi 

Share this post


Link to post
Share on other sites

si tu parles du compte de la Japonaise, c'est un compte sérieux ; je relaye des choses sérieuses. Si elle a peu d'abonnés, tant pis pour tous les gens qui ne s'y sont pas abonnés 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y en a un qui va perdre son boulot pour ne pas avoir été suffisamment alarmiste ! https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/07/21/face-au-changement-climatique-des-atolls-coralliens-s-adaptent-a-la-montee-des-eaux_5491837_3244.html

 

Quoi que je paris que la fin de l'article (je n'y ai pas accès) se termine par un "oui mais quand même, c'est une catastrophe"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vite, il faut contrer CETA parce qu'il ne parle pas de réchauffement climatique.

 

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1238277099687158&id=642036589311215

 

Ruffin, ce cuistre vendeur de peur. Il ne s'en cache même plus.

 

Édit : ce Christian Rioux dans les commentaires à l'air bien documenté, c'est d'ailleurs le seul qui sort des données scientifiques alors que tous les autres sont en mode "cetroporribl"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem pour Barrau et Villani que je respectais énormément il n'y a pas si longtemps. Je ne comprends pas ce qui se passe. Tout le monde se transforme en rhinocéros.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, le Canada, ce pays où tout le monde meurt par perturbation endocrinienne. Ceci dit, ça ne vaut pas celle de Ruffin qui nous raconte qu'il faut refuser le CETA à cause du réchauffement climatique (rapport ? Absolument 0).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Mégille a dit :

Tout le monde se transforme en rhinocéros. 

Ça fait donc au moins une espèce qui n'est pas en voie d'extinction.... Ce qui n'est pas nécessairement une bonne nouvelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, cedric.org said:

Ceci dit, ça ne vaut pas celle de Ruffin qui nous raconte qu'il faut refuser le CETA à cause du réchauffement climatique (rapport ? Absolument 0).

 

C'est pourtant pas compliqué !

CETA = plus de commerce = plus d'activités productives =plus de consommation d'énergie = plus d'émissions de CO2 = plus de réchauffement climatique ➡️ PAS BIEN : LA FIN DU MONDE EST PROCHE !

Décroissance et fin du capitalisme = fin des activités productives = fin de la consommation d'énergie = beaucoup moins d'émission de CO2 = régulation du réchauffement climatique ➡️ BIEN, LES PETITS OISEAUX CHANTENT DE NOUVEAU ET LES OURS BLANCS DANSENT SUR LA BANQUISE

CQFD

  • Yea 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai jamais compris le délire sur le rapport entre écologie et catipalmiste libéral quand on voit la tronche de l'écologie dans les pays communistes.

(ça vaut aussi pour les conditions de travail)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Mathieu_D a dit :

J'ai jamais compris le délire sur le rapport entre écologie et catipalmiste libéral quand on voit la tronche de l'écologie dans les pays communistes.

(ça vaut aussi pour les conditions de travail)

Pour moi le lien qu'ils font ne va pas plus loin que : le capitalisme détruit la planète, regardez la destruction en cours vers l'apocalypse d'ici 15 ans, 50 ans. Supprimons le capitalisme pour résoudre le problème. S'il n'y a plus de capitalisme il n'y a plus de destruction de la planète, tout va bien. 

Le sujet du traitement de l'environnement dans les sociétés communistes n'existe pas chez eux, je n'ai que rarement vu passer un article sur ce sujet. 

Si on en parle pas c'est que ça n'existe pas. 

Je vais regarder ce que Pablo servigne raconte là dessus. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, cedric.org a dit :

Ah, le Canada, ce pays où tout le monde meurt par perturbation endocrinienne. Ceci dit, ça ne vaut pas celle de Ruffin qui nous raconte qu'il faut refuser le CETA à cause du réchauffement climatique (rapport ? Absolument 0).

Ce que je lis/entends le plus souvent en plus de ce qu'indique Largo Winch : l’Amérique du Sud c'est loin, transporter de la viande (par exemple) de là bas vers la France alors qu'il faut consommer local est une catastrophe écologique.

Nous assistons à la victoire absolue de l'écologisme décroissant, luddite et anti-science en France.

Les "intellectuels", ayant perdus leurs illusions sur le monde d'abondance offert par l'idée communiste, changent de logiciel et promettent un monde tout juste vivable si on se suicide, à la place. Je ne sais pas si on a gagné au change.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Mathieu_D a dit :

J'ai jamais compris le délire sur le rapport entre écologie et catipalmiste libéral quand on voit la tronche de l'écologie dans les pays communistes.

(ça vaut aussi pour les conditions de travail)

On a toujours besoin d'un bouc émissaire et blâmer le capitalisme est inscrit depuis longtemps dans le logiciel intellectuel de la gauche. La triste vérité, c'est que l'Homme dès la préhistoire a massacré les grands prédateurs partout où il s'est répandu, déboisé massivement pour se chauffer et se nourrir. Ce sont précisément ces énergies fossiles, qui produisent du CO2, qui ont permis d'améliorer les rendements agricoles et qui expliquent que la France possède plus de forêts aujourd'hui par rapport au Moyen-Âge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Azref a dit :

Je ne sais pas si on a gagné au change.

 

On a largement perdu au change à mon avis (y compris au niveau intellectuel). Les communistes voyaient les capitalistes comme des exploiteurs et des tyrans mais n'avaient pas ce coté apocalyptique religieux qu'ont les nouveaux écolos.

Et c'est précisément ça qui m’inquiète le plus: quand on voit les résultats du communisme qui promettait une utopie radieuse qu'est-ce que vont être les résultats de l'écologisme qui est totalement pessimiste et catastrophique.

  • Yea 3
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Zagor a dit :

qu'est-ce que vont être les résultats de l'écologisme qui est totalement pessimiste et catastrophique.

Tu peux visiter r/collapse sur Reddit si tu veux avoir un avant goût. Entre ceux, complètement dépressifs, qui considèrent le suicide, ceux qui se servent de l'écologie pour redonner un second souffle au marxisme en proposant un partage général des richesses et ceux qui te parlent carrément de campagnes de stérilisation et de réduction de la population forcée, tu as un bel avant goût de l'écologie du futur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Pegase a dit :

On a toujours besoin d'un bouc émissaire et blâmer le capitalisme est inscrit depuis longtemps dans le logiciel intellectuel de la gauche. La triste vérité, c'est que l'Homme dès la préhistoire a massacré les grands prédateurs partout où il s'est répandu, déboisé massivement pour se chauffer et se nourrir. Ce sont précisément ces énergies fossiles, qui produisent du CO2, qui ont permis d'améliorer les rendements agricoles et qui expliquent que la France possède plus de forêts aujourd'hui par rapport au Moyen-Âge.

 

Non.

si la France se couvre de forêts c’est pour deux raison essentielles:

1- Nous n’avons plus besoin de bois pour nous chauffer, pour faire cuire nos aliments, pour construire bâtiments et navires.

2- L'essentiel des forêts françaises (74%) est privé et par conséquent géré au long terme.

 

Cela n’a strictement rien à voir avec le CO2.

 

EDIT: j'avais oublié l'essentiel "est privé" :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aurait-on pu nous développer sans les ressources fossiles et la mécanisation permise par leur utilisation ? Est-ce qu'on aurait pu améliorer les rendements agricoles sans, précisément, cette mécanisation ? Je ne suis pas sûr qu'on aurait pu construire nos bateaux sans coke issu du charbon.

Notre monde moderne s'est basé sur l'utilisation des ressources fossiles, d'où le fait que toute "transition écologique" me semble bien difficile à mettre en oeuvre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Rocou said:

 

Non.

si la France se couvre de forêts c’est pour deux raison essentielles:

1- Nous n’avons plus besoin de bois pour nous chauffer, pour faire cuire nos aliments, pour construire bâtiments et navires.

2- L'essentiel des forêts françaises (74%) et par conséquent gérées au long terme.

 

Cela n’a strictement rien à voir avec le CO2.

Et moins besoin de surface agricole.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Pegase a dit :

Aurait-on pu nous développer sans les ressources fossiles et la mécanisation permise par leur utilisation ? Est-ce qu'on aurait pu améliorer les rendements agricoles sans, précisément, cette mécanisation ? Je ne suis pas sûr qu'on aurait pu construire nos bateaux sans coke issu du charbon.

Notre monde moderne s'est basé sur l'utilisation des ressources fossiles, d'où le fait que toute "transition écologique" me semble bien difficile à mettre en oeuvre.

 

Mais quel est le rapport avec le bois? Si tu veux parler du charbon de bois, il était très peu utilisé pendant la phase d'industrialisation au XIXe. C'est la houille qui était (et est encore à plus de 27% des besoin énergétique mondiaux!) utilisée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Mathieu_D a dit :

J'ai jamais compris le délire sur le rapport entre écologie et catipalmiste libéral quand on voit la tronche de l'écologie dans les pays communistes.

(ça vaut aussi pour les conditions de travail)

Il me semble que "l'écosocialisme" est critique vis-à-vis du productivisme soviétique (tout comme le "socialisme démocratique" actuel est -pour l'instant, et de moins en moins grâce aux écolos- critique de l'absence de respect des libertés politiques en urss). Mais c'est vu comme un simple bug. Staline était un productiviste avec des plans productivistes, mais un écolos pourrait tout aussi bien planifier des trucs écolos. Au contraire, c'est vu comme un feature du capitalisme, considéré comme intrinsèquement "productiviste", puisque les riches, dans leur avarice (je ne dis pas "sont incités", il y a bien une condamnation morale), créer du besoin chez les pauvres (là par contre, il y a plus de réticence à parler de responsabilité morale individuelle) à coup de publicités. Il voit aussi la difficulté (en plus de la surestimer) du libre marché à gérer les externalités ou certains biens communs, non appropriées mais dont tout le monde profite (océan, atmosphère, etc), comme un défaut intrinsèque de celui-ci.

Ce qu'ils ne voient pas : 1) non seulement cette même difficulté se poserait aussi au socialisme, mais en *1000 puisque en l'absence de propriété privé, tout est externalité. D'où l'importance, par exemple, de leur parler et de leur expliquer la surpêche des baleines par les soviétiques. 2) que l'impact majeur, et il faut le dire parfois négatif, sur notre environnement est simplement un fruit du succès du capitalisme, en terme humanitaire notamment. Et que n'importe quel autre système qui réussirait aussi bien (à supposer qu'un autre le puisse) rencontrerait les mêmes problèmes, et seraient probablement encore moins équipé pour y faire face. Mais ça, ils ne peuvent pas le concevoir puisque la plupart ne se rendent même pas compte du succès du capitalisme. (d'où l'importance de faire connaître ourworldindata.org)

 

Il y a 10 heures, Azref a dit :

Les "intellectuels", ayant perdus leurs illusions sur le monde d'abondance offert par l'idée communiste, changent de logiciel et promettent un monde tout juste vivable si on se suicide, à la place.

Il y a encore un peu d'utopisme chez certains écolos (bon, plus chez ceux de  Usbek et Rica que chez ceux de Mr Mondialisation). Ce genre d'images leurs plaisent assez :

Révélation

58dab2ab68c3a.jpg

citevegetal.jpg

03@Vincent-Callebaut.jpg

 

Il y a 9 heures, Pegase a dit :

Ce sont précisément ces énergies fossiles, qui produisent du CO2, qui ont permis d'améliorer les rendements agricoles et qui expliquent que la France possède plus de forêts aujourd'hui par rapport au Moyen-Âge. 

Pas sûr de comprendre. Le bois est une énergie carbonée, mais pas fossile. Et renouvelable, même. Il me semble que le plus gros de nos énergies fossiles viennent du carbonifère : apparition des plantes vasculaires, et donc des premières forêts, pas encore d'animaux capables de bouffer cette énorme masse végétale, qui s'est du coup retrouver sous le sol. Ca a provoqué un énorme refroidissement à l'époque, ce qui fait du carbonifère la deuxième période la plus froide depuis l'apparition de la vie complexe telle qu'on la connaît. Deuxième après aujourd'hui, évidemment (on est froid grâce à l'efficacité des fleurs, j'imagine ?).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Greta Thunberg, la Fifi Brindacier du XXIe siècle. Bientôt prix Nobel de la peur.

 

b3sy.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Mégille a dit :

Au contraire, c'est vu comme un feature du capitalisme, considéré comme intrinsèquement "productiviste"

 

En même temps, vu le discours d'une bonne partie des apparentés libéraux, il ne faut pas s'étonner de ce point de vue ...
La déification de la croissance et de la productivité par certains fait beaucoup de mal au mouvement, et s'apparente souvent à une fuite en avant car vouloir de la croissance en France c'est intrinsèquement enrichir l'état avant sois même.  ; alors que justement un pays comme la France à PIB constant pourrait être beaucoup plus riche/agréable si l’État était repoussé dans le régalien, la constructibilité et la construction libéralisée (l'immo c'est 1/3 de ses ressources cramées à vie pour 50% de la population: Vertigineux en réalité) et j'en passe. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Salim32 on n'a pas l'un sans l'autre. Dans un pays à la croissance morne, l'État prend une part croissante du gâteau pour satisfaire sa consommation accrue de ressources. Dans un pays libéral, les gens libres entreprennent davantage, sont plus efficaces et moins bridés donc la croissance est plus forte.

 

La croissance et l'augmentation de la productivité ne sont pas déifiées par les libéraux, ni même recherchées. C'est un phénomène spontané du développement humain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Salim32 a dit :

La déification de la croissance et de la productivité par certains fait beaucoup de mal au mouvement, et s'apparente souvent à une fuite en avant car vouloir de la croissance en France c'est intrinsèquement enrichir l'état avant sois même.

 

C'est pour ça que j'explique toujours à mes interlocuteurs que le "culte de la croissance" ne vient pas du capitalisme ou des capitalistes, mais bien de l'Etat qui escompte toujours plus sa part de la plus-value qui sera générée dans le futur par les travailleurs.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Cortalus said:

 

C'est pour ça que j'explique toujours à mes interlocuteurs que le "culte de la croissance" ne vient pas du capitalisme ou des capitalistes, mais bien de l'Etat qui escompte toujours plus sa part de la plus-value qui sera générée dans le futur par les travailleurs.

Et l'état ne peut prélever que ce qu'il perçoit, mesure et recense. Après tout, l'étymologie de la statistique, c'est que c'est la science de l'homme d'état.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://theierecosmique.com/2015/09/24/trad-oui-il-y-a-un-fort-consensus-sur-le-changement-climatique/

 

C'est ouf, le mec pond 10 pages sur "pourquoi le consensus est vrai" alors que le putain de premier graphique qu'on voit en début d'article montre très clairement le contraire.

 

Cette nouvelle religion pourrait faire dire "blanc" à des gens à qui on montre un objet noir, pour peu que ça aille dans leur sens.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...