Jump to content

Recommended Posts

… Tenez à propos de Nature: un article publié dans cet éminent journal scientifique révèle que le Grand Capital cherche à peser sur la position des gouvernements dans l'affaire du climat. En l'occurence ce Grand Capital prend la forme d'une coalition orchestrée d'intérets capitalisant 6 T$ (équivalent à la moitié des crédits immobiliers US, ou la moitié des marchés à termes des bourses mondiales, etc.).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ce que je sais c'est que si l'eau montait, Lucilio ne serait pas si relax. Je ne peux imaginer meilleure preuve scientifique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saperlipopette, la NASA est infiltrée par les communistes :icon_up:
NASA’s Jim Hansen calls for energy company execs to be put on trial

“James Hansen, one of the world’s leading climate scientists, will today call for the chief executives of large fossil fuel companies to be put on trial for high crimes against humanity and nature, accusing them of actively spreading doubt about global warming in the same way that tobacco companies blurred the links between smoking and cancer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le seul gaz à effet de serre notable étant la vapeur d'eau, c'est plutôt les centrales nucléaires qu'il faudrait accuser de détruire notre monde. Ha oui, mais ce beau monde est shadokien, j'avais oublié.

Puis, le réchauffement climatique, la crise des subprimes, tout ça, c'est finalement la faute aux gens qui bossent. Il faut interdire le travail en France et … c'est déjà fait, pardon. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout ce que je sais c'est que si l'eau montait, Lucilio ne serait pas si relax. Je ne peux imaginer meilleure preuve scientifique.

Moi qui habite sur les colines de Paris ça me ferait un beau lac pour nager ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais c'est pourquoi il faut parler de dérèglement climatique. Voire pour faire hype, de crise climatique globale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais c'est pourquoi il faut parler de dérèglement climatique. Voire pour faire hype, de crise climatique globale.

Mondiale bordel de merde. Vous tuez le français.

Planétaire si vous préférez.

Que de paresse, quand même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais c'est pourquoi il faut parler de dérèglement climatique. Voire pour faire hype, de crise climatique globale.

Dérèglement climatique par rapport à quoi, à quand , quel climat normal?

Les climats n'ont jamais cesser de varier, la Terre de se réchauffer et de se refroidir. De plus c'est l'argument typique des réchauffistes repoussés dans leurs limites qui veulent quand même faire croire que y'a quelque chose d'anormal. Cette nouvelle selon laquelle l'Antarctique a une superficie en glace qui augmente n'est pas nouvelle, mais complètement passée sous silence depuis des années par les écolos qui, comme par hasard, préfèrent se focaliser sur l'Arctique, où là aussi, dans quelques temps leurs théories auront des soucis à se faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bordel, j'aurais dû poser un ou deux sourires ou une balise [sarcasme].

Jusqu'à il y a 3 ou 4 ans, les réchauffistes parlaient uniquement du réchauffement de la planète. Seulement ils voient les mêmes données que leurs détracteurs donc avant de passer pour des cons lorsque ces données seront arrivées dans les oreilles des consommateurs, ils ont commencé une campagne de renommage qui commence à se sentir : le dérèglement climatique, voire crise car ça touche un peu mieux les centres cérébraux associés à la peur. Toujours aussi con, mais toujours classe pour les écolos.

Et je parle de globale car tout est globalisationné universellement à cause de la mondialisation tous azimuts ultra-libérale voyons. La même remarque que dans ma première phrase s'applique aussi à celle qui précède.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mot global est si systématiquement mal employé, et il n'y avait aucun moyen de savoir que là c'était volontaire par humour même si l'humour de ton post était clair.

Mais ça l'était, volontaire et humoristique, donc pardon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a consensus pour dire que tout cela n'est que foutaises :doigt:

Tu m'etonnes. Enfin les infos de Barbemoipapa datent un peu. Cf "l'article"de 2004 de real climate.

Real cliamate sont les seuls a defendre ce mensonge d'ailleurs. Qui plus est il suffit de voir comment commence leur reponse en linkant vers exxon secret. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enfin les infos de Barbemoipapa datent un peu. Cf "l'article"de 2004 de real climate.
Bah, oui. Faut dire les objections(sic) de Stephen McIntyre et Ross McKitrick sont passées aux oubliettes de la pseudo-science, et on en parle très peu depuis 2004.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que refuser de donner ses algos, c'est une pratique courrante. Moi qui croyait betement que la reproductibilite etait un critere important.

En attendant bonne inversion des roles, moi qui pensait qu'il n'y avait plus que TF1 qui parlait de "cross de hockey" (dopee au viagra.)

bonnes_fetes09.jpg

Enfin bon McIntyre n'a-t-il pas lui encore revele que l'annee la plus chaude au US etait 1934 et pas 98, hein. Comme quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enfin bon McIntyre n'a-t-il pas lui encore revele que l'annee la plus chaude au US etait 1934 et pas 98.
Je ne la connaissais pas celle là. Quelle imagination ce gars !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne la connaissais pas celle là. Quelle imagination ce gars !!!!

Etant donne que tu etales depuis que tu es apparu sur ce fil ton ignorance du sujet tu apprendras que la NASA a reconnu son erreur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne la connaissais pas celle là. Quelle imagination ce gars !!!!

Si tu avais lu les 100 pages de ce fil précédant ton arrivée, tu aurais probablement pu profiter de cette information à de multiples reprises. Mais bon… Tu préfères répéter les lieux-communs ressassés par les médias. C'est un choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A surreal scientific blunder last week raised a huge question mark about the temperature records that underpin the worldwide alarm over global warming. On Monday, Nasa's Goddard Institute for Space Studies (GISS), which is run by Al Gore's chief scientific ally, Dr James Hansen, and is one of four bodies responsible for monitoring global temperatures, announced that last month was the hottest October on record.

http://www.telegraph.co.uk/opinion/main.jh…1/16/do1610.xml

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une nouvelle preuve (en chiffres) que communisme et écologie ne font pas bon ménage :

A deux semaines de l'ouverture de sa conférence annuelle sur le climat à Poznan (Pologne), l'ONU s'alarme de la hausse continuelle des émissions de gaz à effet de serre du monde industrialisé depuis 2000. Sur la période 1990-2006 (1990 étant l'année de référence), les émissions de quarante pays industrialisés ont globalement baissé de 4,7 %. Cependant, ce résultat encourageant, obtenu entre 1990 et 2000 pour l'essentiel, est dû aux réductions spectaculaires dans les économies en transition de l'ex-bloc de l'Est (– 37,6 % à elles seules) après la fermeture du nombreuses installations énergétiques et industrielles obsolètes.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2008…19821_3244.html

Pour être tout à fait objectif, les émissions de CO2 ont réaugmenté depuis :

Mais, entre 2000 et 2006, les émissions de l'Est ont recommencé à augmenter (+ 7,4 % ), en raison d'une forte croissance économique.

Mais entre - 37,6% et + 7%, il y a de la marge…

Share this post


Link to post
Share on other sites
GB: une loi prévoyant la réduction de CO2 de 80% d'ici 2050 adoptée

Le Parlement britannique a adopté mardi soir un projet de loi par lequel la Grande-Bretagne s'engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80% d'ici 2050, en faisant le premier pays au monde à se doter d'un objectif contraignant en la matière.

Cette loi doit encore obtenir l'assentiment royal, une procédure de pure forme. Son adoption intervient alors que l'Union européenne se déchire sur son plan d'action contre le réchauffement climatique, qui prévoit la réduction de 20% des émissions de CO2 d'ici 2020 et doit être adopté avant la fin de l'année.

Le ministre britannique à l'Energie et au Réchauffement climatique Ed Miliband a estimé que cette loi faisait de la Grande-Bretagne "un leader mondial pour la politique climatique".

"C'est la première législation du genre au monde", a-t-il noté. "Elle envoie un message clair avant les discussions sur le climat à l'échelon européen et mondial pour dire qu'il est possible de prendre des mesures sérieuses."

La Grande-Bretagne envisageait initialement une réduction de ses émissions de CO2, gaz à effet de serre considéré comme le principal responsable du réchauffement de la planète, de 60% d'ici 2050, par rapport aux niveaux de 1990.

Mais le Premier ministre Gordon Brown avait ensuite demandé au Comité pour le réchauffement climatique d'étudier la possibilité de faire passer cet objectif à 80%.

Le comité avait approuvé ce durcissement, soulignant que l'accroissement des températures se produit plus rapidement que prévu, ce qui rend ainsi le danger plus pressant. L'objectif de 80% est "difficile mais faisable", avait-il estimé, évoquant un coût compris entre 1 et 2% du produit intérieur brut en 2050.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,…312@7-50,0.html

A quand la réponse de Borloo?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà qui fera plaisir à Barbapapa, qui s'appuyait sur les données d'Octobre 2008 justement. :icon_up: Je me souviens m'être dit que l'élévation de température au-dessus de la Sibérie était vraiment très grande.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Vilfredo Pareto
      Je crée un sujet pour arrêter de polluer le fil des images pas fun mais cool. Un excellent article de Shellenberger dans Forbes résume un peu le gouffre entre les faits et l'hystérie médiatique : https://www.forbes.com/sites/michaelshellenberger/2019/08/26/why-everything-they-say-about-the-amazon-including-that-its-the-lungs-of-the-world-is-wrong.
      Ce passage est noteworthy :
      Outre ce qu'on sait déjà (ces feux sont pour l'instant dans la moyenne des 15 dernières années, ne sont pas tous criminels (en fait "people forget that there are legitimate reasons for small farmers to use controlled burns to knock back insects and pests." selon Nepstad, cité par Shellenberger), n'ont pas seulement lieu en Amazonie et ne sont pas nécessairement liés à la déforestation, par ailleurs en net recul depuis le début des années 2000), je propose également que nous discutions sur ce fil des causes plausibles de ces feux (la sous-productivité de l'agriculture brésilienne par exemple*) et de leur lien avec la climate variability de l'Amazonie (v. lien frontiersin.org ci-dessous) @Philiber Té je crois que c'est ce dont tu voulais discuter. C'est l'occasion pour chacun de participer à la collecte d'articles au fur et à mesure que la situation évolue (Bolsonaro a envoyé l'armée) et à ceux qui parmi nous sont le plus au fait des débats scientifiques sur le réchauffement de discuter/partager leurs analyses de cet événement précis.
       
      * food for thought : https://www.icv.org.br/novo-campo-program-2/
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/feart.2018.00228/full
      https://globalforestatlas.yale.edu/amazon/land-use/cattle-ranching
      et surtout https://www.mdpi.com/2071-1050/10/4/1301/htm
    • By FabriceM
      L'Australie fait face à une énorme vague de chaleur.
      La demande en électricité explose, notamment pour faire tourner les climatiseurs.
      Problème, la production ne suit pas et des coupures tournantes sont en place et ont déjà touché 90 000 habitants*.
       
      *1 http://www.adelaidenow.com.au/news/south-australia/sa-power-crisis-will-there-be-more-blackouts/news-story/82f848efbc42455b9d7c4e1487b04fa5?nk=ea7883841d0b2ba93781d572d98b9fae-1486676862
      *2  http://www.9news.com.au/national/2017/02/08/20/12/blackout-leaves-at-least-40000-people-without-power-in-south-australia
       
      A l'origine de tout ça, la dépendance à l'énergie éolienne que s'est infligée le sud de l’Australie. Avec une production réelle égale à 7% de la production nominale, ce "trou" dans la production est, je cite, "au cœur du problème".
×
×
  • Create New...