Jump to content

Coucou, les nouveaux : présentez-vous !


Copeau

Recommended Posts

Bonsoir

kamel, maghrébin laïque, croyant mais non pratiquant. Algérien de naissance et français d'adoption. Ex étudiant en philosophie.

De tendance plutôt libéral de gauche.

Bonjour Kamel, bienvenu :doigt:

Est-ce que tu connais l'asso AIME (d'Ailleurs ou d'Ici Mais Ensemble) ?

Qu'est-ce que tu a le plus apprécié en philo ?

Bonjour à vous tous ! :icon_up:

Bienvenu le martien!

J'aime bien ta citation de Nietzsche (bien que je juge que son oeuvre dans l'ensemble ne mérite pas la lecture)… en voici une autre du même acabit :

"Before you attempt to beat the odds, be sure you could survive the odds beating you"

… je n'ai plus la source, mais c'est à mon avis l'exacte reproduction de celle de Nietzsche selon un autre point de vue.

EDIT : pour h16 et Nietzsche (qui en plus d'être un philosophe artiste est une horreur pour les dactylos) :warez:

Link to comment
Bonjour Kamel, bienvenu smile.gif

Est-ce que tu connais l'asso AIME (d'Ailleurs ou d'Ici Mais Ensemble) ?

Qu'est-ce que tu a le plus apprécié en philo ?

Non je connais pas pas du tout cette asso.

Et ce que j'ai le plus apprécié c'est l'ouverture d'esprit et la distance que mes études m'ont donnés avec non seulement les choses de la vie mais également avec des institutions comme les religions.

Link to comment
Parce qu'il y a pas mal de lyonnais sur ce forum, dont certains je pense pas très éloignés de toi (Xav ?)

Toujours lyonnais mais je ne sais pas pour combien de temps encore!

Kamel, si tu es intéressé, quelques libéraux (dont des membres de ce forum) se réunissent de temps en temps dans un bar de la place Carnot.

Link to comment
Guest phyvette

Bonjour a tous

Pour mon premier post je tiens a vous salué très fraternellement , boulanger depuis 30 ans,

j'ai vu se dégrader continuellement ma position de contribuable, les politique suivi ces 3 decennies

on toujours était dans le sens de la dérive budgetaire

Cela étant les idée libérales me semble t'il ? n'ont pas percées pour autant pourquoi ?

le libéralisme du moins ceux qui s'en revendique ne dépassant pas les…..je parle sous votre contrôle

disons 5a6% dans les élections nationales ?

Pourquoi tant de frilosité de la par de nos compatriotes pour des principes qui font somme toute leur preuves ailleurs ?

Aux plaisirs de vous lire

Link to comment

Bonjour et bienvenue (mais attention à l'orthographe) !

La France est un des derniers pays communistes au monde. Une petite "élite" dirigeante de droite et de gauche applique la même politique qui consiste à s'en mettre plein les poches en saignant le contribuable. Les Français, soit ne comprennent pas à quel point ils sont vampirisés par la racaille politique (et même dans ce forum ils sont nombreux à être aveugles) soit n'ont d'autre choix que de quitter le pays. Ici, l'Etat n'est pas à votre service, c'est vous qui êtes au service de l'Etat, de ses fonctionnaires, de ses énarques, de ses élus qui ne représentent qu'eux-mêmes et soutiennent des politiques qui consistent à voler toujours plus haut. Cela finira mal, très mal.

La méthode de gouvernement consiste à distribuer des fonds là où ça crie le plus, au lieu de se désengager de tous les domaines où le pouvoir n'a que faire. Une bonne proportion des gens sont des assistés et ce sont eux qui crient le plus fort ; les autres ont accepté leur soumission et souffrent en silence. Peut-être que quand on leur prendra 90% de ce qu'ils gagnent, et qu'ils comprendront qu'ils n'auront aucune retraite pour leurs vieux jours, ils se mettront à réagir. Même pas sûr.

Dilbert, qui a bouffé du cheval pain complet aux piments aujourd'hui.

Link to comment
Bienvenue à toi Phyvette,

Je suis très heureux que nous ayons enfin un boulanger sur le forum, car c'est un très beau métier et que c'est mon exemple favori pour parler d'économie :icon_up:

Voilà qui me fait penser que je prends souvent l'exemple du boulanger du coin dans mes cours…

Dilbert, qui a bouffé du cheval pain complet aux piments aujourd'hui.

Quelle énergie !

Link to comment

Je me plie volontiers au petit rituel de présentation des nouveaux membres.

Basé à Agen, je suis entrepreneur individuel depuis 6 ans. C'est ce passage "dans l'autre camp" qui a été le révélateur/déclencheur de mes convictions libérales, non pas que j'étais socialiste (jamais de la vie !) du temps où j'étais salarié dans le privé… Mais j'ai trouvé que l'heure était venue d'afficher et de défendre ouvertement et sans relâche les thèses libérales.

Y a-t-il sur ce forum quelques membres issus d'Agen ou du Lot-et-Garonne (le pays du pruneau) ?

Si oui, n'hésitez pas à vous manifester et à me préciser si vous connaissez des lieux de rencontres libérales dans le secteur (en étendant sur Bordeaux et Toulouse), ça pourrait fortement m'intéresser.

Librement votre,

Link to comment
Traducteur technique indépendant (allemand, anglais, espagnol vers français).

Et toi?

Je fus longtemps entrepreneur individuel, consultant freelance et développeur, mais j'ai trouvé que ce statut avait ses limites, surtout pour ce que je voulais faire, à savoir de la télévision interactive.
Link to comment

C'est vrai, il a ses limites (solitude de l'entrepreneur individuel, entre autres), mais aussi certains avantages (sentiment d'indépendance - relative toutefois)

En effet, si l'Etat ne nous piquait pas 55% de notre CA, ce serait une vraie bouffée d'oxygène pour tout le monde : l'entrepreneur, le client et même pour l'Etat au final qui engouffre tant de moyens dans la "gestion" de nos cotisations… Je dis "gestion", mais je pense "ingestion", évidemment :-)

Link to comment

C'est mon tour!

Si j'ai tant tardé, c'est que je n'allais jamais à la taverne!! Veuillez m'excuser…

Je veux d'abord répondre à la question que personne ne m'a posée: comment je suis devenu libéral?

Au printemps 2004, j'ai du lire "pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme de Boudon" ce qui m'a amené à lire Bastiat puis Mises. Je suis devenu libertarien en trés peu de temps à la suite de la lecture de Bastiat.

Je le suis un peu moins maintenant, désolé!

Avant cela, il y a sans doute eu un travail préparatoire de ma part.

Je suis anti-Marxiste depuis au moins ma première année de fac ( 1997).

Néanmoins, je votai Jospin en 2002( comme le reste de ma famille). Puis j'ai eu un collègue anarcapiste en 2003. Cela m'a sans doute sensibilisé. J'ai ensuite découvert l'emission de reichmann sur radio courtoisie, nouvelle sensibilisation. Cela m'a amené à acheter le livre de boudon et vous connaissez la suite.

Par ailleurs, j'avoue franchement être plus intellectuel en chambre ( de piètre qualité), plutôt que jeune cadre dynamique ayant le goût du risque… J'aime le libéralisme davantage pour l'attrait logique du système que par un besoin personnel atavique de liberté comme peuvent le faire un certain nombre de personnes entreprenantes de ce forum…

Link to comment
Par ailleurs, j'avoue franchement être plus intellectuel en chambre ( de piètre qualité), plutôt que jeune cadre dynamique ayant le goût du risque… J'aime le libéralisme davantage pour l'attrait logique du système que par un besoin personnel atavique de liberté comme peuvent le faire un certain nombre de personnes entreprenantes de ce forum…

Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul.

Link to comment
Guest forbin
Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul.

Bonsoir à tous,

Je me présente, je suis économiste de formation, plus précisément économètre. J'ai pas mal tâté tout ce qui est quantitatif en économie (computational economics, économie expérimental, modélisation), tout en étant convaincu du bien fondé des analyses de L. Mises, F.Hayek, I.Kirzner notamment, concernant leur description du marché. Et cependant, je réussis à ne pas être schizophrène.

Je me méfie de la dimension "idéologique" dans la démarche du chercheur. Je veux dire par là que je ne partirai jamais du principe que le résultat de mes recherches doit aboutir à démontrer la supériorité du libéralisme sur toutes les autres philosophies.

J'ai mes convictions, mais je pense qu'il ne faut pas nier les faits lorsqu'on les observe, même s'ils ne vont pas dans le sens de nos convictions. C'est ce qui me fais me détourner quelque peu de M. Rothbard. Peut être ai-je mal interprété ces propos ?

Enfin, je me méfie énormément des hommes politiques, surtout lorsqu'ils se disent libéraux. J'ai malheureusement bien l'impression que ce sont eux qui utilisent le plus mal l'état.

bien amicalement,

4BIN

Link to comment
J'ai malheureusement bien l'impression que ce sont eux qui utilisent le plus mal l'état.

Non non : l'état, comme instrument contondant, est parfaitement bien utilisé par les hommes politiques.

Link to comment
Bonsoir à tous,

Je me présente, je suis économiste de formation, plus précisément économètre. J'ai pas mal tâté tout ce qui est quantitatif en économie (computational economics, économie expérimental, modélisation), tout en étant convaincu du bien fondé des analyses de L. Mises, F.Hayek, I.Kirzner notamment, concernant leur description du marché. Et cependant, je réussis à ne pas être schizophrène.

Je me méfie de la dimension "idéologique" dans la démarche du chercheur. Je veux dire par là que je ne partirai jamais du principe que le résultat de mes recherches doit aboutir à démontrer la supériorité du libéralisme sur toutes les autres philosophies.

J'ai mes convictions, mais je pense qu'il ne faut pas nier les faits lorsqu'on les observe, même s'ils ne vont pas dans le sens de nos convictions. C'est ce qui me fais me détourner quelque peu de M. Rothbard. Peut être ai-je mal interprété ces propos ?

Enfin, je me méfie énormément des hommes politiques, surtout lorsqu'ils se disent libéraux. J'ai malheureusement bien l'impression que ce sont eux qui utilisent le plus mal l'état.

bien amicalement,

4BIN

Bienvenue !

Tu peux ouvrir un fil sur ta critique de Rothbard? Ca serait intéressant.

Link to comment
Je me méfie de la dimension "idéologique" dans la démarche du chercheur. Je veux dire par là que je ne partirai jamais du principe que le résultat de mes recherches doit aboutir à démontrer la supériorité du libéralisme sur toutes les autres philosophies.

J'ai mes convictions, mais je pense qu'il ne faut pas nier les faits lorsqu'on les observe, même s'ils ne vont pas dans le sens de nos convictions. C'est ce qui me fais me détourner quelque peu de M. Rothbard. Peut être ai-je mal interprété ces propos ?

bien amicalement,

4BIN

Bel exemple de probité intellectuelle, trop rare hélas…

Link to comment

Tiens, je me suis toujours pas présenté, pas très poli ça…

Pour faire court;

27ans, ingénieur en conduite de projet

Libéral de coeur, sensible à la pensée du siècle des lumières et de l'évolution du monde que l'on doit à cette période et aux hommes qui l'ont promu (d'où voltaire pour l'avatar)

D'un point de vue économique et politique, pas de raisons particulières, cela me semble être simplement naturel. Je n'ai par contre pas une connaissance très profonde des principaux auteurs libéraux, d'où en partie ma présence ici afin de m'instruire!

Dans l'espoir de vous lire très prochainement, pour ceux que je n'aurai pas encore lu :icon_up:

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...