Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Relais Odéon

Sexe, libéraux et libertaires

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je fais mon entrée sur ce forum à pas feutrés et timides. Aussi, après avoir parcouru quelques une des pages de discussion, il ne m'est apparu aucun fil sur les rapports H/F entre libéraux.

La question centrale qui m'intéresse ici pourrait se résumer ainsi : le libéralisme étendu à toutes les sphères de nos vies implique-t-il nécessairement un comportement libertaire d'un point de vue affectif et sexuel ?

Sans jouer les Ardisson du dimanche, j'avoue que la question me taraude d'autant plus face aux contradictions intérieures de chacun (moi le premier).

Bref, quelle posture adoptez-vous dans votre vie affective ? Une aventure d'un soir est-elle votre quotidien ? Ou bien privilégiez-vous le long terme ? etc etc

Le débat est ouvert, je ne manquerai pas de le suivre avec intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le libéralisme est une philosophie politique, ce n'est pas une religion ou une morale, ce n'est pas un droit ni même une "philosophie du droit".

Tant que le libertinage se situe hors du champ politique, il n'entre pas dans le champ de vision libéral, ni en bien, ni en mal. Ce n'est que lorsqu'il débouche sur des crimes ou sur des comportements asociaux qui, par exemple, créent des demandes d'aide "sociale", que cela peut changer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok avec mélo.

Note pour tous : attention aux dérapages dans ce fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Note pour tous : attention aux dérapages dans ce fil.

Flûte alors… la question "…quelle posture adoptez-vous dans votre vie affective…" promettait…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le libéralisme est une philosophie politique, ce n'est pas une religion ou une morale, ce n'est pas un droit ni même une "philosophie du droit".

Tant que le libertinage se situe hors du champ politique, il n'entre pas dans le champ de vision libéral, ni en bien, ni en mal.

J'en suis bien conscient. D'où mes interrogations sur l'attitude de chacun dans un domaine qui relève de sa sphère privée voire de l'intime. Certains "lilis" clament haut et fort leur liberté sexuelle assumée, je demande donc à voir…

P.S : si tu es blonde etc etc :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'en suis bien conscient. D'où mes interrogations sur l'attitude de chacun dans un domaine qui relève de sa sphère privée voire de l'intime. Certains "lilis" clament haut et fort leur liberté sexuelle assumée, je demande donc à voir…

P.S : si tu es blonde etc etc :icon_up:

Tu te rends compte que ça a autant d'intérêt que de savoir si les libéraux préfèrent la viande, le poisson ou les 2 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu te rends compte que ça a autant d'intérêt que de savoir si les libéraux préfèrent la viande, le poisson ou les 2 ?

Et alors ? La rubrique "société" doit donc se garder de parler gastronomie, art de vivre et quotidien ?

Je m'oppose à ce libéralisme dogmatique qui nous réduirait tous à des idéologues ne pouvant sortir de leur petit espace confiné. J'ajoute que clivage anarcap/lib conservateur pour ne citer que lui se retrouve dans les vies personnelles de chacun.

Personne n'est obligé de répondre… Un peu de légèreté et d'humour que diable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
le libéralisme étendu à toutes les sphères de nos vies implique-t-il nécessairement un comportement libertaire d'un point de vue affectif et sexuel ?

Non.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Personne n'est obligé de répondre… Un peu de légèreté et d'humour que diable.

Bon, direction Taverne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'en suis bien conscient. D'où mes interrogations sur l'attitude de chacun dans un domaine qui relève

Le consentement mutuel est un pré requis, une foi cela dit, très honnêtement je pense qu'il y a de tout, de la cellule familiale traditionnelle au libertin, c'est une affaire de goûts.

Il contraire aux principes des libéraux d'aller emmerder les autres en allant demander des privilèges pour tel ou tel groupe sexuel.

Il n'est pas plus dans leurs habitudes d'aller casser les pieds des autres avec leurs préférences.

C'est du domaine du privé par excellence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et alors ? La rubrique "société" doit donc se garder de parler gastronomie, art de vivre et quotidien ?

Je m'oppose à ce libéralisme dogmatique qui nous réduirait tous à des idéologues ne pouvant sortir de leur petit espace confiné. J'ajoute que clivage anarcap/lib conservateur pour ne citer que lui se retrouve dans les vies personnelles de chacun.

Personne n'est obligé de répondre… Un peu de légèreté et d'humour que diable.

Je n'ai pas dit le contraire.

Ce que je récuse c'est la volonté d'établir un lien entre "être libéral" et je ne sais quel goût personnel.

Cela dit, je veux bien participer.

J'aime le nutella mais je préfère le milky way en pâte à tartiner, qu'on ne trouve malheureusement plus en France.

Et toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'ai pas dit le contraire.

Ce que je récuse c'est la volonté d'établir un lien entre "être libéral" et je ne sais quel goût personnel.

Cela dit, je veux bien participer.

J'aime le nutella mais je préfère le milky way en pâte à tartiner, qu'on ne trouve malheureusement plus en France.

Et toi ?

Je trouve ça gras et indigeste, un peu comme ton avatar. Vous m'avez l'air sacrément nerveux ici, le CAC est en baisse ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je trouve ça gras et indigeste, un peu comme ton avatar. Vous m'avez l'air sacrément nerveux ici, le CAC est en baisse ?

Mais c'est pas possible !? Y'a eu un lacher, récemment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous m'avez l'air sacrément nerveux ici, le CAC est en baisse ?

Troll detected.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je trouve ça gras et indigeste, un peu comme ton avatar. Vous m'avez l'air sacrément nerveux ici, le CAC est en baisse ?

il est adorable son avatar !

dehors !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je trouve ça gras et indigeste, un peu comme ton avatar. Vous m'avez l'air sacrément nerveux ici, le CAC est en baisse ?

Ben quoi ?

Les préférences gustatives des libéraux en matière de pâte à tartiner m'intéressent au plus haut point.

Sachant que nous militons pour la liberté, peut-être que certains mélangent confiture et nutella et pour les plus téméraires miel, confiture et nutella.

C'est fichtrement intéressant, non ?

Je suis tout à fait calme, et je me fiche du CAC, n'étant pas boursicoteur. (Étonnant n'est-il pas ?)

il est adorable son avatar !

Merci. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
La question centrale qui m'intéresse ici pourrait se résumer ainsi : le libéralisme étendu à toutes les sphères de nos vies implique-t-il nécessairement un comportement libertaire d'un point de vue affectif et sexuel ?

[…]

Bref, quelle posture adoptez-vous dans votre vie affective ? Une aventure d'un soir est-elle votre quotidien ? Ou bien privilégiez-vous le long terme ? etc etc

Tout d'abord bienvenu ! D'autant que la question me plaît :doigt:

La réponse à la première question est sans aucun doute : Non, c'est le "nécessairement qui cloche (pour les raisons, Cf le post de melodius).

Pour la réponse à la seconde, voici la mienne ; pour information, je fais partie de ceux qui pensent qu'il est possible de fixer des valeurs de façon objective et universelle. Cad qu'il y aurait des valeurs naturelles.

Comme pour tout, il faut être entreprenant. Par ailleurs, toute relation réussie nécessite un investissement soutenu de part et d'autre. Selon la préférence temporelle des personnes, et leurs aptitudes, l'entreprise est de plus ou moins long terme…. mais qu'on ne s'y trompe pas, cela ne présume en rien du résultat en terme de fidélité ou non. Il est tout à fait possible de n'avoir que des aventures d'un soir, toujours avec la même personne :warez: .

Personnellement, j'ai une préférence temporelle particulièrement basse, ce qui signifie que je vais pouvoir investir sur le long terme. Une conséquence est un petit nombre de partenaires mais ultra-sélectionnées (bien entendu cela suppose que je valorise le couple pour lui même)… c'est sans espoir pour pratiquement toutes les femmes :ninja: … et délicat pour les autres :warez:

Tiens, puisqu'on en parle, marchange, j'aime pas trop ton avatar non plus (mais le nutella à tartiner par contre :icon_up: ) … t'a pas le droit de critiquer le mien :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'ailleurs le QL en avait fait un petit article : http://www.quebecoislibre.org/991204-2.htm
Les libertariens prônent la liberté dans tous les domaines, y compris le droit de faire ce qu'on veut avec son propre corps dans la mesure où l'on ne brime pas la liberté et la propriété des autres. Dans cette optique, ils croient que les gens comme les libertins qui veulent participer à des partouzes, se prostituer, ou se droguer, devraient pouvoir le faire sans être importunés par la répression policière.

Toutefois, ils ne prônent absolument pas le mode de vie libertin plutôt qu'un autre.

Ite missa est.

Je n'en suis pas sûr.

Fort soupçon : on constate une avalanche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, puisqu'on en parle, marchange, j'aime pas trop ton avatar non plus (mais le nutella à tartiner par contre :icon_up: ) … t'a pas le droit de critiquer le mien :warez:

C'est de la propagande subliminale :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est de la propagande subliminale :icon_up:

Je me demande si l'affection de nombre de femmes pour les chats n'a pas un côté narcissique…

(ps : aucun sous-entendu/a priori sexuel dans ma remarque).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me demande si l'affection de nombre de femmes pour les chats n'a pas un côté narcissique…

(ps : aucun sous-entendu/a priori sexuel dans ma remarque).

"Quand margot dégrafait son corsa-a-age

Pour donner, la gou-goute à son chat"…

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Quand margot dégrafait son corsa-a-age

Pour donner, la gou-goute à son chat"…

Tu confirmes donc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La question centrale qui m'intéresse ici pourrait se résumer ainsi : le libéralisme étendu à toutes les sphères de nos vies implique-t-il nécessairement un comportement libertaire d'un point de vue affectif et sexuel ?

Evidemment non.

Remplaçons "implique nécessairement" par "autorise" et la réponse devient oui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre au post initial, non être libéral n'implique pas d'être libertin.

Chacun a un rapport individuel avec la sexualité, le mien est probablement le schéma le plus répandu, et voila.

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'était ce pas notre cher Aristophane qui affirmait que les libéraux étaient meilleurs amants que les socialistes ?

Je pourrais pas confirmer, j'ai jamais couché avec un socialiste :icon_up:(ou alors ça ne m'a pas marqué)

Share this post


Link to post
Share on other sites
(ou alors ça ne m'a pas marqué)

CQFD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Je fais mon entrée sur ce forum à pas feutrés et timides. Aussi, après avoir parcouru quelques une des pages de discussion, il ne m'est apparu aucun fil sur les rapports H/F entre libéraux.

La question centrale qui m'intéresse ici pourrait se résumer ainsi : le libéralisme étendu à toutes les sphères de nos vies implique-t-il nécessairement un comportement libertaire d'un point de vue affectif et sexuel ?

Sans jouer les Ardisson du dimanche, j'avoue que la question me taraude d'autant plus face aux contradictions intérieures de chacun (moi le premier).

Bref, quelle posture adoptez-vous dans votre vie affective ? Une aventure d'un soir est-elle votre quotidien ? Ou bien privilégiez-vous le long terme ? etc etc

Le débat est ouvert, je ne manquerai pas de le suivre avec intérêt.

Etre libre ce serait adopter obligatoirement un comportement de libre-échange sexuel ? C'est du même niveau que croire qu'être libre, c'est pouvoir griller les feux rouges et assassiner son prochain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'était ce pas notre cher Aristophane qui affirmait que les libéraux étaient meilleurs amants que les socialistes ?

Je ne savais pas que le bon Aristophane avait couché avec des libéraux ! :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...