Jump to content
Copeau

Coucou, les nouveaux : présentez-vous !

Recommended Posts

Pas mal votre accueil dans ce forum.

Vous manquez légèrement de tolérance pour des adhérents d'un forum qui se veut pédagogique et convivial.

Ma question est pourtant simple; puisque vous ne trouvez pas, dans cette société non libéral , des formations répondants à vos attentes ( enseignements réellement privés ), que faite-vous ?

ma première remarque vaut aussi pour h16.

Vous aimez à ce point vous foutre de la gueule du monde ?

Vous avez tout de même un égo surdimensionné ! Je viens dans ce forum dans le but de connaitre le libéralisme en lien avec mes lectures personnels et vous me jetez des pierres aux visages, je trouve sa réellement minable, surtout sur ce ton implicite que vous employez.

Wow, hold your horses. Dans les posts auxquels tu réponds, il se moquent gentiment de leurs collègues, voilà tout. Je ne vois vraiment pas comment tu as pu les prendre pour toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Wow, hold your horses. Dans les posts auxquels tu réponds, il se moquent gentiment de leurs collègues, voilà tout. Je ne vois vraiment pas comment tu as pu les prendre pour toi.

Regardez bien Nick de Cusa, relisez les réponses de h16 et de neuneu2k ( pour qui je n'ai, croyais moi, pas d'aversion sévère ) et vous verrez qu'ils se moquent complètement de moi, voir même cherchent ils à me ridiculiser.

Croyez vous sérieusement que les termes "il est content de se faire incendier…", "J'apprends (contre beaucoup d'argent) aux gens à se passer de moi" ou encore "ils en redemandent" soient simplement des affirmations sympathiques ?

est ce une attitude bien "responsable" pour des libéraux :icon_up: ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bizutage est une noble tradition à laquelle on tient.

Seulement de nos jours, il y a de moins en moins de techniciens pour le combat à pied. L'esprit fantassin n'existe plus. C'est un tort.

Quel est le rapport, me dis-tu. Eh bien c'est simple, tu débarques céans pensant que nous sommes pédagogiques. C'est déjà dur à encaisser pour nous.

Mais, sans pitié aucune, tu continues ton implacable jugement et tu voudrais que nous soyons conviviaux ! L'affront ! L'esclandre !

Fi, c'en est trop ! Nous exigeons d'exquises excuses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le bizutage est une noble tradition à laquelle on tient.

Seulement de nos jours, il y a de moins en moins de techniciens pour le combat à pied. L'esprit fantassin n'existe plus. C'est un tort.

Quel est le rapport, me dis-tu. Eh bien c'est simple, tu débarques céans pensant que nous sommes pédagogiques. C'est déjà dur à encaisser pour nous.

Mais, sans pitié aucune, tu continues ton implacable jugement et tu voudrais que nous soyons conviviaux ! L'affront ! L'esclandre !

Fi, c'en est trop ! Nous exigeons d'exquises excuses.

très bien, je pourrais remplacer le terme pédagogue par celui de généreux. ( je parle ici d'un certain partage du savoir personnel )

Dans une autre mesure, je trouve qu'exiger des excuses à l'offensé est une manie assez trivial et provocante.

Mise à part ce dialogue tournant au vinaigre, je vous fait remarquer que se sont uniquement jim16, laffreuxthomas et nirvana qui ont fait avancer la discussion. (témoignant ainsi d'un certain respect pour leur interlocuteur)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, concernant la liste des métiers que tu as postée, fais bien attention au fait que ce ne sont pas du tout des métiers auxquels vont te former tes études. Les études de sociologie ne forment pas des "Auteurs littéraires, scénaristes, dialoguistes", ni des "Cadres de l'organisation ou du contrôle des services administratifs et financiers". Ce sont des emplois qui sont cités simplement parce qu'ils ont considéré qu'ils ne nécessitaient pas de diplome particulier (peut être à tort pour certains). Comme le débouché "ressource humaine" que tu retrouves toujours cité dans les dépliants des études de lettres, de philo, de psychologie ou d'histoire. Concernant les emplois de fonctionnaire du type "Bibliothécaires, archivistes, conservateurs et autres cadres du patrimoine", ton diplome te donnera juste le droit de passer les concours sans t'y préparer, sachant que les autres candidats, eux, auront eu des formations adaptées. De façon générale ne crois pas les affirmations de tes profs ou de l'administration de ton université sur les débouchés (sauf si elles sont basées sur des statistiques).

exemple:

(badurl) http://www.lesocial.fr/forums/read.php?f=10&i=2841&t=2841 (badurl)

Share this post


Link to post
Share on other sites
On n'étudie pas en socio, on "questionne".

:icon_up::doigt:

En fait, dès que les employeurs voient diplôme de socio, ils se méfient car nous avons un regard critique, un cerveau qui réfléchis, qui interroge… L'Anpe me calcule même pas car elle est incapable de prendre en charge des étudiants avec un diplôme sans domaine de profession précis! alors on me conseille de passer des concours, bref encore des études, toujours des études, payantes bien sûr!!! Je me destine donc a des études d'éducatrice spécialisée ou de journalisme ou de ressources humaines.

J'avais oublié le journalisme, c'est toujours cité dans les débouchés de toutes les études.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La nana dans la 2eme citation de Waldganger plane un peu et respire la "gauchitude" à fond les manettes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oligo, prends pas la mouche, la réponse de H16 et la mienne étaient des réponses à ça:

Dans ce cas quels métiers professez vous ou dans quelles études vous êtes vous engagez ?(par curiosité)

Désolé de ne pas professer de metier tel qu'ils sont décrits dans les manuels, ou de m'engager dans des études, j'ai décrit assez fidèlement mon travail de tous les jours, et franchement, je ne vois pas en quoi je me moque de toi en répondant sincerement à ta question…

Croyez vous sérieusement que les termes "il est content de se faire incendier…", "J'apprends (contre beaucoup d'argent) aux gens à se passer de moi" ou encore "ils en redemandent" soient simplement des affirmations sympathiques ?

Ce sont des descriptions sincères de nos fonctions respectives, et le 'il' comme 'les gens' ce sont des gens avec lesquels nous travaillons chaque jour, pas toi…

Share this post


Link to post
Share on other sites
ma première remarque vaut aussi pour h16.

Vous aimez à ce point vous foutre de la gueule du monde ?

Oui, c'est une seconde nature. Ceci dit, la description de mon poste est assez fidèle (ceux qui savent comprendront) et ne t'englobait pas (tu ne bosses pas avec moi, me semble-t-il). Faut pas te sentir agressé comme ça.

On taquine, mais si on avait voulu être méchants, tu aurais encore mal partout.

Grand douillet, va :icon_up:

Mise à part ce dialogue tournant au vinaigre, je vous fait remarquer que se sont uniquement jim16, laffreuxthomas et nirvana qui ont fait avancer la discussion. (témoignant ainsi d'un certain respect pour leur interlocuteur)

Normal. Jim16 est mon némésis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zou http://www.liberaux.org/index.php?showtopic=41332

Je vais mettre un peu d'ordre ici.

Moi vous pouvez m'attaquer tant que vous voulez, je sais très bien que les charges sociales que vous payez pour me payer mes aides au logement, ma sécu, mes études… vous font beaucoup plus mal que vous pourriez me faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi vous pouvez m'attaquer tant que vous voulez, je sais très bien que les charges sociales que vous payez pour me payer mes aides au logement, ma sécu, mes études… vous font beaucoup plus mal que vous pourriez me faire.

Pas moi. Même pas mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Croyez vous sérieusement que les termes "il est content de se faire incendier…", "J'apprends (contre beaucoup d'argent) aux gens à se passer de moi" ou encore "ils en redemandent" soient simplement des affirmations sympathiques ?

ILS



NE

PARLAIENT

PAS

DE

TOI.

TOI

COMPRIS?

Tiens sinon, je me rends compte que je ne t'ai pas encore dit bienvenue.

Bienvenue.

Mise à part ce dialogue tournant au vinaigre, je vous fait remarquer que se sont uniquement jim16, laffreuxthomas et nirvana qui ont fait avancer la discussion. (témoignant ainsi d'un certain respect pour leur interlocuteur)

Tiens, les gars, si on veut réussir notre audit ISO 9001, il faut démontrer que les procédures sont réellement appliquées. Quelqu'un peut nous remplir le formulaire de non conformité pour cette déviation inexplicable?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Regardez bien Nick de Cusa, relisez les réponses de h16 et de neuneu2k ( pour qui je n'ai, croyais moi, pas d'aversion sévère ) et vous verrez qu'ils se moquent complètement de moi, voir même cherchent ils à me ridiculiser.

J'ai beau relire, j'arrive pas a comprendre comment tu as pu en arriver a cette conclusion. Peut etre que, n'ayant pas d'experience professionelle, tu t'es dit qu'il etait impossible que leur message soit un descriptif de leur profession ? Et que par consequent, la seule autre possibilite c'est qu'ils se moquaient de toi ?

Je n'ose pas te decrire ma profession du coup :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oligo, prends pas la mouche, la réponse de H16 et la mienne étaient des réponses à ça:

@oligo-elemen : Voilà et ma réponse était pour cette question aussi : fais le métier que tu veux sans te préoccuper des réactions ici. Il faudra trouver un peu de recul. Tu as réussi à prendre la mouche là où personne ne s'est moqué de toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, les gars, si on veut réussir notre audit ISO 9001, il faut démontrer que les procédures sont réellement appliquées. Quelqu'un peut nous remplir le formulaire de non conformité pour cette déviation inexplicable?

C'est au contraire un test. Tu l'as passé brillamment :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est pas la première fois que je m'aperçois de cela : les gens qui se croient cultivé, en groupe, aiment particulièrement se foutre des gens modestes et curieux qui peuvent poser d'entré de jeux, dans un débat, des questions un peu prosaïque.

Et ces derniers sont colériques et peu en reste quant il s'agit de se placer sur l'échelle des mérites.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très bien, pardonnez moi tous :icon_up:

T'inquiète. On fait tous des bourdes parfois.

Et pour le fond, ma description de job correspond (malheureusement ?) bien à ce que je fais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi je suis d'accord avec Oligo, il a eu un accueil pourri, et c'est nul.

arretez de vous defiler.

et ca veut faire de la politique.

et ca se la raconte biznessmen.

Share this post


Link to post
Share on other sites
moi je suis d'accord avec Oligo, il a eu un accueil pourri, et c'est nul.

arretez de vous defiler.

et ca veut faire de la politique.

et ca se la raconte biznessmen.

C'est Nirvana, il est possédé par son nouvel avatar.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, j’ai 18 ans je viens de passer mon bac et je vais très probablement entrer à l’IEP d’Aix-en-Provence à la rentrée à moins de réussir le concours de Paris.

Je lis silencieusement le forum depuis pas mal de temps. J’avais décidé que la politique était une chose vulgaire et parfaitement vaine mais comme il faut bien s’occuper je lisais des forums politiques atypiques (le forum unité communiste à tendance stalinienne, source intarissable de rigolade) en me moquant bien de tout ce monde. Et là je tombe sur liberaux.org. Ouch.

J’ai découvert le libéralisme avec tout le cortège de préjugés qui accompagne n’importe quel français moyen mais comme j’essaie de me donner pour règle de n’en avoir jamais j’en suis venu à bout. Je ne me considère pas pour autant libéral pour l’instant mais disons que j’ai de gros penchants (pour le libéralisme s’entend). Il me semble très plaisant parce que c’est la position politique la plus subversive que je connaisse sans que cela soit une pose à la façon des alters et que sa grande rationalité préserve suffisamment du pathos qui guette le militant classique. Je me suis rendu compte avec beaucoup d’étonnement à quel point on se fait une idée complètement fausse de ce qu’est le libéralisme alors que c’est un outil extrêmement pertinent pour envisager le monde.

Mais je suis de nature sceptique et j’ai surtout très peur de me tromper et d’avoir le ridicule de me lancer à corps perdu dans une doctrine par simple attirance plutôt que par l’effort d’une vraie réflexion.

J’ai beaucoup de mal avec le droit naturel surtout, qui semble très idéaliste pour une philosophie qui prétend étudier le réel. Mon coté nihiliste me pousse à croire qu’on peut à peu près tout remettre en cause mais je me rends bien compte que c’est une position intenable.

Pour le meurtre par exemple. Dans l’absolu tuer le pire des salauds n’est pas un crime si odieux. L’interdiction du meurtre me semble justifiée par le fait qu’il est impossible de connaitre la juste valeur morale et les intentions de chacun et qu’il vaut mieux garder en vie un millier d’enfoirés que de risquer de tuer un innocent par erreur. Ce que je veux dire c’est que si le droit doit être fondé sur quelque chose c’est sur notre ignorance de ce qui est vraiment juste, le plus juste étant alors d’intervenir le moins possible dans la vie des gens. Le contraire du droit naturel qui prétend se fonder sur l’étude objective de la nature humaine, non ? Mais encore en admettant le droit naturel j’ai du mal à faire de la propriété privée une loi intangible.Elle souhaitable parce qu’elle est un fondement de notre société et donc de nous même (toute cette histoire de coutumes qui seraient notre seconde nature etc) mais je ne vois pas en quoi c’est un droit naturel inviolable. Elle est même encore plus discutable dans le cadre de l’appropriation. Si l’Etat se dessaisissais subitement de tous ses biens fonciers il parait évident qu’une minorité de puissants dépêcherait sur place une armée de commis pour s’emparer d’un maximum de territoires. Je ne vois pas où est la justice la dedans, c’est même parfaitement arbitraire.

Si j'ai bien compris, je suis potentiellement plus proche de hayek qui préfère l'ordre spontané au droit naturel c'est ça?

D’autre part j’ai l’impression que pas mal d’anarcaps délaissent volontairement le rapport de force qu’est la politique, qui implique nécessairement des concessions, pour se complaire dans un modèle parfait mais inapplicable dans l'avenir proche. Dire qu'il faut supprimer la sécu c'est bien mais si on décrète ça aujourd'hui demain c'est la révolution. Dans l’immédiat tout libéral même anarcap n’est-il pas libéral classique puisque c’est encore la position la plus susceptible d’être comprise et acceptée par la majorité ? Je vois plutôt dans l’anarcap non pas le premier venu qui croit que l’Etat est superflu et néfaste mais celui qui est capable de le prouver par a+b (sans quoi ce genre de position est franchement ridicule), ce qui est utile pour la marche générale du libéralisme. J’ai tout faux ?

j’espère que je pourrai comprendre tout ça bientôt, wouhou.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, j’ai 18 ans je viens de passer mon bac et je vais très probablement entrer à l’IEP d’Aix-en-Provence à la rentrée à moins de réussir le concours de Paris.

Je lis silencieusement le forum depuis pas mal de temps. J’avais décidé que la politique était une chose vulgaire et parfaitement vaine mais comme il faut bien s’occuper je lisais des forums politiques atypiques (le forum unité communiste à tendance stalinienne, source intarissable de rigolade) en me moquant bien de tout ce monde. Et là je tombe sur liberaux.org. Ouch.

[…]

j’espère que je pourrai comprendre tout ça bientôt, wouhou.

Premier post de qualité.

Bienvenu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me suis rendu compte avec beaucoup d’étonnement à quel point on se fait une idée complètement fausse de ce qu’est le libéralisme alors que c’est un outil extrêmement pertinent pour envisager le monde.

Bienvenue ! :icon_up:

L'IEP c'est caca, j'espère que tu t'en sortiras. Les gens à l'IEP sont persuadés d'être la future élite éclairée qui sait ce qui est bon pour le peuple de France. Si ils ne finissent pas directement en politique c'est pour finir dans l'administration ou dans les pompes à fric internationales du type ONU.

Cela dit tu te poses la bonne question concernant le libéralisme. Tu te rendras compte au fur et à mesure de ton apprentissage que le libéralisme est une clé d'analyse très pertinente du monde qui t'entoure. C'est à mon avis la preuve que des idées visent juste : elles expliquent parfaitement le monde qui t'entoure et ce d'une façon qui te semble raisonnable et réaliste. Si tu as ce sentiment que tu ne comprends pas encore tout mais que le libéralisme est une bonne clé, continue doucement et tout va s'éclairer.

Le libéralisme est là pour expliquer l'Homme, pas pour le changer. C'est aussi sa force, il respecte la nature humaine et propose d'en tirer le meilleur, pas de la changer pour aboutir à un monde "idéal".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le libéralisme est là pour expliquer l'Homme, pas pour le changer. C'est aussi sa force, il respecte la nature humaine et propose d'en tirer le meilleur, pas de la changer pour aboutir à un monde "idéal".

Excellente synthèse, je la ressortirai :icon_up:

Bienvenue à Gero P-30!

Share this post


Link to post
Share on other sites
D’autre part j’ai l’impression que pas mal d’anarcaps délaissent volontairement le rapport de force qu’est la politique, qui implique nécessairement des concessions, pour se complaire dans un modèle parfait mais inapplicable dans l'avenir proche. Dire qu'il faut supprimer la sécu c'est bien mais si on décrète ça aujourd'hui demain c'est la révolution. Dans l’immédiat tout libéral même anarcap n’est-il pas libéral classique puisque c’est encore la position la plus susceptible d’être comprise et acceptée par la majorité ? Je vois plutôt dans l’anarcap non pas le premier venu qui croit que l’Etat est superflu et néfaste mais celui qui est capable de le prouver par a+b (sans quoi ce genre de position est franchement ridicule), ce qui est utile pour la marche générale du libéralisme. J’ai tout faux ?

C'est comme dire à un hétéro que tout le monde est en fait bisexuel. Je ne partage pas cette opinion, et je suis vexé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Excellente synthèse, je la ressortirai :icon_up:

Merci. Cela dit je pense de plus en plus qu'il ne faut pas tout rapporter au libéralisme. Je pense que la prospérité repose sur un cadre libéral qui permet aux valeurs morales de se concrétiser et de tirer le meilleur de l'Homme. Reste notamment à déterminer les rapports de cause à effet entre ces deux éléments, leur importance respective dans le développement, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, j’ai 18 ans je viens de passer mon bac et je vais très probablement entrer à l’IEP d’Aix-en-Provence à la rentrée à moins de réussir le concours de Paris.

Ne désespère pas, Paris peut être plus facile, il n'y a pas les Bac +1 qui pourrissent les stats.

Dans l’immédiat tout libéral même anarcap n’est-il pas libéral classique puisque c’est encore la position la plus susceptible d’être comprise et acceptée par la majorité ?

Je vois plutôt dans l’anarcap non pas le premier venu qui croit que l’Etat est superflu et néfaste mais celui qui est capable de le prouver par a+b (sans quoi ce genre de position est franchement ridicule), ce qui est utile pour la marche générale du libéralisme. J’ai tout faux ?

1) Le problème étant que le message libéral classique ne passe pas, quand bien même il serait totalement vidé d'une partie de son essence individualiste. [voir les partis "libéraux" en France] Ce qui nous oblige à penser que le problème ne vient pas du 'peuple' qui ne comprendrait pas, mais bien plus de l'incohérence d'une doctrine 'classique' pour qui l'Etat émerge de nul part, ne s'accordant pas avec les axiomes de départ (self-ownership, propriété privée, droit du premier occupant, rapports contractuels etc) - notamment sur le monopole de la justice et de la protection.

Bref, tu auras le temps de te pencher sur ces questions passionnantes.

2) On peut aussi voir le libertarianisme comme une sorte de résistance passive. Prouver par a + b que l'Etat est néfaste n'est malheureusement plus très utile désormais, notre système politique ne donne le pouvoir qu'au plus démagogue et populiste. L'idée serait plutôt de favoriser des révolutions individuelles, mais ça c'est plus personnel.

Tu n'as donc pas faux, mais un libertarien est le premier à être conscient de son radicalisme politique, il n'y a rien de puéril là dedans. Au début aussi je ne comprenais pas les anarchistes, mais il faut bien des 'gardiens du temple de la liberté' qui nous rappellent à l'ordre lorsque les 'concessions' vont trop loin. [voir la scission d'Alternative Libérale après une dérive gauchiste par exemple]

Bienvenue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
D’autre part j’ai l’impression que pas mal d’anarcaps délaissent volontairement le rapport de force qu’est la politique, qui implique nécessairement des concessions, pour se complaire dans un modèle parfait mais inapplicable dans l'avenir proche. Dire qu'il faut supprimer la sécu c'est bien mais si on décrète ça aujourd'hui demain c'est la révolution. Dans l’immédiat tout libéral même anarcap n’est-il pas libéral classique puisque c’est encore la position la plus susceptible d’être comprise et acceptée par la majorité ? Je vois plutôt dans l’anarcap non pas le premier venu qui croit que l’Etat est superflu et néfaste mais celui qui est capable de le prouver par a+b (sans quoi ce genre de position est franchement ridicule), ce qui est utile pour la marche générale du libéralisme. J’ai tout faux ?

Bienvenue et bongour,

comme l'avait dit Jesrad ici plus haut, il ne faut pas comprendre l'anarchie comme un programme politique à appliquer hic et nunc, mais comme une propriété des sociétés.

Poum poum poum.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...