Jump to content

Coucou, les nouveaux : présentez-vous !


Copeau

Recommended Posts

Tout ce qui est bon à manger donne le cancer, c'est tellement obvious q'il y a un bug quelque part que je suis surpris que personne ne se pose la question de pourquoi le corps 'demande' le cancer, ou du moins des facteurs de celui-ci.

Link to comment

Tout ce qui est bon à manger donne le cancer, c'est tellement obvious q'il y a un bug quelque part que je suis surpris que personne ne se pose la question de pourquoi le corps 'demande' le cancer, ou du moins des facteurs de celui-ci.

« Tout est poison, rien n’est poison : c’est la dose qui fait le poison »

Paracelse

Link to comment

Tout ce qui est bon à manger donne le cancer, c'est tellement obvious q'il y a un bug quelque part que je suis surpris que personne ne se pose la question de pourquoi le corps 'demande' le cancer, ou du moins des facteurs de celui-ci.

Toi, je sens que tu as une hypothèse intéressante là-dessus. Eclaire-nous...
Link to comment

Des idées pour un barbeuq' de spécialité du Nord ?

 

 

Des ribs à la bière

 

 

Tu dois peut-être pouvoir faire une sauce carbonade.

 

 

Oui je pratique le barbeuq de poissons.

 

Kipper ( à réchauffer) et sprat  :jaifaim:

Link to comment

Le cancer?

 

Non, le goût. Il y a une différence claire de goûts entre une viande cuite sur de la braise de charbon que sur une plaque électrique, une plancha ou au gaz.

Et mettre des patates entourées dans du papier alu en plein dans le charbon en flammes. Miam.

 

Puis bon les préoccupations de cancer du barbecue au charbon... t'as lu ça dans "santé&lifestyle" dans Libération ?  :jaifaim:

Link to comment

Non, le goût. Il y a une différence claire de goûts entre une viande cuite sur de la braise de charbon que sur une plaque électrique, une plancha ou au gaz.

Et mettre des patates entourées dans du papier alu en plein dans le charbon en flammes. Miam.

 

Puis bon les préoccupations de cancer du barbecue au charbon... t'as lu ça dans "santé&lifestyle" dans Libération ?  :jaifaim:

Tout le monde sait que la fumée donne du goût, hein ;-)

Link to comment

Samedi midi départ Lille pour manger au T'Kasteelhof, visite du mont rapido, puis Nausicaa, puis moules-frites en front de mer à Wimereux.

 

Un cœur Cassellois ? Un tour dans le vieux Lille ? Un petit tour vers les deux caps ? Moules frites ou moules-frites ?

 

 

 

 

 

edit : et au Touquet ?

 

 

Non mais ! Il voulait le nord, pas une colonie de parigots.

Link to comment

La plancha, autant le faire à la poêle.

L'une et l'autre sont des plaques de métal, encore que pour la poêle, c'est pas du métal de base. La différence c'est le fait d'utiliser la plancha à l'extérieur, c'est beaucoup plus grand, donc on y fait cuire davantage de trucs en même temps. Et qui peuvent puer grave à l'intérieur

Link to comment
  • 3 weeks later...

Bonjour à tous.

Je suis un nomade, mais comme mon avatar le laisse penser je suis revenu de tout.

J'ai voyagé dans ma jeunesse jusqu'à un autre continent, beaucoup lu après mon retour et ma déconfiture 

et je dirai que j'ai parcouru le fer à cheval de la tentation, d'un extrême à un autre dans presque tout.

Maintenant je suis définitivement libéral comme Jim CAVIEZEL dans "La ligne Rouge" de Terence MALICK.

Et comme dit "Zézette" dans "Le père Noël est une ordure" à la fin du repas :on rigole mieux avec vous.

Link to comment

Bonjour !

Cela fait déjà quelques semaines que je lis vos digressions éthylo-économiques.

Je franchis aujourd'hui le pas, et m'inscris sur ce chouette forum. J'ai 32 ans, marié, 2 enfants,

 

Etant particulièrement attaché à l'honnêteté intellectuelle, j'ai essayé de comprendre ce qu'était le libertarianisme en remontant  le fil des idées libérales, pour enfin découvrir Bastiat, puis Hayek ... Ce que j'y ai découvert est une perspective parfaitement claire, le courant manquant dans l'offre politique actuelle. Au fil de mes lectures, j'ai compris que je faisais partie d'une génération a qui on a bourré le mou et façonné l'opinion : L’aversion pour le libéralisme, le dégoût du gain (même honnête), du père, du cadre, La crainte du mérite, les bienfaits indiscutables des politiques de redistribution, le mutliculturalisme au forceps, la crainte quotidienne de ne pas penser comme il faut ... En réalité, ces dogmes, qu’on dit de gauche, sont de véritables totalitarismes ... Le jour où tu prends conscience de ça ... Tu es sur le cul ... mais tu deviens libre ! Leur propagande glisse désormais sur moi ...

 

Il faut dire que le fait de devenir père a grandement poussé la réflexion. J'ai dans un premier temps eu des craintes quand a la stabilité des marchés, le prix du pétrole montant vertigineusement, j'ai fais partie de ceux qui s'inquiétait d'un potentiel pic pétrolier. En vérité j'avais l'impression d'être embarqué dans un navire sans capitaine (sur ce point là, j'avais juste). J'ai voulu me mettre en retrait du système en m'éloignant de la ville, dans le but de viser la plus grande autonomie possible : J'ai acheté une ferme, que je suis actuellement en train de rénover en autodidacte. Nous apprenons également à produire de la nourriture, faire des économies d'énergies intelligentes, en somme, une recherche de semi-autarcie, pourquoi pas nous ? nos grands-parents savaient si bien le faire ... Je n'ai aucun regret, et ces choix apportent aujourd'hui à ma famille un maximum de bienfaits ... Le seul bémol, ce sont les gens que j'ai croisé sur ma route : Une meute de facistes verts (qui a dit des pastèques ?), pétris de principes, soit-disants cool, mais fabuleusement repressifs, outrés que mes gosses regardent gulli en buvant leur nesquik, que je passe le motoculteur dans mon potager, que je sois cadre dans la grande distrib, ou encore que je pose du placo dans mon salon ... Moralisateurs, jamais avares de conseils, anti-systèmes, anti-travail, mais TOUS au RSA et à la CMU ... Ces non-sens, ces rencontres décevantes, dogmatiques, l'élection de Mollande, la découverte des libéraux classiques, la prise de conscience que le problème fondamental de notre état : c'etait l'état-lui même ... Tout s'éclairait : j'étais libertarien ...

 

Pour le reste, je suis un boulimique de musiques de toute sortes ... Il n'y a que deux sortes de musique, la bonne et la mauvaise, disait Duke Ellington. J'ai une préférence toute particulière pour les musiques électroniques, dites mentales, de l'idm au jazz cinématique (l'âge d'or de Warp records et Ninja tune pour ceux qui connaissent ...), collectionneur de vinyles, mais également une addiction toute particulière aux plaisirs de la table, et par dessus tout, au bon vin ...

 

Salutations ! :)

 

La Loi d'Airain de l'Oligarchie.

Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...