Jump to content
Copeau

Coucou, les nouveaux : présentez-vous !

Recommended Posts

Ah j'oubliais : fils de petits bourgeois provinciaux, et malheureux moi-même à Paris, après avoir vécu dans plusieurs délicieux coins de France.

Il existe un gang de libéraux parisiens qui se réunissent régulièrement au Café Liberté toutes les semaines. Bienvenue à toi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum, bonjour à toutes et tous.

Présentation… Bien grand mot pour quelques lignes. Tombée par hasard sur ce site suite à une recherche sur le blocage des Univ' et l'association Liberté Chérie, j'ai failli fermer la fenêtre: je cherchais juste des infos sur ma fac. Et puis je me suis souvenue que j'avais une dissert à faire sur Smith en Eco et que si je ne me trompe, il était partisan du libéralisme.

Donc finalement, je n'ai point "cliqué". Et puis j'ai décidé de m'intéresser à ce forum, lire, me cultiver un peu, inculte que je suis. Bref bref, voici donc mon attérissage.

Ensuite, 24 ans, toutes mes dents sauf celles de sagesse (ceci explique celà…), licence de sociologie, je découvre l'éco avec plaisir dans le cadre d'une UE d'introduction à l'économie, moi ex-élite scientifique reconvertie en sciences humaines.

Je n'ai aucune notion ou de bien vague du libéralisme, mais ça m'botte d'apprendre, de lire, etc…

Parisienne qui aime Paris et sa vie, me voici ici, espérant que j'y serais accueillie, peut-être pas à bras ouverts mais au moins me laisserez-vous parcourir z'et poster.

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi on leur refile toujours Smith à étudier ? C'est le concept de main invisible qui les excitent ?

Un bon Bastiat et là ça vous remue le cerveau une bonne fois pour tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue Nolita !

Ash a raison: Bastiat est quand même plus indiqué sur le sujet (pour découvrir, car pour approfondir personne ne remplace Ludwig von Mises). Sinon, quant à étudier Smith, mieux vaut aller directement à ceux dont il s'est inspiré (pour ne pas dire ceux qu'il a plagié) et ses contemporains, avec par exemple Bernard Mandeville et Richard Cantillon.

(P.S. moi aussi je suis passé des sciences à l'éco, au droit et finalement à la philo. C'est vraiment pas un tort, des méthodes rigoureuses et l'habitude des raisonnements logiques aident beaucoup)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue Nolita.

Lors de tes premières pérégrinations dans le forum et dans le wikiberal, tu pourras constater que le libéralisme n'est pas que de l'économie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bienvenue Nolita.

Lors de tes premières pérégrinations dans le forum et dans le wikiberal, tu pourras constater que le libéralisme n'est pas que de l'économie.

Et que Cantillon, c'est aussi cela :

450px-Cantillon_Kriek_100_%_Lambic_2000.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci bien pour vos réponses… Petit tour à faire sur le wiki :warez:

Ceci-dit, ma dissert d'éco est sur la Main invisible dans oui je pense que les profs d'éco ad-or-ent Smith ^^. je vais parcourir les liens :doigt:

(Ronnie, je ne vois pas l'image :icon_up: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ceci-dit, ma dissert d'éco est sur la Main invisible dans oui je pense que les profs d'éco ad-or-ent Smith ^^. je vais parcourir les liens :icon_up:

Je crois qu'ils adorent le ridicule qu'il suscite, c'est différent. Persister à résumer le libéralisme éco à la main invisible semble être le créneau de beaucoup d'entre eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la main invisible, il est indispensable que tu lises le chapitre 4 de ceci :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue à French Cat, Hocico, chairacanon, Moumoute (alors, pas trop dur le baptême de liberaux.org ? :icon_up: ), Alxandr et Nolita !

@ Nolita : si tu veux voir des libéraux en chair et en os (composants en proportions variables selon le libéral), histoire de parler libéralisme ou libertarianisme, il y a chaque Lundi soir à 20h30 un Café Liberté, qui réunit quelques uns d'entre nous au premier étage du café Le Luxembourg, près du RER homonyme.

Pourquoi on leur refile toujours Smith à étudier ? C'est le concept de main invisible qui les excitent ?

Parce que Smith était un médiocre, et ne croyait qu'à moitié à ce qu'il écrivait. Plus facile à réfuter. :doigt: Ou pour instiller l'idée que le libéralisme n'est qu'économique et que c'est une idéologie de la race anglo-saxonne qui veut établir sa domination sur les pauvres Latins et leur Etat-maman. J'exagère à peine les intentions.

Sinon, :warez: à Jesrad : rien d'autre à redire. Et pour Copeau : il lui faudra en lire, tôt ou tard, l'intégralité (heureusement, Simonnot écrit très bien), ainsi que celui-ci :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une raison que vous n'avez pas cité, et qui explique la fascination des non-libéraux pour Smith (et Ricardo): leur théorie de la valeur non-subjective, fondée sur le travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a une raison que vous n'avez pas cité, et qui explique la fascination des non-libéraux pour Smith (et Ricardo): leur théorie de la valeur non-subjective, fondée sur le travail.

:icon_up: Simonnot montre bien en quoi les hypothèses de l'école "mécaniste" anglaise peuvent mener, intellectuellement, au marxisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue Nolita ! J'espère que tu te plairas ici malgré la forte concentration de mâles :icon_up:.

Et je plussoie Rincevent : le café liberté, c'est le Bien (quand la RATP nous permet d'y aller).

Share this post


Link to post
Share on other sites
:icon_up: Simonnot montre bien en quoi les hypothèses de l'école "mécaniste" anglaise peuvent mener, intellectuellement, au marxisme.
On cite très souvent Marx dans les classiques pour cette raison là…

Plus qu'à Smith, c'est à Ricardo que Marx a beaucoup emprunté, notamment pour sa théorie de la plus-value.

D'ailleurs, on parle souvent des Néoclassiques comme de simples continuateurs des Classiques au sein d'une idéologie libérale, donc comme des descendants directs de Smith et Ricardo. Marx aurait été la vraie "rupture" intellectuelle - et ce n'est pas complètement faux, car malgré tous les défauts qu'on peut attribuer aux Classiques britanniques, ils sont à mille lieux du délire hégélien qui conditionne toute la pensée marxiste; non, Marx est décidément original, on ne peut pas lui enlever ça.

Mais les Néoclassiques, on l'oublie trop souvent, ont eux aussi tué le père: la lecture de la préface de l'ouvrage d'économie politique de Jevons (le premier néoclassique "anglais") est saisissante: toute cette préface est consacré à Ricardo… qui se fait littéralement défoncer le fondement. Pardonnez-moi l'expression :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus qu'à Smith, c'est à Ricardo que Marx a beaucoup emprunté, notamment pour sa théorie de la plus-value.

Et par conséquent pour son ébauche de la lutte que les classes se mèneraient pour conquérir une part de gâteau économique fixe.

Mais les Néoclassiques, on l'oublie trop souvent, ont eux aussi tué le père: la lecture de la préface de l'ouvrage d'économie politique de Jevons (le premier néoclassique "anglais") est saisissante: toute cette préface est consacré à Ricardo… qui se fait littéralement défoncer le fondement. Pardonnez-moi l'expression :icon_up:

Et cela est bon. :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour aux nouveaux !

Au passage, je ne vois pas ce qu'on peut reprocher au concept de la main invisible de Smith, au contraire, cela me semble une très bonne façon d'illustrer l'aspect positif du marché libre. Peut être un sujet à aborder.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici la référence de l'ouvrage de Jevons:

http://socserv2.socsci.mcmaster.ca/~econ/u…icalEconomy.pdf

Dans la préface à la seconde édition:

When at length a true system of Economics comes to be established, it will be seen that that able but wrong-headed man, David Ricardo, shunted the car of Economic science on to a wrong line

ou encore

The conclusion to which I am ever more clearly coming is that the only hope of attaining a true system of Economics is to fling aside, once and for ever, the mazy and preposterous assumptions of the Ricardian School.

JS Mill se fait lui aussi bien habiller pour l'hiver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour aux nouveaux !

Au passage, je ne vois pas ce qu'on peut reprocher au concept de la main invisible de Smith, au contraire, cela me semble une très bonne façon d'illustrer l'aspect positif du marché libre. Peut être un sujet à aborder.

Ça mérite un sujet effectivement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au passage, je ne vois pas ce qu'on peut reprocher au concept de la main invisible de Smith, au contraire, cela me semble une très bonne façon d'illustrer l'aspect positif du marché libre. Peut être un sujet à aborder.

C'est juste un peu anthropomorphisant… Et qui parle d'anthropomorphisme dans les sciences sociales, sait que l'Etat n'est pas loin. :icon_up: Comme l'écrit Simonnot, on (à commencer par les hommes de l'Etat) a toujours la tentation de déguiser en main invisible la main bien visible d'un souverain qui agirait dans l'intérêt de tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum.

Je me réjouis enfin de trouver des interlocuteurs en rupture avec la pensée unique.

Je n'étonnerai personne en disant que des forums libéraux sont rares et qu'il m'a fallu un certain temps pour vous trouver.

J'espère que je dérogerai à la loi Dilbertienne. Si cette loi se vérifie pour la plupart des forums, celui-ci devrait par nature faire exception, du moins je l'espère. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...