Jump to content

Recommended Posts

il y a 6 minutes, Rübezahl a dit :

 

Perso je trouve plutôt que ça marche surtout auprès des gobetouts habituels (gauchistes à 90% comme par hasard).

 

 

 

C'est plus complexe que les gauchistes à mon avis.

Je connais des gens bien à droite (sarkozyste) qui sont à fond sur le réchauffement climatique. Et une bonne partie de l’extrême droite est toute contente d'avoir un nouvel argument contre les libéraux et capitalistes...

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Mégille a dit :

C'est aussi l'une des principales caractéristiques du totalitarisme d'après Arendt, il me semble.

  • Le sujet idéal du règne totalitaire n’est ni le nazi convaincu, ni le communiste convaincu, mais l’homme pour qui la distinction entre le vrai et le faux (la réalité de l’expérience), et la distinction entre fait et fiction (les normes de la pensée) n’existent plus. - Hannah Arendt
  • "Le totalitarisme remplace tous les vrais talents par ces illuminés et ces imbéciles dont le manque d'intelligence et de créativité reste la meilleure garantie de leur loyauté". - Arendt

 

... il y a de l'overlap avec notre époque. 🙁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Largo Winch a dit :

Qui se souvient des derniers grands records de froid en France ?

 

Tout le monde semble l’avoir oublié, mais la France a connu des records de froid historiques il y a seulement… deux mois.

Eh oui ce sont des records de froid datant parfois de 50 ans qui ont été battus en France en mai dernier : https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/meteo-des-records-de-froid-dans-plusieurs-regions-pour-un-mois-de-mai-1557161859

 Et ça, tout le monde semble l’avoir oublié. Pourquoi ? Peut-être parce qu'il n’y a eu aucun battage médiatique pour ces records de froid, alors que les poussées de chaleur qu'on connait actuellement donnent lieu à un gros branle-bas réchauffiste dans la presse.

 

Parce que ce sont des épiphénomènes. Ce n'est pas parce que tu as des records de froids épisodiques que la tendance de fond n'est pas à la hausse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Fenster a dit :

 

Parce que ce sont des épiphénomènes. Ce n'est pas parce que tu as des records de froids épisodiques que la tendance de fond n'est pas à la hausse.

 

Les records de température ne nous apprennent rien sur le climat, c'est certain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Fenster said:

 

Parce que ce sont des épiphénomènes. Ce n'est pas parce que tu as des records de froids épisodiques que la tendance de fond n'est pas à la hausse.

 

43 minutes ago, Loi said:

 

Les records de température ne nous apprennent rien sur le climat, c'est certain.

 

C'est le sens de mon propos : ça n'a pas de sens de surinterpréter les jours de chaleur record, et d'y voir les signes du réchauffement climatique.

Les médias et les politiques enrôlent et enferment tout le monde dans des biais de confirmation.

 

Et quand tu essaies de dénoncer autour de toi ces âneries, on te traite de "climatosceptique".

Je ne suis pas climatosceptique (je ne discute même pas la cause anthropique du réchauffement), mais l'exploitation qui est faite de n'importe quelle anecdote censée illustrer ce réchauffement est très inquiétante et conduit à cet alarmisme poussant à une "urgence" d'actions politiques sans queue ni tête.

 

Ce qui se passe actuellement est extrêmement grave, je trouve : les médias et les politiques installent un climat anxiogène et alarmiste très dangereux.

 

 

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

sa réaction me donne l'impression de se situer à peu près, sur le spectre de saisir que ce que les gens disent se produit dans un contexte spécifique, à un point semblable à celui de Greta

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Largo Winch a dit :

Et quand tu essaies de dénoncer autour de toi ces âneries, on te traite de "climatosceptique".

Je ne suis pas climatosceptique (je ne discute même pas la cause anthropique du réchauffement), mais l'exploitation qui est faite de n'importe quelle anecdote censée illustrer ce réchauffement est très inquiétante et conduit à cet alarmisme poussant à une "urgence" d'actions politiques sans queue ni tête.

 

Ce qui se passe actuellement est extrêmement grave, je trouve : les médias et les politiques installent un climat anxiogène et alarmiste très dangereux.

 


Pareil,
Mon angle dans les discutions c'est que: Que ça nous plaise ou non, toutes les énergies fossiles économiquement exploitables le seront en particulier par les pays en voie de développement (qui représente 3/4 des pays soit dit en passant) donc faire les guignols en Europe ne sert à rien absolument à rien, nada que dal (consommer tout le pétrole en 52 ans au lieu de 50, l’intérêt environnemental ? )
Là en général je me rend compte du nombrilisme occidental de mes interlocuteurs: Ils n'ont aucunement conscience que 80% de l'humanité est constituée de pauvres (selon nos standards) qui ont la "rage" de s'enrichir peu importe l’environnement)
La seul planche de salut c'est d'avoir un gouvernement mondial non merci.
Là les dictateurs en herbe et les soumis pathologiques se dévoilent: et les réponses que j’entends font peur vraiment peur (pas mal de gens sont murs pour une sacrée coercition sur le sujet)

Prochain coup que je me retrouve dans une discussion sur le sujet, je vais tenter un bon trollage à base de bombardement et/ou sanctions économiques internationales pour faire plier les pays récalcitrants et surtout faire mourir une partie de leur population.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Salim32 a dit :

Que ça nous plaise ou non, toutes les énergies fossiles économiquement exploitables le seront en particulier par les pays en voie de développement (qui représente 3/4 des pays soit dit en passant) donc faire les guignols en Europe ne sert à rien absolument à rien, nada que dal (consommer tout le pétrole en 52 ans au lieu de 50, l’intérêt environnemental ? )
Là en général je me rend compte du nombrilisme occidental de mes interlocuteurs: Ils n'ont aucunement conscience que 80% de l'humanité est constituée de pauvres (selon nos standards) qui ont la "rage" de s'enrichir peu importe l’environnement)

Petit HS mai ça me fait demander, est ce qu'il y a une définition à peu près potable de "pays en voie de développement" chez nous ?

 

J'ai l'impression que c'est du vocabulaire qui a peu de sens comme ceux qui parlent de PIB à longueur de journée pour parler d'économie. Pour avoir voyagé un petit peu les grandes villes des PVD sont très développées (je dirais par contre que nos compagnes sont plus développées que leurs campagnes en comparaison, c'est peut être là le truc ?). Et ce n'est pas parce que le PIB/hab est 5x inférieur que la qualité de vie est 5x inférieure, bref "80% de l'humanité est constituée de pauvres"... qui ont des smartphones

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, ttoinou a dit :

Petit HS mai ça me fait demander, est ce qu'il y a une définition à peu près potable de "pays en voie de développement" chez nous ?

 

J'ai l'impression que c'est du vocabulaire qui a peu de sens comme ceux qui parlent de PIB à longueur de journée pour parler d'économie. Pour avoir voyagé un petit peu les grandes villes des PVD sont très développées (je dirais par contre que nos compagnes sont plus développées que leurs campagnes en comparaison, c'est peut être là le truc ?). Et ce n'est pas parce que le PIB/hab est 5x inférieur que la qualité de vie est 5x inférieure, bref "80% de l'humanité est constituée de pauvres"... qui ont des smartphones

 

Je dirais que ça se voit plutôt à la campagne et à la périphérie grandes villes. J'ai pas mal bourlingué en Ukraine l'été dernier (vraiment pas mal en passant) et hors des centres, les voitures sont tres vieilles, les apparts, immeubles, maisons, n'ont pas été retapé depuis les années 70 ... beaucoup de gens vivent avec 2-300€ par mois ... ma foi les besoins vitaux sont tout à fait couverts mais on ne fait pas de folies, aucune, beaucoup de systeme D, récup ect. Disons que venant d'un pays comme la France où le PIB est basé à outrance sur le consommation ça fait bizarre.
Je pense que ça représente bien les PVD d'aujourd'hui: les besoins vitaux sont couverts mais  il y a une énorme marge de progression consumériste pour nous rejoindre ... et leurs habitants y aspirent (à tord ou à raison c'est pas la question)  

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de tomber sur une chronique météo de l'année 1947 : http://www.meteo-paris.com/chronique/annee/1947

C'est tout bonnement incroyable :blink:

  • l'année débute avec un hiver très rigoureux et exceptionnellement long : 20 cm de neige à Paris, des températures qui descendent jusqu'à -20°C, des tempêtes de neige, le port de Nantes pris par les glaces dégagé par un brise-glace, etc.
  • fin du printemps : en avril, canicule dans le sud-ouest avec des températures supérieures à 30°C ; en mai, de fortes chaleurs à Paris (33°C) ou à Reims (34°C)
  • été caniculaire et exceptionnellement long : des chaleurs torrides de juin jusqu'à septembre (le 20 septembre il fait encore plus de 30°C à Paris), avec des records de chaleur partout dans le pays fin juillet (> à 40°C)
  • fin octobre : grand froid précoce, de fortes gelées un peu partout en France
  • fin novembre : d'abondantes chutes de neige ; et fin décembre : des crues d'eaux dans différentes villes du nord-est

Je n'ose pas imaginer comment une telle météo serait relayée aujourd'hui par la presse, et les conclusions qu'en tireraient les réchauffistes et les politiciens...

 

Alors la réponse qu'on nous fait souvent : de tels phénomènes étaient exceptionnels et la différence avec le réchauffement climatique c'est qu'ils vont devenir récurrents...

Wikipedia :

Quote

L'été 1947 s'inscrit dans cette série d'étés caniculaires qui ont touché l'Europe de l'Ouest dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale (1945, 1947, 1949, 1950 et 1952).

 

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Largo Winch a dit :

Je viens de tomber sur une chronique météo de l'année 1947 : http://www.meteo-paris.com/chronique/annee/1947

C'est tout bonnement incroyable :blink:

  • l'année débute avec un hiver très rigoureux et exceptionnellement long : 20 cm de neige à Paris, des températures qui descendent jusqu'à -20°C, des tempêtes de neige, le port de Nantes pris par les glaces dégagé par un brise-glace, etc.
  • fin du printemps : en avril, canicule dans le sud-ouest avec des températures supérieures à 30°C ; en mai, de fortes chaleurs à Paris (33°C) ou à Reims (34°C)
  • été caniculaire et exceptionnellement long : des chaleurs torrides de juin jusqu'à septembre (le 20 septembre il fait encore plus de 30°C à Paris), avec des records de chaleur partout dans le pays fin juillet (> à 40°C)
  • fin octobre : grand froid précoce, de fortes gelées un peu partout en France
  • fin novembre : d'abondantes chutes de neige ; et fin décembre : des crues d'eaux dans différentes villes du nord-est

Je n'ose pas imaginer comment une telle météo serait relayée aujourd'hui par la presse, et les conclusions qu'en tireraient les réchauffistes et les politiciens...

 

Alors la réponse qu'on nous fait souvent : de tels phénomènes étaient exceptionnels et la différence avec le réchauffement climatique c'est qu'ils vont devenir récurrents...

Wikipedia :

 

J'ai trouvé une comparaison des années 1947 et 2019 pour Paris :

EAdOAcpUwAAeXoO?format=jpg&name=large

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Où sont relevées les températures pour Paris ? Car la population a doublé entre temps et le phénomène d'îlot urbain avec

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Largo Winch a dit :

C'est le sens de mon propos : ça n'a pas de sens de surinterpréter les jours de chaleur record, et d'y voir les signes du réchauffement climatique.

Les médias et les politiques enrôlent et enferment tout le monde dans des biais de confirmation.

 

Et quand tu essaies de dénoncer autour de toi ces âneries, on te traite de "climatosceptique".

Je ne suis pas climatosceptique (je ne discute même pas la cause anthropique du réchauffement), mais l'exploitation qui est faite de n'importe quelle anecdote censée illustrer ce réchauffement est très inquiétante et conduit à cet alarmisme poussant à une "urgence" d'actions politiques sans queue ni tête.

 

Ce qui se passe actuellement est extrêmement grave, je trouve : les médias et les politiques installent un climat anxiogène et alarmiste très dangereux.

Il y a tellement de niveaux d'analyses du réchauffement climatique qu'il est difficile de conserver une hauteur de vue suffisante. Le risque premier c'est cette avalanche d'actions politiques à la con. Les détails des bandes d’absorption et de saturation du CO2 ou la couverture nuageuse de la basse atmosphère sont intéressantes à regarder mais on ne peut pas aborder ça en premier d'autant que c'est controversé. Il y a déjà assez de points à relever.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Salim32 a dit :

Où sont relevées les températures pour Paris ? Car la population a doublé entre temps et le phénomène d'îlot urbain avec

Parc Montsouris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

herbe, ombrage, éloignement des bâtiments, du gourdon, des voitures, ça devrait être bon. Mais je me demande quand même si la ville autour n'a pas malgré tout un petit effet ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça semble un emplacement au dessus de toute critique

 

Parc_Montsouris_station_m%C3%A9t%C3%A9o_

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa comme installation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Nick de Cusa a dit :

ça semble un emplacement au dessus de toute critique

 

 

C'est sur, ça change de l'aire d'autoroute.

 

Il y a 4 heures, Salim32 a dit :

Mon angle dans les discutions

J'ai le même avec ceux qui veulent interdire l'élevage.

D'une part, parmi les 900 millions de personnes vivant avec moins de 1,9 dollar par jour, au moins la moitié dépend directement de l’élevage pour survivre.

D'autre part, en enlevant utopiquement les émissions liées à l'élevage en France, ça reviendrait à supprimer 0,086 % des émissions mondiales totales.

Du coup, ceux qui veulent maintenir la propagande, je les invite à faire des conférences en Chine ou en Inde.

 

Il y a 3 heures, Largo Winch a dit :

Je n'ose pas imaginer comment une telle météo serait relayée aujourd'hui par la presse, et les conclusions qu'en tireraient les réchauffistes et les politiciens...


Imagine plutôt le relai de demain :

Arrêt des programmes, Flash spécial canicule, 

Le présentateur apparait, le ton est grave. 'Nous interrompons nos programmes pour un direct d'une extrême importance"

Là, changement de séquence, gros plan sur un thermomètre qui affiche 38°, voix OFF "il est déjà 11h45, et cela ne cesse d'augmenter depuis ce matin. Ici les habitants craignent pour cet après-midi.

Interview d'une femme : "j'ai fermé mes volets ce matin avant de partir au travail, sinon le soir il fait très chaud dans l'appartement. Et avec les enfants en bas âge, c'est dangereux quand il fait chaud."

Retour sur le présentateur, en compagnie d'un expert climatique : "Il faut le dire et le redire : l'Homme n'a jamais vécu cela. L'angoisse est compréhensible."

 

Plus tard, les programmes reprennent. Avec néanmoins un bandeau en haut à gauche, avec la température de Paris en direct. A chaque degré supplémentaire, arrêt des programmes, avec interview "ouloulou fé choé & experts "ouloulou c grav"

à 17H, il fait 42°. On craint déjà pour demain.

 

Et ce, du 1juin au 31octobre.

Du 1er décembre au 31 Mars ? et bien "ces quelques coups de froids ne peuvent faire oublier les épisodes caniculaires vécu l'été dernier".

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Salim32 a dit :

La seul planche de salut c'est d'avoir un gouvernement mondial 

Bah, on ne peut pas nier que ça fasse rêver pas mal de climato-enragés...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Salim32 a dit :


Prochain coup que je me retrouve dans une discussion sur le sujet, je vais tenter un bon trollage à base de bombardement et/ou sanctions économiques internationales pour faire plier les pays récalcitrants et surtout faire mourir une partie de leur population.

Fait gaffe, certains pourraient être d'accord avec ça.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Nick de Cusa a dit :

ça semble un emplacement au dessus de toute critique

 

 

Je ne sais pas si c'était ironique mais la population autour de cette zone a juste doublée depuis les années 40 ...
Ce point de mesure ne vaut rien, contrairement au Mont Aigoual ect

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Restless a dit :

Et ce, du 1juin au 31octobre.

Du 1er décembre au 31 Mars ? et bien "ces quelques coups de froids ne peuvent faire oublier les épisodes caniculaires vécu l'été dernier".

Non, c'est plutôt une alternance entre : il fait tiède, ça a l'air chouette, mais ça devrait être plus froid, ça perturbe les écosystèmes ! / okay, il fait très froid, mais c'est la faute au réchauffement, qui augmente les températures extrêmes ! / haha, quel idiot, ce Trump, de prendre un hiver froid pour une réfutation du rca. On sait bien qu'il ne faut pas confondre météo et climat, il faut vraiment être bête pour faire ça !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok vous m'avez fait rire.

WgtNq0x.png

  • Haha 13

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça fait quand même plusieurs années de suite qu'on remarque des températures plus élevées et que des records de chaleur sont battus. La tendance est bien au  réchauffement, ça me semble indéniable. L'aspect anthropique de ce dernier ne me semble pas contredit par la communauté scientifique. 

Que les médias montent en épingle les records de chaleur, c'est une chose. La réalité du réchauffement, c'en est une autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Pegase a dit :

Ça fait quand même plusieurs années de suite qu'on remarque des températures plus élevées et que des records de chaleur sont battus. La tendance est bien au  réchauffement, ça me semble indéniable. L'aspect anthropique de ce dernier ne me semble pas contredit par la communauté scientifique. 

Que les médias montent en épingle les records de chaleur, c'est une chose. La réalité du réchauffement, c'en est une autre.

 

Sans compter les ONG qui racontent un peu près tout et surtout n'importe qui sur les conséquences.

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Pegase said:

Ça fait quand même plusieurs années de suite qu'on remarque des températures plus élevées et que des records de chaleur sont battus. La tendance est bien au  réchauffement, ça me semble indéniable. L'aspect anthropique de ce dernier ne me semble pas contredit par la communauté scientifique. 

Que les médias montent en épingle les records de chaleur, c'est une chose. La réalité du réchauffement, c'en est une autre.

on ne voit pas à qui tu réponds puisque personne ne le conteste. Il y a 1 degré de hausse depuis 1850, en prériode de sortie du petit âge glaciaire, ce qui est normal, et avec une grosse dose d'incertitude sur le chiffre puisque seule une petite partie du globe dispose de vraies séries de températures ininterrompues sur cette période.

 

Quant à la part anthropique, je ne l'ai vue nulle part sérieusement quantifiée, et ne parlons même pas de prouvée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...