jabial

Peine de mort

347 messages dans ce sujet

J'ai toujours été sceptique de l'efficacité de la peine de mort. Le plaidoyer de Robespierre demandant son abolition m'avait plutôt convaincus :

Surtout ce passage :

Si la peine de mort est la plus propre à prévenir de grands crimes, il faut donc qu'ils aient été plus rares chez les peuples qui l'ont adoptée et prodiguée. Or, c'est précisément tout le contraire. Voyez le Japon : nulle part la peine de mort et les supplices ne sont autant prodigués ; nulle part les crimes ne sont ni si fréquents ni si atroces.
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans certaines situations, enlever la vie d'une personne est un moyen juste de protéger la société.

Quand c'est un opposant politique, par exemple, c'est ça ?

Elle peut également avoir un rôle pédagogique

En particulier quand les cadavres sont utilisés pour les cours des étudiants en médecine.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si personnellement je suis contre la peine de mort, quand on regarde l'évolution des homicides et tentatives entre 1974 et surtout entre 1981(2000) et 1983-84(3000)

on observe une augmentation de 50% ce qui n'est pas peu http://insecurite.bl…asse-inapercue/

chiffres de Laurent Mucchielli

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et dans le cas ou le jugement appartiendrait au peuple;

Une sorte de référundum au cas par cas ou les gens jugeraient d'éxécuter le meurtrier.

C'est une alternative très démocratique selon moi et ça pourrait rapprocher les gens de la justice.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est une alternative très démocratique selon moi et ça pourrait rapprocher les gens de la justice.

Qu'est-ce que la démocratie a à voir avec la justice ? La justice se décide à la majorité simple maintenant ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que si la peine de mort trouve encore des partisans (je parle ici du cas de la France) c'est surtout à cause des peines de prisons (très) clémentes pour certains meurtriers, violeurs… à l'absence de suivi psychologique à leur sortie….etc…. De nombreux faits divers sont relatés chaque année et chaque année les polémiques judiciaires se succèdent. Amha, si les lois étaient plus sévères envers les individus dangereux et les peines de prison scrupuleusement respectées, on ne parlerait pas de la peine de mort.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que si la peine de mort trouve encore des partisans (je parle ici du cas de la France) c'est surtout à cause des peines de prisons (très) clémentes pour certains meurtriers, violeurs… à l'absence de suivi psychologique à leur sortie….etc…. De nombreux faits divers sont relatés chaque année et chaque année les polémiques judiciaires se succèdent. Amha, si les lois étaient plus sévères envers les individus dangereux et les peines de prison scrupuleusement respectées, on ne parlerait pas de la peine de mort.

+1.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce que la démocratie a à voir avec la justice ? La justice se décide à la majorité simple maintenant ?

Les libéraux feraient pas long feu en France… :icon_biggrin:

bah, sinon :

+3

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et dans le cas ou le jugement appartiendrait au peuple;

Une sorte de référundum au cas par cas ou les gens jugeraient d'éxécuter le meurtrier.

C'est une alternative très démocratique selon moi et ça pourrait rapprocher les gens de la justice.

What could possibly go wrong?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que si la peine de mort trouve encore des partisans (je parle ici du cas de la France) c'est surtout à cause des peines de prisons (très) clémentes pour certains meurtriers, violeurs… à l'absence de suivi psychologique à leur sortie….etc…. De nombreux faits divers sont relatés chaque année et chaque année les polémiques judiciaires se succèdent. Amha, si les lois étaient plus sévères envers les individus dangereux et les peines de prison scrupuleusement respectées, on ne parlerait pas de la peine de mort.

Y a Les Experts, ce soir….

On devrait remettre en chantier Fort Boyard ! Zou, tous les trrrès méchants avec Passe Partout, avec des boulets aux pieds, et pour une vraie perpète, et là, plus de débat sur la peine de mort

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et dans le cas ou le jugement appartiendrait au peuple;

Une sorte de référundum au cas par cas ou les gens jugeraient d'éxécuter le meurtrier.

C'est une alternative très démocratique selon moi et ça pourrait rapprocher les gens de la justice.

Je peux comprendre qu'on soit partisan des jurys, au moins en matière pénale pour certains types de crimes. Mais pas pour décider d'une sentence capitale, nom de nom ! On est en train de proposer de donner le pouvoir à un groupe de personnes prises au pif de buter un autre mec, là !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et dans le cas ou le jugement appartiendrait au peuple;

Une sorte de référundum au cas par cas ou les gens jugeraient d'éxécuter le meurtrier.

Dans ce cas précis, je dirais que des personnes comme les accusés (devenus innocents) d'Outreau, Patrick Dils…et bien d'autres ne seraient aujourd'hui plus de ce monde pour témoigner leur calvaire (doux euphémisme) judiciaire parce qu'un jury populaire aveuglé par la colère, le dégoût et la haine les aurait envoyés dare-dare sur l'échafaud.

Y a Les Experts, ce soir….

Boah, c'est moins intéressant maintenant, je n'y suis plus. B):icon_biggrin:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaip, mais faut que les jugements portés soient connus du grand public.

Après le cas des innocences ça résulte plus de la compétence des policiers, qui doivent faire un remarquable travail et être sur à 99.99 ¨% de ce qu'ils avancent.

Bien sur les résultats seront transmis par des institutions neutres.

Par contre ne confondons pas tout, le lynchage c'est fait par des espèces de guignols qui font un jugement à la va vite parce-que tuer le monsieur ça arrange tout le monde.

Il faut rester neutre et pas se focaliser sur des caractères comme la religion etc etc…

Après il faut que le "référendum" s'opère sur une très grande étendue de personnes !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Après il faut que le "référendum" s'opère sur une très grande étendue de personnes !

Qui ont donc une connaissance très restreinte du sujet, et un intérêt tout aussi limité pour icelui.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ouaip, mais faut que les jugements portés soient connus du grand public.

Pourquoi ? Le jugement scellant ton divorce doit être publié dans la presse ?

Bien sur les résultats seront transmis par des institutions neutres.

Enfant.

Il faut rester neutre…

Non. Car c'est impossible. Ce qu'il faut, c'est limiter au maximum le pouvoir, exécutif, législatif, mais aussi judiciaire.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que si la peine de mort trouve encore des partisans (je parle ici du cas de la France) c'est surtout à cause des peines de prisons (très) clémentes pour certains meurtriers, violeurs… à l'absence de suivi psychologique à leur sortie….etc…. De nombreux faits divers sont relatés chaque année et chaque année les polémiques judiciaires se succèdent. Amha, si les lois étaient plus sévères envers les individus dangereux et les peines de prison scrupuleusement respectées, on ne parlerait pas de la peine de mort.

D'ailleurs, je me demande comment vont évoluer ces allégements de peines politiquement motivés dans les années à venir….

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi ? Le jugement scellant ton divorce doit être publié dans la presse ?

Enfant.

Non. Car c'est impossible. Ce qu'il faut, c'est limiter au maximum le pouvoir, exécutif, législatif, mais aussi judiciaire.

Pourquoi ? Le jugement scellant ton divorce doit être publié dans la presse ?

Enfant.

Non. Car c'est impossible. Ce qu'il faut, c'est limiter au maximum le pouvoir, exécutif, législatif, mais aussi judiciaire.

Lucilio tu te fais avocat du diable un peu.

Non ton divorce ne doit pas être connus du grand public car tu n’enfreins aucune des libertés d'autrui, en revanche celui qui tue, viole oui.

Limiter ces pouvoirs je suis d'accord, mais limiter le pouvoir judiciaire en ne légalisant pas la peine de mort ? J'avoue ne pas saisir le véritable sens de ta remarque par rapport à la mienne.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste sur une position quasi-rothbardienne : dans une perspective anarcap, la peine de mort ne devrait pas être interdite mais inappliquée.

Par contre, dans une perspective étatique, je préfère mille fois qu'il soit interdit à l'Etat de tuer des gens, merci.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma position est simple et un peu barbare:

  • La mort institutionnalisée, non, en aucun cas, c'est trop dangereux de donner un tel pouvoir sans conséquences.
  • La clémence envers ceux qui tuent les criminels par vengeance, en prenant consciemment le risque que cette clémence ne soit pas appliquée a leur cas : oui.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je suis d'accord avec neuneu2k

Eliminer quelqu'un de manière institutionnelle, concrètement, ça signifie qu'une personne en tue une autre, il faut bien un "opérateur des basses oeuvres" même dans le monde d'aujourd'hui. Et là, c'est quand même la barbarie officielle

En revanche, zigouiller l'humain qui a occis un être qui lui est cher, j'ai tendance à être plus en empathie

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si les méthodes d'exécution essaient au maximum de ne pas avoir de tueur (par exemple, le coup des balles à blanc dans le peloton d'exécution).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins Jabial et neuneu2k aussi.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si les méthodes d'exécution essaient au maximum de ne pas avoir de tueur (par exemple, le coup des balles à blanc dans le peloton d'exécution).

Y a des pays qui exécutent encore comme ça ? Avec un peloton ?
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y a des pays qui exécutent encore comme ça ? Avec un peloton d'exécution ?

Quelques Etats en Amérique, si je ne me trompe pas (il me semblerait même que ce soit au choix).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, mais ça a presque disparu. Récemment un condamné l'avait demandé, et ça a du être le dernier a en « bénéficier ».

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs, je me demande comment vont évoluer ces allégements de peines politiquement motivés dans les années à venir….

Vu que tu parles des allégements de peines, j'aurais un avis là-dessus. Alléger une peine de prison pour un "voleur d'oranges", je n'ai rien contre, bien au contraire. Je conçois que, dans une vie, certains peuvent faire des erreurs de jeunesse ou d'égarement et commettre de petits larcins. Qu'on leur donne un petit coup de pouce par le biais de remises de peine afin de leur donner une 2nde chance plus rapidement, pourquoi pas.

Par contre, àmha, tous les meurtres prémédités, les viols, la pédophilie….ne devraient en aucun cas bénéficier de remises de peine, jamais. Si un individu est condamné pour l'un de ces faits à 30 ans de prison, c'est 30 ans et pas 20, 15 ou 10. "Oui mais vous comprenez, comme je l'ai déjà entendu ou vu dans les médias, on allège les peines au nom de la réinsertion, des Droits de l'Hôôôômme et de la seconde chance". Nom de Dieu de bordel de merde, qu'on arrête de penser que tout le monde est "réinsérable" par l'opération du Saint-Esprit !!! Relâcher des individus dangereux et ne pas savoir où ils habitent, ne pas connaître l'immatriculation de leur(s) véhicule(s), ne pas les faire suivre psychologiquement….. est, à mon sens, une mise en danger volontaire de la vie d'autrui.

Et malheureusement tous les ans, on a le droit aux faits divers aussi tragiques que morbides et scandaleux de (multi) récidivistes qui passent (encore et encore) à l'acte et la Justice, que dit-elle ? "On n'a rien à se reprocher, on a appliqué la loi"…..(colère contenue)….. Et ben cette la loi-ci, elle me fais littéralement gerber ! Il ne pas s'étonner et s'offusquer après qu'il y ait des personnes qui souhaitent la peine de mort. Je ne le cautionne pas mais je le comprends.

A ce propos, y a-t-il une position libérale précise sur la réinsertion des individus dangereux ? Merci :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De fait, je pense aussi que pour les crimes les plus graves (qui restent à définir juridiquement, peut-être ?), il ne devrait pas y avoir remise de peine.

Pour ce qui est de la réinsertion "libérale", je ne sais pas. Je ne sais pas si le libéralisme à vocation à avoir réponse à tout. Je vois d'un assez mauvais oeil le travail en prison, par per se, mais parce que ce n'est pas loin de l'esclavage dans certains cas (obligé de bosser pour quelques centimes de l'heure, …). Si c'est "bien fait", sur accord avec le prisonnier, avec du privé, … pourquoi pas. L'essentiel est que ça ne coute pas un pont à la collectivité.

J'ai deux exemples qui me viennent en tête :

-Aux USA, beaucoup de programmes d'études niveau universitaire sont donnés bénévolement par quelques profs volontaires. Les résultats sont nettement meilleurs en moyenne que les étudiants lambda (plus de temps, de motivation, …).

-Dans je ne sais plus quel pays d'Am. du Sud, les prisons sont payantes ! En gros, le gouvernement ne paye qu'un repas par jour aux prisonniers et les prisonniers doivent louer leur cellules, qui ressemblent plus à de petites maisons. Ils sont totalement libre dans la prison, les gardiens sont à l'extérieur (aux portes). Les prisonniers sont en famille, ils louent une chambre/cellule et peuvent faire de petits boulots (restaurant, coiffeur, dentiste, …). En gros, la prison est une sorte de ville dans la ville, autonome (ou presque).

Les prisonniers sont donc enfermés dans un grand espace quasi-auto géré, ils doivent trouver un boulot pour vivre, ou le créer, les familles peuvent entrer et sortir, ou y vivre, … C'était un gros bordel (pays pauvre et république bannière, toussa) mais l'idée est a creuser, je trouve.

edit : j'ai retrouvé, San Pedro à La Paz : http://www.arte.tv/fr/2534390,CmC=2534386.html

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà, il me semble qu'on perd vite de vue que l'intérêt de la prison est de protéger les autres de ceux qui sont à l'intérieur, plus que de les punir.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.