Jump to content

Coucou, les nouveaux : présentez-vous !


Copeau

Recommended Posts

Bon, tu vas nous poster des messages ailleurs que dans ce fil ou bien? :P

 

Mais de quoi je me mêle ?  :P

A vrai dire, ça va te sembler ahurissant mais, hors-taverne et de manière générale : aut tace aut loquere meliora silentio

 

J'ai quand même failli répondre sur "l'insipidité des parisiennes" tout à l'heure, mais c'était trop gros. Sacré Hayek'splosive 

 

Tu pourrais par exemple lancer un débat sur l'islam ou l'avortement.

 

Attends, j'ajoute quelques lignes à mon MP d'insultes aux modérateurs, et j'arrive.

 

Ou nous dire si d'après toi la phrase "elle pue le sexe" est acceptable pour une femme.

 

link ? 

Jamais Lucilio ne parlerait ainsi d'une femme, jamais. Ça suffira comme réponse.

Link to comment

Non, sérieux ?! Je pensais naïvement que la disparition de la majeure partie des libéraux-conservateurs était due à un débat sanglant qui aurait fini en ragequit groupé... Un grand moment de l'histoire de lib.org que j'aurais raté en somme. 

C'est nul, la réalité. Les histoires que je m'invente sont plus sympas.

Ce "grand moment" a bien existé…

Cela dit je pense que la plupart des anciens qui sont partis se sont simplement lassés. À chaque fois derrière les départs un nouvel équilibre se forme et le forum continue d'une manière un peu différente.

Link to comment

À chaque fois derrière les départs un nouvel équilibre se forme et le forum continue d'une manière un peu différente.

C'est certain que le fait d'avoir maintenant des thread leaders qui sont orientes "mode&travaux", "Playboy", "Elle" et "j'ai mange des nouilles avec des haricots ce soir puis je regarde NCIS a la tele", ca donne de la difference qui cogne...  :icon_ptdr:

Link to comment

Ce "grand moment" a bien existé…

Cela dit je pense que la plupart des anciens qui sont partis se sont simplement lassés. À chaque fois derrière les départs un nouvel équilibre se forme et le forum continue d'une manière un peu différente.

 

Par exemple on a eu maurice b, puis il est parti on a eu Rogermila, et puis quand il est parti lui aussi on a eu Glandon.

Le forum se renouvelle sans cesse...:D

Link to comment

Bonjour

 

Cela fait déjà un certain temps que je parcours ce forum. Travailleur social, je suis relativement persuadé que la solidarité individuelle est plus efficace que la solidarité étatique. De même, il me semble que la liberté est la solution a beaucoup de problèmes sociétales que connait notamment la France aujourd'hui. 

 

Au plaisir de vous lire! 

Link to comment

Bonjour

 

Cela fait déjà un certain temps que je parcours ce forum. Travailleur social, je suis relativement persuadé que la solidarité individuelle est plus efficace que la solidarité étatique. De même, il me semble que la liberté est la solution a beaucoup de problèmes sociétales que connait notamment la France aujourd'hui. 

 

Au plaisir de vous lire! 

 

Ca me fait toujours plaisir quand je vois de nouveaux libéraux venant de la gauche ou de milieux sociaux, associatifs ou syndicaux. :)

Bienvenue Arto !

Link to comment

Bonjour

Merci de l'accueil :icon_wink:...oui travailleur social, pas toujours facile mais on fait ce que l'on peut. 

Mea culpa pour les fautes d'orthographe, effectivement ça fait mal aux yeux.

Link to comment

Bonjour

 

Cela fait déjà un certain temps que je parcours ce forum. Travailleur social, je suis relativement persuadé que la solidarité individuelle est plus efficace que la solidarité étatique. De même, il me semble que la liberté est la solution a beaucoup de problèmes sociétales que connait notamment la France aujourd'hui. 

 

Au plaisir de vous lire! 

 

Hello collègue ! Tu les fournis dans quel secteur tes sévices sociaux ? Moi c'était en secteur et enfance, beuh...

Link to comment

Hello

J'ai trainé ma vieille carcasse dans à peu près tout les publics imaginables pris en charge par l'éducation dite "spécialisée" (personnellement je préfère le terme d'accompagnement plutôt qu'éducation). De la schizophrénie à l'autisme en passant par les sans domicile fixe et les jeunes majeurs en situation prostitutionnelle. Aujourd'hui je bosse avec des adolescents en foyer éducatif.

Link to comment

Je ne voudrais pas faire la réponse à sa place, mais c'est souvent d'avoir le nez en plein dans le caca qui fait justement ouvrir les yeux sur la réalité de l'assistanat... pardon, de la solidarité.

 

Ça je n'en doute pas  ;)

Mais j'aurais aimé connaître les détails qui lui ont fait ouvrir les yeux sur la réalité de l'assistanat.

 

Link to comment

Bonsoir

Il me semble qu'il faudrait d'abord définir ce qu'est la solidarité individuelle. Si par la solidarité nous désignons l'action d'essayer d'aider une personne en difficulté, je dois dire qu'aujourd'hui l'Etat par son pouvoir de prélever des impôts sur le citoyen pour ensuite le redistribuer aux plus nécessiteux participe à la solidarité. Or, on a beau me présenter l'impôt comme étant nécessaire et contribuant à l'intérêt général, je ne peux m'empêcher d'estimer qu'il s'agit d'un vol. Si je pouvais être sûr; en payant mes impôts que la somme irait à des associations, là où j'aimerais que mon argent aille, il n'y aurait pas de souci. Mais force est de constater que par exemple quand on regarde l'état de la psychiatrie public française que ce n'est, hélas, pas le cas. 

 

Dans ce sens là, je pense que la solidarité individuelle serait plus efficace car je pense (suis je trop naïf) que les personnes, s'il ne payait pas d'impôt, pourrait utiliser l'argent selon leur désir et financeront peut-être des associations d'aide. En tout cas je pense qu'ils utiliserait mieux leur argent que l'Etat. 

 

Sur le concept d'assistanat, il me semble qu'on fait référence aux minimas sociaux. Personnellement je ne suis pas contre le RSA par exemple. En effet, souvent les personnes qui touchent cette petite aide (c'est quoi 600 euros par mois a peu près il me semble), sont très éloignées du marché du travail. Psychiquement fragiles, ils ne sont pas capable de supporter le métro boulot dodo, et les rapports qui peuvent être relativement violents dans le monde du travail. Leur donner cette petite aide leur permet de souffler un peu.

 

Par contre là où je suis plus interrogatif c'est le rôle de l'indemnisation du chômage. En effet, je pense que les agents au chômage peuvent calculer qu'en reprenant un boulot ils ne vont que gagner 200 ou 300 euros de plus et donc ils préfèrent rester au chômage. On arrive donc a cette situation paradoxale où parfois les personnes préfèrent rester au chômage plutôt que d'aller bosser. Il me semble que ces personnes ne sont pas à blâmer, mais plutôt le système qui permet cela.

Link to comment

Les gens ont raison. On les force à épargner pour le chômage alors le seul moyen de profiter de cette épargne est de profiter du chômage. Si c'était de l'épargne normale, les gens n'auraient pas intérêt à toute la cramer plutôt que de ne pas travailler.

Link to comment

D'une manière large la pression fiscale est énorme en France. Quand on voit les prélèvements à la source puis l'impôt sur le revenu, la TVA, la taxe d'habitation....dans ce cadre pourquoi aller bosser, alors que l'on sait pertinemment que presque la moitié va à l'Etat? Je pense qu'il n'y a rien de pire qu'un tel niveau d'imposition pour décourager le travail et parallèlement l'entreprise privée.

Link to comment

Les gens ont raison. On les force à épargner pour le chômage alors le seul moyen de profiter de cette épargne est de profiter du chômage. Si c'était de l'épargne normale, les gens n'auraient pas intérêt à toute la cramer plutôt que de ne pas travailler.

Tout à fait.

C'est d'ailleurs ce que je fais en ce moment :P

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...