Jump to content

Recommended Posts

En tout cas, une chose est actuellement belle et bien certaine, je pense que les pros et les contre si retrouveront.

Aujourd hui seuls les etats s occupent d appliquer et de condamner les gens a mort, et aux vues des performences de celui ci, il est necessaire de militer contre la peine de mort.

Link to post
L'Etat a le devoir d'appliquer les décisions de justice.

Je reformule: les actions qui définissent ce qu'est l'état sont toutes contraires au droit.

Aujourd hui seuls les etats s occupent d appliquer et de condamner les gens a mort, et aux vues des performences de celui ci, il est necessaire de militer contre la peine de mort.

Voui, mais ça va "plus vite" et c'est plus cohérent de simplement militer contre tout ce que fait l'état.

Link to post
Je reformule: les actions qui définissent ce qu'est l'état sont toutes contraires au droit.

Voui, mais ça va "plus vite" et c'est plus cohérent de simplement militer contre tout ce que fait l'état.

Je reformule : l'Etat n'a aucun légitimité à tuer, de même pour un individu quelqu'il soit ou pour toute institution. Légitime défense (qui ne concerne pas l'Etat) exclue.

Link to post
Je reformule : l'Etat n'a aucun légitimité à tuer, de même pour un individu quelqu'il soit ou pour toute institution. Légitime défense (qui ne concerne pas l'Etat) exclue.

En cas de guerre d'agression, l'Etat se trouve en légitime défense. Non seulement il a le droit de tuer, mais il en a le devoir.

Link to post
En cas de guerre d'agression, l'Etat se trouve en légitime défense. Non seulement il a le droit de tuer, mais il en a le devoir.

Plus précisément, il a le droit et le devoir d'ordonner à ses soldats de repousser les envahisseurs, dussent-ils tuer ces derniers pour ce faire.

Link to post
En cas de guerre d'agression, l'Etat se trouve en légitime défense. Non seulement il a le droit de tuer, mais il en a le devoir.

Mince j'ai mis la précision entre parenthèses pour éviter une déviation, pas pour donner mon point de vue, mais c'est clair qu'il y a un débat là-dessus.

Déclarer la guerre est une fonction de l'Etat et nous savons où ont mené les tentatives suréalistes de rendre la guerre illégale. Pour autant le sujet me gêne, je devrais lire Grotius avant d'en discuter.

Link to post
En cas de guerre d'agression, l'Etat se trouve en légitime défense. Non seulement il a le droit de tuer, mais il en a le devoir.

Le "devoir de tuer", vraiment ? Comment expliques-tu alors que les lois de la guerre interdisent de tuer les prisonniers ?

Link to post
En cas de guerre d'agression, l'Etat se trouve en légitime défense. Non seulement il a le droit de tuer, mais il en a le devoir.

L'Etat n'est pas un individu, il ne peut donc se trouver un légitime défense.

Le fait que X tue Y ne donne pas le droit à Z de tuer W.

Quant au "devoir de tuer"… On n'est pas chez nationalisme-gloire-et-légion.org ici.

Link to post
L'Etat n'est pas un individu, il ne peut donc se trouver un légitime défense.

Je ne peux que vous renvoyer au droit international. Un Etat peut être en état de légitime défense. C'est pour écrire une telle phrase qu'il est bon de conserver la distinction entre "état" et "Etat". :icon_up:

Charte des Nations Unies ,Article 51

"Aucune disposition de la présente Charte ne porte atteinte au droit naturel de légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un Membre des Nations Unies est l'objet d'une agression armée, jusqu'à ce que le Conseil de sécurité ait pris les mesures nécessaires pour maintenir la paix et la sécurité internationales. Les mesures prises par des Membres dans l'exercice de ce droit de légitime défense sont immédiatement portées à la connaissance du Conseil de sécurité et n'affectent en rien le pouvoir et le devoir qu'a le Conseil, en vertu de la présente Charte, d'agir à tout moment de la manière qu'il juge nécessaire pour maintenir ou rétablir la paix et la sécurité internationales."

Link to post
Mince j'ai mis la précision entre parenthèses pour éviter une déviation, pas pour donner mon point de vue, mais c'est clair qu'il y a un débat là-dessus.

Déclarer la guerre est une fonction de l'Etat et nous savons où ont mené les tentatives suréalistes de rendre la guerre illégale. Pour autant le sujet me gêne, je devrais lire Grotius avant d'en discuter.

Grotius, c'est formidable , et plus lisible qu'on ne pense. Cependant la terre s'est bien réchauffée depuis et je conseille plutôt de lire Michael Walzer "Guerres justes, guerres injustes". Malgré l'étiquette "communautarienne" qui lui colle à la peau, Walzer a écrit là un livre dans la grande tradition libérale, et que les thomistes peuvent lire aussi sans rougir.

Link to post

Le droit de légitime défense de l'état existe, mais comme tout droit de légitime défense il est limité au strict nécessaire et ne peut s'appliquer que contre ceux qui participent à une agression.

Link to post
Le "devoir de tuer", vraiment ? Comment expliques-tu alors que les lois de la guerre interdisent de tuer les prisonniers ?

pas les prisonniers mais les combattants en arme. une guerre pour un territoire ne se fait sans mort.

Link to post
Grotius, c'est formidable , et plus lisible qu'on ne pense. Cependant la terre s'est bien réchauffée depuis et je conseille plutôt de lire Michael Walzer "Guerres justes, guerres injustes". Malgré l'étiquette "communautarienne" qui lui colle à la peau, Walzer a écrit là un livre dans la grande tradition libérale, et que les thomistes peuvent lire aussi sans rougir.

Link to post
Le droit de légitime défense de l'état existe, mais comme tout droit de légitime défense il est limité au strict nécessaire et ne peut s'appliquer que contre ceux qui participent à une agression.

Dialogue entre seigneurs polonais:

Salaud! Tu as tué mon juif! Tu vas voir ce que je vais faire à ton juif!

Link to post
Grotius, c'est formidable , et plus lisible qu'on ne pense. Cependant la terre s'est bien réchauffée depuis et je conseille plutôt de lire Michael Walzer "Guerres justes, guerres injustes". Malgré l'étiquette "communautarienne" qui lui colle à la peau, Walzer a écrit là un livre dans la grande tradition libérale, et que les thomistes peuvent lire aussi sans rougir.

"Communautarienne" ? C'est à dire ?

Le droit de légitime défense de l'état existe, mais comme tout droit de légitime défense il est limité au strict nécessaire et ne peut s'appliquer que contre ceux qui participent à une agression.
Dialogue entre seigneurs polonais:

Salaud! Tu as tué mon juif! Tu vas voir ce que je vais faire à ton juif!

Justement, quel rapport ?

Link to post
"Communautarienne" ? C'est à dire ?

Dialogue entre seigneurs polonais:

Salaud! Tu as tué mon juif! Tu vas voir ce que je vais faire à ton juif!

Justement, quel rapport ?

C'est bien connu, la guerre consiste en un tournoi entre politiciens. On n'a jamais entendu parler de villes bombardées, par exemple.

Link to post
  • 2 years later...
Etats-Unis : condamné à mort avec le QI d'un enfant de 7 ans

La Cour suprême des Etats-Unis a confirmé, mercredi, la condamnation à mort d'un homme estimant avoir été représenté à son procès par un avocat incompétent qui n'avait pas signalé au jury que son client avait le QI d'un enfant de 7 ans.

Par sept voix contre deux, la plus haute juridiction du pays a estimé que le choix fait par l'avocat de ne pas utiliser le rapport d'expertise psychiatrique réalisé sur son client était "stratégique" et qu'il ne s'agissait pas d'une "décision déraisonnable". La décision de la majorité a été rédigée par Sonia Sotomayor, nommée cet été par le président américain Barack Obama.

Holly Wood a été condamné en 1994 par un tribunal de l'Alabama (Sud) pour le meurtre de son ancienne petite amie. Il a été représenté lors de son procès par trois avocats commis d'office, dont l'un était sorti quelques mois avant de l'Université et n'avait aucune expérience des procès impliquant la peine de mort. Cet avocat avait pris en charge la partie du procès intervenant après le verdict de culpabilité, lorsque les jurés doivent décider s'ils recommandent la peine capitale ou la prison à vie. Les jurés avaient choisi la mort à 10 voix contre 2.

La Cour suprême a estimé, mercredi, que l'avocat avait délibérément décidé de ne pas présenter les éléments concernant la santé mentale de son client, de peur que ceux-ci ne lui portent préjudice. Le choix de l'avocat "est l'antithèse même d'un choix stratégique, j'aurais cassé la décision de la cour d'appel", a déclaré au nom de la minorité le juge John Paul Stevens, doyen de la Cour suprême. La Cour suprême a interdit en 2002 l'exécution de personnes souffrant de retard mental.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/20…tor=AL-32280184

Link to post

J'ai moi aussi découvert cette appellation via les critiques de Huguenin sur le libéralisme, se référant beaucoup à MacIntyre. Ca à l'air intéressant à lire et étudier.

Link to post

Le livre de Huguenin est intéressant, mais il manque un peu sa cible : il vise le libéralisme de Rawls, qu'il assimile un peu vite à tout le libéralisme. McIntyre n'est pas à proprement parler communautarien : il se définit plutôt comme républicain (in after virtue), contrairement aux Sandel, Walzer, etc.

Link to post
  • 2 months later...
POLEMIQUE - L'ancien président de Reporters sans frontières crée la polémique en défendant la peine de mort…

Dimanche soir sur France Inter, en pleine soirée électorale, l’ancien président de RSF, Robert Ménard, s’est exprimé dans l’émission C’est demain la veille, sur l’affaire Hank Skinner. Il s’agit d’un condamné à mort qui doit être exécuté dans moins d’une semaine et réclame pour prouver son innocence des tests ADN qui lui ont toujours été refusés.

L’extrait, qu’on peut réécouter sur Rue89, est sans appel. «On profite de ce qu’il semble être une erreur judiciaire pour nous fourguer le problème de la peine de mort. Je pense que ce sont deux débats différents. On peut très bien penser que pour cette affaire-là il faut faire un test ADN et être partisan de la peine de mort. Et être partisan de la peine de mort, ça ne fait pas de vous un monstre qui serait exclu de l’humanité bien pensante, convenable et tout».

Il poursuit: «Je ne suis pas sûr que je mettrais beaucoup d’énergie pour éviter qu’à Dutroux, on lui coupe le cou».

Interrogé par lefigaro.fr, Robert Ménard se justifie ce lundi: «Il va de soi que cette solution radicale n’est valable que si on est sûr à 100% que les gens sont coupables», précise-t-il. «Ce que j’ai voulu dire, c’est que j’ai mieux à faire que de défendre des gens comme Dutroux, c’est peut-être parce que je suis père de famille».

O.R.

http://www.20minutes.fr/article/392620/Fra…oupe-le-cou.php

Link to post
Je suis contre.Peine de mort ou pas, cela ne ramènera pas les victimes.

Oui, mais il existe une probabilité non nulle que le prévenu soit coupable, purge sa peine, sort, tue une autre personne. Quid de cette nouvelle victime? On s'en fout?

Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...