Jump to content
Copeau

Coucou, les nouveaux : présentez-vous !

Recommended Posts

Je ne connais pas, il y a une khâgne au moins? :icon_up: Je ne fais que t'habituer au ton général sarcastique du forum, ne m'en tiens pas rigueur…

Pour ma part, c'est le bon petit 3ème de France, le lycée Chateaubriand… Derrière les deux détenteurs de monopole parisiens. :doigt:

Je plaisante, je connais de nom ce lycée! :mrgreen:

C'est juste qu'il ne fait pas partie des lycées très "côtés": enfin, aucune importance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, je t'avais sous-estimé… ^^

Pourquoi donc?

N'aie crainte, explique-toi! :icon_up:

Bon trêve de plaisanteries et bienvenue une nouvelle fois!

Fais-toi plaisir ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

Businessman.

Caractéristiques : le contraire d'un fonctionnaire.

Adore voyager, la mode, la musique et les filles.

Voilà.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour.

Businessman.

Caractéristiques : le contraire d'un fonctionnaire.

Adore voyager, la mode, la musique et les filles.

Voilà.

Sniff, on a notre Andy Safa à nous.

C'est un grand jour pour le libéralisme français.

Bienvenue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour.

Businessman.

Caractéristiques : le contraire d'un fonctionnaire.

Adore voyager, la mode, la musique et les filles.

Voilà.

euuuuuhhhhh et les armes a feu dans tout ca??????? :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé hé oui j'ai un Desert Eagle et me rend souvent aux States.

Andy Safa ? Connait pas ! Qui est ce ? Une personne charmante ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les nouveaux, de la part d'une nouvelle… enfin, presque… j'arrive déjà à scribouiller … :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour.

Businessman.

Caractéristiques : le contraire d'un fonctionnaire.

Adore voyager, la mode, la musique et les filles.

Voilà.

Tu serais pas monsieur Ventura?…de retour d'Afrique?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, c'est une crase

C'est bien d'avoir des hypokhâgneux ici. On apprend de nouveaux mots.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour je me presente je m'apelle quentin, militant aux jeunes radicaux de gauche, certains me connaissent du café liberté.

j'ai 23 ans, je suis apprenti comedien.

je suis favorable au liberalisme sur le plan philosophique, mais suis marqué à gauche politiquement, donc aussi pour l'etat, un code du travail… :icon_up:

ca va faire des debats houleux en perspective.

:doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Note à tous les participants : soyez sages et pas trop violents avec quarzy, il est sincère dans sa démarche.

Note à quarzy : amuse-toi bien, apprends beaucoup, et souviens-toi que les débats sont toujours plus houleux face à un écran que face à face. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Note à tous les participants : soyez sages et pas trop violents avec quarzy, il est sincère dans sa démarche.

Note à quarzy : amuse-toi bien, apprends beaucoup, et souviens-toi que les débats sont toujours plus houleux face à un écran que face à face. :icon_up:

pas de souci lol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois déjà les débats d'ici :

- Faut quand même de l'Etat.

- Non il faut pas quand même de l'Etat.

- Si.

- Non.

- Si.

- Troll !

Boring.

Enfin bienvenue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attend, il veut quand même un état et un code du travail. Un code du travail… communiste !

Bienvenue le rouge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un code du travail, je vois bien l'intérêt, et d'ailleurs, ça fait un bon bout de temps que je pense que dans un marché du travail libre, le besoin de syndicats serait très fort dans une société post industrielle.

Un syndicat suffisamment influent peut tout a fait imposer un code du travail aux entreprises pour ses membres, sans la moindre violence, il ne faut pas croire que le rapport de force est en faveur de l'employeur, on n'est plus au XIXeme siècle, les employés peuvent communiquer, s'organiser et faire remonter une demande, les patrons s'adapteront, c'est leur boulot de s'adapter a l'environnement.

Quand a l'état, je me doute des arguments, mais c'est marrent de dire qu'on est pour l'état, et non pour ce que l'état fait (ou est sensé faire), je veux dire, c'est un outil non, pas un objectif ?

En tout cas, si ta démarche est a la fois ouverte et non trollesque (le forum n'a pas vocation a être neutre, ne t'attends donc pas a de la neutralité, ou a de l'égalité de traitement :icon_up:), bienvenue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour je me presente je m'apelle quentin, militant aux jeunes radicaux de gauche, certains me connaissent du café liberté.

j'ai 23 ans, je suis apprenti comedien.

je suis favorable au liberalisme sur le plan philosophique, mais suis marqué à gauche politiquement, donc aussi pour l'etat, un code du travail… :doigt:

Comme toujours ça dépend de ce que tu mets dedans, mais a priori on peut déjà considéré qu'un code du travail sort du périmètre normal de l'État régalien.

Un syndicat suffisamment influent peut tout a fait imposer un code du travail aux entreprises pour ses membres, sans la moindre violence, il ne faut pas croire que le rapport de force est en faveur de l'employeur, on n'est plus au XIXeme siècle, les employés peuvent communiquer, s'organiser et faire remonter une demande, les patrons s'adapteront, c'est leur boulot de s'adapter a l'environnement.

Grave confusion que tu fais-là. Le code du travail est imposé par la force de la loi. Et en plus tu présumes de ce que les syndicats peuvent obtenir ou non. Je vais te dire une bonne chose : sans l'interdiction de virer les grévistes et la tolérance sur les activités illégales (occupation, piquets, etc), la grève minoritaire devient totalement inutile. Seule la grève d'une large majorité du personnel le reste. Or, c'est plus que rare dans la vraie vie dans le privé, même dans des entreprises que tout le monde pousse un soupir de soulagement en quittant. Donc soyons clairs : non, tout ne restera pas comme avant.

Quand a l'état, je me doute des arguments, mais c'est marrent de dire qu'on est pour l'état, et non pour ce que l'état fait (ou est sensé faire), je veux dire, c'est un outil non, pas un objectif ?

L'État n'est pas plus un outil qu'un tueur à gages. Il peut être utilisé positivement mais c'est une situation diablement rare, et en général la façon dont il agit est peu légitime elle-même. "Tueur à gages" te choque ? Le mot que tu cherches est "armée" :mrgreen:

En tout cas, si ta démarche est a la fois ouverte et non trollesque (le forum n'a pas vocation a être neutre, ne t'attends donc pas a de la neutralité, ou a de l'égalité de traitement :icon_up:), bienvenue.

Voilà. Ce forum n'est pas un lieu de débat ouvert, il y en a d'autres. C'est une réserve pour une espèce protégée. Si un jour le libéralisme devient majoritaire alors on ouvrira ; en attendant, on veut s'assurer qu'il reste un espace où les libéraux soient un peu tranquilles entre eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Grave confusion que tu fais-là. Le code du travail est imposé par la force de la loi. Et en plus tu présumes de ce que les syndicats peuvent obtenir ou non. Je vais te dire une bonne chose : sans l'interdiction de virer les grévistes et la tolérance sur les activités illégales (occupation, piquets, etc), la grève minoritaire devient totalement inutile. Seule la grève d'une large majorité du personnel le reste. Or, c'est plus que rare dans la vraie vie dans le privé, même dans des entreprises que tout le monde pousse un soupir de soulagement en quittant. Donc soyons clairs : non, tout ne restera pas comme avant.

Oui, je présume qu'un syndicat libre serait plutôt présent en amont de la signature du contrat de travail qu'une fois celui-ci signé, insérer des clauses conventionnelles de type code du travail dans celui-ci n'est pas aberrant au moment de la négociation, et si la négociation reste individuelle, ca me semblerait un rôle normal pour un syndicat que de fournir une représentation rompue a la négociation au futur employé, et a avoir possiblement une convention générale avec l'entreprise si c'est également a l'avantage de celle-ci.

En tout cas, moi, dans un marché du travail libre, c'est clairement ce que je rechercherait comme syndicat, et le type d'organisation qui aurai ma cotisation et mon soutien.

Donc, non, tout ne restera pas comme avant, mais la ou il y a demande, il y aura offre, et il y a une demande de contrats normalisés et de négociation salariale assistée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, ça s'appelle des associations de salariés, sur le modèle des associations de consommateurs. Rien à voir avec les gangs actuels.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouais, ça s'appelle des associations de salariés, sur le modèle des associations de consommateurs. Rien à voir avec les gangs actuels.

Tout a fait, et le résultat concret ressemblerait probablement au code du travail sur un certain nombre de points, c'est familier, c'est rassurent, ça marchouille, ça fait un meilleur point de départ pour que le marché fasse évoluer les contrats de travail dans le meilleur sens possible q'une tabula rasa.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour je me presente je m'apelle quentin, militant aux jeunes radicaux de gauche, certains me connaissent du café liberté.

j'ai 23 ans, je suis apprenti comedien.

je suis favorable au liberalisme sur le plan philosophique, mais suis marqué à gauche politiquement, donc aussi pour l'etat, un code du travail… :doigt:

ca va faire des debats houleux en perspective.

:mrgreen:

Bienvenue, ca va saigner :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour je me presente je m'apelle quentin, militant aux jeunes radicaux de gauche, certains me connaissent du café liberté.

j'ai 23 ans, je suis apprenti comedien.

je suis favorable au liberalisme sur le plan philosophique, mais suis marqué à gauche politiquement, donc aussi pour l'etat, un code du travail… :icon_up:

ca va faire des debats houleux en perspective.

:doigt:

Pourquoi pas un code du travail pour les losers tant qu'il est facultatif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...