Jump to content

Recommended Posts

Et le fait de faire un zoom sur l'Amérique du nord de la carte précédente : vous en pensez quoi ?

Et se servir d'un graphique sur l'évolution sur un an seulement pour en conclure que dans quelques siècles nous vivrons sous l'eau, vous en pensez quoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par conséquent, d'autres hypothèses, comme l'activité solaire (qui a atteint son minimum en 2008), doivent peut-être être prises en compte.
Si même quand l'activité solaire est à son minimum l'anomalie de température est positive, ça promet pour dans 5-6 ans…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et le fait de faire un zoom sur l'Amérique du nord de la carte précédente : vous en pensez quoi ?

global-warming-snow.jpg

morewarming%20005.jpg

Stooop global warming, quoi, bon, allez, atchoum, quoi !

EDIT: j'ai fait aussi 2005-2006 et la tendance se confirme:

SCM, faire un zoom sur deux trois ans, ce n'est pas scientifique.:doigt:

En fait, faire un zoom sur les données qui éclaboussent les pitreries des réchauffistes, ce n'est pas scientifique. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, par curiosité, j'ai tracé la même carte pour 2006-2007:

EDIT: j'ai fait aussi 2005-2006 et la tendance se confirme:

GHCN_GISS_1200km_Anom1112_1997_2008_1951_1980.gif

Par curiosité, voici la même moyennée sur un cycle solaire de 11 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

… tsk tsk tsk . Quand on a Bourdieu en signature, on ne peut pas être totalement honnête.

Share this post


Link to post
Share on other sites
… tsk tsk tsk . Quand on a Bourdieu en signature, on ne peut pas être totalement honnête.
Ha bon, il a piraté les ordinateurs de la NASA ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si même quand l'activité solaire est à son minimum l'anomalie de température est positive, ça promet pour dans 5-6 ans…

C'est le minimum de taches solaires , ce sont d'ailleurs des cycles de 11 ans, et d'ailleurs selon certains chercheurs, l’éclairement actuellement augmente sur le long terme, donc au-delà du cycle de 11 ans. C'est-à-dire que l’activité solaire lors du minimum de chaque cycle de 11 ans serait en ce moment chaque fois en hausse par rapport à la fois précédente, ce qui prouverait parfaitement le rôle du soleil dans le réchauffement provisoire actuel de la planète.

Et d'autre part j'ai lu dans un mensuel appelé ciel et espaces de 2005 que selon une équipe de scientifiques européens, notre étoile n’avait jamais été aussi active qu’au cours des 70 dernières années et ce, depuis 11 000 ans !

Enfin, il existe aussi l'hypothèse de l’augmentation sur le long terme du diamètre du Soleil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notez qu'en prévision des prochaines années, on ne parle plus de global warming mais de climate change.

Parce que lorsque dans 10 ans il commencera à devenir public que non, le Sahara ne s'est pas étendu jusque sur la Côte d'Azur, il faudra éviter de passer pour des cons comme avec le refroidissement planétaire des années 70-80. Notez aussi que les Cassandre du refroidissement sont aussi les Cassandre du réchauffement.

Au lieu de pomper des thunes dans des conneries comme le CO2, ils feraient mieux de s'intéresser à de véritables pollutions chimiques. Mais c'est moins glamour car ça demande des efforts uniquement de la part de l'industrie, pas de l'éco-citoyen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si même quand l'activité solaire est à son minimum l'anomalie de température est positive, ça promet pour dans 5-6 ans…

Ignare. L'activité solaire n'est pas le rayonnement solaire mais se réfère au cycle de 11 ans des tâches solaires. Aucune tâche solaire n'a été observée en août 2008, un phénomène rarissime. Le fait que ce minimum coïncide (à quelques mois près) avec un maximum des températures est intéressant. On peut penser que le cycle de 11 ans du soleil a une influence de l'ordre de 0.5°C sur la température moyenne du globe.

Et puis, l'hypothèse d'autres cycles du soleil est à examiner également, sachant que des époques de température très froide ont déjà été observées…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et d'autre part j'ai lu dans un mensuel appelé ciel et espaces de 2005 que selon une équipe de scientifiques européens, notre étoile n’avait jamais été aussi active qu’au cours des 70 dernières années et ce, depuis 11 000 ans !
C'est exact.

http://www.nature.com/nature/journal/v431/…ature02995.html

"Although the rarity of the current episode of high average sunspot numbers may indicate that the Sun has contributed to the unusual climate change during the twentieth century, we point out that solar variability is unlikely to have been the dominant cause of the strong warming during the past three decades"

Share this post


Link to post
Share on other sites
GHCN_GISS_1200km_Anom1112_1997_2008_1951_1980.gif

Par curiosité, voici la même moyennée sur un cycle solaire de 11 ans.

C'est-à-dire une moyenne 1951-1980 vs 97-2008, sympa les moyennes !!! Outre cette première observation, que voit-on: un réchauffement? peut-etre, mais la moitié du globe manque de données. Et si réchauffement il y a, c'est à cause de l'activité solaire. Enfin depuis quelques années la Température globale de la Terre semble se stabiliser voire baisser d'après les graphiques de Marcos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ignare. L'activité solaire n'est pas le rayonnement solaire mais se réfère au cycle de 11 ans des tâches solaires.
Si nous sommes au minimum d'un cycle de 11 ans, je me demande bien quand va avoir lieu le prochain maximum ??

Je dirai bien 5-6 ans, mais bon… :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est exact.

http://www.nature.com/nature/journal/v431/…ature02995.html

"Although the rarity of the current episode of high average sunspot numbers may indicate that the Sun has contributed to the unusual climate change during the twentieth century, we point out that solar variability is unlikely to have been the dominant cause of the strong warming during the past three decades"

Mais ça ce sont les résultats qu'ils nous lancent comme ça à la hate pour satisfaire les étatistes en mal de justification de leur pouvoir. De plus, ils n'ont aucune preuve scientifique tangible, juste des hypothèses défiant parfois voire souvent les lois les plus élémentaires de la physique, ce qui n'est pas très sérieux et relève de l'escroquerie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Outre cette première observation, que voit-on: un réchauffement? peut-etre, mais la moitié du globe manque de données.
C'est bien connu, en pleine mer, l'air est frais :icon_up:
Mais ça ce sont les résultats qu'ils nous lancent comme ça à la hate pour satisfaire les étatistes en mal de justification de leur pouvoir.
Je ne peut que m'incliner devant la force de l'argument. Bravo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si nous sommes au minimum d'un cycle de 11 ans, je me demande bien quand va avoir lieu le prochain maximum ??

Je dirai bien 5-6 ans, mais bon… :icon_up:

Mon hypothèse est que le minimum d'activité solaire correspond à un maximum (local) de la température. Donc, dans 5-6 ans, il se pourrait bien que la température ait atteint son minimum dans ce cycle de 11 ans (sachant que nous sommes déjà passés de 0.7 à 0.52 d'anomalie) et que les réchauffistes n'aient plus grand-chose à se mettre sous la dent. On pourrait bien passer à 0.2°C d'anomalie par rapport à 1951-1980, ce qui n'est pas significatif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne peut que m'incliner devant la force de l'argument. Bravo.

Et comment t'expliques que les écolos les plus convaincus soient d'anciens rouges comme par hasard, dont l'idéologie a maintes fois été démontée, et qui cherchent là une nouvelle manière de revenir sur le devant de la scène et d'imposer d'une autre manière des mesures liberticides?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est exact.

http://www.nature.com/nature/journal/v431/…ature02995.html

"Although the rarity of the current episode of high average sunspot numbers may indicate that the Sun has contributed to the unusual climate change during the twentieth century, we point out that solar variability is unlikely to have been the dominant cause of the strong warming during the past three decades"

C'est un article de 2005, une année très chaude… Il faudrait comparer avec d'autres articles plus récents, alors que la température baisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc, dans 5-6 ans, il se pourrait bien que la température ait atteint son minimum dans ce cycle de 11 ans.
Il se pourrait peut-être, mais la moyenne sur les onze dernières années n'a rien montré de la sorte.
C'est un article de 2005
"Past three decades"
Et comment t'expliques que les écolos les plus convaincus soient d'anciens rouges comme par hasard, dont l'idéologie a maintes fois été démontée, et qui cherchent là une nouvelle manière de revenir sur le devant de la scène et d'imposer d'une autre manière des mesures liberticides?
Saperlipopette, la NASA est infiltrée par les communistes :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il se pourrait peut-être, mais la moyenne sur les onze dernières années n'a rien montré de la sorte.

La moyenne sur 11 ans est de 0.59 alors que le maximum est de 0.70, ce qui donne une amplitude de 0.2. Mine de rien, on a déjà expliqué, avec un cycle banal de 11 ans, connu depuis des décennies, 30% de la hausse de température depuis un siècle. Ca devrait vous inciter à un peu plus de prudence mais non, vous allez voir que les journalistes et les réchauffistes vont continuer à s'exciter sur tous les éléments en leur faveur en ignorant superbement ce qui ne leur plait pas…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout est une question d'échelle de temps, sur de très faibles durée (en dessous de 20 ans) les variations sont difficilement interprétables ou plutôt chacun peut y voir ce qu'il veux y voir, par contre sur des durées plus longues les moyennes commencent à avoir un sens et la il est incontestable que le 20eme siècle a été plus chaud que le XIXeme, d'ou les questions scientifiques :

Quel est l'origine de l'anomalie de température du XXeme siècle ?

L'anomalie va t elle se poursuivre au XXIeme siècle ?

A titre personnel, je pense que nous sommes dans une tendance lourde de réchauffement, cependant contrairement à beaucoup de millénaristes, je ne m'inquiète pas, car le réchauffement est lent et donc on s'adaptera sans avoir besoin de prendre des mesures avant même que les événements aient lieu, certaines zones agricoles vont surement être modifié, mais cela ne sera pas la première fois, je rappelerai juste qu'au moyen age on produisait du vin en belgique mais suite à un refroidissement des températures locales, cette culture a tout simplement été abandonnée, pas besoin de pondre des grenelles pour s'adapter aux situations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il se pourrait peut-être, mais la moyenne sur les onze dernières années n'a rien montré de la sorte.

"Past three decades"

J'ai bien lu, merci. Il n'en reste pas moins que cet article a pu être influencé par le fait qu'il a été écrit en 2005, une année très chaude (d'où la nécessité de prendre en compte des données plus récentes) et que l'article en question ne parle que de l'activité en tâche solaires et pas d'autres variations de notre étoile, par exemple son rayonnement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous connaissez des scientifiques qui utilisent des moyennes de température sur un siècle?

Seule l'utilisation de normale est pertinente pour une telle durée

Et c'est bien l'utilisation de moyenne par les réchauffistes qui est vraiment bizarre.

Quand ils commenceront à utiliser les outils mathématiques qui sont adaptés à ce type d'étude je commencerai à vraiment prendre leurs travaux au sérieux!

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui concerne les données montrant une relation entre température terrestre et activité solaire, je n'ai pas l'impression qu'elles montrent une relation de la température avec le minimum et le maximum de chaque cycle, mais avec la tendance globale du cycle.

Par ailleurs existe une théorie selon laquelle la température suivrait des cycles de 64 ans ( 32 ans de montée et 32 ans de descente ).

Cela correspondrait à la période actuelle :

- 1911 - 1943 : montée des températures,

- 1943 - 1975 : descente,

- 1975 - 2007 : montée,

- 2007 - 2039 : descente ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous connaissez des scientifiques qui utilisent des moyennes de température sur un siècle?

Seule l'utilisation de normale est pertinente pour une telle durée

Et c'est bien l'utilisation de moyenne par les réchauffistes qui est vraiment bizarre.

Quand ils commenceront à utiliser les outils mathématiques qui sont adaptés à ce type d'étude je commencerai à vraiment prendre leurs travaux au sérieux!

la moyenne est évidemment fournie avec son écart type, on peut aussi démontrer que c'est une variable centrée réduite car le mode et la médiane se confondent avec la moyenne

Share this post


Link to post
Share on other sites
la moyenne est évidemment fournie avec son écart type, on peut aussi démontrer que c'est une variable centrée réduite car le mode et la médiane se confondent avec la moyenne

Faut être sérieux un peu on parle de mesure sur 100 ans vous ne pouvez rien conclure les incertitudes sur les mesures sont telles que l'on ne peu rien en faire.

Suite au données collectés de 1900 à 2000 nous pouvons affirmer que la température moyenne du globe sera de 20°C+-10°C en 2100.

On ne peut accorder aucune valeur au relevé de température terrestre datant de plus de 60 ans et de 30 ans pour ce qui est de celle des océans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saperlipopette, la NASA est infiltrée par les communistes :icon_up:

Je parlais des politiciens qui les commandent et pas des scientifiques.

En France qui sont les écolos les plus convaincus? Bové, Cohn-Bendit etc…Tous d'anciens communistes. Un Sarkozy est un écolo de circonstance, parce que c'est la mode, qu'il veut bien se faire voir et qu'il y trouve aussi une nouvelle manière de faire passer en douce des taxes et des réglementations, et tout ça au nom d'une idéologie de circonstance.

Quant aux scientifiques, je n'ai pas dit qu'ils étaient communistes, mais beaucoup d'entre eux ont leur travaux financés par la recherche publique…on sait comment ça s'y passe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saperlipopette, la NASA est infiltrée par les communistes :icon_up:

Bah oui. Bourdieu a piraté leurs PC !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a effectivement un problème pour les valeurs de températures au delà de 50 ans, car les valeurs ne sont que ponctuelles et non globales, cependant les écart types sont suffisamment faibles en un point pour dégager des régressions linéaires, et quand en de nombreux points la pente semble avoir la même orientation, on peut alors supposer (sans que cela soit une preuve) que l'on a une vraie tendance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saperlipopette, la NASA est infiltrée par les communistes :icon_up:

Une agence d'Etat attire les étatistes, un centre de recherche sur le climat attire les superhéros écologistes findumondistesméchantehumaniteindustriellepasbeau, etc.

En outre vous ne croyez pas si bien dire au plan de l'infiltration au sens le plus sordide et prémédité du terme.

Jadis mon père à l'issue de son doctorat dédié à la ionosphères et aux antennes expérimentales pour l'explorer aux premiers ages de la recherche spatiale scientifiques sur ce sujet avait été pressenti par des responsables de la NASA pour être embauché par la NASA dans le cadre d'un programme de coopération franco-états-unien. Un scientifique porcommuniste se chargeait du recrutement. Il s'agissait d'un haut responsable de l'observatoire de Meudon. Quelles furent les questions de ce recruteur au fil des entretients ? Serait-il possible que vous preniez votre carte au parti ? Ah eu non pas du tout !?! Ecoutez les amérciains tiennent vraiment à vous, alors, à défaut de PCF pourriez vous prendre celle du PS ? Toujours pas ?!? C'est très ambarassant … ou au moins devenir franc-maçon ? Il n'en est pas question ??? Finalement une autre personne fut choisi et imposée à la NASA.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...