Jump to content

Recommended Posts

Il n'est pas dit que des nations seront submergées en 2000 mais que si la tendance n'est pas renversée oui.

 

Selon le GIEC on est sur un scénario d'au moins deux degrés en plus et plus de 20 cm de montée des eaux d'ici 2050

 

/troll

Link to comment

En fait ce sont toujours les boomers qui sont au commande et qui donne le ton; la fin du monde. Les boomers ont maintenant 60-70 ans et voient leur fin et ont des idées noires.

Quand on a 20 ans, on n'a pas peur de tout, des virus, des canicules, et on avance pour construire sa vie. 

  • Yea 4
Link to comment
il y a 23 minutes, Bisounours a dit :

Ouais il y a pas mal de jeunes militants aussi. 

Je parle de Zeitgeist.

Et puis les jeunes sortent de l'EN où on ne parle plus que de RCA ou de la shoah.

Link to comment

J’aimerais bien que la Polynésie ou les Maldives prennent enfin conscience de la montée des eaux. Vendez vite vos terres en bord de mer avant qu’il ne soit trop tard!

Bradez-les mais vendez les vite ou vous perdrez tout!

Je propose de vous aider à vous débarrasser des terres les plus exposées. Peuples des îles, alors que tout le monde vous enjoint à abandonner au plus vite vos terres pour que vous retrouviez, certes, « une main devant, une main derrière » mais sauf, je vous propose, de mon côté, d’acheter vos terres pour l’euro symbolique. En échange, je vous promets de les choyer et de les faire prospérer jusqu’au dernier moment, quitte à couler avec! 

  • Yea 3
  • Love 1
  • Haha 3
Link to comment
Le 06/08/2021 à 17:06, GilliB a dit :

Je parle de Zeitgeist.

Et puis les jeunes sortent de l'EN où on ne parle plus que de RCA ou de la shoah.

Quel rapport avec le sujet  ? C'est curieux comme réflexion (disons cela pour être gentil). 

Si le RCA remplit les programmes, la Shoah doit occuper 1 heure du programme d'histoire sur 3 années de lycée par exemple.

Et, rassure-toi, on parle aussi du génocide arménien et du génocide rwandais. L'un dans l'autre, les génocides doivent représenter l'équivalent d'une semaine de cours sur trois années.

Le sort des pandas et des abeilles préoccupe davantage que le massacre de masse d'êtres humains. 

  • Yea 7
Link to comment
il y a 56 minutes, Dardanus a dit :

Quel rapport avec le sujet  ? C'est curieux comme réflexion (disons cela pour être gentil). 

Si le RCA remplit les programmes, la Shoah doit occuper 1 heure du programme d'histoire sur 3 années de lycée par exemple.

Et, rassure-toi, on parle aussi du génocide arménien et du génocide rwandais. L'un dans l'autre, les génocides doivent représenter l'équivalent d'une semaine de cours sur trois années.

Le sort des pandas et des abeilles préoccupe davantage que le massacre de masse d'êtres humains. 

Au temps pour moi si on parle peu de la shoah en classe, je pensais le contraire, à tort.

PS Tu pourrais éviter, si possible, les petites remarques méprisantes qui n'ont pas leur place dans un forum de bonne tenue. Merci :)

  • Haha 1
  • Nay 1
Link to comment
il y a 39 minutes, GilliB a dit :

Au temps pour moi si on parle peu de la shoah en classe, je pensais le contraire, à tort.

PS Tu pourrais éviter, si possible, les petites remarques méprisantes qui n'ont pas leur place dans un forum de bonne tenue. Merci :)

Qui est venu parler de la Shoah dans un fil sur le réchauffement climatique ? Je ne crois pas que cela contribue à un forum de bonne tenue. 

  • Yea 4
Link to comment
Le 06/08/2021 à 15:11, Adrian a dit :

Il n'est pas dit que des nations seront submergées en 2000 mais que si la tendance n'est pas renversée oui.

 

Selon le GIEC on est sur un scénario d'au moins deux degrés en plus et plus de 20 cm de montée des eaux d'ici 2050

 

/troll

 

Plus précisément https://www.snopes.com/fact-check/nations-vanish-global-warming/

 

Encore un cas de journaliste qui répète, mal, ce qu'on lui dit

Link to comment

Le rapport du GIEC en 18 graphiques

 

Citation

La température moyenne de la planète (mesurée à un mètre au dessus des sols (stations météorologique) et à la surface des océans) depuis 1850 et la reconstruction de ces températures par des études paléoclimatiques remontant à 2000 ans montre l’amplitude et la rapidité du réchauffement observé. Au secours, vont crier les climatosceptique, la courbe en crosse de hockey revient ! Logique, puisque c’est de la bonne science.

 

Link to comment

L'Onu dit alerte rouge et lance du bout des lèvres la contribution de la Chine aux changements climatiques. https://www.zerohedge.com/political/code-red-humanity-un-warns-climate-change-likely-cant-be-stopped-and-china-biggest

 

Citation

 

Paging Greta Thunberg...

On Monday morning millions of smartphone users awoke to a flurry of push alerts from news organizations touting urgent, ground-breaking news: what Bloomberg described as an "epochal" new report from "the world's top climate scientists" warned that the planet will likely warm by 1.5ºC over the next two decades...without a dramatic reduction in emissions resulting from a change in human activity.

CNNClimate.jpg?itok=NxC1NSwL

Source: CNN

...

 

One twitter user joked that perhaps the world should "lock down for good" (because, remember, the upside of lockdowns is a dramatic reduction in emissions, like we're seeing in China).

Because, when the population no longer seems to be responding to the COVID fearmongering...

...it's probably time to pivot back to fearmongering about climate change.

 

 

 

Link to comment

C'est vraiment trop meugnon d'essayer de nous faire peur à 1.5° dans 10 ans alors que nous sommes actuellement à 1.2 en point extrème sur 40 ans....
 

Link to comment
20 minutes ago, Prouic said:

C'est vraiment trop meugnon d'essayer de nous faire peur à 1.5° dans 10 ans alors que nous sommes actuellement à 1.2 en point extrème sur 40 ans....

 

Oui mais ça s'accélère de plus en plus vite !

Link to comment

Je ne peux quand même pas m'empêcher de penser à la nullité absolue dont ont fait preuve (et dont continuent de faire preuve) les zexperts pour analyser au jour le jour les courbes du covid. À l'inadéquation évidente des solutions proposées. Et puis je regarde la confiance qu'on nous demande d'avoir en la capacité des zexperts réchauffistes de comprendre ce qui se passe, de faire des prédictions à long terme et des prescriptions pour influencer des données plus complexes de plusieurs ordres de grandeur. Et puis je me demande. Peut-être qu'on me répondra que ce n'était pas le vrai catastrophisme et que cette fois-ci ça marchera pour sûr.

  • Yea 4
  • Contrepoints 1
Link to comment

Quand t'ajoutes que le même biais est diffusé de la même manière, que les mêmes décideurs sont sur le front, que le péquin moyen applique la même philosophie du "il faut faire quelque chose car je suis assez idiot pour croire ça possible" en oblitérant tout ce qu'on ne voit pas, y a pas de doute, cette fois c'est la bonne.

Puis tu te rappelles la kilotonne d'ingénierie douteuse qu'il faut juste pour prendre une mesure à l'instant T, et patatra.

Link to comment
On 8/9/2021 at 7:17 PM, Lancelot said:

Je ne peux quand même pas m'empêcher de penser à la nullité absolue dont ont fait preuve (et dont continuent de faire preuve) les zexperts pour analyser au jour le jour les courbes du covid. À l'inadéquation évidente des solutions proposées. Et puis je regarde la confiance qu'on nous demande d'avoir en la capacité des zexperts réchauffistes de comprendre ce qui se passe, de faire des prédictions à long terme et des prescriptions pour influencer des données plus complexes de plusieurs ordres de grandeur. Et puis je me demande. Peut-être qu'on me répondra que ce n'était pas le vrai catastrophisme et que cette fois-ci ça marchera pour sûr.

oui, c'est etonnamment semblable

  • Yea 1
Link to comment

Les zécolos étant persuadés que l’exploitation des animaux est une des causes de la crise climatique (et d’autres abominations), certains ont lancé une pétition pour que les menus de la COP26 soient vegans.

https://wattsupwiththat.com/2021/08/25/sign-the-petition-to-only-serve-vegan-food-at-cop26/

https://secure.petafrance.com/page/81687/action/1?locale=fr-FR

Link to comment

 

 

17 hours ago, Lancelot said:

Depuis des années dans le thread du RC on a régulièrement le même message récapitulatif qui revient quasiment tel quel : est-ce qu'il y a réchauffement ? En cas de réchauffement est-il anthropique ? En cas de réchauffement est-il plus néfaste que bénéfique ? En cas de réchauffement anthropique plutôt néfaste, peut-on encore agir dessus i.e. est-il réversible ? En cas de réchauffement anthropique plutôt néfaste et réversible, les actions anti-réchauffement potentiellement efficaces sont-elles envisageables du point de vue coût/bénéfice au niveau économique, social, politique ?

Si le réchauffiste bas du front moyen ragequit à la première question du lot en geignant au négationnisme parce qu'il ne supporte pas qu'on refuse d'avaler inconditionnellement son postulat de base, est-ce que ce n'est pas lui qui refuse de réfléchir ?

 

Note: Je me suis permis de citer ce message ici même s'il vient d'un autre fil.

 

Je pense que les deux premières questions sont réglées dans l'esprit de beaucoup de gens. La troisième n'est pas loin de l'être...

 

Pour ma part, le seul angle que je peux encore soutenir publiquement c'est une approche coût bénéfice raisonnable qui devrait au moins permettre de gagner du temps... Pour soit constater que le réchauffement est vraiment gérable à moindre frais (pour pouvoir AUSSI continuer à résoudre d'autres problèmes, comme permette le développement et l'industrialisation, etc) , ou, on peut rêver, que le réchauffement n'existe que peu ou pas (ou s'arrête) et que les "ajustements" des thermomètres finissent par être remis en cause...

  • Yea 2
Link to comment
il y a 6 minutes, Antoninov a dit :

 

 

 

Note: Je me suis permis de citer ce message ici même s'il vient d'un autre fil.

 

Je pense que les deux premières questions sont réglées dans l'esprit de beaucoup de gens. La troisième n'est pas loin de l'être...

 

Pour ma part, le seul angle que je peux encore soutenir publiquement c'est une approche coût bénéfice raisonnable qui devrait au moins permettre de gagner du temps... Pour soit constater que le réchauffement est vraiment gérable à moindre frais (pour pouvoir AUSSI continuer à résoudre d'autres problèmes, comme permette le développement et l'industrialisation, etc) , ou, on peut rêver, que le réchauffement n'existe que peu ou pas (ou s'arrête) et que les "ajustements" des thermomètres finissent par être remis en cause...

 

Tout cela fait furieusement penser à la fenêtre d'Overton. Je ne peux qu'aller dans ton sens. A être trop éloigné de ce qu'il est possible d'entendre de l'autre côté, on est totalement inaudibles.

Link to comment
il y a 11 minutes, Lexington a dit :

Tout cela fait furieusement penser à la fenêtre d'Overton. Je ne peux qu'aller dans ton sens. A être trop éloigné de ce qu'il est possible d'entendre de l'autre côté, on est totalement inaudibles.

Et à poursuivre le centre de la fenêtre d'Overton, on renonce à la faire bouger dans notre sens. Résultat, on perd en croyant avoir été malins.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 14 minutes, Rincevent a dit :

Et à poursuivre le centre de la fenêtre d'Overton, on renonce à la faire bouger dans notre sens. Résultat, on perd en croyant avoir été malins.

Lexington a écrit

A être trop éloigné de ce qu'il est possible d'entendre.

Evitons les strawmen stp.

 

Le but est d'être dans le radical, pas le unthinkable, si tu reprends la typologie classique de la fenêtre. Vu le degré de libéralisme des politiques actuelles, personne ici ne vise le centre actuel de la fenêtre...

Link to comment

Je ne vois pas bien l'intérêt de nier le réchauffement climatique. C'est le catastrophisme qu'il faut s'efforcer de ridiculiser. 

Après tout, j'entendais encore ce matin sur une radio la journaliste s'extasier car dans cet été pourri, il y avait du soleil et donc un peu de chaleur dans la moitié sud. 

Cette obsession du soleil d'un côté (comme si un peu de fraicheur et d'humidité était la fin du monde) et cette crainte du réchauffement de l'autre est un des plus remarquables paradoxes de notre époque. 

Il faudrait tenir le discours : le réchauffement c'est fun, c'est plein de côtés positifs.

 

  • Yea 8
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Vilfredo
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...