Jump to content
José

Michel Onfray, chou-fleur & sparassis crépu

Recommended Posts

Je répète: maintenant oui, mais il n'est pas arrivé à 18% en s'inscrivant dans le discours ambiant.

remonter au poujadisme n'a aucun intérêt. Poujadisme qui était un ressentiment des petits artisans... contre qui d'ailleurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

remonter au poujadisme n'a aucun intérêt. Poujadisme qui était un ressentiment des petits artisans... contre qui d'ailleurs ?

 

je pensais plus à ordre nouveau en fait, qui était un mouvement pseudo-fasciste, inspiré par le MSI (les fascos italiens)

Share this post


Link to post
Share on other sites

remonter au poujadisme n'a aucun intérêt. Poujadisme qui était un ressentiment des petits artisans... contre qui d'ailleurs ?

 

Le fics. L'influence judéo-maçonnique sur la vie politique. Et tout ce qui ressemblait à autre chose qu'une défense de l'Algérie française.

 

L'électorat poujadiste a d'ailleurs porté de Gaulle aux nues avant de s'en mordre les doigts. Cf l'ouvrage de Romain Souillac, Le mouvement Poujade.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es en train de m'expliquer comment la pâte monte, alors que moi je te donnes la recette.

 

 

 
Le fond de commerce et les électeurs du Front National viennent de l'extrême gauche. La famille Le Pen a intégralement repris le programme politique du parti communiste de Marchais des années 1970:
 
La lutte contre l'immigration:

 
Et le protectionnisme(que Georges Marchais qualifie sous le slogan "produisons français"):

 
Comme je l'ai dit précédemment le FN a connu une ascencion grâce aux manipulations politiques de la Gauche et de la Droite. Mais pas seulement. Car il a également su tirer profit des retombées de la chute du Bloc-Est(communiste) à la fin de la guerre froide qui a conduit indirectement à la marginalisation et implosion des partis d'extrême-gauche français . Le Front National comme les autres partis d'extrême-droite européens sont devenus des partis prolétariens:
 
En 1989, le mur de Berlin s'effondre, puis en 1991 l'URSS. L'économie de marché s'installe dans tous les pays de l'Est. Cela provoque un profond changement politique à l'échelle internationale. Les partis communistes s'effondrent, les partis socialistes de toute l'Europe abandonnent l'anticapitalisme et acceptent l'économie de marché. L'hypothèse de Trotski n'est pas validée, à savoir qu'à l'effondrement du régime de l'Union soviétique succède une « révolution anti-bureaucratique » vers le socialisme[réf. nécessaire]. Or rien de tout cela ne se produit; même, une vague d'optimisme souffle sur les pays occidentaux durant lesannées 1990 (croissance économique, révolution numérique).

Share this post


Link to post
Share on other sites

... Je parle pour les milliers de fonctionnaires qui seront touchés par les mesures annoncées par l'IFRAP. Si je dis qu'elles sont irréalistes,c'est que pour reprendre le vocabulaire médiatique elles impliquent de la "violence sociale" extrême. Face à cette "violence sociale"

... mais c'est quoi cette putain de fuck d'histoire religion comme quoi les fonks licenciés ne retrouveraient pas de travail ?

comme quoi un poste de fonk devrait être un poste pour l'éternité ?

http://uplib.fr/wiki/Fichier:ChomagePublic.jpg

 

ChomagePublic.jpg

 

(et si tu penses que les solutions libérales ne fonctionnent pas ... que viens tu faire en ce lieu ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Que viens tu faire en ce lieu ?)

 

Il vient pourrir le fil visiblement. En pratiquant le négationnisme vis-à-vis de la bêtise cosmique d'Onfray.

Share this post


Link to post
Share on other sites

... mais c'est quoi cette putain de fuck d'histoire religion comme quoi les fonks licenciés ne retrouveraient pas de travail ?

comme quoi un poste de fonk devrait être un poste pour l'éternité ?

http://uplib.fr/wiki/Fichier:ChomagePublic.jpg

ChomagePublic.jpg

(et si tu penses que les solutions libérales ne fonctionnent pas ... que viens tu faire en ce lieu ?)

Il se trouve que l'Angleterre a un peu moins de réglementations débiles et un marché de l'emploi un peu plus flexible. Donc les fonctionnaires virés retrouvent du taf plus rapidement. C'est pour cela que je disais précédemment que l'on devait d'abord libéraliser le marché du travail et la création d'entreprises, de même que privatiser les activités nécessaires de l'Etat, avant de s'attaquer au gros.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moins de fonctionnaires = moins d'impôts = plus grande productivité = coût de la réglementation relativement plus faible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 
Le fond de commerce et les électeurs du Front National viennent de l'extrême gauche. La famille Le Pen a intégralement repris le programme politique du parti communiste de Marchais des années 1970:

 

 

C'est juste faux.

 

A l'époque où le FN a été créé, la ligne économique était inspirée par le poujadisme, et le virage largement à gauche du FN sur les questions économiques date d'après la grande montée du FN.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il vient pourrir le fil visiblement. En pratiquant le négationnisme vis-à-vis de la bêtise cosmique d'Onfray.

 

Comme je l'ai dit je ne défends pas spécialement Michel Onfray,mais je constate que certaines de ses positions ne sont pas forcément erronées.

A la différence de l'immense majorité des bobos,Onfray est né dans un milieu pauvre. A l'instar de la génération médiatique nés à la fin des années 1950(Zemmour,Soral,Nabe...),il a eu de la chance malgré sa condition modeste d'avoir connu les trente glorieuses durant son enfance et d'avoir eu le droit à un confort de vie à peu près correct. A partir des années 1970-1980,les 30 glorieuses ont pris fin et la situation économique s'est gravement détériorée(chômage de masse,stagflation...).

La restructuration complète de l'économie française a sans doutes ruiné son père qui était agriculteur. En effet à partir de Pompidou/Giscard,la construction européenne a été relancée et la PAC et des lobbys agricoles industriels comme la FNSEA ont éradiqués l'agriculture traditionnel. Cela a conduit à la ruine des petits agriculteurs.

De plus l'ensemble des partis politiques français(sauf les extrêmes) se sont convertis à la social-démocratie keynésienne/friedmanienne,ce que Onfray appelle le "libéralisme". Et concrêtement cela s'est traduit par le délaissement du peuple français par les élites politiques,des connivences et des liens étroits entre les hommes politiques,les entreprises et les banques,la virtualisation de la finance,le démantèlement de la souveraineté de la France et son incorporation dans des ensembles supranationaux et enfin la destruction de l'Etat-Providence français.

Et comme je l'ai expliqué c'est contre ce "libéralisme" qu'Onfray se bat.

De plus on remarque que même des libéraux oldschool comme Fekete dénonce le système actuel. J'ai posté une vidéo de cet économiste que l'on peut rattacher à l'école Autrichienne(Von Mises, Hayek).

 

Moins de fonctionnaires = moins d'impôts = plus grande productivité = coût de la réglementation relativement plus faible.

 

 

Je n'ai rien contre le fait que l'on vire les fonctionnaires à condition qu'ils retrouvent du boulot par la suite. Mais le problème est que le démantèlement du droit du travail français prendra du temps et ne se fera pas du jour au lendemain. Et le variable dont ne tiennent pas forcément compte les réformateurs libéraux ou socialistes c'est que les gens ont des sentiments et qu'une situation d'injustice résultant d'une violence symbolique ou sociale peut engendrer des réactions extrêmement violentes. Même si les personnes âgés supportent plus ou moins la frustration,les jeunes suite à une frustration ou une injustice basculent très rapidement et se radicalisent.
Et la violence sociale des démocraties libérales a souvent conduit indirectement à l'essor de mouvements extrémistes comme les skinheads dans l'Angleterre des années 1970-1980,le Ku Klux Klan aux Etats-Unis ou encore les groupuscules sectaires comme Bloc Identitaire,le GUD ou E&R.
Voilà pourquoi je suis assez critique vis-à-vis des privatisations et licenciements sauvages.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai rien contre le fait que l'on vire les fonctionnaires à condition qu'ils retrouvent du boulot par la suite.

Attention il vaut mieux virer un fonctionnaire dont l'activité est nuisible à la société que de le garder en activité, même s'il devait se retrouver ensuite au chômage.

Prenons par exemple les fonctionnaires de police dans les stups ou dans l'inspection du travail.

Ces gens consomment des ressources énormes pour effectuer de la surveillance, prendre les suspect en flagrant délit et au final mettre des bâtons dans les roues d'honnêtes gens (dans le cas de l'inspection du travail surtout hein). Et le résultat de leur activité consomme énormément de ressources aussi, qu'il s'agisse des places de prisons ou des tribunaux. Donc si on mettait toutes ces activités nuisibles à la poubelle même en payant encore leurs anciens salaires aux fonctionnaires pour qu'ils restent à regarder la tv chez eux on ferait encore des économies substantielles.

 

Par contre je n'ai aucune idée de la faisabilité d'un tel projet politique en France, mais d'un point de vue purement comptable, le fait qu'un type dont l'activité est nuisible à tout le monde, se retrouve au chômage c'est généralement pas une perte pour l'économie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les fonctionnaires ne cotisent pas au chômage, ils n'y auront pas droit, direct au RSA :P.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les fonctionnaires ne cotisent pas au chômage, ils n'y auront pas droit, direct au RSA :P.

:lol: Tramp à l'oeuvre dans des négociations difficiles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si il faut leur donner un peu de pognon pour passer la suppression du droit à la grève dans la fonction publique (et l'interdiction des syndicats dans la police et la justice) soit. Mais mieux vaut partir sur une position forte, sachant que la fin de l'emploi à vie, du régime publique de retraite, de l'avancement et du concours ne sont pas négociables. Le but étant de révolutionner la fonction publique pour ne plus en faire une catégorie électorale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Comme je l'ai dit je ne défends pas spécialement Michel Onfray,mais je constate que certaines de ses positions ne sont pas forcément erronées.

A la différence de l'immense majorité des bobos,Onfray est né dans un milieu pauvre. A l'instar de la génération médiatique nés à la fin des années 1950(Zemmour,Soral,Nabe...),il a eu de la chance malgré sa condition modeste d'avoir connu les trente glorieuses durant son enfance et d'avoir eu le droit à un confort de vie à peu près correct. A partir des années 1970-1980,les 30 glorieuses ont pris fin et la situation économique s'est gravement détériorée(chômage de masse,stagflation...).

La restructuration complète de l'économie française a sans doutes ruiné son père qui était agriculteur. En effet à partir de Pompidou/Giscard,la construction européenne a été relancée et la PAC et des lobbys agricoles industriels comme la FNSEA ont éradiqués l'agriculture traditionnel. Cela a conduit à la ruine des petits agriculteurs.

De plus l'ensemble des partis politiques français(sauf les extrêmes) se sont convertis à la social-démocratie keynésienne/friedmanienne,ce que Onfray appelle le "libéralisme". Et concrêtement cela s'est traduit par le délaissement du peuple français par les élites politiques,des connivences et des liens étroits entre les hommes politiques,les entreprises et les banques,la virtualisation de la finance,le démantèlement de la souveraineté de la France et son incorporation dans des ensembles supranationaux et enfin la destruction de l'Etat-Providence français.

Et comme je l'ai expliqué c'est contre ce "libéralisme" qu'Onfray se bat.

De plus on remarque que même des libéraux oldschool comme Fekete dénonce le système actuel. J'ai posté une vidéo de cet économiste que l'on peut rattacher à l'école Autrichienne(Von Mises, Hayek).

 

Je n'ai rien contre le fait que l'on vire les fonctionnaires à condition qu'ils retrouvent du boulot par la suite. Mais le problème est que le démantèlement du droit du travail français prendra du temps et ne se fera pas du jour au lendemain. Et le variable dont ne tiennent pas forcément compte les réformateurs libéraux ou socialistes c'est que les gens ont des sentiments et qu'une situation d'injustice résultant d'une violence symbolique ou sociale peut engendrer des réactions extrêmement violentes. Même si les personnes âgés supportent plus ou moins la frustration,les jeunes suite à une frustration ou une injustice basculent très rapidement et se radicalisent.
Et la violence sociale des démocraties libérales a souvent conduit indirectement à l'essor de mouvements extrémistes comme les skinheads dans l'Angleterre des années 1970-1980,le Ku Klux Klan aux Etats-Unis ou encore les groupuscules sectaires comme Bloc Identitaire,le GUD ou E&R.
Voilà pourquoi je suis assez critique vis-à-vis des privatisations et licenciements sauvages.

 

En fait t'es un coco?

 

PS C'est une vrai question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah la violence sociale. Rhétorique gauchiste de merde et gerbante. "Si vous ne faites pas ce qu'on veut, c'est de la violence et donc on peut être réellement violent nous." Dans la droite ligne de "la paix est l'absence d'opposition au socialisme." L'autre jour, un gauchiste disait qu'il n'y a pas pire violence que la violence sociale. Le licenciement des privilégiés d'Air France pire que les camps de concentration voyez-vous. Je suis de plus en plus convaincu qu'un gauchiste est un sale gosse qui n'a pas pris assez de baffe quand il faisait ses caprices.

Est-ce qu'on peut le lourder ?

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la violence sociale des démocraties libérales a souvent conduit indirectement à l'essor de mouvements extrémistes comme les skinheads dans l'Angleterre des années 1970-1980,le Ku Klux Klan aux Etats-Unis ou encore les groupuscules sectaires comme Bloc Identitaire,le GUD ou E&R.

Tu nous oublierais pas une attaque de zombies là ?

 

Voilà pourquoi je suis assez critique vis-à-vis des privatisations et licenciements sauvages.

Pas de souci avec les embauches "sauvages" par contre hein ? La violence fiscale ? etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon père m'a lu un extrait de Régis Debray qui est cité dans le programme de français des bts par un éditeurs.

Le thème du programme c'est "les hommes et les objets" en gros.

Debray se proclame "médiologue" (c'est à dire spécialiste du rapport entre les hommes et la technique) et assure sans rire que les moyens de transports sont marqués par l'idéologie.

Voiture=individualiste version libéral, train=collectif version coco, bus=collectif version socdem, vélo=individualiste tendance libertaire.

Dans le texte c'est très drôle de paumevisagement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De plus l'ensemble des partis politiques français(sauf les extrêmes) se sont convertis à la social-démocratie keynésienne/friedmanienne,ce que Onfray appelle le "libéralisme".

 

cette phrase est fausse à deux niveau

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

cette phrase est fausse à deux niveau

 

 

 

De Villiers,ancien homme politique de droite et entrepreneur(créateur du parc d'attraction Puy du Fou), dénonçant la domination des multinationales,des banques et des institutions supranationales(UE,OTAN...) sur la politique française:

 

https://www.youtube.com/watch?v=gNoGp35qLHc

 

Cette vidéo valide les propos de Michel Onfray qui définit le libéralisme moderne comme étant le marché qui fait la loi.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si deux cons disent des conneries, ça valide leurs propos.

Ta définition du marché ("les multinationales et, mdr les institutions étatiques supranationales") est aussi conne que ta définition du libéralisme.

T'es vraiment trop bête.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

De Villiers,ancien homme politique de droite et entrepreneur(créateur du parc d'attraction Puy du Fou), dénonçant la domination des multinationales,des banques et des institutions supranationales(UE,OTAN...) sur la politique française:

 

https://www.youtube.com/watch?v=gNoGp35qLHc

 

Cette vidéo valide les propos de Michel Onfray qui définit le libéralisme moderne comme étant le marché qui fait la loi.

 

 

 

 

 

Qu'est ce que tu essayes de raconter ? Quel est ton propos ?

Dire que le libéralisme moderne c'est de la merde ?

 

Raconte, mais arrête de prendre cette attitude faussement descriptive.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si deux cons disent des conneries, ça valide leurs propos.

Ta définition du marché ("les multinationales et, mdr les institutions étatiques supranationales") est aussi conne que ta définition du libéralisme. 

T'es vraiment trop bête.

 

 

Qui fait l'apologie de la mondialisation? Les libéraux

 Pour un libéral, la mondialisation des échanges est une recette où tout le monde peut gagner. 

http://www.wikiberal.org/wiki/Mondialisation

 

Ben la mondialisation dans le monde réel c'est le règne des multinationales et des institutions supranationales étatiques sur le monde;

 

Et ben la mondialisation dans le réel c'est le règne des multinationales et des institutions étatiques supranationales sur le monde.

 

Qu'est ce que tu essayes de raconter ? Quel est ton propos ?

Dire que le libéralisme moderne c'est de la merde ?

 

Raconte, mais arrête de prendre cette attitude faussement descriptive.

 

 

Ben mon propos c'est que comme les gauchistes vous êtes naïfs.

Vous êtes prêt à suivre aveuglément une idéologie alors que celle-ci a été pervertie par les hommes de pouvoirs.

Vous êtes comme les gens qui ont élu et réelu Chavez au Venezuela en pensant que celui-ci allait redistribuer les richesses alors que la réalité est tout autre.

 

D'ailleurs à ce propos,Bastiat disait ceci:

 

Si j’avais le malheur de ne voir dans le capital que l’avantage de capitalistes, et de ne saisir ainsi qu’un côté, et, assurément, le côté le plus étroit et le moins consolant de la science économique, je me ferais Socialiste ; car de manière ou d’autre, il faut que l’inégalité s’efface progressivement, et si la liberté ne renfermait pas cette solution, comme les socialistes je la demanderais à la loi, à l’État, à la contrainte, à l’art, à l’utopie.

  • Gratuité du crédit, Frédéric Bastiat, éd. Guillaumin, 1847, t. 5, chap. Quatorzième lettre, p. 319 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben la mondialisation dans le monde réel c'est le règne des multinationales et des institutions supranationales étatiques sur le monde

On le voit bien avec Volkswagen ou l'amende de 10 milliards payé par BNP. Trop balèzes les multinationales.

La mondialisation c'est jamais aussi peu de pauvres.

Mais en plus tu racontes n'importe quoi. Les libéraux ne font pas l'apologie de la mondialisation. Ils font l'apologie du laissez-faire. Si tu veux rester dans ton coin et bouffer tes blettes tout l'hiver, fais le. Mais ne va pas chougner que d'autres profitent de nouvelles opportunités.

Vous êtes prêt à suivre aveuglément une idéologie alors que celle-ci a été pervertie par les hommes de pouvoirs.

Je ne connais pas d'homme de pouvoir libéral. Et personne ici ne soutient aucun gouvernement.

J'en suis à me demander si tu n'es pas intellectuellement déficient. Ça ou mythomane.

Si j’avais le malheur de ne voir dans le capital que l’avantage de capitalistes, et de ne saisir ainsi qu’un côté, et, assurément, le côté le plus étroit et le moins consolant de la science économique, je me ferais Socialiste ; car de manière ou d’autre, il faut que l’inégalité s’efface progressivement, et si la liberté ne renfermait pas cette solution, comme les socialistes je la demanderais à la loi, à l’État, à la contrainte, à l’art, à l’utopie.

Ça tombe bien, le niveau de vie de la masse de la population mondiale n'a jamais été aussi proche de celui des élites.

Donc je confirme : déficient ou mythomane.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un nouveau cas pratique pour L'affreux et Cugieran :mrgreen:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...